> Tous les forums > Forum À côté
 GENEALOGIE
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]
branche de houx
  Posté le 24/07/2009 @ 12:53 
Aller en bas de la page 
Petite astucienne

Bonjour

Je ne sais pas du tout , si certains parmi les astuciens et astuciennes sont intéressées par la généalogie , mais je lance le sujet ( très vaste) tout de même .

Personnellement , je trouve que connaître ses racines nous donne un certain équilibre etc ....

On pourrait parler de nos difficultés à retrouver nos ancêtres ,des méthodes (astuces ) pour démarrer ou débloquer une branche, des anecdoctes les concernant, des prénoms que l'on retrouvent souvent dans une même généalogie ou qui changent d'un acte à l'autre ,des noms de famille qui se transforment , des logiciels qu'on utilise , des sites sur le NET , des cousinades organisées etc ......

Ne pas hésiter à poser des question !

Amicalement



Modifié par branche de houx le 24/07/2009 13:25
Publicité
branche de houx
 Posté le 24/07/2009 à 13:11 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

TLM

Je viens de trouver un lien assez sympa ICI

a_parisfr
 Posté le 24/07/2009 à 13:56 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Une cousine a fait l'arbre d'une des branche de la famille et je remonte ainsi sur 7 ou generation. Cela lui a donner beaucoup de travail. le point de départ est bien sur la recherche des actes de naissance et de décés. Et croyez moi a partir d'une certaine epoque il faut etre un bon dechifreur pour arriver à comprendre ce qui est ecrit.

Le gros probleme pour remonter loin c'est la révolution française: aprés la révolution français, les actes de naissance/déces sont archivé dans les mairie. Avant la révolutuion c'était le role du clergé et comme à la révolution beaucoup d'eglise ont brulé.....

roudoudou joli
 Posté le 24/07/2009 à 14:04 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne
emejiel
 Posté le 24/07/2009 à 15:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Bonjour

En dehors des sites locaux ou des nombreuses listes départementales, deux adresses indispensables : FranceGenWeb (et CousinsGenWeb) et Généanet.

http://www.francegenweb.org/

http://www.geneanet.org/

Attention aux sites commerciaux qui se cachent derrière des apparences de bénévoles ....

Cordialement

emejiel

branche de houx
 Posté le 24/07/2009 à 16:57 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

TLM

a_ parisfr , il faut aussi les actes de mariage !!!!!!!

J'ai effectué des recherches très 'poussées" , en arrivant parfois même au 16 ou 17 ième siècle pour certaines branches .J'ai commencé , très jeune .

Je n'ai pas eu de blocages au niveau de la révolution , par contre l'écriture et la présentation laissent à désirer !!!!!

Pour les archives du 16 ième siècle c'est très dur de les déchiffrer , parfois même on a du mal à deviner quand on passe d'une année à l'autre tellement c'est mal écrit et mal présenté .Heureusement qu'il y a des formules toutes faites qui reviennent ....

Quant aux micro films dans les archives départementales quelle horreur !!!! Mais les registres sont "numérisés" au fur et à mesure et dans certains départemente chanceux , mis en ligne . Mais rien ne vaut le plaisir de pouvoir tenir en mains un registre !!!!!

Mais ce n'est pas évident quand on habite loin de ses origines !!!!! Il y a aussi la possibilité de s'inscrire à des associations généalogiques sérieuses, qui moyennant une cotisation raisonnable ( grâce aux bénévoles) mettent en ligne leurs relevés , ce qui permet de faire des recherches beaucoup plus rapidement car on n'a pas les registres à déchiffrer ni besoin d'aller d'une commune à l'autre pour faire ses recherches .On peut aussi consulter sur place ces relevés .Mais il y a moins de risques d'erreur à effectuer ses recherches sur place ....soi même

Pour les archives récentes , il faut s'adresser aux mairies qui sont plus ou moins coopératives quand on leur écrit ou aller sur place , ce qui n'est pas toujours possible ....

Pour avoir de bonnes bases il faut essayer de trouver pour chaque ancêtre les 3 actes ( naissance, mariage et décès) c'est plus sûr .

C'est possible ( si pas d'homonymie , ce dont on ne peut jamais être sûr !!!) et tentant avec uniquement le mariages , mais surtout pas uniquement avec les naissances !!!

Quant aux sites , comme GENEANET , c'est très bien pour avoir des pistes , mais attention , il y a beaucoup d'erreurs pour certains arbres que les participants mettent en ligne, il faut tout vérifier !!!!!! C'est intéressant pour faire des cousinades !!!! et avoir des correspondants qui ont les mêmes ancêtres et la même passion

Ce site est gratuit , mais il faut s'inscrire , et on peut si on veut avoir des recherches facilitées en payant une cotisation, mais ce n'est pas indispensable ....

La généalogie, c'est passionnant !!!

PS " ancestry" permet de savoir si on a des personnes ayant le même patronyme ( et connaître leur nom ) , je ne le connais pas trop ....et il est payant pour approfondir plus

Je me méfie de ce qui est payant !!!! Je crains les arnaques .....

Il y a aussi bien sûr des forums , spécialisés !

C'est vrai attention à certains sites commerciaux qui sont des arnaques en effet , et qui 'piochent" sur les sites bénévoles



Modifié par branche de houx le 24/07/2009 17:11
trajan
 Posté le 25/07/2009 à 16:24 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Bonjour

Je suis inscrit au centre généalogique de mon département , et grâce aux relevés des bénévoles , j'ai avancé très vite !!! Pas besoin de se déplacer, attendre, déchiffrer . Les erreurs sont possibles, mais avec nous aussi .....

Seul regret, ne pas voir les signatures de mes ancêtres de mes propres yeux !

branche de houx
 Posté le 27/07/2009 à 08:59 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

Dès que l'on démarre une généalogie , se pose le problème du classement :

La Numérotation ascendante Sosa-Stradonitz:

Ce système a été inventé par l'Allemand Michel Eyzinger en 1590. Il est ensuite repris par Jérôme de Sosa en 1676 puis par Kerule von Stradonitz au XIXe siècle.

Cette numérotation est la plus pratique et la plus utilisée pour l'établissement d'une généalogie ascendante.

Principes de la numérotation sosa

  • Chaque ancêtre a un numéro invariable.
  • La numérotation part de la personne dont on fait l'ascendance, c'est le de-cujus , il porte le numéro 1.
  • Son père porte le numéro 2 et sa mère le numéro 3.
  • Le numéro 4 est son grand-père paternel, le numéro 5 sa grand-mère paternelle, le numéro 6 son grand-père maternel et le numéro 7 sa grand-mère maternelle.
  • Et ainsi de suite...

Numérotation ascendante Sosa-Stradonitz

Régles de la numérotation sosa

  • Un chiffre pair désigne toujours un homme, un chiffre impair une femme sauf bien sûr le numéro 1 qui est un homme ou une femme
  • Le numéro d'un père est le double de celui de son enfant
  • Le numéro d'une femme est celui de son mari plus 1
  • Le numéro d'une mère est le double de celui de son enfant plus un

Notes sur la numérotation sosa

  • Le premier numéro d'une génération donne le nombre d'ancêtres à cette génération. Par exemple, le numéro 16 nous indique qu'il y a 16 ancêtres à la 5e génération.
  • Un même ancêtre peut apparaître plusieurs fois dans la généalogie : c'est un implexe . L'ancêtre porte alors plusieurs numéros de sosa.
  • La numérotation sosa établie n'est valable que pour un individu. Pour ses enfants ou ses petits-enfants, la numérotation est à refaire.
  • Ce système ne tient compte que des ascendants directs. Les collatéraux n'ont pas de numéro.
trajan
 Posté le 29/07/2009 à 11:19 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Bonjour

Pourquoi faire des recherches ???

Retrouver ses origines

La principale raison qui pousse de très nombreuses personnes à élaborer leur arbre généalogique est une recherche identitaire. Nos parents, grands-parents, arrière-grands-parents, etc., ont contribué à faire de nous ce que nous sommes. Si on ne les a pas choisis, nous pouvons toujours mieux les connaître et ainsi apprendre sur nous-même. Dans un monde où le présent est tumultueux et l’avenir incertain, retrouver son passé peut apporter une certaine stabilité.

Des enfants ayant été abandonnés par leurs parents sont particulièrement susceptibles de vouloir faire des recherches généalogiques. Rien de plus difficile, en effet, que de ne pas savoir d’où nous venons. Cela est contraire aux règles de la nature, et c’est pourquoi ces personnes sont parfois amenées à rechercher leurs origines. Les recherches peuvent pourtant s’avérer particulièrement difficiles dans ce cas de figure.


Une démarche parfois contrainte

C’est parfois par nécessité que des personnes se lancent dans des recherches généalogiques. La démarche peut, par exemple, être initiée par la réception d’une lettre d’un notaire, annonçant le décès d’un oncle. Si ce courrier désigne le destinataire comme étant le seul héritier de l’oncle en question, celui-ci devra prouver qu’il est bien le seul héritier. Ce type d’évènement peut ainsi pousser une personne à effectuer des démarches pour retrouver des traces de ses ancêtres.


L’espoir d’une ascendance noble

D’autres personnes s’intéressent à leur généalogie en espérant pouvoir y trouver certains signes de noblesse. Les chances sont assez minces puisque, jusqu’au XIXe siècle, les paysans représentaient environ 80% de la population. Notez que les héritiers de familles réellement nobles n’ont généralement pas ou peu de recherches généalogiques à faire, leurs ancêtres étant toujours « présents » dans la famille, notamment à travers des portraits accrochés sur les murs de certaines belles demeures, ou à travers divers objets et documents transmis de génération en génération.


Un voyage dans le temps

Les recherches généalogiques permettent de faire un voyage dans le temps. C’est un moyen intéressant de découvrir quels étaient les mœurs, les coutumes et les modes de vie à diverses époques. On peut, au hasard des recherches, rencontrer des évènements heureux et d’autres malheureux, retrouver les lieux où ont vécu nos ancêtres, etc. Avec la généalogie, l’histoire que l’on découvre procure des émotions, c’est une histoire authentique qui nous concerne directement.

Avec le temps, et de la persévérance, la généalogie peut devenir un jeu. Les généalogistes amateurs considèrent souvent que plus on trouve, plus on a envie de trouver. C’est une démarche qui peut paraître contraignante au départ, mais qui, souvent, devient vite très prenante.
Publicité
branche de houx
 Posté le 02/08/2009 à 09:13 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

tlm

Le fil d'Ariane, association d'entraide pour les recherches généalogiques :( sur plusieurs continents)

L'adhésion n'est pas obligatoire

http://www.entraide-genealogique.org/



Modifié par branche de houx le 02/08/2009 09:17
branche de houx
 Posté le 29/08/2009 à 03:31 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

tlm

Un lien sur la généalogie des rois de France

http://jeanjacques.villemag.free.fr/

branche de houx
 Posté le 06/09/2009 à 21:54 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

tlm

Manifeste du centre de dépistage de la Généalomania
Un article de GeneaWiki.

Article 1
Tout individu enclin à grimper aux arbres est considéré comme suspect. Il convient de lui donner en pâture une activité qui le détourne de son arbre

Article 2
Toute persévérance à farfouiller dans les mairies (et particulièrement les coins poussiéreux) devra être combattue avec l'aide des secrétaires de mairies (et autres agents de la fonction publique), qui sauront se montrer assez grincheux et rebutants, pour repousser le généalogiste. Les secrétaires péchant par trop d'amabilité sont à blâmer sévèremment

Article 3
Toute societé généalogique est déclarée hors la loi et doit être persécutée, en conséquence, par tous les moyens nécessaires. Elle ressemble en général à une secte, dont les membres ressassent d'étranges formules récurrentes ("né le..., baptisé le... marié le... mort le...") associées à des listes incompréhensibles de dates, sans parler des non moins compréhensibles réseaux de parenté s'enchevêtrant. Tout adhérent doit obligatoirement subir maintes cures de désintoxication. Divers symptômes peuvent être alertant: étude de la paléographie, tendance à voir des cousins partout, mélange entre réalité et ancestralité, quête chimérique du renseignement. Les réunions généalogiques sont à fuir comme la peste.

Article 4
Les rencontres individuelles entre généalogistes (toujours très longues, parce que chacun essaye de monter dans l'arbre de l'autre) sont à proscrire absolument. Dans un groupe sain (c'est à dire ne comprenant pas plus de 20% de généalogistes), deux membres doivent être pénalisés par une amende sévère. Leurs propos peuvent être rapidement couverts par la voix des autres, qui ont l'obligation morale de hausser le ton. Chanter la Marseillaise, par exemple, fait diversion.

Article 5
Tout objet ostensible pouvant remémorer au généalogiste sa passion (roue, arbre) est à faire disparaître. Se méfier aussi des poiriers en espalier, dont la forme rappelle trop ces objets prohibés.

Article 6
Les communications téléphoniques entre généalogistes peuvent être soigneusement évitées, grâce à la vigilance du premier interlocuteur, qui doit raccrocher prestement, dès qu'il entend "Bonjour Cousin". Simuler ensuite un dérangement sur la ligne.

Article 7
Les échanges de documents (fiches de tous ordres, relevés d'état-civil, bulletins de societés généalogiques susdites, disquettes et mél) sont à redouter comme autant de facteurs, pouvant entraîner une aggravation significative du cas et une prolongation des symptômes. Veiller donc à leur éradication.

Article 8
Toute relation avec des cousins trop éloignés est à interrompre au plus vite. User pour cela de tous les moyens possibles: renverser le thé sur les fauteuils, feindre l'amnésie, les écraser sur la route, offrir des gâteaux "chasse-cousins", etc

Article 9
Toute visite prolongée et renouvelée dans les cimetières , outre les maladies parallèles qu'elle peut provoquer (angine, grippe, rhume), s'avère être à l'origine d'une morbimania intense, consistant à croire que sous toute pierre tombale, sommeille un antécédent qu'il s'ignore.
_________________

ionar
 Posté le 06/09/2009 à 22:27 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucienne

bonsoir

j'ai fait une partie de ce travail

et suis pas prête à faire la suite !

beaucoup de travail, à chercher et dépoussierer les vieux registres

j'ai déjà donné

chrifleur
 Posté le 07/09/2009 à 11:37 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Groupe Sécurité

bonjour à tous

un petit conseil svp

j'ai envie de commencer les recherches du côté de mon père, mais je me heurte à un mur, mon père, mes grands parents paternels, ma mère sont hélas décédés et je ne connais rien ou presque de ma famille paternelle !

divorce de ma grand mère qui a fait changer le nom de mon père en y enlevant une lettre (c'est ce que nous disait celui ci lorsque nous nous étonnions de l'orthographe de notre nom)? je ne sais pas mais quand je fais des recherches internet sur notre nom de famille je ne retrouve que mes frères et neveux...

comment connaître le vrai nom de mon grand père?

ionar
 Posté le 07/09/2009 à 11:54 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucienne

Bonjour Chrifleur

il faut connaitre le lieu de naissance de ton père et aller voir sur place, à la mairie.

Cela dépend aussi où tu habites,

il y a des endroits où le département a regroupé les archives, y compris les archives des baptèmes...

regarde ici :

http://www.guide-genealogie.com/guide/archives_departementales.html



Modifié par ionar le 07/09/2009 11:55
passérieux
 Posté le 07/09/2009 à 13:30 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Chrifleur

tout d'abord, Merci de ce que tu fais à "Sécurité " ...

Pour tes recherches, as-tu la possibilité d'éplucher des documents de ta grand-mère ? On fait parfois des découvertes avec des papiers inattendus, tels que livret scolaire, factures, carte postale....

sans oublier les éventuels livrets de famille, acte de propriété.....

bonne chance

branche de houx
 Posté le 07/09/2009 à 13:50 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

Bonjour à tous , bonjour chrifleur

Oui je suis d'accord avec ionaret pa Ka lé

Il faut commencer par ce dont on est sûr

Il faut " éplucher" les livrets de famille si tu en as

Ce serait intéressant de voir l'acte de naissance de ton père , mais aussi l'acte de mariage s'il était marié, l'acte de décès .

On peut écrire aux mairies ou leur téléphoner , si on habite loin . Certaines mairies sont plus ou moins compréhensives

Pour "remonter" en généalogie c'est plus sûr avec l'aide des actes de mariage , il y est indiqué le nom des parents et parfois d'où ils sont originaires , les actes de naissances ne suffisent pas .

Dans beaucoup de départements, il y a des associations de bénévoles qui ont fait des relevés et mis les résultats en ligne ( moyennant une petite cotisation et évitant d'avoir les actes eux mêmes à déchiffrer, ce qui est super , mais il s'agit d'actes pas trop récents ( car il y a un certains nombre d'année à respecter pour que ce soit mis en ligne)

Si tu connais le nom de tes grands parents et le département où ils vivaient , ce serait intéressant de voir s'il y a des relevés en ligne , je vais regarder sur le NET s'il y a des associations en Bourgogne {#}

Certains départements, on même mis les actes d'état civils originaux en ligne !!! ( gratuitement)



Modifié par branche de houx le 07/09/2009 13:51
Publicité
branche de houx
 Posté le 07/09/2009 à 13:55 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

J'ai trouvé ce lien, mais je ne connais pas du tout , je ne suis pas de la région

http://fr.geneawiki.com/index.php/Accueil

Il y a aussi les archives départementales ou tous les actes sont microfilmés et l'adhésion gratuite et les actes ont parfois été numérisés et mis en ligne;

Mais les actes les plus récents sont restés en mairie .

Ce serait plus facile en connaissant le nom du département ....

Il faudrait trouver l'acte du premier mariage de ton grand père .....

N'hésite pas à poser des questions supplémentaires , c'est cela l'entre -aide et je trouve super de rechercher ses origines

On sait d'autant mieux où l'on va quand on sait d'où l'on vient.



Modifié par branche de houx le 07/09/2009 17:05
chrifleur
 Posté le 07/09/2009 à 19:56 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Groupe Sécurité

à tous

j'ai suivi vos conseils, je possède le livret de famille de mes parents...mon père est décédé à 49 ans en 1977 et maman en 2005...ma grand mère je n'en sais pas grand chose de plus que mes souvenirs de petite fille, j'avais 9 ans à son décès, et elle vivait au Maroc depuis son divorce quelques jours ou quelques semaines après la naissance de mon père....

j'ai donc envoyé un mail à la mairie de naissance de papa ( pas en Bourgogne cela serait trop simple ) pour demander une copie intégrale d'acte de naissance, je verrais bien ce que cela va donner, car sur le livret de famille l'acte de mariage ne mentionne pas l'adresse du père de mon père (adresse inconnue..)

en tout cas merci de votre gentillesse à tous

branche de houx
 Posté le 10/09/2009 à 16:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

TLM

chrifleur , n'hésitez pas à poser d'autres questions si besoin .

Bonne chance dans vos recherches .

chrifleur
 Posté le 10/09/2009 à 16:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Groupe Sécurité

branche de houx a écrit :

TLM

chrifleur , n'hésitez pas à poser d'autres questions si besoin .

Bonne chance dans vos recherches .

merci, il risque d'y en avoir quelques unes si j'obtiens des réponses de la Mairie.

branche de houx
 Posté le 03/10/2009 à 16:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

thevetia
 Posté le 03/10/2009 à 20:13 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

BONSOIR

Contrairement aux idées reçues, tous les Français sont loin de s'appeler MARTIN ou DURAND.
Avec un million de patronymes différents, la France détient même le record mondial de la diversité.
Dans "l'atlas des noms de famille en France" (ed. Archives et Culture), Laurent Fordant analyse le fichier des naissances recensées par l'INSEE de 1891 à 1990. Ce patrimoine exceptionnel livre d'importantes données généalogiques, mais aussi de nombreuses anecdotes surprenantes.

Ce n'est qu'à la fin du XIXème siècle que les noms se fixent sous leur forme actuelle. Depuis, 200.000 patronymes ont disparu et 520.000 nouveaux sont nés. Le plus répandu reste MARTIN (22.857 naissances), suivi par BERNARD, THOMAS, PETIT et ROBERT. Néanmoins, la plupart d'entre nous portons un nom rare: 80,2%. Les patronymes ont majoritairement moins de 50 porteurs.

Cependant, il y a des patronymes durs a porter: 377 SALOPE, 3707 BATARD, 117 LAGARCE, 678 CATIN, ont été recensés sur le siècle. D'autres préfèrent changer. Le dernier PUANT a disparu en 1914 et HITLER juste après la seconde guerre mondiale. Les COCU, LACROTTE, HANUS, JOLICON ou autre MERDIER choisissent souvent un autre patronyme.

Quant aux 883 CONARD ils ne portent pas un patronyme d'origine péjorative au contraire, celui-ci dérive du germanique "conhard" qui signifie hardi, brave. On apprend également que seulement 44 ASSASSIN sont nés en France au cours du siècle dernier, contre 489 INNOCENT, mais qu'il n'y a qu'un seul FLIC dans le Finistère. La répartition des patronymes à travers l'Hexagone révèle aussi quelques surprises. Tous les CAMEMBERT sont nés dans le pays des rillettes, la Sarthe, et non pas dans le Calvados qui compte quand même 50 FROMAGE. On ne trouve aucun PRUNEAU à Agen (mais ailleurs, oui) et les PARISIEN se concentrent en Dordogne. Certaines régions manquent de chance comme l'Isère d'où sont originaires tous les GLANDU, le Jura qui a la plus forte densité de CRETIN, et la malheureuse Loire-Atlantique qui détient le record de naissance de SALAUD.
branche de houx
 Posté le 10/10/2009 à 00:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

tlm

Au départ, ce sont des informations sur son grand-père que la mère de Sylvester Stallone serait venue confirmer, à Brest, lors d'une visite très remarquée, à la mairie de la ville, mardi, rapporte Le Télégramme de Brest , le lendemain. Sur la piste d'un certain Victor Clérec, Jacqueline Stallone, 86 ans, aurait demandé au maire de Brest de rechercher, dans ses archives, tout document attestant de l'existence de cet ancêtre qui, d'après elle, aurait été maire de la ville.

Si la trace de l'arrière grand-père de l'acteur américain a, en effet, été retrouvée, c'est également celle de sa grand-mère qui a ressurgi, comme le raconte François Cuillandre, le maire de Brest, dans les pages du quotidien local : "On a retrouvé l'état civil de la grand-mère de Stallone." "Jeanne Clérec est bien née le 30 juillet 1901. Sa famille demeurait au nº67, rue de la mairie, qui n'existe plus aujourd'hui", confie le premier magistrat de la ville qui en profite pour rectifier : "Son papa, Louis-Victor n'était pas maire, mais commis à la mairie."

D'après Le Télégramme de Brest, Sylvester Stallone, héros des films Rambo et Rocky, aurait "coupé les ponts avec ses racines, à cause d'une enfance difficile", raison avancée par le quotidien local pour expliquer "son silence sur ses origines, notamment bretonnes, dans son autobiographie".

logico
 Posté le 12/10/2009 à 11:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

salut tlm ,

Si vous avez parmi vos ancêtres des quebecquois (ayant eut eux mêmes des ancêtres français): il pourrait vous êtres utile de consulter le site ci-dessous, pour comprendre des expressions lors de la compulsion de vieilles archives

http://www.fredak.com/dico/dico_a_c.htm

a+

branche de houx
 Posté le 28/11/2009 à 17:44 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

Bonjour à tous Voilà qui complique la généalogie ! Le Directeur de l'hôpital psychiatrique rend visite à un nouvel arrivant. Alors cher Monsieur, pourquoi êtes-vous parmi nous? Quelle est la raison de votre séjour ? Et le Monsieur lui répond: Eh bien, tout a commencé quand je me suis marié; ça a été ma grande erreur! J'ai épousé une veuve qui avait une fille de 25 ans qui est devenue ma belle-fille. Un beau jour, mon père est venu nous rendre visite, et voilà que bien avant son départ, il tombe amoureux de ma belle-fille. Peu de temps après,ma belle-fille et mon père se marient. Du coup, ma belle-fille devient ma belle-mère. Quelques temps plus tard, ma femme me fait un fils qui devient, illico, le beau-frère de mon père puisqu'il est le demi-frère de ma belle-fille, qui elle-même est la femme de mon père (et donc ma belle-mère). Maintenant mon tout jeune fils est aussi devenu demi-frère de ma belle-mère, et il est donc un peu mon oncle. Ma femme est aussi ma belle grand-mère puisqu'elle est la mère de ma belle-mère. Et n'oubliez pas que ma belle-mère est aussi ma belle-fille. Et si on cherche plus loin, on voit que je suis l'époux de ma belle grand-mère et donc je suis non seulement le petit-fils de ma femme, son mari,mais aussi mon propre grand-père ? Parce que si ma belle-mère, qui est en fait ma belle-fille, donne un fils à mon père,Je serai le demi-frère mais aussi le grand-père de cet enfant. Or, si je puis être le grand-père du fils de mon père, et étant donné que je suis le fils de mon père, je puis donc être mon propre grand-père ? Vous comprenez pourquoi je suis ici maintenant!
Publicité
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
programme de généalogie ELIE
cherche logiciel de généalogie pour Windows 7
généalogie
Généalogie
logiciel de généalogie
généalogie, faites faire votre test ADN
généalogie
Recherche genealogie
[Généalogie et site Internet]
quel logiciel de généalogie utilisez-vous ?
Plus de sujets relatifs à GENEALOGIE
 > Tous les forums > Forum À côté