> Tous les forums > Forum Linux
 Debian 9.04 stable : le démarrage plante parfois (résolu:défaillance disque
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]
Mimile
  Posté le 10/05/2018 @ 09:54 
Aller en bas de la page 
Astucien

Bonjour,

J'ai installé Debian 9.04 stable sur /dev/sdb5 (racine) et /dev/sdb6 (home).

Il arrive que parfois, le démarrage échoue avec un message disant en gros que /dev/sdb5 est introuvable.

Plus rien ne bouge (plus de clavier, plus de souris, impossible d'accéder à un tty) d'où ultime solution : arrêter le PC manuellement.

Je redémarre Debian en utilisant l'option de secours. Les lignes défilent puis s'arrêtent en me demandant soit mon mot de passe, soit en exécutant ctrl + D, ce que je fais.

Le démarrage se poursuit alors normalement et tout fonctionne bien.

J'ai examiné l'état de mes partitions Debian avec smartctl (/dev/sdb5 - racine) et j'obtiens ceci :

SMART Attributes Data Structure revision number: 10
Vendor Specific SMART Attributes with Thresholds:
ID# ATTRIBUTE_NAME FLAG VALUE WORST THRESH TYPE UPDATED WHEN_FAILED RAW_VALUE
1 Raw_Read_Error_Rate 0x000f 103 099 006 Pre-fail Always - 5587232
3 Spin_Up_Time 0x0003 100 097 000 Pre-fail Always - 0
4 Start_Stop_Count 0x0032 093 093 020 Old_age Always - 7510
5 Reallocated_Sector_Ct 0x0033 100 100 036 Pre-fail Always - 0
7 Seek_Error_Rate 0x000f 076 060 030 Pre-fail Always - 42328401
9 Power_On_Hours 0x0032 071 071 000 Old_age Always - 25890
10 Spin_Retry_Count 0x0013 100 100 097 Pre-fail Always - 0
12 Power_Cycle_Count 0x0032 094 094 020 Old_age Always - 6777
183 Runtime_Bad_Block 0x0032 037 037 000 Old_age Always - 63
184 End-to-End_Error 0x0032 100 100 099 Old_age Always - 0
187 Reported_Uncorrect 0x0032 100 100 000 Old_age Always - 0
188 Command_Timeout 0x0032 100 073 000 Old_age Always - 59 62 757
189 High_Fly_Writes 0x003a 100 100 000 Old_age Always - 0
190 Airflow_Temperature_Cel 0x0022 070 052 045 Old_age Always - 30 (0 12 30 23 0)
194 Temperature_Celsius 0x0022 030 048 000 Old_age Always - 30 (0 13 0 0 0)
195 Hardware_ECC_Recovered 0x001a 052 027 000 Old_age Always - 5587232
197 Current_Pending_Sector 0x0012 100 100 000 Old_age Always - 0
198 Offline_Uncorrectable 0x0010 100 100 000 Old_age Offline - 0
199 UDMA_CRC_Error_Count 0x003e 200 197 000 Old_age Always - 965
240 Head_Flying_Hours 0x0000 100 253 000 Old_age Offline - 26481h+35m+00.067s
241 Total_LBAs_Written 0x0000 100 253 000 Old_age Offline - 572330666
242 Total_LBAs_Read 0x0000 100 253 000 Old_age Offline - 1183641491

SMART Error Log Version: 1
No Errors Logged

SMART Self-test log structure revision number 1
Num Test_Description Status Remaining LifeTime(hours) LBA_of_first_error
# 1 Short offline Completed without error 00% 23695 -

Je me souviens qu'il y a quelques années, on m'avait dit que la qualification Old-age n'était pas inquiétante.

En revanche, les indications "pre-fail" m'inquiètent, d'autant que, comme je l'ai dit plus haut, il arrive Debian pante au démarrage alors que la version de secours démarre normalement.

Une fois que la version de secours est en place, je re-démarre le PC et lance la version normale de Debian qui, alors, démarre normalement.

Qu'est ce qui pourrait justifier ce comportement étrange ?

Mon disque /dev/sdb serait-il sur le point de rendre l'âme ?

Merci d'avance pour vos avis.



Modifié par Mimile le 16/05/2018 16:40
Publicité
Logicien
 Posté le 11/05/2018 à 11:03 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut Mimile, comment vas-tu?

Tu viens de partir un sujet qui laisse entendre que si Linux plante c'est à cause du matériel défectueux. C'est une réaction instinctive quand on aime son système d'exploitation plus que les fabriquants d'ordinateurs. Comment Linux pourrait-il planter sinon à cause d'un disque dur?

Beaucoup de personnes agées ont encore leurs facultés cognitives. À preuve, un disque dur qui décide de lâcher devrait le faire à n'importe quel moment, pas seulement au démarrage. Il est vrai que le démarrage demande beaucoup d'accès en lecture et écriture sur le disque dur. Quand j'installe un système j'aime bien faire un petit coup de dcfldd if=/dev/zero of=/dev/sdX au préalable. Cela fait travailler le disque dur en écriture et si un secteur ne peut se mettre à zéro, il y a un message d'erreur. Cela me dit que le secteur est défectueux.

Tu peux utiliser la commande badblocks pour faire un test non destructif de ton disque dur. Je pense que tu devrais stresser ton disque dur à un autre moment qu'au démarrage afin de voir si le système fige. Ton problème me semble propre à Debian tant qu'aucun secteur de ton disque dur n'est reconnu défectueux, voir un autre composant. J'ai tendance à masquer tout service non essentiel au démarrage et à ce que je veux faire.



Modifié par Logicien le 11/05/2018 11:44
Mimile
 Posté le 11/05/2018 à 13:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut Paul,

Bien content de te rencontrer à nouveau.

En ce qui me concerne, je traverse une période pour le moins désagréable : outre la rupture de l'un des tendons de ma cuisse gauche, j'ai maintenant deux côtes fêlées suite à une chute dans l'escalier de ma nouvelle maison. Ce tendon totalement rompu me contraint à déporter mon poids (+/- 100 Kg) sur ma jambe droite ce qui commence à fatiguer mes genoux (ménisques) et ma hanche droite.

Une opération au niveau du tendon est très aléatoire et de toute façon, me contraindrait à deux ou trois semaines d'immobilisation et de ré-éducation (impensable, exerçant un métier d'indépendant qui m'oblige à parcourir chaque jour entre 100 et 200 Km en voiture avec 30 à 40 arrêts qui m'obligent à sortir et rentrer dans ma voiture), le tout sans certitude, d'après ce que j'ai entendu de la bouche de personnes dans mon cas, qui regrettent amèrement l'opération qu'on me suggère, qui n'a pas du tout amélioré leur mobilité et qui leur cause davantage de souffrance qu'auparavant.

A part ça, tout est bien dans le meilleur des mondes ... (© Aldous Huxley)

Pour en revenir à mon sujet :

Mes craintes concernant l'un de mes disques (/dev/sdb) sont fondées sur l'image ci-dessous qui apparaît de temps à autre à l'allumage de mon PC :

Le message au bas de l'image a de quoi susciter mon inquiétude ...

Le disque incriminé contient une grande partition NTFS contenant plusieurs centaines de fichiers (MP3, AVI, etc...) et comme j'ai installé un disque supplémentaire (1 tera), j'ai transféré le contenu de cette partition dans une partition créée dans le nouveau disque, tout en laissant un espace non alloué d'environ 200 Go)

En outre, de manière aléatoire, Debian ne démarre pas et affiche deux ou trois lignes qui, en gros, indiquent qu'il y a un problème avec hd2 (???) (je n'ai pas relevé le texte précis).

Ensuite, c'est le calme plat (plus de clavier, ni de souris) et pas d'autre solution que d'éteindre le PC manuellement.

Et si tu relis mon premier message ou j'ai affiché le résultat de smartctl, il y a plusieurs lignes notées "Pre-fail".

Là, je suis sous Arch.

Je viens de lancer sudo badblocks /dev/sdb mais pour l'instant, rien ne bouge.

Je reviens dès que j'aurai un résultat.

A tout de suite.

[EDIT] Je me suis bêtement lassé de badblocks qui semblait à l'arrêt. Erreur de ma part car quand j'ai interrompu (ctrl-C), affichage de : Interrupted at block 90105024. Donc je vais recommencer en attendant la fin de la procédure.

Pour le surplus, Debian ne démarre plus du tout : le message affiché est :

  • ERREUR : no such device (suivi du longue série de chiffres)
  • chargement de Linux 4.9.0.06-amd64
  • ERREUR : tentative de lecture et écriture en dehors du disque "hd2"
  • chargement du disque en mémoire

Et là, plus rien ne bouge.

Question : le problème provient-il de Debian ou du disque ?

Si c'est à cause du disque, est-il possible de transférer les partitions Debian dans l'espace non alloué du disque de 1 tera (200 Go non alloué) avec la nouvelle méthode de dd (dcfldd) if /of qui m'avait bien réussi voici quelques années pour transférer WinXP d'un petit disque sur un autre (en suivant tes excellents conseils) ?

Merci d'avance pour tes avis et conseils.

Amicalement

EDIT : badblocks s'est terminé sans rien signaler ... mais le fait qu'au démarrage de Debian (même en version recovery) ne donne plus aucun signe de vie : écran noir sans aucun message ...

EDIT-bis : tentative de démarrage de Debian : plantage avec le message indiqué plus haut.

Je démarre sur la version Debian recovery : les lignes défilent comme avant puis s'arrêtent en me signalant que je suis en mode "secours" et pour continuer, je dois faire ctrl + D, ce que je fais. Les lignes recommencent à défiler et finalement, je me retrouve avec l'écran d'accueil de Lightdm. Mot de passe et enfin, mon bureau s'affiche.

C'est depuis Debian que j'écris ces quelques lignes avec le nouvelle version de Firefox.

Etrange comportement, non ?



Modifié par Mimile le 12/05/2018 10:43
Logicien
 Posté le 12/05/2018 à 10:42 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Si le Bios (American Megatrend on le voit bien) te dit que ton disque dur ne passe pas le test SMART c'est que tu dois sauvegarder tes données de ce disque et l'enlever de la tour. Cela explique pourquoi tu as des problèmes à démarrer Debian.

Pour sauvegarder tes données il y a plusieurs méthodes possibles mais il te va falloir surveiller attentivement les messages durant le transfert afin de t'assurer que tout est transféré correctement. Que ce soit en réseau ou localement j'utilise la commande Rsync. Je t'explique.

Tu démarres sur un média Linux live CD/DVD/USB/SD. Avec les droits root depuis l'hôte et dans l'hôte tu créées le point de montage /mnt/debian . Tu montes ta Debian et toutes les sous-partitions qui lui sont reliées (/home /boot, /usr, /var si tel est le cas) dans le répertoire de l'hôte /mnt/debian , /mnt/debian/home etc. Tu ne 'bind' rien (pas /dev, /proc et /sys de l'hôte dans /mnt/debian/{dev,proc,sys} non). Tu te créées une partition pour ta copie de Debian dans ton nouveau disque, peut être une nouvelle partition /home et une Swap aussi, ça dépend de toi. Tu créées un système de fichiers dans chacune de ces nouvelles partitions que tu montes (mais pas la swap) dans le répertoire déjà créé /mnt/debian2 (/mnt/debian2/home , etc).

Toutes tes partitions sources /mnt/debian et de destinations /mnt/debian2 sont maintenant montées dans chacun de leurs points de montages . Tu exécutes la commande

rsync -av --delete-after --progress --stats /mnt/debian/ /mnt/debian2/

Rsync va compter le nombre de fichiers et de répertoires à copier et va commencer la copie. Pleins de lignes vont déferler. Il te faut suivre les messages afin de repérer une éventuelle erreur de copie s'il y en a, ce que je ne te souhaite pas. Comme c'est un transfert local, ça devrait aller assez vite. Attend la fin et les statistiques que tu devras lire afin de voir si certains fichiers ont échoué à être copiés.

Je ne garde pas un disque dur qui ne passe pas le test SMART. Heureusement, ça ne m'est jamais arrivé. C'est le disque dur qui te dit qu'il veut un suicide assisté. Il y a peut-être des techniques qui permettent de prolonger la vie d'un tel disque, mais je pense que la logique est de le remplacer.

Ne fait rien sans comprendre. Je ne peux pas corriger une erreur irréversible.



Modifié par Logicien le 12/05/2018 11:17
Mimile
 Posté le 12/05/2018 à 11:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Merci pour le temps que tu as consacré à rédiger ta réponse.

Je dois avouer que je ne comprends pas bien la phrase : Avec les droits root depuis l'hôte et dans l'hôte tu créées le point de montage /mnt/debian.

Qu'appelles-tu l'hôte ? le disque qui recevra la copie de Debian ?

Accessoirement, je signale que je n'ai plus vu apparaître l'écran American Megatrend malgré les nombreux re-démarrages que j'ai fait hier pour tenter de rétablir ma connexion au net perdue après une panne de courant.

J'ai passé un temps fou à essayer de régler le problème mais en fait, il ne venait pas de mon PC car j'ai vu que des ouvriers travaillaient à la cabine centrale située au bout de ma rue.

Le comble, c'est qu'une fois les choses rentrées dans l'ordre, j'arrive maintenant à démarrer Debian normalement.

Cela dit, je serais évidemment rassuré si je pouvais transférer ma Debian (sur laquelle j'ai pas mal travaillé) sur le nouveau disque que j'ai installé et sur lequel j'ai déjà transféré le contenu de ma partition NTFS par prudence.

Est-il exclu d'utiliser dcfldd après que j'aie créé deux partitions sur le nouveau disque (il me reste 200 Go de libre). ?

Tu m'avais donné la marche à suivre il y a quelques années pour transférer WinXP d'un petit disque de 40 Go sur un plus gros et cela avait bien fonctionné.



Modifié par Mimile le 12/05/2018 11:34
Logicien
 Posté le 12/05/2018 à 13:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Le Linux live CD/DVD/USB/SD est le système hôte pour faire la copie. C'est à partir de cet hôte depuis son répertoire racine / que tu créées les répertoires /mnt/debian et /mnt/debian2. Ce n'est pas plus compliqué que ça. Je m'assurerais d'abord que ton nouveau disque est partitionné et formaté par ta Debian source et qu'il est près à recevoir la copie après un redémarrage depuis un Linux live CD/DVD/USB/SD.

Il n'est pas question de faire une copie bit à bit avec dd ou dcfldd. Ça serait plus compliqué et ça demanderait des modifications ultérieures à la table de partitions du disque de destination et un changement possible de la taille des systèmes de fichiers pour que tu puisses utiliser toute la taille de ton nouveau disque qui est beaucoup plus grand que l'ancien.

C'est certain que tu auras à faire des ajustements à ta nouvelle Debian sur ton nouveau disque si la copie avec Rsync est bonne. Installer Grub sur le nouveau disque, adapter /etc/fstab pour que les nouveaux systèmes de fichiers soient montés et autres choses encore certainement que j'oublie souvent lors de la configuration d'une copie de Linux.

Mimile
 Posté le 12/05/2018 à 16:18 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Je dois t'avouer que je me sens totalement perdu.

En effet, je ne possède plus de live-cd (tous virés lors de mon déménagement).

De plus, contrairement à ce que j'ai écrit précédemment, Debian recommence à planter (j'ai le sentiment que c'est lié à la température du disque : quand il est froid, Debian démarre normalement ; par contre, après quelques heures d'utilisation, les problèmes reviennent).

Il me vient à l'idée d'installer une nouvelle Debian (avec le même disque d'installation) dans l'espace non alloué de mon nouveau disque, puis, cela fait, de puiser dans la version actuelle de ma Debian (celle qui ne démarre plus mais à laquelle je peux accéder depuis un autre OS linux) pour recopier les anciens fichiers pour mettre la nouvelle installation à jour.

Cela générera probablement des problèmes au niveau des fstab des autres OS Linux mais ça ne devrait pas être difficile à surmonter.

Qu'en penses-tu ?

Logicien
 Posté le 12/05/2018 à 22:32 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Je suis d'accord. Comme tu n'as pas de garantie que la copie de ta Debian de ton ancien disque au nouveau va réussir compte tenu de l'état du disque source, faire une nouvelle installation sur ton nouveau disque tombe sous le sens. Je me dépêcherais à enlever l'ancien disque dur dès que possible après m'être assuré que la nouvelle Debian démarre correctement et ne présente pas les mêmes symptômes que ton ancienne Debian. Le surprenant doit aussi être tenu en compte.



Modifié par Logicien le 12/05/2018 22:52
Mimile
 Posté le 13/05/2018 à 14:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Evidemment, tout est possible, même l'improbable.

Toutefois, je ne pense pas qu'une nouvelle installation sur le nouveau disque puisse se heurter à la même problématique que l'actuelle.

  1. Le DVD d'installation est parfaitement sain (j'ai vérifié que la somme MD5 de l'ISO gravée correspondait bien à celle indiquée sur le site de téléchargement)
  2. Je n'ai jamais utilisé que les dépôts stables et n'ai ajouté que des programmes inoffensifs (clementine, VLC, un petit programme perl permettant d'écouter diverses radios, aria2c et pour te rendre honneur, un lanceur de ton programme Xwininfo).
  3. La coïncidence entre la première alerte America Megatrends concernant mon disque /dev/sdb (où se trouve Debian /dev/sdb5 et 6) et le début des problèmes rencontrés tend à démontrer que c'est effectivement l'état du disque qui provoque les problèmes avec Debian.

Ce qui est assez étrange, c'est que ce disque (/dev/sdb) comporte une grande partition NTFS (/dev/sdb1) contenant des centaines de fichiers video et audio (venus d'on ne sait où ) et que, jusqu'à présent, je n'ai rencontré aucun problème de lecture de ces fichiers. (Dois-je ajouter que depuis l'apparition des alertes America Megatrends, je me suis empressé de transférer le contenu de cette partition sur mon nouveau disque).

Donc, ma religion est faite (je ne sais si elle a cours dans ton pays mais il s'agit d'une expression exclusivement laïque sans aucune connotation religieuse - je ne voudrais pas te heurter quant à ta philosophie personnelle) : je vais faire une nouvelle installation de Debian en utilisant une partie de l'espace non alloué (environ 200 Go) de mon nouveau disque (1 teraoctet).

Je reste pantois quant aux capacités des nouveaux disques quand je me remémore le tout premier ordinateur de bureau sur lequel j'ai fait mes premières armes - en 1976 - et qui fonctionnait avec 3 floppy-disks de 250 Ko ! (cet ordinateur pesait une tonne et coûtait une fortune : environ 1.200.000 francs belges de l'époque alors qu'une BMW série 5 super équipée coûtait moins cher !).

Le terminal - clavier qwerty - écran de 80x24 (on ne voit pas le bureau auquel il est connecté et qui contient les lecteurs de floppy (floppies ?).

Allons, assez digressé : je lance l'installation de ma nouvelle Debian.

Croisons les doigts.

Amicalement

Ton ami d'outre-atlantique

Mimile



Modifié par Mimile le 13/05/2018 14:38
Publicité
Logicien
 Posté le 13/05/2018 à 14:42 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Quand tu en auras fini avec ton disque défectueux, si tu ne le met pas au rebut et compte l'utiliser encore à tes risques, je lui ferais une remise à zéro. Comme Badblocks n'a pas trouvé de secteurs défectueux en mode non destructif la remise à zéro elle se fait en mode destructif et tu sauras encore plus s'il y a des secteurs défectueux ou non. Le problème de ton disque sdb peut-être ailleurs aussi. L'âge change l'état général du matériel.

dcfldd if=/dev/zero of /dev/sdb ibs=4M obs=4M

Ce n'est pas un formatage de bas niveau mais ça fait du bien. Ce disque peut encore servir comme sujet d'expériences en laboratoire en autant que tu ne t'en sert pas pour la production comme on dit. Le problème est que si son accès pose problème il peut empêcher le bon fonctionnement de l'ordinateur.

J'attend le retour de ta nouvelle installation sur ton tout nouveau disque dur.

Le design des anciens ordinateurs était bien il ne leurs manquaient que la puissance et l'espace temps, l'espace disque et de mémoire ainsi que le temps d'exécution des applications .



Modifié par Logicien le 13/05/2018 15:00
Mimile
 Posté le 13/05/2018 à 15:17 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Cher Paul

Tu me fais sourire avec ta phrase : L'âge change l'état général du matériel.

Il n'y a pas que l'état général du matériel qui est modifié par l'âge ...

A mon âge (64 ans), mon matériel personnel commence à se déglinguer, pas uniquement à cause de mon âge mais le résultat est là :

  • il y a 3 ou 4ans, je fais une chute dans les escaliers enneigés de ma maison et cela entraîne une rupture complète de l'un des tendons de ma cuisse gauche : résultat : plus moyen de faire mon jogging quotidien (4 à 5 km à 6 heures du matin pour me mettre en forme pour la journée de travail).
  • Il en résulte des difficultés au point de vue équilibre (surtout dans les escaliers).
  • la rupture de ce tendon me contraint à reporter mon poids (environ 100 Kg) sur ma jambe droite : résultat : douleurs ascendantes au genou droit répercutée sur mon genou gauche
  • effet pernicieux : mes hanches commencent à me faire mal

Une opération au niveau du tendon aurait peut-être pu résoudre tous ces problèmes, mais, travaillant comme indépendant, je n'ai pas les moyens de me priver de travail pendant les 2 ou 3 semaines d'immobilisation consécutives, sans parler des séances de ré-éducation journalières.

De plus, plusieurs personnes dans la même situation que moi et qui se sont fait opérer, le regrettent amèrement car ils n'enregistrent aucune amélioration, au contraire.

Donc, je laisse aller et qui vivra, verra.

Il me restera toujours le plaisir de te rencontrer au hasard des aléas informatiques que je rencontrerai inévitablement.

Avec mes amitiés.

Mimile

Mimile
 Posté le 16/05/2018 à 16:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

J'ai installé Debian_9 (Stretch) en prenant bien soin de l'installer dans des partitions du nouveau disque (/dev/sdc5 et /dev/sdc6).

Tout s'est bien passé.

Au redémarrage, c'est le tableau grub de debian qui s'affiche.

Quelques OS fonctionnent : Linux Mint 17.3, W7 SP1.

Par contre, Arch ne démarre pas.

Je repasse sous Mint, j'exécute : successivement : sudo grub-install /dev/sda puis sudo update-grub

Tout devient comme avant avec, évidemment, les versions de Debian sur le disque en train de rendre l'âme.

Ca fait une heure que je veux intégrer le menuentry de ma nouvelle Déban dans le 40-custon de Mint mais rien à faire.

Je ne trouve pas ce satané menuentry dans le /boot/boot/grub.cfg de ma nouvelle Debian.

Tout ce que je trouve, c'est le menuentry de mon ancienne Debian qui se trouve dans /dev/sdb5 qui est en train de flancher...

Je ne comprends plus rien vu que j'ai re-baptisé ma Debian avec son nom : Stretch

gparted :

Pas moyen de trouver le texte menuentry de Stretch.

Je brûle des neurones pour rien ...

EDIT : j'ai résolu la problème vu que j'ai finalement trouvé le menuentry de ma nouvelle Debian.

Je vais clôturer ce poste dont le titre est de nature à tromper les membres.

Je reviens te dire la suite sur un autre poste.

Amicalement



Modifié par Mimile le 16/05/2018 16:39
Mimile
 Posté le 07/06/2018 à 18:05 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Logicien a écrit :

Quand tu en auras fini avec ton disque défectueux, si tu ne le met pas au rebut et compte l'utiliser encore à tes risques, je lui ferais une remise à zéro. Comme Badblocks n'a pas trouvé de secteurs défectueux en mode non destructif la remise à zéro elle se fait en mode destructif et tu sauras encore plus s'il y a des secteurs défectueux ou non. Le problème de ton disque sdb peut-être ailleurs aussi. L'âge change l'état général du matériel.

dcfldd if=/dev/zero of /dev/sdb ibs=4M obs=4M

Ce n'est pas un formatage de bas niveau mais ça fait du bien. Ce disque peut encore servir comme sujet d'expériences en laboratoire en autant que tu ne t'en sert pas pour la production comme on dit. Le problème est que si son accès pose problème il peut empêcher le bon fonctionnement de l'ordinateur.

J'attend le retour de ta nouvelle installation sur ton tout nouveau disque dur.

Le design des anciens ordinateurs était bien il ne leurs manquaient que la puissance et l'espace temps, l'espace disque et de mémoire ainsi que le temps d'exécution des applications .

Cher Paul,

Pour ce qui concerne /dev/sdb (j'ai supprimé les 3 partitions qui s'y trouvaient (/dev/sdb1 - NTFS, /dev/sdb5 et /dev/sdb6 (EXT4) anciennement ma 1ère Debian) pour laquelle le SMART du BIOS donnait régulièrement des signaux d'alerte.

Donc, j'ai suivi ton conseil pour "nettoyer" complètement ce disque :

dcfldd if=/dev/zero of /dev/sdb ibs=4M obs=4M

A l'arrivée, /dev/sdb est devenu un disque non formaté, totalement vide, que j'ai quand même formaté en NTFS pour la facilité.

Depuis lors, plus aucune alerte BIOS/SMART.

Je n'exclus pas d'y réinstaller une nouvelle Debian pour voir.

PS : ma nouvelle installation sur /dev/sdc ne m'a posé que des problèmes, donc : classement vertical (i.e. à la poubelle).

Mon grub ne m'affiche donc plus que ce que j'estime nécessaire : Mint 17.3 (pour sa capacité à chrooter), Win7 (pour le boulot), Archlinux pour le plaisir.

La seule chose qui m'ennuie avec Arch, c'est la quantité de messages d'erreurs affichées au départ (ACPI ...AE_NOT_FOUND) et à la fermeture avec des messages incomplets (manifestement rédigés sans souci du texte.

Ceci dit, Arch fonctionne parfaitement.

Bien à toi.

Logicien
 Posté le 07/06/2018 à 20:01 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Passe le paramètre loglevel=0 au noyau Linux de la Arch et met à jour le fichier de configuration de Grub Mint (update-grub). Tu ne verras plus ces messages d'erreurs Acpi au démarrage. Pour les erreurs des scripts de démarrage, il faut voir avec la commande journalctl -b ce qui pose problème.

Mimile
 Posté le 09/06/2018 à 10:16 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour,

J'ai fait ce que tu as dit (ajouter loglevel=0 dans la ligne du noyau linux) et après un update-grub sous mint, je suis repassé sous Arch.

Et effectivement, les lignes d'erreur ACPI n'apparaissent plus.

Cela dit, le problème, je pense que loglevel=0 ne fait que masquer les lignes d'erreur car je retrouve ces lignes dans journalctl -b :

jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT5._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT5._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT1._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT1._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT0._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT0._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata6.00: ATA-8: ST1000DM010-2EP102, CC43, max UDMA/133
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata6.00: 1953525168 sectors, multi 16: LBA48 NCQ (depth 31/32), AA
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata2.00: ATA-8: ST500DM002-1BD142, KC45, max UDMA/133
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata2.00: 976773168 sectors, multi 16: LBA48 NCQ (depth 31/32)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata1.00: ATA-8: ST500DM002-1BD142, KC45, max UDMA/133
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata1.00: 976773168 sectors, multi 16: LBA48 NCQ (depth 31/32)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT5._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT5._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata6.00: configured for UDMA/133
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT4._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT4._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata5.00: ATAPI: HL-DT-ST DVDRAM GH24NS95, RN00, max UDMA/133
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT1._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT1._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT0._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT0._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata2.00: configured for UDMA/133
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata1.00: configured for UDMA/133
jun 09 10:04:08 archie kernel: scsi 0:0:0:0: Direct-Access ATA ST500DM002-1BD14 KC45 PQ: 0 ANSI: 5
jun 09 10:04:08 archie kernel: scsi 1:0:0:0: Direct-Access ATA ST500DM002-1BD14 KC45 PQ: 0 ANSI: 5
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI BIOS Error (bug): Failure looking up [\_SB.PCI0.SAT0.SPT4._GTF.DSSP], AE_NOT_FOUND (20180105/psargs-364)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ACPI Error: Method parse/execution failed \_SB.PCI0.SAT0.SPT4._GTF, AE_NOT_FOUND (20180105/psparse-550)
jun 09 10:04:08 archie kernel: ata5.00: configured for UDMA/133

Il y a aussi ceci :

kvm: disabled by bios

qui apparaît (parfois deux ou trois fois de suite à chaque démarrage d'Arch mais ce n'est pas gênant).

et

bind(24) AF_INET6 fe80::3285:a9ff:fe90:f016%2#123 flags 0x11 failed: Cannot assign requested address
jun 09 10:04:20 archie ntpd[531]: unable to create socket on enp3s0 (5) for fe80::3285:a9ff:fe90:f016%2#123

et

jun 09 10:04:49 archie cinnamon-session[641]: GLib-GObject-CRITICAL: t+0,29140s: object CsmAutostartApp 0x558183960f80 finalized while still in-construction
jun 09 10:04:49 archie cinnamon-session[641]: GLib-GObject-CRITICAL: t+0,29145s: Custom constructor for class CsmAutostartApp returned NULL (which is invali>
jun 09 10:04:49 archie cinnamon-session[641]: WARNING: t+0,29147s: could not read /home/okapi/.config/autostart/cinnamon-settings-daemon-xrandr.desktop
jun 09 10:04:49 archie cinnamon-session[641]: WARNING: t+0,43104s: Could not parse desktop file /home/okapi/.config/autostart/gsettings-data-convert.desktop>
jun 09 10:04:49 archie cinnamon-session[641]: GLib-GObject-CRITICAL: t+0,43111s: object CsmAutostartApp 0x558183974790 finalized while still in-construction
jun 09 10:04:49 archie cinnamon-session[641]: GLib-GObject-CRITICAL: t+0,43113s: Custom constructor for class CsmAutostartApp returned NULL (which is invali>

et

jun 09 10:04:56 archie ntpd[901]: unable to bind to wildcard address :: - another process may be running - EXITING

Mais, pour mon confort personnel, je suis bien content de ne plus voir les lignes ACPI.

Il reste la question des lignes bizarres qui s'affichent à la fermeture d'Arch.

Je vais en faire une photo et la poster dans quelques minutes...

Désolé : depuis que j'ai ajouté loglevel=0, les messages bizarres ne s'affichent plus à l'arrêt, donc pas de photo ...

Reste toujours la question de l'arrêt complet du PC que je dois faire manuellement avec le bouton de mise en marche.

En tout cas, merci pour le loglevel.

Amicalement

PS : Si tu souhaites l'intégralité du résultat de journalctl -b, je peux te l'envoyer via pastebin.

PS-bis : je viens d'avoir une alerte BIOS/SMART (la 1ère depuis que j'ai zéroté /dev/sdb) donc je pense que je vais retirer ce disque.



Modifié par Mimile le 09/06/2018 10:58
Logicien
 Posté le 09/06/2018 à 17:00 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

L'acpi est souvent mal programmé dans la Rom du Bios à ce que j'ai lu. Cela donne lieu à des messages d'erreurs sous Linux sans conséquences souvent. Je pense que c'est un conflit d'accès aux ressources du protocole Acpi entre le Bios et Linux. Ça prendrait un Bios libre comme Coreboot pour régler le problème.

Si tu comptes utiliser VirtualBox et Qemu tu serais mieux d'activer KVM dans le Bios. C'est la seule façon de l'avoir sous Linux. Sans KVM les machines virtuelles sont moins performantes.

J'utilise loglevel=0 pour m'épargner de voir des messages dont je ne peux saisir l'essence au démarrage et à l'arrêt. Je me réfère à journalctl.

Pour l'arrêt de PC on a déjà essayé plusieurs choses et rien n'a fonctionné. Si un de tes Linux arrête le PC correctement, le problème doit venir de la Arch.



Modifié par Logicien le 09/06/2018 17:03
Mimile
 Posté le 09/06/2018 à 18:10 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

J'ai examiné le BIOS point par point et je n'ai rien trouvé concernant KVM et son éventuelle activation (ou sa désactivation).

C'est un peu incohérent dans la mesure où si j'ai le message "KVM disabled by BIOS", ça donne à penser que mon BIOS peut intervenir à ce niveau.

Selon ce que j'ai lu ça et là sur le net, cela pourrait être dû au fait que mon BIOS n'est pas assez récent mais alors comment se fait-il que j'aie ce message ?

Tant pis... de toute façon, je n'ai pas vraiment l'intention d'installer un OS virtuel.

Pour ce qui concerne l'arrêt de mon PC, rien de neuf sous le soleil : toujours pas d'arrêt complet.

Ma satisfaction vient de la disparition des messages d'erreur (ACPI et autres) au démarrage et à l'arrêt grâce à loglevel=0.

Et pour cette information, je te dis : merci.

Bien à toi.



Modifié par Mimile le 09/06/2018 18:11
Publicité
Logicien
 Posté le 09/06/2018 à 21:06 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

En suivant le fil de ta pensée c'est peut-être parce-que ton processeur ne supporte pas KVM que Linux te dit qu'il est désactivé dans le Bios. Pour savoir si ton processeur supporte KVM exécute ces deux commandes

LC_ALL=C lscpu | grep Virtualization

grep -E --color=auto 'vmx|svm|0xc0f' /proc/cpuinfo

Si tu n'obtiens rien en sortie pour les deux commandes, c'est parce-que ton processeur ne supporte pas KVM.



Modifié par Logicien le 09/06/2018 21:06
Mimile
 Posté le 10/06/2018 à 06:55 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Voici le résultat des deux commandes ;

[okapi@archie ~]$ LC_ALL=C lscpu | grep Virtualization
Virtualization: VT-x

[okapi@archie ~]$ grep -E --color=auto 'vmx|svm|0xc0f' /proc/cpuinfo


flags : fpu vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic sep mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush dts acpi mmx fxsr sse sse2 ss ht tm pbe syscall nx rdtscp lm constant_tsc arch_perfmon pebs bts rep_good nopl xtopology nonstop_tsc cpuid aperfmperf pni pclmulqdq dtes64 monitor ds_cpl vmx est tm2 ssse3 cx16 xtpr pdcm pcid sse4_1 sse4_2 popcnt tsc_deadline_timer aes xsave avx f16c rdrand lahf_lm cpuid_fault epb pti ibrs ibpb stibp tpr_shadow vnmi flexpriority ept vpid fsgsbase smep erms xsaveopt dtherm ida arat pln pts


flags : fpu vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic sep mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush dts acpi mmx fxsr sse sse2 ss ht tm pbe syscall nx rdtscp lm constant_tsc arch_perfmon pebs bts rep_good nopl xtopology nonstop_tsc cpuid aperfmperf pni pclmulqdq dtes64 monitor ds_cpl vmx est tm2 ssse3 cx16 xtpr pdcm pcid sse4_1 sse4_2 popcnt tsc_deadline_timer aes xsave avx f16c rdrand lahf_lm cpuid_fault epb pti ibrs ibpb stibp tpr_shadow vnmi flexpriority ept vpid fsgsbase smep erms xsaveopt dtherm ida arat pln pts


flags : fpu vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic sep mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush dts acpi mmx fxsr sse sse2 ss ht tm pbe syscall nx rdtscp lm constant_tsc arch_perfmon pebs bts rep_good nopl xtopology nonstop_tsc cpuid aperfmperf pni pclmulqdq dtes64 monitor ds_cpl vmx est tm2 ssse3 cx16 xtpr pdcm pcid sse4_1 sse4_2 popcnt tsc_deadline_timer aes xsave avx f16c rdrand lahf_lm cpuid_fault epb pti ibrs ibpb stibp tpr_shadow vnmi flexpriority ept vpid fsgsbase smep erms xsaveopt dtherm ida arat pln pts


flags : fpu vme de pse tsc msr pae mce cx8 apic sep mtrr pge mca cmov pat pse36 clflush dts acpi mmx fxsr sse sse2 ss ht tm pbe syscall nx rdtscp lm constant_tsc arch_perfmon pebs bts rep_good nopl xtopology nonstop_tsc cpuid aperfmperf pni pclmulqdq dtes64 monitor ds_cpl vmx est tm2 ssse3 cx16 xtpr pdcm pcid sse4_1 sse4_2 popcnt tsc_deadline_timer aes xsave avx f16c rdrand lahf_lm cpuid_fault epb pti ibrs ibpb stibp tpr_shadow vnmi flexpriority ept vpid fsgsbase smep erms xsaveopt dtherm ida arat pln pts
[okapi@archie ~]$

Je suppose qu'il y a 4 réponses "flags" parce que mon CPU a 4 cœurs.

Si je m'en réfère à la 1ère commande de ton message, mon CPU supporte effectivement KVM.

D'où la question : pourquoi le BIOS désactive-t'il systématiquement KVM ?

En revanche, pas trace de KVM dans le résultat de ta 2ème commande, ce qui explique peut-être cette désactivation.



Modifié par Mimile le 10/06/2018 07:04
Logicien
 Posté le 10/06/2018 à 09:04 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Les deux commandes sont affirmatives ton processeur supporte Intel supporte Intel VT . Par défaut cette virtualisation est désactivée dans le Bios chez moi. L'option du Bios pour l'activer peut se nommer VT ou virtualisation.



Modifié par Logicien le 10/06/2018 09:04
Mimile
 Posté le 10/06/2018 à 09:59 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

J'ai passé attentivement en revue toutes les options de mon BIOS sans trouver quoi que ce soit qui ressemble à VT ou virtualisation.

A la différence de ce qui se passe chez toi, KVM est manifestement activé par défaut mais est désactivé au démarrage par le BIOS.

A noter que depuis que j'ai ajouté loglevel=0, je ne vois plus apparaître dans la liste des lignes de démarrage celle qui s'affichait (parfois plusieurs fois de suite) KVM disabled by BIOS.

Y-a-t'il une commande qui permet de vérifier si KVM est actif - ou pas ?

Logicien
 Posté le 10/06/2018 à 14:41 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Chez moi j'ai manuellement activé la virtualisation dans le Bios. Quand Debian et la Arch démarrent, elles voient que la virtualisation est activée, le noyau Linux charge alors en mémoire le module kvm_intel pour utiliser la virtualisation de mon processeur Intel. Si la virtualisation n'est pas activée dans le Bios, ce module ne se charge pas et n'apparaît pas en sortie de la commande lsmod.

lsmod|grep kvm
kvm_intel 176128 0
kvm 708608 1 kvm_intel
irqbypass 16384 1 kvm



Modifié par Logicien le 10/06/2018 14:45
Mimile
 Posté le 11/06/2018 à 14:14 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Voici ce que donne lsmod|grep kvm :

[okapi@archie ~]$ lsmod|grep kvm
kvm 708608 0
irqbypass 16384 1 kvm
[okapi@archie ~]$

Les valeurs affichées sont identiques à celles de ton message précédent mais il n'y est pas fait mention de "intel".

Quid ?

Logicien
 Posté le 11/06/2018 à 14:28 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Il doit y avoir problème d'activation de la virtualisation dans le Bios sinon, le module kvm_intel se serait chargé automatiquement au démarrage. Tu peux essayer de voir ce que Linux va répondre si tu charges manuellement le module kvm-intel:

sudo dmesg -C

sudo modprobe kvm-intel

sudo dmesg

Note que Linux considère identiques le tirêt (-) et le soulignement (_) dans la nomenclature des modules. Si tu veux me donner la sortie de la commande

sudo dmidecode -t system

je peux faire une recherche afin se savoir comment activer la virtualisation sur ton système si possible. C'est autant pour satisfaire ma curiosité d'utilisateur de ces PC débridés que pour te venir en aide que cette recherche m'intéresse.



Modifié par Logicien le 11/06/2018 14:37
Mimile
 Posté le 11/06/2018 à 16:17 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Merci, mais il y a un problème :

[okapi@archie ~]$ sudo dmesg -C

aucune réponse.

[okapi@archie ~]$ sudo modprobe kvm-intel
modprobe: ERROR: could not insert 'kvm_intel': Operation not supported
[okapi@archie ~]$ sudo modprobe kvm_intel
modprobe: ERROR: could not insert 'kvm_intel': Operation not supported

[okapi@archie ~]$ sudo dmesg
[ 8071.403834] [UFW BLOCK] IN=enp3s0 OUT= MAC=30:85:a9:90:f0:16:e0:b9:e5:a6:1b:94:86:dd SRC=2a00:1450:400e:0801:0000:0000:0000:2002 DST=2a02:a03f:58c9:1900:3285:a9ff:fe90:f016 LEN=60 TC=56 HOPLIMIT=59 FLOWLBL=919593 PROTO=TCP SPT=443 DPT=53918 WINDOW=0 RES=0x00 RST URGP=0
[ 8071.403858] [UFW BLOCK] IN=enp3s0 OUT= MAC=30:85:a9:90:f0:16:e0:b9:e5:a6:1b:94:86:dd SRC=2a00:1450:400e:0801:0000:0000:0000:2002 DST=2a02:a03f:58c9:1900:3285:a9ff:fe90:f016 LEN=60 TC=56 HOPLIMIT=59 FLOWLBL=919593 PROTO=TCP SPT=443 DPT=53918 WINDOW=0 RES=0x00 RST URGP=0
[ 8071.403865] [UFW BLOCK] IN=enp3s0 OUT= MAC=30:85:a9:90:f0:16:e0:b9:e5:a6:1b:94:86:dd SRC=2a00:1450:400e:0801:0000:0000:0000:2002 DST=2a02:a03f:58c9:1900:3285:a9ff:fe90:f016 LEN=60 TC=56 HOPLIMIT=59 FLOWLBL=919593 PROTO=TCP SPT=443 DPT=53918 WINDOW=0 RES=0x00 RST URGP=0
[ 8075.938434] kvm: disabled by bios
[ 8125.846695] kvm: disabled by bios
[ 8163.476498] perf: interrupt took too long (2505 > 2500), lowering kernel.perf_event_max_sample_rate to 79800
[okapi@archie ~]$

[okapi@archie ~]$ sudo dmidecode -t system
# dmidecode 3.1
Getting SMBIOS data from sysfs.
SMBIOS 2.6 present.

Handle 0x0001, DMI type 1, 27 bytes
System Information
Manufacturer: System manufacturer
Product Name: System Product Name
Version: System Version
Serial Number: System Serial Number
UUID: 1C3B6F20-D7DA-11DD-B084-3085A990F016
Wake-up Type: Power Switch
SKU Number: SKU
Family: To be filled by O.E.M.

Handle 0x0023, DMI type 12, 5 bytes
System Configuration Options
Option 1: To Be Filled By O.E.M.

Handle 0x0024, DMI type 32, 20 bytes
System Boot Information
Status: No errors detected

[okapi@archie ~]$

Logicien
 Posté le 11/06/2018 à 16:48 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

[ 8075.938434] kvm: disabled by bios

Linux n'en démord pas. C'est bizarre que la commande dmidecode -t system ne retourne pas de valeurs utilies. Chez moi la sortie me donne tous les détails du fabriquant, le modèle de l'ordinateur, le numéro de série et du produit. Enfin si tu peux me dire le modèle de ton PC j'aimerais en savoir plus long et sur la virtualisation aussi. Essai

sudo lshw -C system

Il faut installer lshw s'il ne l'est pas.



Modifié par Logicien le 11/06/2018 16:49
Publicité
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
démarrage de Debian échoue une fois sur deux : apparemment disparu
Au démarrage de Debian 9.04 : mon nom d'user ne s'affiche pas
Debian, passer de la branche stable à testing sans réinstallation.
Debian stable i386 et amd64
Q4OS-live-1.4.4 basé Debian Stable
Debian Jessie : libreoffice plante
La prochaine Debian stable s'initialisera avec Systemd
Pour débutants sur une Debian ( Stable )
linux se plante en erreur 1 au démarrage
Debian Wheezy/Sid: des couleurs au démarrage
Plus de sujets relatifs à Debian 9.04 stable : le démarrage plante parfois (résolu:défaillance disque
 > Tous les forums > Forum Linux