> Tous les forums > Forum À côté
 5 Décembre,journée compliquée,ensuite...risques de turbulences.
Ajouter un message à la discussion
Pages : Début ... 3 4 [5] 6 7 ... Fin
[Début] Page 5 sur 9 [Fin]
miccmacc3
 Posté le 07/12/2019 à 11:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

bien....après ce trait d'humour ,recentrons .

Agnès Buzyn Jean-Paul Delevoye recevront tous les partenaires sociaux Lundi 9 décembre 2019 sauf....

https://www.europe1.fr/politique/reforme-des-retraites-sud-rail-nira-pas-rencontrer-jean-paul-delevoye-lundi-3935916

Parce que :

"Nous n'avons pas reçu d’invitation, et de toute façon nous n'y serions pas allés", assure-t-il. "Les annonces du Premier ministre de vendredi soir sont sur la table depuis plusieurs mois, voire un an. Les manifestants veulent une remise en cause du fond, et ce n'est pas proposé par le gouvernement. Tant qu'on a pas ça, pas de négociations."


Bizarre si cela est vrai

D'autant que:

http://www.leparisien.fr/economie/reforme-des-retraites-les-partenaires-sociaux-seront-recus-lundi-par-buzyn-et-delevoye-06-12-2019-8211015.php

« Il reste des marges de négociation »

Interrogée sur les concessions que pourrait faire l'exécutif, Agnès Buzyn a indiqué vendredi matin qu'« il y a effectivement une discussion sur l'âge d'application, l'âge de bascule, quelle génération serait concernée, tout cela est encore sur la table »



Modifié par miccmacc3 le 07/12/2019 11:52
yves.vaissiere
 Posté le 07/12/2019 à 11:54 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Comment ça, "nous n'avons pas reçu d'invitation" ?

Ah OK, j'avais pas bien lu. Il fallait mettre ça dans une citation !

A tal :

Agnès Buzyn a écrit :

Nous n'avons pas reçu d’invitation, et de toute façon nous n'y serions pas allés

Les annonces du Premier ministre de vendredi soir sont sur la table depuis plusieurs mois, voire un an. Les manifestants veulent une remise en cause du fond, et ce n'est pas proposé par le gouvernement. Tant qu'on a pas ça, pas de négociations.



Modifié par yves.vaissiere le 07/12/2019 11:55
miccmacc3
 Posté le 07/12/2019 à 11:58 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

yves.vaissiere a écrit :

Comment ça, "nous n'avons pas reçu d'invitation" ?

Ah OK, j'avais pas bien lu. Il fallait mettre ça dans une citation !

A tal :

Agnès Buzyn a écrit :

Nous n'avons pas reçu d’invitation, et de toute façon nous n'y serions pas allés

Les annonces du Premier ministre de vendredi soir sont sur la table depuis plusieurs mois, voire un an. Les manifestants veulent une remise en cause du fond, et ce n'est pas proposé par le gouvernement. Tant qu'on a pas ça, pas de négociations.

Yves???

Pas pigé ,cette phrase est dans un article du média.

Perso,je ne modifie jamais les textes (crédibilité)

Scapo
 Posté le 07/12/2019 à 11:59 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

C'est pas une question de modification mais de présentation Mic,
afin de voir d'un coup d'oeil qui a écrit quoi.

miccmacc3
 Posté le 07/12/2019 à 12:01 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Scapo a écrit :

C'est pas une question de modification mais de présentation Mic,
afin de voir d'un coup d'oeil qui a écrit quoi.

Okkkkkkkkkkkkkk

Merci Man

Ha...ben,si tu peux me fournir un exemple sur cette mise en page .

Attention,sans changer le contexte.

Merci



Modifié par miccmacc3 le 07/12/2019 12:02
Ikewdu_
 Posté le 07/12/2019 à 12:37 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
E-L a écrit : a écrit :

Comme tu réponds directement après mon post sans citer à qui tu réponds on pourrait croire que j'ai écrit tout cela. Alors j'ai rectifié:

Le cas particulier que tu cites me dicte cette réponse:

Le droit de grève est impréscriptible mais celui de se déplacer librement dans son pays aussi.

Les gens pris en otages ont raison de couiner. Il devrait y avoir un service minimum garanti. Après tout on paie leurs régimes spéciaux…..Non?

à+

Re,

Je ne réponds pas aux personnes, mais aux remarques (j'aurais dû éviter l'apostrophe à l'impératif du premier commentaire. Mea culpa.... Et c'est rectifié). D'où les citations proposées telles quelles. Pour le reste, chacun est libre de penser ce qui lui semble bon. Donc, je ne vise ni X ni Y.

Par ailleurs, j'ai déjà dit dans un autre sujet ce que je pensais de la dernière remarque portant sur la prise d'otages. Je n'y reviendrai pas.



Modifié par Ikewdu_ le 07/12/2019 12:56
yves.vaissiere
 Posté le 07/12/2019 à 13:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Erreur: Je cite la prose de Patoche: La bonne nouvelle…..Pas du tout le lien de Que Choisir et son contenu.

Sauf que Patochene parle pas au nom de Patoche, mais il a fait un copié-collé ("La bonne nouvelle ..." etc.) du contenu de la page pointée par son lien ;

je me répète : ce n'est pas sa prose ; ça se comprend d'ailleurs plus bas, si on a lu attentivement le topic ;

sans lire, sans suivre les liens, tu ne pouvais pas le savoir. C'est ce que je dis : il vaut mieux lire attentivement, pour savoir de quoi on parle (et même qui, parle, dans l'exemple de Patoche) ;

dès lors, "citer le pseudo" (et non pas, je me répète encore, l'avatar, qui est une image, bien que rien ne t'interdise de rajouter l'avatar des astuciens qui en ont un) est superflu ;

voire objet de confusion.

Quant aux points-virgules (et alinéas, et ...) chez moi les miens ne servent généralement pas trop mal, je pense, à ce à quoi je veux qu'ils servent (peut-être pas chez Killy sans trop chercher à comprendre, certes ).

Du moins d'habitude, quand je n'en rajoute pas.



Modifié par yves.vaissiere le 07/12/2019 13:34
yves.vaissiere
 Posté le 07/12/2019 à 15:41 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

( et elle parle lubrique, maintenant ... )

La ponctuation n'est pas une convenance personnelle elle se respecte.

C'est bien pq ta phrase aurait eu un sens ... normal, avec une virgule après "personnelle" ;
mais pour autant, tu es tout-à-fait libre de lui en donner un autre ; par exemple de précipitation, en omettant ce signe ici attendu.

(et faites pas chier, siouplaît, avec des histoires de tiret dans "tout-à-fait" : c'est exprès depuis toujours ici, et comme dit l'autre "je vous merde" ! )



Modifié par yves.vaissiere le 07/12/2019 22:28
Publicité
regedice
 Posté le 07/12/2019 à 18:44 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

On peut dire que le débat a avancé !

Parler sur un forum et gérer son argent dans la vraie vie, n'a rien de commun !

On donne un exemple concret en parlant de 100Euro à dépenser pour une fête et la personne qui s'exprime haut et fort, un peu partout, disparaît tout simplement.

.

Il est facile de râler, de réclamer et de foutre un bordel pas possible pour y arriver, mais l'argent ne va pas tomber du ciel et les entreprises privées ne se retiendront pas de partir pour autant.

.

Le slogan du jour: Quand les fonctionnaires font la grève, les petites entreprises crèvent ! (et les grandes s'en vont)

miccmacc3
 Posté le 07/12/2019 à 19:02 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

regedice a écrit :

On donne un exemple concret en parlant de 100Euro à dépenser pour une fête et la personne qui s'exprime haut et fort, un peu partout, disparaît tout simplement

Bonjour ami regedice

Je n'ai pas compris,décidément,ce n'est pas mon jour

regedice
 Posté le 07/12/2019 à 21:54 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Jean_Aymard
 Posté le 08/12/2019 à 08:16 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

miccmacc3 a écrit :
regedice a écrit :

On donne un exemple concret en parlant de 100Euro à dépenser pour une fête et la personne qui s'exprime haut et fort, un peu partout, disparaît tout simplement

Je n'ai pas compris,décidément,ce n'est pas mon jour

Bonjour Mic

Tu n'es pas le seul.

C'est un esclavagiste, il veut faire travailler les fonctionnaires pour des queues de cerises.

Il ne voit pas plus loin que le bout de son nez ?

Mais sans électricité, sans gaz, il ferait quoi ? Il pleurerait !

Sans hôpitaux, sans infirmières, sans la Sécurité Sociale que payent tous les Français, il fera quoi si un jour il est malade ? Il ira se faire soigner dans le Privé à des prix comme aux USA ?

Personne ne fait grève et perd de l'argent pour le plaisir, si les gens se "battent" c'est pour ne pas perdre de l'argent, alors qu'ils ne gagnent pas des 100 et des 1000 comme nos enseignants, qui sont parmi les moins payés d'Europe.



Modifié par Jean_Aymard le 08/12/2019 08:18
Ikewdu_
 Posté le 08/12/2019 à 11:07 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Salut,

C'est un esclavagiste, il veut faire travailler les fonctionnaires pour des queues de cerises.

Pas de fonctionnaire ! Ce genre de gars rêve d'un monde sans service public, car il ira en clinique privée comme il a mis ses rejetons en école privée (pour éviter la promiscuité). A l'ambulance. Il préférera son 4x4 hybride (oui, il est écolo), et son électricité, il la fera lui-même avec ses panneaux photovoltaïques fabriqués en Chine. Et comme il ne veut pas qu'on profite de son fric, il le placera en banque au Luxembourg ou à Monaco (ben oui, il est pour l'Europe) pour faire comme Google et Amazon, des modèles à suivre, bien sûr. Et s'il en manque, il ira chez Lidl, car c'est bon et c'est pas cher même si c'est mal fréquenté.

Il est convaincu que les autres, tous des privilégiés, sont la cause de ses petits mal-êtres.... Aujourd'hui, ce sont les fonctionnaires, les sans-papiers, les Roms, les homos... Demain, ce seront les roux, les métis, les alcooliques, les handicapés.... On a déjà connu ça.

Mais il est surtout sûr d'être humaniste : il veut le bien de son voisin de palier, catho comme lui, et de son chien et de son chat. Et il est généreux, car quand il rencontre un miséreux au pied de son immeuble protégé par trois portes avec code de sécurité, il n'oublie pas de lui glisser 20 centimes pour qu'il puisse manger...



Modifié par Ikewdu_ le 08/12/2019 11:14
regedice
 Posté le 08/12/2019 à 12:53 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Le service public doit être géré sérieusement, hors il ne l'est pas, sinon il ne serait pas en déficit continuel !

Est-ce la faute des fonctionnaires ?

Est-ce la faute du gouvernement ?

À vous de nous dire !

Mais il est clair que quand on injecte des milliards juste pour arriver à payer des salaires parce que ces services ne tourneraient pas sans, c'est qu'il y a un souci quelque part !

.

Je l'ai dit, ici ou ailleurs, que les politiques sont issus des études de lettres, alors qu'il faudrait des gens issus des chiffres, on voit le résultat !

yves.vaissiere
 Posté le 08/12/2019 à 13:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

"Déficit" ?

Ça n'a aucun sens pour l'Enseignement Public, par exemple, du fait de la difficulté à en mesurer le profit. À la rigueur pour la santé, mais ...

De quels chiffres et/ou de quelles études de lettres es-tu issu ?

beorcs
 Posté le 08/12/2019 à 17:02 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Jean_Aymard a écrit :
miccmacc3 a écrit :
regedice a écrit :

On donne un exemple concret en parlant de 100Euro à dépenser pour une fête et la personne qui s'exprime haut et fort, un peu partout, disparaît tout simplement

Je n'ai pas compris,décidément,ce n'est pas mon jour

Bonjour Mic

Tu n'es pas le seul.

C'est un esclavagiste, il veut faire travailler les fonctionnaires pour des queues de cerises.

Il ne voit pas plus loin que le bout de son nez ?

Mais sans électricité, sans gaz, il ferait quoi ? Il pleurerait !

Sans hôpitaux, sans infirmières, sans la Sécurité Sociale que payent tous les Français, il fera quoi si un jour il est malade ? Il ira se faire soigner dans le Privé à des prix comme aux USA ?

Personne ne fait grève et perd de l'argent pour le plaisir, si les gens se "battent" c'est pour ne pas perdre de l'argent, alors qu'ils ne gagnent pas des 100 et des 1000 comme nos enseignants, qui sont parmi les moins payés d'Europe.

OK...Cependant :

Ne serait-ce pas plutôt, un système de financement collectif qu'il faudrait remettre à plat, plutôt que faire une fixation sur l'un ou l'autre des dirigeants du moment ?

Nous savons tous, _au moins depuis le "fameux" livre blanc de Rocard, (qui n'apportait absolument rien de concrêt, il se bornait à constater, puis à égrener quelques voeux pieux... ), au début des années 90, que le système de financement des retraites par répartition n'est plus viable, tel qu'il est conçu.Nous savons tous qu'il n'y a aucune solution autre que remettre à plat ce système, et que vouloir y adjoindre le financement par capitalisation est inique, contre-nature, et incohérent. Nous savons cela, et les uns et les autres continuent à nous déballer leurs pipos respectifs : pour les uns, tout va bien et il y aurait largement de quoi continuer ainsi, pour les autres rien ne va plus et il est urgent de privatiser tout ça.

Ce que tente le gouvernement de centre-droit d'Édouard Philippe, ceux du dernier quart de siècle Balladur, Juppé, Raffarin, Valls, avaient été exactement dans le même sens : certains en temporisant au maximum le temps des élections...

  1. Si le débat avait vraiment lieu, bien sûr que se poserait incontournablement la question de l'équité du montant des retraites, par euro cotisé, et par durée de cotisation.
  2. Bien sûr que se poserait la question d'une meilleure répartition entre les retraites plutôt basiques, et les retraites "dorées".
  3. Et cela impliquerait, évidemment, une sérieuse réflexion sur un mode de financement global des inactifs (retraités, handicapés) viable :

Or pour le moment, rien de tout cela : mais c'est plutôt un empaillage en règle, entre les différentes victimes du naufrage du système que nous sommes tous peu ou prou, qu'on assiste (une fois de plus): beaucoup d'états majors syndicaux qui défendent leur pré-carré, contre d'autres qui s'imaginent qu'on ne va s'en sortir, qu'en supprimant les "avantages" des fonctionnaires, d'autres font de nos dirigeants actuels leurs têtes de turcs, oubliant que quelle que soit leur orientation idéologique, tous les gouvernements de ces dernières 25 années ont fait la même chose. L'arrivée des baby-boomers à l'âge de la retraite ne fait que précipiter les échéances...Et ce n'est pas en rabotant les avantages de quelques privilégiés, qu'on risque d'équilibrer les comptes, si éthique en soit l'initiative...

En fait, si dans les années qui viennent, cette affaire se résumait à un colossal fiasco, ce n'est ni à Edouard Philippe, ni à la CGT de Martinez, ni aux cheminots , ni à la RATP, ni à Delevoye qu'il faudrait s'en prendre : mais collectivement à nous tous, car nous sommes tous co-responsables de ce qui va arriver, de la même manière que ces gens et ces situations ne sont que le produit de nos choix _ (et nos non-choix) de ces dernières décennies.

L'injonction citoyenne, serait de nous emparer tous du débat national, et non de nous recroqueviller sur nos misérables petits intérêts perso, comme des roquets insatisfaits des os qu'ils rongent...

_____👀__Et si la solution passait d'abord par l'empathie pour le voisin, et la défense de ses droits pour défendre les nôtres ? Et si la reconnaissance sociale que nous attendons, ...passait désormais obligatoirement par celle dont nous sommes capables vis à vis du voisin ? Jean Jaurès, assassiné à la veille de la première guerre mondiale, avait adoptée cette citation de Michelet : "Si tous les êtres, et les plus humbles, n'entrent pas dans la Cité, je reste dehors" : magnifique, non ? Je pense, que ceux qui se contrefichent, (ou à l'inverse jalousent) les retraites des autres aujourd'hui, pourraient être les mêmes qui demain les appelleront au secours... en vain.



Modifié par beorcs le 08/12/2019 17:27
Publicité
Ikewdu_
 Posté le 08/12/2019 à 17:10 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Regedice : Le service public doit être géré sérieusement, hors il ne l'est pas, sinon il ne serait pas en déficit continuel !

Par définition, un "service public" n'a pas à être rentable mais il doit être utile à tous (< publicum < populus), et il peut difficilement être en déficit puisqu'il n'est pas censé être rentable. Mais on a bien compris que c'est l'étymologie du mot "service" que tu as retenue, et non celle du mot "public".

Beorcs : Et si la solution passait d'abord par l'empathie pour le voisin,et la défense de ses droits pour défendre les nôtres ?

Tu as tout à fait raison, d'où ces centaines de milliers de personnes dans les rues ce jeudi.

Quant au fond du problème, on peut bien comprendre qu'on veuille réformer (pour la Nième fois... c'est inquiétant, en effet) le régime des retraites s'il n'est plus pérenne, mais encore faut-il tenir compte de tous les paramètres : les taux de cotisation par profession, l'existence ou non de complémentaires, les changements professionnels en cours de carrière, la pénibilité, les risques, et aussi considérer correctement l'allongement de la durée de la vie (en bonne santé) par profession, par région , par sexe, par catégorie sociale.... Bref, je veux dire qu'un système "universel par point" sera aussi injuste pour certains, voire plus, que le système actuel.



Modifié par Ikewdu_ le 08/12/2019 17:31
regedice
 Posté le 08/12/2019 à 17:30 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

yves.vaissiere a écrit :

"Déficit" ?

Ça n'a aucun sens pour l'Enseignement Public, par exemple, du fait de la difficulté à en mesurer le profit. À la rigueur pour la santé, mais ...

De quels chiffres et/ou de quelles études de lettres es-tu issu ?

Il y a plein de services qui facturent leurs actes et pourtant c'est en déficit !

Bien entendu, toi tu arrives et tu parles de l'école, l'école ne se facture pas, mais les parents eux, paient des impôts et une part de ces impôts sert à l'éducation de leurs enfant !

Maintenant, toi qui parles, comment calcules-tu ou estimes-tu le salaire d'un enseignant ?

Ikewdu_
 Posté le 08/12/2019 à 17:37 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
regedice a écrit :

Maintenant, toi qui parles, comment calcules-tu ou estimes-tu le salaire d'un enseignant ?

Pose la question autrement : combien consentirais-tu à payer pour l'éducation de tes gosses sans le service public ? Ou autrement dit, à quelle valeur estimerais-tu une garantie raisonnable de leur future réussite sociale ?

Je te rappelle, ou te l'apprends si tu l'ignores, que les enseignants des écoles catholiques sous contrat sont aussi payés par l'état, et non par l'école elle-même. Vois ce que demandent aujourd'hui ces établissements privés, et ajoute la paie des enseignants à rétribuer.



Modifié par Ikewdu_ le 08/12/2019 17:39
Jean_Aymard
 Posté le 08/12/2019 à 17:48 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonsoir

Exactement

C'est comme l'Hôpital il doit nous soigner, nous permettre de guérir si nous avons un problème de santé, pas faire des bénéfices.

Il n'est jamais allé aussi mal depuis que Bachelot à choisi de faire payer tous les soins "à l'acte"

----

La majorité des fonctionnaires ne gagnent pas des fortunes, et les primes qu'ils reçoivent n'entrent pas dans le calcul des retraites.

Ce sont les fonctionnaires du "panier", la crème, qui perçoit des salaires indécents qui plombent le système.

----

Et je ne parle pas de nos députés, et sénateurs, qui ne sont jamais présent à leur assemblée respective tout en percevant : des salaires, des indemnités, des remboursements de frais, de l'argent pour leurs assistants, etc..

Et qui mangent à des restaurants de luxe sur le compte des crétins comme nous qui payons.

regedice
 Posté le 08/12/2019 à 21:41 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Ikewdu_ a écrit :
regedice a écrit :

Maintenant, toi qui parles, comment calcules-tu ou estimes-tu le salaire d'un enseignant ?

Pose la question autrement : combien consentirais-tu à payer pour l'éducation de tes gosses sans le service public ? Ou autrement dit, à quelle valeur estimerais-tu une garantie raisonnable de leur future réussite sociale ?

Je te rappelle, ou te l'apprends si tu l'ignores, que les enseignants des écoles catholiques sous contrat sont aussi payés par l'état, et non par l'école elle-même. Vois ce que demandent aujourd'hui ces établissements privés, et ajoute la paie des enseignants à rétribuer.

Si tu veux tourner la chose dans une autre direction que celle souhaitée, je vais faire de même:

Je serais curieux de savoir quel salaire serait demandé par un(e) enseignant(e) et dans quelles conditions souhaiterait-il(elle) travailler ?

.

Parce que je constate que le salaire, aussi élevé soit-il, ne rendrait pas, pour autant, la tâche désirable.

.

L'éducation nationale n'est pas formée que d'enseignant(e)s, il y a plein de personnes qui y travaillent pour créer les supports, les examens, les programmes, organiser les horaires, faire les sélections, etc...

.

Je trouve que les non-enseignant(e)s, ne produisent pas ce que la société actuelle serait en droit d'attendre ! De là, quand le peuple pense au financement de quelque chose qui ne tient pas ses promesses, ce sera forcément tiré vers le bas !

.

Si je veux attiré la sympathie du peuple, je dirais qu'il faudrait prendre de l'argent des administrations qui appuient sans arrêt sur le peuple pour l'investir dans l'enseignement !

Ikewdu_
 Posté le 09/12/2019 à 07:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
regedice a écrit :
Ikewdu_ a écrit :
regedice a écrit :

Maintenant, toi qui parles, comment calcules-tu ou estimes-tu le salaire d'un enseignant ?

Pose la question autrement : combien consentirais-tu à payer pour l'éducation de tes gosses sans le service public ? Ou autrement dit, à quelle valeur estimerais-tu une garantie raisonnable de leur future réussite sociale ?

Je te rappelle, ou te l'apprends si tu l'ignores, que les enseignants des écoles catholiques sous contrat sont aussi payés par l'état, et non par l'école elle-même. Vois ce que demandent aujourd'hui ces établissements privés, et ajoute la paie des enseignants à rétribuer.

Si tu veux tourner la chose dans une autre direction que celle souhaitée, je vais faire de même:

Je serais curieux de savoir quel salaire serait demandé par un(e) enseignant(e) et dans quelles conditions souhaiterait-il(elle) travailler ?

Je ne comprends pas cette question. Que demande un cadre embauché dans une entreprise ? Le plus possible. Et pour les conditions ? Les meilleures possibles. Ça me semble une évidence.

Parce que je constate que le salaire, aussi élevé soit-il, ne rendrait pas, pour autant, la tâche désirable.

Tu as tort. C'était très souvent une vocation lorsque les conditions de travail et de salaire étaient correctes. Et ça l'est encore parfois.

L'éducation nationale n'est pas formée que d'enseignant(e)s, il y a plein de personnes qui y travaillent pour créer les supports, les examens, les programmes, organiser les horaires, faire les sélections, etc...

On appelle ça les administratifs. Et ceux-là sont bien payés pour faire peu de choses, je te l'accorde. Mais c'est partout pareil. Public comme privé, mais à salaire très inférieur pour le premier. Et ils sont de moins en moins nombreux.

Je trouve que les non-enseignant(e)s, ne produisent pas ce que la société actuelle serait en droit d'attendre ! De là, quand le peuple pense au financement de quelque chose qui ne tient pas ses promesses, ce sera forcément tiré vers le bas !

Je viens d'acquiescer. Mais chez Renault, chez Total, c'est pareil. Mais eux ont aussi à contenter les rentiers qui vivent à leurs crochets : on appelle ça poliment les investisseurs.

Si je veux attiré la sympathie du peuple, je dirais qu'il faudrait prendre de l'argent des administrations qui appuient sans arrêt sur le peuple pour l'investir dans l'enseignement !

Tu prêches un convaincu. J'ai déjà dit à ma direction que l'idée de les délocaliser en Roumanie ou en Pologne me semblait une très bonne manière de faire des économies. Mais c'est à double tranchant. Un seul prof peut faire cours à 100000 élèves avec Internet. On voit déjà ça dans les FAC.

miccmacc3
 Posté le 09/12/2019 à 10:18 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour les amis

******************************Ни шагу назад! *******************************************************

Le 28 juillet 1942 Joseph Staline signa l'ordre numéro 227 :

Pas un pas en arrière

J'utilise cette figure de style(l'hyperbole) à dessein .

Les deux parties sont maintenant en confrontation directe .

Tout va être utilisé pour faire feu de tout bois,pas forcément les plus nobles:

https://www.lemonde.fr/politique/article/2019/12/09/retraites-jean-paul-delevoye-oublie-de-declarer-ses-liens-avec-un-institut-de-formation-de-l-assurance_6022157_823448.html



Modifié par miccmacc3 le 09/12/2019 10:19
beorcs
 Posté le 09/12/2019 à 14:53 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Apparemment, il aurait 2 possibilités de sortie de crise :

1️⃣ Piste la plus ardue : remettre l'ouvrage, sur un nécessaire grand débat, peu ou prou comme je l'indique ici >>>>https://forum.pcastuces.com/envoi.asp?type=Repcite&REP_ID=6095814&SUJET_ID=55929&FORUM_ID=9 , notamment :

  1. Si le débat a vraiment lieu, bien sûr que se posera incontournablement la question de l'équité du montant des retraites, par euro cotisé, et par durée de cotisation.
  2. La question d'une meilleure répartition entre les retraites plutôt basiques, et les retraites "dorées".
  3. Ce qui implique une sérieuse réflexion sur un mode de financement global des inactifs (retraités, handicapés) viable

2️⃣ Annonce dès cette semaine que certains points de la "réforme" des retraites parmi ceux qui fâchent le plus, sont ajournés ou retirés. De manière à en faire entériner d'autres dans l'immédiat,

les points litigieux ajournés, étant reprogrammés après d'autres échéances électorales dans quelque temps.

Je pense qu'il y a un gros risque que les décideurs se dirigent vers cette piste, avec le risque de différer _encore_ l'explosion sociale d'une crise qui ne pourra alors que s'aggraver.

Jean_Aymard
 Posté le 09/12/2019 à 15:13 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour

Je viens d'acquiescer. Mais chez Renault, chez Total, c'est pareil.

Bonjour

Je ne sais pas quelles sont les conditions de travail chez Renault, mais je pense que pour les ouvriers et salariés titulaires elles ne sont pas si mauvaises si pas extraordinaires.

Par contre Total est un mauvais exemple. Comme de nombreuses grosses boites les salariés sont non seulement plutôt bien rémunérés, bénéficient de la Convention Collective

du Pétrole (la meilleure que je connaisse) ou de la Chime, de primes de vacances, de 13ème mois, de jouets de Noêl pour les enfants, d'un CE riche avec tout ce que cela apporte,

d'un restaurant d'entreprise, de "la machine à café" (lieu de discussions) etc...

Dans les grosses boutiques du Privé, il y a beaucoup plus d'avantages que dans le public.

Lorsque je travaillais à CFEM, devenu Eiffel, et aujourd'hui une branche de Eiffage, je vous assure que pas un instant nous n'avons envié le public.

C'est chez les commerçants, les artisans, les professions libérales, les PME, que les salaires sont bas et les avantages inexistants. Et le plus grand employeur en France ce sont les PME.



Modifié par Jean_Aymard le 09/12/2019 15:14
Publicité
Pages : Début ... 3 4 [5] 6 7 ... Fin
[Début] Page 5 sur 9 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Les bons plans du moment PC Astuces

Tous les Bons Plans
66,77 €Carte mémoire microSDXC UHS-I SanDisk Ultra 512 Go à 66,77 €
Valable jusqu'au 17 Février

Amazon propose aujourd'hui la carte mémoire microSDHC UHS-I SanDisk Ultra 512 Go à 66,77 € livrée gratuitement. On la trouve trouve ailleurs à partir de 105 €. Cette carte mémoire offre des vitesses jusqu'à 100 Mo/s et est idéale pour les téléphones, caméras et appareils photo HD. Elle est certifiée GoPro, Switch et est accompagnée d'un adaptateur SD. 


> Voir l'offre
33,76 €Clé USB 3.0 Sandisk Ultra 256 Go à 33,76 € livrée
Valable jusqu'au 18 Février

Amazon Allemagne propose la clé USB Sandisk Ultra d'une capacité de 256 Go à 29,24 €. Comptez 4,52 € pour la livraison en France, soit un total de 33,76 € livrée alors qu'on la trouve ailleurs autour de 50 €. Cette clé USB 3.0 est compatible USB 2.0 et offre de bons débits d'environ 100 Mo/s en lecture et en écriture. Le connecteur est rétractable pour éviter qu'il prenne la poussière.

Vous pouvez utiliser votre compte Amazon France sur Amazon Allemagne et il n'y a pas de douanes. Si vous êtes perdu en allemand, vous pouvez traduire le site en anglais.


> Voir l'offre
92,35 €Disque dur externe portable Maxtor M3 USB 3.0 4 To à 92,35 €
Valable jusqu'au 20 Février

Amazon propose actuellement le disque dur externe portable Seagate M3 4 To à 92,35 € livré gratuitement. Le disque dur dispose d'une connectique USB 3.0 compatible USB 2.0 et offre des débits d'environ 115 Mo/s en lecture et écriture. Seagate ayant racheté les branches disques durs de Samsung et Maxtor, vous pouvez donc trouver le logo Maxtor, Samsung ou Seagate sur ce disque dur M3. 


> Voir l'offre

Sujets relatifs
Journée de solidarité
Journée des droits de la femme
La retraite une vie pleine de risques.
journée de fou rire le 24 janvier
Fin de journée, moment de détente...
Après la journée de la femme voici celle des Vampires
Le rapport explosif sur les risques de cancer liés à la charcuterie
La journée de la vue
Suède: La journée de 6 heures testée avec succès à Göteborg
Je me demande si il ne va pas falloir créer une nouvelle journée de fête ?
Plus de sujets relatifs à 5 Décembre,journée compliquée,ensuite...risques de turbulences.
 > Tous les forums > Forum À côté