> Tous les forums > Forum Linux
 Debian et dérivées - questions diverses
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 3 4 ... Fin
Page 1 sur 4 [Fin]
fiche
  Posté le 22/06/2014 @ 20:32 
Aller en bas de la page 
Astucien

Bonjour,

Depuis 2 mois, j'utilise à côté de XP : Handylinux Xfce (Debian) et LinuxMint Xfce (Ubuntu).

Handylinux vise à la fois les vieux PC (processeurs ne prenant pas en charge pae) et les autres (avec pae), ce qui n'est pas le cas des dernières versions de LinuxMint.

Et comme dans mon entourage, on a des PC un peu âgés, Debian à ma préférence.

Les sites d'Handylinux : http://handylinux.org/documentation/doku.php et Debian Facile (un parmi d'autres sur Debian) : https://wiki.debian-facile.org/ m'ont permis d'y voir plus clair mais j'ai encore besoin d'obtenir des précisions sur certains points pratiques relatifs à Debian.

Merci d'avance aux utilisateurs Debian (et les autres) :

- Handylinux est une Debian Xfce en Français avec des programmes supplémentaires non libres mais bien pratiques : Teamviewer, Flashplayer, Skype…

Pour ceux qui connaissent à la fois Debian stable et Handylinux, voyez-vous un intérêt à installer plutôt la version « originale » Debian Xfce puis à ajouter les programmes qui pourraient manquer ?

- Sur le site Debian, pour l'installation, on trouve des ISO pour CD ou DVD qu'il est possible de copier également sur clé USB.

* Pour quelle raison, ne trouve t'on pas de version Xfce dans la liste DVD (alors que c'est le cas pour les CD) : par exemple pour la version I386 : https://www.debian.org/CD/http-ftp/ ?

* Comment savoir si la version I386 (a priori pour PC 32 bits) est pae ou non pae car tous les PC sous XP ne prennent pas en charge pae selon leur date de fabrication… ? Comment être certain de choisir la distribution voulue ?

* L'installation étant prévue par clé USB avec un débit internet assez mauvais, je pense copier l'ISO » DVD 1 (env 4 Go) sur clé USB pour avoir le moins possible de téléchargement à faire lors de l'installation. Si je peux également récupérer l'ISO DVD 2 et 3, une simple copie du fichier ISO sur 1 ou 2 autres clés USB est-elle possible ? Comment Debian va t'il savoir que je dispose d'autres ISO pour faire l'installation ?

* Question bête : pour quelle raison, Handylinux installée occupe t'elle environ 5 Go sur disque dur alors que les 3 DVD de Debian font plus de 12 Go ? (tous les paquets non installés par défaut en plus ?)

* Pour l'installation en USB, sous Linux, Debian indique soit le terminal (dd if=image.iso of=/dev/sd), soit Unetbootin (alors que Unetbootin est déconseillé pour Handylinux). Quel est le moyen le plus fiable ?

* Comment faites-vous sous linux pour formater (en Fat32) une clé déjà utilisée avant installation : utilisation de Gparted ou de l'Utilitaire de disque ou autre... ?

- Le liveCD Debian stable I386 (https://www.debian.org/CD/live/index.fr.html#live-install-stable) que j'ai utilisé à partir d'une clé USB (pour voir les différences avec Handylinux) indique au menu démarrage : « Live 686 – pae - failsafe ». Cela signifie t'il que l'on ne peut pas l'utiliser avant installation pour tester le fonctionnement d'un PC non pae ? Si c'est le cas, comment fait-on ?

- Sur le live USB Debian stable, je constate que de nombreuses applications d'Handylinux sont absentes : Icedove, Gparted, Logithèque, Slimconf, Recherche de fichiers, Utilitaire disque…

Ces applications seront-elles automatiquement installées lors de l'installation sur disque dur ou faudra t'il les récupérer manuellement par Synaptic (d'où une perte de temps) ?

- Ajouter provisoirement dans Synaptic de Debian stable une fois installée une ligne de dépôt Handylinux (http://handylinux.org/repo/debian/ stable main) permettrait-il de récupérer facilement teamviewer et flashplugin sans avoir à les installer à la main ?

- Question accessoire : comment télécharger un fichier torrent sous Debian (ISO DVD) ? Avec quelle application faut-il ouvrir le lien internet ?

{Il me restera pour plus tard une question plus technique sur la procédure à utiliser pour supprimer les partitions linux sur mon propre PC, avant installation de la dernière version de Debian ou Handylinux, tout en conservant XP, sans mettre le bazar dans le GRUB au redémarrage du PC}



Modifié par fiche le 14/08/2016 11:50
Publicité
hido
 Posté le 23/06/2014 à 11:32 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

bonjour

ça fait beaucoup de questions... je vais essayer de répondre à celles que je peux.





Depuis 2 mois, j'utilise à côté de XP : Handylinux Xfce (Debian) et LinuxMint Xfce (Ubuntu).

Handylinux vise à la fois les vieux PC (processeurs ne prenant pas en charge pae) et les autres (avec pae), ce qui n'est pas le cas des dernières versions de LinuxMint.

Et comme dans mon entourage, on a des PC un peu âgés, Debian à ma préférence.

Qu'est ce qui ne va pas avec Handylinux ? il ne te convient pas ?

- Sur le site Debian, pour l'installation, on trouve des ISO pour CD ou DVD qu'il est possible de copier également sur clé USB.

Oui en utilisant le programme unetbootin ou autre. Cependant si ton PC est trop vieux il est peu probable qu'il soit capable de démarrer sur une clé USB.

Pour quelle raison, ne trouve t'on pas de version Xfce dans la liste DVD (alors que c'est le cas pour les CD) : par exemple pour la version I386 : https://www.debian.org/CD/http-ftp/ ?

Il y a bien une version XFCE, elle est ici : http://cdimage.debian.org/debian-cd/7.5.0/i386/iso-cd/

Comment savoir si la version I386 (a priori pour PC 32 bits) est pae ou non pae car tous les PC sous XP ne prennent pas en charge pae selon leur date de fabrication… ? Comment être certain de choisir la distribution voulue ?

Le mieux c'est d'essayer de démarrer le PC avec une CD ou clé USB de debian version i386, si ça démarre c'est que c'est bon

Pour l'installation en USB, sous Linux, Debian indique soit le terminal (dd if=image.iso of=/dev/sd), soit Unetbootin (alors que Unetbootin est déconseillé pour Handylinux). Quel est le moyen le plus fiable ?

la méthode avec le terminal est éviter absolument, il suffit que tu te trompe d'une lettre et tu te retrouve avec ton disque dur effacé (ça c'est déjà vu ici même sur le forum) donc unetbootin à recommander)

Comment faites-vous sous linux pour formater (en Fat32) une clé déjà utilisée avant installation : utilisation de Gparted ou de l'Utilitaire de disque ou autre... ?

oui gparted

Sur le live USB Debian stable, je constate que de nombreuses applications d'Handylinux sont absentes : Icedove, Gparted, Logithèque, Slimconf, Recherche de fichiers, Utilitaire disque…

Ces applications seront-elles automatiquement installées lors de l'installation sur disque dur ou faudra t'il les récupérer manuellement par Synaptic (d'où une perte de temps) ?

je ne sais pas ce qui sera installé automatiquement, si elles ne sont pas installé bien sûr il faudra le faire

Ajouter provisoirement dans Synaptic de Debian stable une fois installée une ligne de dépôt Handylinux (http://handylinux.org/repo/debian/ stable main) permettrait-il de récupérer facilement teamviewer et flashplugin sans avoir à les installer à la main ?

Même si handylinux est une dérivée debian il est tres déconseillé de mélanger les dépôts de différentes versions, donc pour une debian on utilise des dépôts debian.

Pour installer flash il suffira de faire en root : apt-get install flashplugin-nonfree (ou tu peux l'installer avec symanptic si tu prefres)

Question accessoire : comment télécharger un fichier torrent sous Debian (ISO DVD) ? Avec quelle application faut-il ouvrir le lien internet ?

-depuis windows : installer µtorrent, ensuite cliquer sur un lien torrent et ouvrir avec µtorrent

-depuis linux : souvent Transmission est installé par défaut sur plusieurs distributions, donc même méthode : cliquer sur un lien torrent et ouvrir avec transmission

Si Transmission n'est pas installé installe le

{Il me restera pour plus tard une question plus technique sur la procédure à utiliser pour supprimer les partitions linux sur mon propre PC, avant installation de la dernière version de Debian ou Handylinux, tout en conservant XP, sans mettre le bazar dans le GRUB au redémarrage du PC}

pour supprimer les partitions linux tu peux le faire simplement avec un live CD de gparted.

cependant avant de faire celà, je conseille tres fortement de restaurer le mbr de ton disque dur avec le bootloader de windows, celà se fait avec un CD de windows : http://www.thesiteoueb.net/modules/wffaq/article.php?t=122

aug
 Posté le 23/06/2014 à 13:46 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonjour,

Pour les problèmes liés à la clé Usb, essaies ceci:

http://rufus.akeo.ie/?locale=fr_FR

je ne suis pas un utilisateur Debian de longue date.

C'est handylynux qui m'a réconcilié avec Debian.

J'ai les deux d'installés xfce debian et handylinux.

Si je devais installer qu'une de ces deux distributions , à côté de Windows, sur le même disque, mon choix se porterait sur Handylinux.

Ce n'est là qu 'un choix personnel et je t'invite à installer, sur une clé ou autre, xfce debian pour juger par toi-même. Lorsque j' installe à côté de Windows, sur le même disque, une distribution, au préalable, je la teste sur une durée assez longue(clé usb, disque externe, machine virtuelle,...)

Jusqu'à présent, pour l'installation, je supprime la partition Linux existante et en recrée une autre si nécéssaire, avec Gparted, soit à partir d'.une autre distribution, soit à partir du Live-Cd ou DVD.

Pour le moment, pas de problème rencontré.

Logicien
 Posté le 23/06/2014 à 19:38 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour,

il est vrai qu'on peut se tromper de fichier de périphérique (sda, sdb, sr0, etc) en exécutant la commande dd, mais l'erreur est humaine en tout. C'est vrai que cela peut avoir de graves conséquences, si, par exemple, on écrit les données du fichier image non pas sur la clé Usb, mais sur le disque dur principal lui-même qui se nomme le plus souvent sda. sda n'est que rarement une clé Usb. En exécutant la commande

fdisk -l

on peut savoir le nom de fichier de périphérique d'une clé Usb et ne pas se tromper.

Utiliser la commande dd donne des résultats plus fiables que Unetbootin. La condition de la copie bit à bit d'une image iso sur une clé Usb, est que l'iso soit hybride. Dans ce cas, l'image a une table de partitions, ce qui correspond à ce qu'a besoin un périphérique de masse comme une clé Usb.

On peut savoir si une iso est hybride en exécutant la commande fdisk sur le fichier iso

fdisk -l /chemin/vers/le/fichier.iso

Si une table de partitions est affichée, alors, l'iso est hybride. Sinon, on peut rendre une iso non-hybride hybride grâce à la commande isohybrid:

isohybrid /chemin/vers/le/fichier.iso

Dès que l'iso est hybride, elle peut être copiée bit à bit sur une clé Usb avec la commande dd.

Une distribution Linux démarrée sur une clé Usb créée avec Unetbootin a parfois le problème de ne pas trouver le lecteur cdrom où elle pense où sont ses fichiers. C'est normal, l'image iso d'origine était destinée à être gravée sur cdrom et se retrouve sur une clé Usb. La distribution ne cherche pas sur clé Usb, mais sur le lecteur cdrom seulement et n'y trouve rien. C'est un cas typique qui fait que le démarrage échoue avec Unetbootin.

Une clé Usb qui sert de média pour démarrer une distribution live et/ou pour son installation, ne peut pas servir en même temps comme périphérique de destination de cette installation. C'est comme couper la branche sur laquelle est assise la distribution live et/ou à être installée. Je ne vois qu'un plantage à l'horizon. Il se peut tout simplement que cela ne soit pas permit au moment de l'installation.

En résumé, il s'agit bien plus de savoir ce que l'on fait que de proscrire des méthodes efficaces qui réussissent si on se donne la peine de porter attention à ce que l'on fait.

Note: les commandes citées nécessitent les droits du super-utilisateur root, grâce à la commande sudo ou en ouvrant une session root.



Modifié par Logicien le 23/06/2014 20:05
fiche
 Posté le 23/06/2014 à 22:48 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Merci pour ces réponses.

* Donc, a priori, Debian stable n'a rien de plus que Handylinux (je dirai même moins puisque Handylinux est personnalisée en Fr avec quelques applications tiers installées comme Teamviewer). Pour se simplifier la tâche, mieux vaut donc installer Handylinux.

Pour l'instant, j'en suis content, même si une adaptation est nécessaire venant de Windows.

Dans les modes d'emploi d'installation consultés, la seule différence notable que j'ai relevé est que Debian demande la création d'un compte admin root + mot de passe puis d'un compte limité user + mot de passe (alors que Handylinux ne requiert la création que d'un utilisateur dont le mot de passe sert pour les tâches admin : synaptic, Gparted...).Inutile donc de se casser la tête à télécharger n DVD de Debian... si on peut se contenter d'un ISO de moins de 2 Go pour Handylinux à mettre sur clé USB.

* Pour la création de la clé USB, on trouve plusieurs programmes sous Windows (LinuxLive USB Creator : http://www.linuxliveusb.com/ ; Rufus : http://rufus.akeo.ie/?locale=fr_FR ; Yumi : http://www.pendrivelinux.com/yumi-multiboot-usb-creator/ ; etc).

Ils sont moins nombreux sous Linux et plus précisemment Debian, d'où ma question car Unetbootin n'est pas recommandé ici : http://handylinux.org/documentation/doku.php/obtenir_handylinux et les mutiboot posent parfois problème (Multisystem : http://www.pendrivelinux.com/multiboot-create-a-multiboot-usb-from-linux/)

De plus, aujourd'hui, certains utilisateurs de XP décident de le supprimer pour installer linux et dans ce cas, sur des PC non pourvus de lecteur de CD, il faut bien trouver un moyen efficace pour créer une clé USB de boot linux. Le terminal est donc fiable, si on fait bien attention à donner la bonne référence de la clé sdb...

Et pour ceux qui ne peuvent démarrer sur USB (moi !) mais qui ont un lecteur de CD, il y a : http://www.plop.at/en/bootmanager/download.html dont il suffit de graver l'ISO sur CD qui résoud le problème en donnant la possibilité de démarrer sur l'USB "après coup".

* Comme on me l'a fait remarquer il y a quelques mois, la vision live CD USB ne reflète pas la réalité, donc, difficile de comparer avec Handylinux installée. Entre les deux, j'ai vu qu'il y avait des applications en moins, une apparence du bureau... différente (barre des tâches en haut...)

* Lors d'un changement de version d'Handylinux (http://handylinux.org/forum/viewtopic.php?f=12&t=1106), quelques lignes devaient être saisies dans un terminal.

Si on ne consulte pas le forum adéquat, comment est-on tenu informé de ces changements de version (qui sont assez fréquents) ?

* Pour mon propre PC, je souhaite d'ici quelques semaines :

- Supprimer les 2 partitions linux : Handy et Mint et donc créer un espace non alloué et non formaté à côté de XP (que je conserve)

- Installer une Handylinux propre sur un espace plus large (je n'ai que 10 Go actuellement)

Si je redémarre mon PC, le menu Grub va sans doute être perdu et je ne pourrai plus rien faire.

Bien entendu, je n'ai pas de CD Windows XP mais uniquement un CD de récupération de Toshiba.

* Que va t'il se passer si je suis cet ordre :

1) Suppression des 2 partitions ext avec Gparded à partir d'un live CD

2) Extinction du PC en insérant le CD de plopboot et la clé USB avec la dernière version de Handylinux

3) Si la clé démarre bien, installer Handylinux à côté de XP

Ainsi, le grub au démarrage suivant sera t'il corrigé pour ne faire apparaître que XP et Handylinux ?

Un CD avec l'ISO de BOOTREPAIR (http://doc.ubuntu-fr.org/boot-repair) pourrait-il corriger tout problème éventuel ? Si oui, à quel stade l'utiliser ?

J'avais lu quelque part qu'il existait "MBR DISK" mais je ne sais plus s'il s'agit d'une ISO ou d'une simple application, et de son utilité exacte. Si vous connaissez, je suis preneur.



Modifié par fiche le 23/06/2014 22:52
Logicien
 Posté le 23/06/2014 à 23:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

D'après ce que tu dis, HandyLinux n'est pas une rolling release, ce que Debian est. Debian se met à jour continuellement. Pas de changement de version périodique à faire explicitement. Les changements de versions se fonts au travers les mise-à-jours successives.

Si tu installes de nouveau HandyLinux, elle va remplacer le Grub actuellement en place dans le Mbr. C'est correct, mais ce n'est pas certain qu'elle te permette de démarrer aussi Windows pseudo-facto. Là, une personne qui utilise HandyLinux peut mieux te le dire.

De toutes façons, il est toujours possible de modifier le menu de Grub pour résoudre ce problème.

aug
 Posté le 24/06/2014 à 00:07 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Sur un pc où j'avais W7 sur un disque interne et sur un deuxième disque interne deux distributions Manjaro et Mint 15 et le grub en fonction était basé sur Mint 15( dernière installée) j'ai supprimé Mint 15 (arrivée à échéance) et ai installé dans la foulée Handylinux ( en utilisant un live-dvd).

Au redémarrage j'ai retrouvé toutes mes partitions accessibles : Handy..., Manjaro et W7.

Si l'opération que tu envisages est seulement d'accorder plus de place à Handylinux, faudrait voir si le Grub en fonction actuellement dépend de Handy ou de Mint. S'il dépend de Handy et que ce dernier est installée sur sda5, tu n'as qu'a supprimer sda7 (Mint) et étendre la partition sda5 sur la droite avec Gparted.

fiche
 Posté le 24/06/2014 à 22:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

L'intervention de Logicien devrait être l'occasion d'y voir plus clair dans le mode de mise à jour du système chez Debian et Handylinux.

Handylinux :

Dans le lien donné hier (http://handylinux.org/forum/viewtopic.php?f=12&t=1106), il s'agissait de passer à la version 1.4.2. Les commandes mentionnées servaient à créer un nouveau dépôt spécifique à Handylinux.

Pour le passage à la version 1.5, il suffisait d'utiliser le gestionnaire de mise à jour.

Debian stable :

Ici (https://wiki.debian-facile.org/doc:install:migrer-depuis-windows), il est indiqué :

« On peut décider d'effectuer une réinstallation complète de notre distribution et partir sur une nouvelle base. À ce sujet, vous pouvez lire ce que dit la documentation officielle Debian sur cette page. Remarque : de Squeeze à Wheezy, en raison de particularités spécifiques importantes, le plus simple reste une réinstallation complète plutôt qu'une migration.

On peut plutôt opter pour migrer à partir de sa stable actuelle. La plupart des utilisateurs Debian procèdent de cette façon. Elle est donc tout à fait envisageable bien que comportant quand même une certaine dose de risque, que l'on minimisera en lisant avec profit les notes de publication. On n'est jamais à l'abri d'un pépin. »

Dans ces conditions, quelle méthode doit être utilisée ?

A priori, il ne suffit pas de lancer Synaptic et de rechercher toutes les mises à jours disponibles. C'est semble t'il bien plus compliqué que cela.

La version 7.6 de Debian sortira le 12/07. Aug et les autres utilisateurs pourront nous dire comment cela se passe concrètement.

Il est dit que Debian est une « semi rolling release » : et en clair, cela recouvre quoi exactement ?

Comment passera t'on à une version N+1 ?

Il semblerait comme indiqué plus haut :

Soit, quelques lignes de commandes dans le terminal : https://www.debian-fr.org/mise-a-jour-squeeze-vers-wheezy-t44793.html http://jeyg.info/debian-7-0-wheezy-nouveautes-et-migration-depuis-squeeze/

Soit, la réinstallation complète à partir d'une nouvelle ISO, mais qui doit demander beaucoup plus de temps pour réinstaller ses programmes supplémentaires, personnalisation du navigateur...



Modifié par fiche le 24/06/2014 23:12
m_n
 Posté le 24/06/2014 à 23:16 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

fiche a écrit :
La version 7.6 de Debian sortira le 12/07. Aug et les autres utilisateurs pourront nous dire comment cela se passe concrètement.

7.5 à 7.6 .. seras tout simplement qu'une mise-à-jour ..

Publicité
Logicien
 Posté le 25/06/2014 à 00:24 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

En tout cas, je suis avec Debian testing/unstable depuis plusieurs années et les mise-à-jours se sont faites sans difficultés majeures pendant tout ce temps.

Si on veut une vrai rolling release sous Debian, mieux vaut mettre ses dépôts en testing/unstable selon moi. On passe ainsi au travers de toutes les versions mineures d'une version majeure avant de passer à la version majeure suivante.

Dans la version stable, qui s'apparente plus à une semi-rolling release, seules les mise-à-jours de sécurité se font à chaque mise-à-jour, jusqu'à ce que vienne le temps de passer d'une version majeure à une autre. Là, la mise-à-jour est bien plus importante qu'avec une testing/unstable.

Je parle bien d'unstable accompagnée d'une testing et non pas d'une unstable seule, qui elle, est compliquée à administrer. Une unstable seule est réservée aux développeurs et testeurs.

On peut configurer les dépôts pour une testing seule si on veut. On est là aussi dans une vrai rolling release.



Modifié par Logicien le 25/06/2014 00:49
fiche
 Posté le 26/06/2014 à 22:32 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonsoir à tous,

* Les branches Debian : stable ; testing ; unstable

Pour résumer, si on veut un système Debian continuellement mis à jour, sans saut de version (7 à 8...), il faut choisir la branche testing qui deviendra stable quand le nombre de bug sera descendu en dessous d'un certain seuil (Debian 8/Jessie) ?

Cela semble intéressant mais à la lecture de : https://www.debian.org/doc/manuals/debian-faq/ch-choosing.fr.html#s3.1, cela fait un peu froid dans le dos pour un novice en Debian :

  • Stable est solide comme un roc. Elle est incassable.

  • Testing est cassée moins souvent que unstable. Mais lorsque cela arrive, la correction met du temps à être appliquée. Des fois il peut s'agir de plusieurs jours, et dans certains cas plusieurs mois.

  • Unstable change beaucoup, et peut être cassée à n'importe quel moment. Cependant, les problèmes sont souvent corrigés en quelques jours et cette distribution offre toujours les dernières versions des logiciels empaquetés pour Debian.

L'une des principales raisons pour laquelle de nombreuses personnes choisissent Debian plutôt que d'autres distributions, est qu'elle demande très peu d'administration. Les gens désirent un système qui se contente de fonctionner. De manière générale, on peut dire que la distribution stable exige très peu de maintenance alors que testing et unstable demandent une maintenance constante à l'administrateur. Si vous utilisez stable, tout ce dont vous avez à vous soucier est d'appliquer les mises à jour de sécurité. Si vous utilisez testing ou unstable, c'est une bonne idée d'être au courant des nouveaux bogues découverts dans les paquets installés, les correctifs et fonctionnalités introduits, etc.

Si on a pas peur de sauter le pas : lien de téléchargement : http://cdimage.debian.org/cdimage/weekly-builds/i386/iso-cd/

* Comptes utilisateurs :

Sous Handylinux, est créé à l'installation un compte utilisateur. Cet utilisateur peut faire des mises à jour, installer des programmes en tapant son mot de passe (qui donne les droits admin root)

Sous Debian, 2 comptes utilisateurs sont créés à l'installation : Admin root et Limité user (https://wiki.debian-facile.org/doc:install:installation-standard).

Concrètement, est-ce que cela sera comme sous Windows : choix du compte au démarrage et si on utilise le compte "limité", il sera impossible d'installer quoi que ce soit... ?

Ou bien, cela sera exactement comme sous Handylinux, avec demande du mot de passe root si besoin en session "limitée" ?

* A la fin de l'installation de Debian, vont être téléchargés des logiciels : si c'est sur un portable, faut-il privilégier ce choix "laptop" au lieu de "système standart" ?

* Encore une question : Icedove, Gparted, Liste des applicationd, Slimconf, Recherche de fichiers, Utilitaire disque sont-ils installés par défaut sous Debian stable ?

* Pour information, depuis hier, après la saisie du mot de passe sous Handylinux, le bureau ne s'affiche pas : le PC est bloqué avec la croix du curseur. Obligé de couper l'alimentation

Bizarre que cela arrive au bout de 2 mois... Peut-être une mise à jour d'hier.

A priori, je ne suis pas le seul mais ce n'est pas très bon pour Handylinux tout cela (http://handylinux.org/forum/viewtopic.php?f=22&t=1570)

Ce qui me dérange un peu, c'est qu'elle est très récente (9 mois) et ne repose que sur quelques personnes.

Je crois que je ne vais pas me précipiter pour supprimer mes partitions linux pour repartir à 0 en dualboot XP + linux neuve (pas envie de mettre en l'air mon XP avec les problèmes de grub mbr tant que je n'aurai pas la certitude d'avoir tous les outils en main pour corriger en cas de problème). Je n'ai qu'un PC !

Heureusement que j'ai encore XP et Mint à côté !

Merci d'avance pour les retours d'expérience.



Modifié par fiche le 26/06/2014 22:38
hido
 Posté le 26/06/2014 à 22:46 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

- debian testing déconseillée pour les débutants, en cas de probleme il faut savoir se débrouiller avec la ligne de commande

par contre aucun probleme avec debian stable

-comptes utilisateurs : oui le mot de passe root sera demandé quand tu voudras toucher au système : par exemple installer un programme ou ce genre de choses

aug
 Posté le 26/06/2014 à 23:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Je viens de faire la dernière mise à jour sur une handylinux et au redemarage pas de problème rencontré.

Demain, je ferais la mise à jour sur l'autre machine et si problème il y a , je le dirais.

Comment procèdes tu pour les mises à jour?

Je me rappelle plus les logiciels installés par défaut sur Debian XFXE, mais il y a le gestionnaire de paquets pour compléter.

Taras_Boulba
 Posté le 27/06/2014 à 12:02 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Message original par fiche

* Question bête : pour quelle raison, Handylinux installée occupe t'elle environ 5 Go sur disque dur alors que les 3 DVD de Debian font plus de 12 Go ? (tous les paquets non installés par défaut en plus ?)

pas si bête ta question... en fait, les 3 dvd de debian contiennent l'intégralité des 37500 paquets disponibles sur les serveurs de debian. ça permet d'avoir tous les paquets non installés dispo hors lignes.

mais tu peux bien sûr te contenter de graver le premier dvd pour installer le système.



Modifié par Taras_Boulba le 27/06/2014 12:04
Taras_Boulba
 Posté le 27/06/2014 à 12:39 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Logicien a écrit :

En tout cas, je suis avec Debian testing/unstable depuis plusieurs années et les mise-à-jours se sont faites sans difficultés majeures pendant tout ce temps.

Si on veut une vrai rolling release sous Debian, mieux vaut mettre ses dépôts en testing/unstable selon moi. On passe ainsi au travers de toutes les versions mineures d'une version majeure avant de passer à la version majeure suivante.

Dans la version stable, qui s'apparente plus à une semi-rolling release, seules les mise-à-jours de sécurité se font à chaque mise-à-jour, jusqu'à ce que vienne le temps de passer d'une version majeure à une autre. Là, la mise-à-jour est bien plus importante qu'avec une testing/unstable.

Je parle bien d'unstable accompagnée d'une testing et non pas d'une unstable seule, qui elle, est compliquée à administrer. Une unstable seule est réservée aux développeurs et testeurs.

On peut configurer les dépôts pour une testing seule si on veut. On est là aussi dans une vrai rolling release.

+ 1

perso j'ai régulièrement eu la testing d'installée et jamais de soucis lors des maj. c'est effectivement une branche (comme la unstable ) assimilable à une rolling release.

et un débutant, pas trop non plus quand même, peu parfaitement utiliser au jour le jour une testing. pour la unstable, je ne m'avancerais pas trop...

m_n
 Posté le 27/06/2014 à 16:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

perso, je suggère à un débutant avec Debian d'essayer la Testing ..

la Testing est très fiable avec les updates : (( apt-get update ))

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Mais, mais, et avec les upgrades : (( apt-get upgrade )) ---> (( je ne les suggère pas pour la Testing )) ..

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PS/ .. je ne suggère vraiement pas , c'est de faire : (( apt-get dist_upgrade )) .. car le (( dist_upgrade )) ---> n'est pas sécuritaire ---> (( en parlant de la Testing )) ..

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Par contre :

Aucun problème avec les updates/upgrades/dist_upgrade ---> avec la (( Stable )) ..



Modifié par m_n le 27/06/2014 22:15
fiche
 Posté le 27/06/2014 à 20:13 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonsoir,

Les avis divergent sur le choix stable ou testing.

Je ne sais pas encore quel risque je suis prêt à prendre, mais j'ai toujours mon XP à côté pour me dépanner.

Donc, dans une version "testing" installée, il suffit de taper dans un terminal : apt-get update ? (pas de sudo devant ?)
Quelles lignes de dépôts doivent être mentionnés sous Synaptic ? (cela se fera t'il correctement à l'installation) ?

Pour Aug :
Jusqu'ici je faisais la mise à jour par le Gestionnaire de MAJ mais j'ai découvert sur le forum Handylinux qu c'est également possible par Synaptic :
Recharger - Tout mettre à niveau - Appliquer (s'il a trouvé des MAJ)
http://handylinux.org/forum/viewtopic.php?f=8&t=1572

A trois reprises (sur 2 jours), j'ai eu le problème de lancement de Handylinux, bloqué, au lieu d'afficher le bureau.
Le problème, c'est qu'il n'y a aucun message d'erreur qui puisse informer de l'origine.
Ce soir, ouverture normale. Allez comprendre mais c'est tant mieux...

Je continue donc mon apprentissage Debian...

Publicité
hido
 Posté le 27/06/2014 à 20:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

slt

je persiste : certains ont dit qu'il n'y a aucun risque avec une testing, je ne suis pas de cet avis.

d'ailleurs tu as toi même vu ce qui était indiqué sur le site de debian :

Testing est cassée moins souvent que unstable. Mais lorsque cela arrive, la correction met du temps à être appliquée. Des fois il peut s'agir de plusieurs jours, et dans certains cas plusieurs mois.

si tu veux être tranquille choisis la stable.

Logicien
 Posté le 27/06/2014 à 20:57 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

fiche,

je tiens à te préciser que la ligne de commande est une constituante incontournable ou preque des systèmes de type Unix, dont Linux fait parti.

Commencer son apprentissage général de Linux en incluant la ligne de commande n'est que naturel, même si pleins d'efforts sont faits par des distributions conviviales pour que l'utilisateur puisse s'en passer.

Avec une version stable de Debian, tu peux utiliser Synaptic et toutes tes mise-à-jours devraient se faire sans avoir à ouvrir un terminal pour taper une commande.

Avec une testing, tu peux aussi n'utiliser que Synaptic, mais s'il y a un problème, tu devras ouvrir éventuellement un terminal.

Il y a un utilitaire que tu peux installer qui se nomme apt-listbugs qui te permet de connaître tous les bugs non corrigés sous Debian testing lors d'une mise-à-jour et de choisir si tu veux installer un paquet qui contient un bug.

Sous testing, les bugs cités ne m'ont jamais affectés, dû à leur nombre très limité à chaque mise-à-jour. Les bugs touchent rarement les applications les plus utilisées qui ont, je suppose, la priorité de Debian pour la correction. J'installe ces quelques paquets bogués quand même et je n'ai pas de problème.

Si tu installes une Debian testing, les sources des dépôts de paquets seront configurés avant le premier démarrage pour une testing, comme ils seront configurés pour une stable si tu installes la version stable de Debian.

Je constate que tu fais tes propres recherches, ce qui est excellent.



Modifié par Logicien le 27/06/2014 21:24
aug
 Posté le 27/06/2014 à 21:09 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonsoir,

Personnellement, le plus souvent, je fais les mises à jour via l'émulateur de terminal ou le terminal administrateur en faisant "sudo apt-get update puis après sudo apt-get upgrade" ou

le gestionnaire de mise à jour. Synaptic plus rarement.

Ce que j'ai compris ( mais peut-être ai-je mal compris), en utilisant le terminal on assure une meilleure synchronisation avec les dépots.

Les propos de m_n me surprennent car j'ai toujours pensé que Upgrade était le prolongement de Update qui effectue une analyse de la situation.

Dans Synaptic, jusqu'à présent, je cochais" mises à jour suggérées" mais je viens d'apprendre qu'il s'agit de mises à jour qui sont sur le point d'être validées mais ne le sont pas encore: donc maintenant, je décoche.

C'est un choix personnel.

Logicien
 Posté le 27/06/2014 à 21:17 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

aug,

sudo apt-get update met à jour la liste des paquets disponibles dans les dépôts distants configurés.

sudo apt-get upgrade met à jour le système Debian avec les nouvelles versions disponibles des paquets installés. Cette commande ne désinstalle aucun paquet.

sudo apt-get dist-upgrade met à jour le système Debian avec les nouvelles versions disponibles des paquets installés. Cette commande peut désinstaller des paquets. À utiliser seulement si on sait ce que l'on fait, par exemple, une mise-à-jour d'une version majeure de Debian vers la suivante.

La première commande doit prédécer la seconde quand on fait une mise-à-jour.

Les paquets suggérés ne sont pas essentiels au bon fonctionnement du système Debian et des applications, mais ajoutent des fonctionnalités supplémentaires. Ils sont optionnels.



Modifié par Logicien le 27/06/2014 21:23
aug
 Posté le 27/06/2014 à 21:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Logicien,

Merci pour ces précisions.

Logicien
 Posté le 27/06/2014 à 21:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Au plaisir aug,

Bonne soirée.

webby
 Posté le 29/06/2014 à 03:44 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

m_n , je voie que tu est un grand connaisseur de Debian , bravo ..

je suis d'accord avec toi à 100 % par rapport aux upgrades et dist_upgrades de la Testing et Unstable ..

fiche
 Posté le 05/07/2014 à 23:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonsoir, encore des questions :

Installation Debian :

J'ai téléchargé les ISO CD1 xfce puis les CD2, CD3 et CD4 pour pouvoir disposer de la plupart des paquets importants en local, histoire de ne pas trop solliciter la connexion internet.

Si je grave l'ISO CD1xfce sur CD et que je lance l'installation, à un certain moment, il est demandé si d'autres CD ou DVD sont à inspecter...

Pour éviter de graver des CD supplémentaires, je pensais simplement copier les ISO CD2, CD3 et CD4 sur une clé USB.

- Debian attend-il obligatoirement d'autres CD ou n'importe quel support externe fait l'affaire ?

- Si la clé USB est acceptée comme support pour les autres ISO, faut-il copier les ISO comme de simples fichiers ou comme un multiboot USB avec un outil Windows du type Yumi... ?

Répertoire personnel home :

Par défaut, lors de l'installation de Debian et de la phase de partitionnement du disque dur, en choisissant « assisté »,le système « / » et le répertoire personnel « /home » sont placés dans la même partition.

Avec le choix d'un partitionnement manuel, le « /home » peut être crée dans une partition séparée.

Quelle est l'utilité de le séparer ?

Si on veut désinstaller une version N pour en installer une plus récente de la même distribution, il suffit de copier son répertoire « /home » sur un support externe puis de le recopier après installation de Linux ? Il ne devrait pas y avoir de problème ?

Idem pour en faire une sauvegarde de temps en temps ?

Lignes de commandes dans le Terminal :

D'après vous, ces quelques commandes suffisent-elles pour les cas les plus fréquents d'usage du Terminal ? Ne pas hésiter à me corriger s'il y a des erreurs !

* Exécuter une commande en tant que admin : sudo nomdela commande

* Obtenir l'aide sur une commande : man (exemple : man fdisk)

* Identifier les programmes, commandes à partir d'un mot clé : apropos (exemple : apropos mail va renvoyer notamment icedove qui est le logiciel de messagerie Debian)

* Partitions :

Identifier les partitions liées à la distribution active : cat /etc/fstab

Identifier toutes les partitions (Windows, Linux…) : sudo fdisk -l

* Gestionnaire de fichiers :

Par défaut, on se trouve dans le répertoire personnel /home/utilisateur

Pour avoir le chemin complet de là où on se trouve : pwd

Pour lister le contenu du répertoire courant : ls

Pour lister le contenu d'un répertoire particulier (ex : home) : ls /home

Pour remonter d'un niveau dans l'arborescence : cd..

Pour aller dans le répertoire /user/ : cd /user/

Pour aller à la racine de la partition linux : cd /

Pour revenir dans son répertoire utilisateur (aussi indiqué avec ce signe : ~) : cd

* Copier un fichier :

Copier fichier.png du répertoire courant (/Images) dans le répertoire /home :

sudo cp fichier.png /home

* Copier un répertoire (/test) dans un autre (existant ou non : ici, /home/nouveaurep) :

- se placer dans le répertoire contenant celui qui doit être copié

- sudo cp -r test /home/nouveaurep

* Créer un répertoire (test1) :

- à l'intérieur du répertoire courant : mkdir test1

- dans le répertoire nouveaurep : mkdir /home/nouveaurep/test1

* Chercher un fichier (ex : fichier1) :

- dans le répertoire courant : find -name fichier1

- à partir de la racine : find / -name fichier1

- qui commence par fichier : find -name fichier* ou contient fich : find -name *fich*

* Mises à jour :

- sudo apt-get update : met à jour la liste des paquets disponibles dans les dépôts distants(équivalent du bouton « Recharger » dans Synaptic)

- sudo apt-get upgrade met à jour le système Debian avec les nouvelles versions disponibles des paquets installés. Cette commande ne désinstalle aucun paquet (équivalent du bouton « Tout mettre à niveau » puis « Appliquer » dans Synaptic)

- sudo apt-get dist-upgrade met à jour le système Debian avec les nouvelles versions disponibles des paquets installés. Cette commande peut désinstaller des paquets.

* Rechercher le nom exact d'un programme (paquet) : ici, icedove :

sudo dpkg -l "*icedove*"

* Installation d'un programme (par exemple : icedove en français) :

apt-get install icedove-l10n-fr

* Fermer un programme en cours d'execution : appuyer sur les touches Ctrl et c

* Fermer le terminal : exit

* Eteindre le PC : halt

* Redémarrer le PC : reboot



Modifié par fiche le 05/07/2014 23:13
Logicien
 Posté le 07/07/2014 à 13:40 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Beaucoup de questions !

J'ai toujours utilisé le cd1 de Debian pour l'installation et installé le reste par Internet. Si tu mets des images iso de Debian sur clé Usb, je ne pense pas que ces images puissent être montées par l'installateur du cd 1 de Debian afin d'accéder aux paquets .deb quelles contiennent.

Probablement que l'installateur te demandera de placer dans le lecteur cdrom le cd qui correspond aux paquets qu'il veut installer au moment voulu si tu lui dis d'inspecter d'autres cds.

Avoir une partition /home a des avantages mais aussi quelques inconvénients. D'abord, avec ou sans partition /home, le répertoire /home sera créé lors de l'installation.

Avec une partition /home, tu peux formater la même partition racine / qu’avant lors d'une nouvelle installation et garder le contenu de la partition /home intact. Tu peux la monter par la suite pendant ou après la nouvelle installation et l'utiliser.

Le fait de n'avoir que la seule partition racine /, outre la partition d'échange (swap), permet d'avoir plus d'espace disque contigu pour le système et les données personnelles que si tu en as plus d'une. Aussi, d'une version à une autre d'un logiciel, les choses changent. Utiliser le /home d'une version de Debian avec une autre ne devrait pas poser de problème.

Personnellement, afin d'éviter tout conflit possible entre les versions de logiciels, je ne me crée pas de partition /home et n'utilise pas le /home d'une distribution avec une autre. Je configure mes logiciels à partir de zéro à chaque installation d'une distribution.

La commande sudo qui précède une commande te permet d'avoir les droits du super-utilisateur root le temps de cette commande seulement. La paquet sudo doit être installé et son fichier de configuration /etc/sudoers configuré pour permettre l'utilisation de sudo à des utilisateurs non root.

La commande visudo permet d'éditer le fichier /etc/sudoers avec l'éditeur en ligne de commande vi ou vim. Pour des commandes qui ne nécessitent pas les droits du super-utilisateur root, inutile de les faire précéder par la commande sudo.

Dans cette logique, si l'installateur Debian n'installe pas le paquet sudo et/ou ne configure pas sudo pour un accès aux utilisateurs non root, il faut d'abord l'installer, avec Synaptic par exemple, puis ouvrir une session root avec mot-de-passe, exécuter la commande visudo et savoir configurer /etc/sudoers pour qu'un utilisateur non root puisse utiliser la commande sudo. Sans cela, la commande sudo ne peut être exécutée par un utilisateur non root.

Tant que les manipulations d'écriture (ajouts, modifications et suppressions) ne se font que dans le répertoire personnel de l'utilisateur non root, ainsi que la lecture dans tout le système en général, sudo n'est pas nécessaire.

Certains répertoires tel /root et certains fichiers ne sont pas accessibles aux utilisateurs non root. Il faut utiliser sudo dans ce cas, ou ouvrir une session root, mais comme dernier recours afin d'éviter les erreurs de manipulations.



Modifié par Logicien le 07/07/2014 21:41
Publicité
Pages : [1] 2 3 4 ... Fin
Page 1 sur 4 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
Prévenir la mise-à-jour d'un paquet sous Debian et dérivées
Prévenir l'installation d'un paquet sous Debian et dérivées
Questions diverses sur Mandriva One 2007
debian questions
questions téléchargement debian ?
2ou3 questions diverses
installer amule sur debian 8.0 jessie
Problème navigateur sur Debian 7
Debian 8.0 Jessie - Comment exécuter un programme demandant une élévation
Uploader Debian 8.0 vers 8.1 : possible ou pas ?
Plus de sujets relatifs à Debian et dérivées - questions diverses
 > Tous les forums > Forum Linux