> Tous les forums > Forum Linux
 Impossible modifier fichier de /sys ou /proc ?Sujet résolu
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
Esclapion
  Posté le 24/01/2012 @ 00:27 
Aller en bas de la page 
Grand Maître astucien

Bonjour à tous,

Si je veux par exemple éditer le fichier :

/sys/block/sda/queue/scheduler,


J'ai une erreur E667 : Fsync failed. Bon, le système de fichier est sysfs, mais il faudrait quand même y avoir accès, non ?

J'ai un problème similaire avec : /proc/sys/vm/swappiness. J'arrive à le modifier indirectement, mais quand même ?

Merci d'avance de toute solution à ce sujet.

P.S. : ma partition n'est pas saturée, il reste 50 % au moins de place disponible.

Publicité
Logicien
 Posté le 24/01/2012 à 06:17 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut,

je te laisse le contenu de l'aide à la configuration du noyau Linux pour procfs. J'ajouterai que pour l'écriture il faut utiliser la commande echo. La commande sysctl (man sysctl) permet d'afficher et de modifier les valeurs des variables de procfs. Pour sysfs, il y a des pages de manuels (man -k sysfs) et de l'aide dans /usr/src/linux/Documentation/filesystems/sysfs*.txt .

CONFIG_PROC_FS: This is a virtual file system providing information about the status of the system.
"Virtual" means that it doesn't take up any space on your hard disk: the files are created on the fly
by the kernel when you try to access them. Also, you cannot read the files with older version of the program less:
you need to use more or cat. It's totally cool; for example, "cat /proc/interrupts" gives information about what the
different IRQs are used for at the moment (there is a small number of Interrupt ReQuest lines in your computer that
are used by the attached devices to gain the CPU's attention -- often a source of trouble if two devices are mistakenly
configured to use the same IRQ). The program procinfo to display some information about your system gathered from
the /proc file system. Before you can use the /proc file system, it has to be mounted, meaning it has to be given a location
in the directory hierarchy. That location should be /proc. A command such as "mount -t proc proc /proc" or the equivalent
line in /etc/fstab does the job. The /proc file system is explained in the file and on the proc(5) manpage ("man 5 proc").
This option will enlarge your kernel by about 67 KB. Several programs depend on this, so everyone should say Y here.
Symbol: PROC_FS [=y] Type : boolean
Prompt: /proc file system support Defined at fs/proc/Kconfig:1
Depends on: EXPERT [=n]
Location: -> File systems -> Pseudo filesystems



Modifié par Logicien le 24/01/2012 06:23
Esclapion
 Posté le 24/01/2012 à 12:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Bonjoru Paul,

Merci de l'information. Par contre, la commande echo ne fonctionne pas,c'est ce qui m'a interpellé. J'avais rajouté à /etc/rc.local un

echo 'noop' > /sys/block/sda/queue/scheduler


et en consultant ce fichier, aucune modif. Peut-être que je ne vois pas la modif, mais alors comment le savoir ?

Traduction Google

CONFIG_PROC_FS: C'est un système de fichiers virtuel fournissant des informations sur l'état du système.
«Virtuelle» signifie qu'il ne prend aucun espace sur votre disque dur: les fichiers sont créés à la volée
par le noyau lorsque vous essayez d'y accéder. En outre, vous ne pouvez pas lire les fichiers avec les anciennes version du programme moins:
vous avez besoin d'utiliser more ou cat. C'est totalement cool, par exemple, "cat / proc / interrupts" donne des informations sur ce que le
IRQ différentes sont utilisées pour le moment (il y a un petit nombre de lignes de demande d'interruption de votre ordinateur qui
sont utilisées par les périphériques connectés à gagner l'attention de l'UC - souvent une source d'ennuis si les deux appareils sont à tort
configuré pour utiliser la même IRQ). Le procinfo programme pour afficher quelques informations sur votre système recueillies auprès
le système de fichiers / proc. Avant de pouvoir utiliser le système de fichiers / proc, il doit être monté, ce qui signifie qu'elle doit être donnéed'un emplacement
dans la hiérarchie des répertoires. Cet emplacement doit être / proc. Une commande comme «mount-t proc proc / proc" ou l'équivalent
ligne dans / etc / fstab fait le travail. Le système de fichiers / proc estexpliqué dans le fichier et sur ​​le proc (5) manpage («man 5 proc»).
Cette option permettra d'élargir votre noyau d'environ 67 ko. Plusieurs programmes dépendent de ce, afin que chacun doit dire Y ici.
Symbole: PROC_FS [= y] Type: booléen
Invite: support / proc système de fichiers défini au fs / proc / kconfig: 1
Dépend: EXPERT [= n]
Lieu: - Les systèmes de fichiers> -> système de fichiers pseudo


Les fichiers sont créés "à la volée", d'ailleurs, à quel moment ? De plus, une fois créés (à quel moment, au juste ?), ils devraient pouvoir être modifiés.

Pourquoi echo différerait-il de touch, ou autre ? Si je vais sous la racine de sys ou de proc, il m'est impossible de créer un fichier, par exemple. Et pourtant, les droits d'accès sont bons.

Pas faicle à appréhender (pour moi, en tout cas ).

Logicien
 Posté le 25/01/2012 à 02:28 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Il semble que les systèmes de fichiers virtuels n'existent pas s'ils ne sont pas accédés. Lorsqu'accédés, l'arborescence est affichée et la valeur des fichiers l'est lorsque demandé. On ne peut pas contrôler toutes les valeurs du noyau Linux depuis l'espace utilisateur et modifier à sa guise les systèmes de fichiers virtuels qui représentent l'état du système. Certains paramètres sont passés au noyau au démarrage et ce n'est plus possible de les modifier en cours de session. On doit redémarrer pour le faire. Plusieurs valeurs sont modifiables en cours de session. D'autres ne le sont ni au démarrage ni en cours de session.

Intuitivement, le message Fsync failed est peut-être en rapport avec le disque dur dont tu as modifié les paramètres plutôt que qu'en rapport avec le système de fichiers proc. Ce n'est qu'une hypothèse. Si tu décrivais ce que tu a tenté de modifier comme valeur au fichier /sys/block/sda/queue/scheduler et ce qu'elle change exactement par rapport à l'ancienne valeur, ce serait plus facile de savoir si c'est possible à réaliser en cours de session et/ou à utiliser comme paramètre de démarrage du noyau. Quant à la valeur du fichier /proc/sys/vm/swappiness , on peut la lire avec la commande

sysctl vm.swappiness

et la modifier avec

sysctl -w vm.swappiness = 1 (ou 0)

Dans le fichier /etc/sysctl.conf j'ai la ligne

vm.swappiness = 1



Modifié par Logicien le 25/01/2012 02:38
Esclapion
 Posté le 25/01/2012 à 16:31 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Intuitivement, le message Fsync failed est peut-être en rapport avec le disque dur dont tu as modifié les paramètres plutôt que qu'en rapport avec le système de fichiers proc.

Ben justement, je voulais les modifier, mais pas pu.

Mes modifs :

1) c'est un SSD à présent, pas un disque classique ;

2) j'ai rajouté discard et noatime dans le fstab, pour le ménager ;

3) dans la même optique, j'ai monté certains filesystems en Ram plutôt que sur le disque (mais /proc et /sys ne semblent pas concernés :

# /etc/fstab: static file system information.
#
#
proc /proc proc defaults 0 0
# /dev/sda6
UUID=fb3a255a-7fe1-4f52-9076-ffa6bc2afc92 / ext4 discard,noatime 0 1

tmpfs /tmp tmpfs defaults,noatime,mode=1777 0 0
tmpfs /var/log tmpfs defaults,noatime,mode=0755 0 0
tmpfs /var/tmp tmpfs defaults,noatime,mode=1777 0 0
tmpfs /var/spool tmpfs defaults,noatime,mode=1777 0 0

4) j'ai essayé de rajouter un :

echo 'noop' > /sys/block/sda/queue/scheduler

à la fin de /etc/rc.local ,

et c'est là que j'ai vu que ça ne changeait pas, d'où ma question initiale. Imossible de le modifier à la main, donc. En soi, ce n'est pas dramatique, car je crois que le scheduler cfg a été modifié pour prendre en compte les SSDs, mais c'est énervant.

5) vm.swappiness, je l'ai modifié ensuite. Il contient une valeur de 0 à 100, par défaut 60. Plus cette valeur est basse, moins on a recours au swap.

J'ai rajouté :

vm.swappiness = 0

à la fin du fichier /etc/sysctl.conf. En redémarrant le PC, le fichier /proc/sys/vm/swappiness est bien passé à 0. Donc là, ça marche, mais indirectement.




Modifié par Esclapion le 25/01/2012 16:32
Logicien
 Posté le 25/01/2012 à 20:30 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

À propos de vm.swappiness tu as éclairé ma lenterne. Je pensais simplement qu'il n'y avait que deux valeurs, 0 pour que le noyau swap comme il le veut et 1 pour qu'il ne swap que lorsque nécessaire. Plusieurs tests peuvent être nécessaires pour trouver la valeur idéale. 60 est le dédaut d'un poste de travail. Pour un serveur c'est différent. 0 = meilleur temps de réponse et 100 = meilleures performances globales.

Lorsque je configure le noyau Linux (J'ai recommencé dernièrement à utiliser un noyau personnalisé avec Gentoo), il y a une option que j'active, Tickless System (Dynamic Ticks) . Le l'horloge du contrôleur d'interruptions n'est utilisée que lorsque nécessaire. L'option est activée aussi dans les noyaux génériques (zgrep CONFIG_NO_HZ /proc/config.gz). Je peux annuler cette option au démarrage avec le paramètre no_hz=off passé au noyau. J'ai testé les deux, Static Ticks et Dynamic Ticks sans constater de différence.

Il y a aussi la possibilité de déterminer le Timer frequency à 100, 250, 300 ou 1000 HZ. Cette valeur est utilisée autant avec Static Ticks que Dynamic Ticks. Pour un poste de travail, 1000 HZ est le plus réactif. Par contre, plusieurs noyaux génériques utilisent une valeur inférieure. Pour connaître cette valeur, tu dois lire le fichier de configuration du noyau. Par exemple

grep CONFIG_HZ /boot/config

ou

zgrep CONFIG_HZ /proc/config.gz

ou encore

grep CONFIG_HZ /usr/src/linux/.config

À ajuster selon le cas. Cette valeur ne peut être changée qu'en recompilant le noyau.

En ce qui concerne les options de montages, les miennes sont pour le système de fichiers ext4, le seul que j'utilise présentement

defaults,noatime,nobarrier,nodiratime

Il y a pleins de nuances entre atime, relatime, strictatime et noatime,norelatime et nostrictatime. diratime et nodiratime s'appliquent aux inodes des répertoires. Mes options s'appliquent bien, selon mes lectures, à un portable et à plus forte raison sur batterie. Moins d'accès disque pour écrire les métadonnées signifie de meilleures performances et une économie d'énergie.

J'applique les options defaults,noatime,nodiratime partout où je peux, à la swap, procfs, sysfs, tmpfs, devfs et debugfs, sans message d'erreur. Je n'ai pas encore essayé avec cifs. Peut-être est-ce sans effet quelque part, mais ce sont des options spécifiques à la commande mount et non pas à un système de fichiers en particulier.



Modifié par Logicien le 25/01/2012 21:12
Esclapion
 Posté le 25/01/2012 à 21:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Il y a aussi la possibilité de déterminer le Timer frequency à 100, 250, 300 ou 1000 HZ. Cette valeur est utilisée autant avec Static Ticks que Dynamic Ticks. Pour un poste de travail, 1000 HZ est le plus réactif. Par contre, plusieurs noyaux génériques utilisent une valeur inférieure. Pour connaître cette valeur, tu dois lire le fichier de configuration du noyau. Par exemple

grep CONFIG_HZ /boot/config


Je ne sais pas trop ce que ça conditionne,

je vais regarder.J'ai gardé les valeurs par défaut de Lmde :

grep CONFIG_HZ *
config-3.0.0-1-amd64:# CONFIG_HZ_100 is not set
config-3.0.0-1-amd64:CONFIG_HZ_250=y
config-3.0.0-1-amd64:# CONFIG_HZ_300 is not set
config-3.0.0-1-amd64:# CONFIG_HZ_1000 is not set
config-3.0.0-1-amd64:CONFIG_HZ=250

et dans le fichier :

# CONFIG_HZ_100 is not set
CONFIG_HZ_250=y
# CONFIG_HZ_300 is not set
# CONFIG_HZ_1000 is not set
CONFIG_HZ=250
CONFIG_SCHED_HRTICK=y
CONFIG_KEXEC=y

Donc, apparemment, je suis en 250.

Pour régénérer un noyau LMDE, je ne sais pas faire pour l'instant.

En ce qui concerne les options de montages, les miennes sont pour le système de fichiers ext4, le seul que j'utilise présentement

Je n'ai qu'une partition pour l'instant (du moins pour Linux), et elle est en ext4.

noatime, je l'ai trouvé sur le Net. discard aussi. Mon but est d'abord de ménager mon SSD.



Modifié par Esclapion le 25/01/2012 21:54
Esclapion
 Posté le 25/01/2012 à 23:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Bon, pour les modifs du disk-scheduler, j'ai utilisé la doc Ubuntu.

Comme je suis en Grub2, j'ai édité /dev/default/grub et remplacé :

GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="quiet"

par :


GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT="elevator=deadline quiet "

...puis j'ai mis à jour le grub.

Du coup, le fichier /sys/block/sda/queue/scheduler est passé de :

noop deadline [cfq]

à :

noop [deadline] cfq

Donc, indirectement, il est possible de le modifier.

Du point de vue perfs, ça n'a pas changé :

hdparm -tT /dev/sda

/dev/sda:
Timing cached reads: 20686 MB in 2.00 seconds = 10355.57 MB/sec
Timing buffered disk reads: 646 MB in 3.01 seconds = 214.82 MB/sec

Je suis un peu déçu par l'OCZ , mais je suis en Sata2 : si ça se trouve, ça le bride.



Modifié par Esclapion le 25/01/2012 23:24
Esclapion
 Posté le 25/01/2012 à 23:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Autre remarque :

la version Desktop d'Ubuntu a un CONFIG_HZ de 250 et est en CFQ, alors que la version serveur est en 100 et en deadline.

Je suis en train de chercher les avantages/inconvénients des deux.

Publicité
Logicien
 Posté le 25/01/2012 à 23:42 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Entre temps, j'ai compris comment modifier le IOSCHED ou le Input/Output Scheduler des périphériques de type block. Il y a trois scheduler, dont Noop scheduler - Wikipédia Noop scheduler - Wikipedia, the free encyclopedia , le plus simple et le mieux adapté a ton disque SSD. Il y a aussi cfq, default des noyaux génériques pour poste de travail je crois et deadline. Pour savoir si on peut les utiliser, il faut d'abord vérifier s'ils sont compilés et comment, dans le noyau ou en modules.

Pour savoir quels schedulers sont compilés, comment et quel est le défaut, tu fais

zgrep IOSCHED /proc/config.gz

S'ils sont compilés dans le noyau, noop l'est toujours, tu peux utiliser le paramètre de démarrage du noyau elevator=noop pour forcer tout les périhpériques de type block à l'utiliser le scheduler noop.

Si le scheduler que tu veux utiliser est compilé en module, tu dois d'abord charger le module pour changer le scheduler pour lui. Exemple:

modprobe deadline-iosched

Puis

echo deadline > /sys/block/sda/queue/scheduler

À adapter à ta situation. Tu peux choisir le scheduler par périphérique de type block pour changer le default du noyau ou celui que tu as choisis avec le paramètre elevator. C'est sûrement une bonne idée de regarder quels schedulers sont disponibles et celui qui est utilisé entre crochets pour chaque périphérique avant toute modification afin de ne pas tenter une modification du scheduler pour un qui est déjà en cours d'utilisation. Exemple:

cat /sys/block/sda/queue/scheduler

Une alternative à recompiler le noyau est d'inclure les schedulers compilés en modules dans l'initrd et uiliser le paramètre elevator pour avoir le scheduler de son choix rapidement au démarrage.



Modifié par Logicien le 25/01/2012 23:56
Esclapion
 Posté le 26/01/2012 à 00:06 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Il y a trois scheduler, dontNoop scheduler - Wikipédia Noop scheduler - Wikipedia, the free encyclopedia , le plus simple et le mieux adapté a ton disque SSD. Il y a aussi cfq, default des noyaux génériques et deadline. Pour les utiliser cela dépend de la façon dont ils sont compilés, dans le noyau ou en modules.

Oui, merci, je pense en fin de compte que noop serait mieux adapté au cas d'une station de travail. deadline me paraît plus adapté à garantir un temps de réponse pour un serveur, et je n'en ai pas besoin.

Pour savoir quels schedulers sont compilés, comment et quel est le défaut, tu fais

zgrep IOSCHED /proc/config.gz

J'ai pas. Il faut que je trouve l'équivalent Debian (ou LMDE).

Par contre, comme dans /sys/block/sda/queue/scheduler j'ai les trois, je pense qu'ils font partie du noyau (?).

Si le scheduler que tu veux utiliser est compilé en module, tu dois d'abord charger le module pour changer le scheduler pour lui. Exemple:

modprobe deadline-iosched

Là, à ma grande honte, je n'ai encore jamais utilisé modprobe, et compte-tenu du fait que je ne connais pas encore avec certitude de quels schedulers je dispose, je vais y aller sur la pointe des pieds.

echo deadline > /sys/block/sda/queue/scheduler

Tu veux dire :

echo deadline > /sys/block/sda/queue/scheduler

non ? Je ne vois pas ce que ferait &gt ???

SInon, je viens de faire un essai et je pense que je me trompe depuis le début. Après un :

echo deadline > /sys/block/sda/queue/scheduler

je m'attendais à trouver deadline dans ce fichier. Mais en fin de compte ça marche. Le cat ne me donne pas deadline comme attendu, mais :

noop [deadline] cfq

au lieu de :

noop deadline [cfq]

Donc, en fin de compte, ça fait bel et bien commuter. C'est moi qui n'ai pas noté le déplacement des crochets. Maintenant, pourquoi le cat travaille comme ça, c'est un mystère : le fichier virtuel doit être reconstruit à la volée, peut-être.



Modifié par Esclapion le 26/01/2012 00:07
Logicien
 Posté le 26/01/2012 à 00:27 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Pour Debian et les distributions basées sur, tu peux essayer

grep IOSCHED /boot/config*

C'est certain que c'est le scheduler qui est entre les crochets qui est actif. Tous les schedulers affichées par

cat /sys/block/sda/queue/scheduler

te disent qu'ils sont disponibles, soit parce-qu'ils sont compilés dans le noyau, soit que le module est chargé. Si un des trois est absent, c'est que son module n'est pas chargé, que son module est sur la blacklist ou qu'il n'est pas compilé.

Esclapion
 Posté le 26/01/2012 à 00:40 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

grep IOSCHED /boot/config*


me donne :


CONFIG_IOSCHED_NOOP=y
CONFIG_IOSCHED_DEADLINE=y
CONFIG_IOSCHED_CFQ=y
CONFIG_CFQ_GROUP_IOSCHED=y
CONFIG_DEFAULT_IOSCHED="cfq"

Donc, j'ai les trois. Je ne pense pas en ce cas qu'il soit nécessaire de charger le module ?

A noter que c'est plutôt là (dans le fichier de config) qu'il faudrait le changer, à la limite. (edit) Non, il est automatiquement généré par make config.



Modifié par Esclapion le 26/01/2012 00:47
Logicien
 Posté le 26/01/2012 à 00:58 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

À partir de ce que tu viens d'afficher, si tu veux le scheduler noop dès le chargement du noyau, tu lui passe la parmètre elevator=noop. Tu peux te créer une entrée personnalisée dans /etc/grub.d/40_custom , qui reprend l'entrée de Grub que tu utilises au démarrage. Le contenu de cette entrée est écrite présentement dans /boot/grub/grub.cfg . Un simple copier/coller de cette entrée dans /etc/grub.d/40_custom et ajouter elevator=noop à la fin de la ligne commencant par linux ferait l'affaire. Si tu ne veux pas avoir à refaire cette entrée à chaque mise-à-jour du noyau, tu utilises les liens symboliques vers le noyau le plus récent et son initrd qui sont à la racine / et/ou dans /boot . Saugegarder et faire update-grub pour réécrire le fichier de configuration de Grub.

Sinon, tu n'auras le scheduler noop qu'à la fin du démarrage si tu utilises le fichier /etc/rc.local pour modifier le scheduler. Tu devras répéter la manoeuvre pour chaque périphérique de type block dont tu veux modifier le scheduler. Voilà, je pense qu'on est allé au fond de la question. Félicitations !



Modifié par Logicien le 26/01/2012 01:09
Esclapion
 Posté le 26/01/2012 à 01:18 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Logicien a écrit :

À partir de ce que tu viens d'afficher, si tu veux le scheduler noop dès le chargement du noyau, tu lui passe la parmètre elevator=noop. Tu peux te créer une entrée personnalisée dans /etc/grub.d/40_custom , qui reprend l'entrée de Grub que tu utilises au démarrage. Le contenu de cette entrée est écrite présentement dans /boot/grub/grub.cfg . Un simple copier/coller de cette entrée dans /etc/grub.d/40_custom et ajouter elevator=noop à la fin de la ligne commencant par linux ferait l'affaire. Si tu ne veux pas avoir à refaire cette entrée à chaque mise-à-jour du noyau, tu utilises les liens symboliques vers le noyau le plus récent et son initrd qui sont à la racine / et/ou dans /boot . Saugegarder et faire update-grub pour réécrire le fichier de configuration de Grub.

Sinon, tu n'auras le scheduler noop qu'à la fin du démarrage si tu utilises le fichier /etc/rc.local pour modifier le scheduler. Tu devras répéter la manoeuvre pour chaque périphérique de type block dont tu veux modifier le scheduler. Voilà, je pense qu'on est allé au fond de la question. Félicitations !

Oui, je viens d'essayer, et ça marche.

cat /sys/block/sda/queue/scheduler

donne :


[noop] deadline cfq

Merci beaucoup pour tous ces renseignements , je passe en "Résolu".



Modifié par Esclapion le 26/01/2012 01:22
Page : [1] 
Page 1 sur 1

Vous devez être connecté pour participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !
Recevoir PC Astuces par e-mail


La Lettre quotidienne +226 000 inscrits
Avec l'actu, des logiciels, des applis, des astuces, des bons plans, ...

Les bonnes affaires
Une fois par semaine, un récap des meilleurs offres.

Les fonds d'écran
De jolies photos pour personnaliser votre bureau. Une fois par semaine.

Les nouveaux Bons Plans
Des notifications pour ne pas rater les bons plans publiés sur le site.

Les bons plans du moment PC Astuces

Tous les Bons Plans
524,88 €Ecran PC incurvé 34 pouces Gigabyte G34WQC (WQHD, 144 Hz) à 524,88 €
Valable jusqu'au 10 Mars

Amazon fait une promotion sur l'écran PC incurvé 34 pouces Gigabyte G34WQC qui passe à 524,88 € au lieu de 600 €. Cet écran possède une dalle incurvée 34 pouces VA WQHD (3440x1440) à 1 ms et à 144 Hz (FreeSync Premium et Adaptive Sync). Elle offre le HDR400 et intègre 2 haut-parleurs 2W. Son pied est réglable en hauteur et en inclinaison.


> Voir l'offre
79,99 €Casque sans fil Sony WH-CH700N Bluetooth avec réduction de bruit active à 79,99 €
Valable jusqu'au 10 Mars

Amazon fait une belle promotion sur le casque sans fil Sony WH-CH700N Bluetooth qui passe à 79,99 € livré gratuitement alors qu'on le trouve ailleurs à plus de 120 €. Ce casque sans fil rechargeable (via micro USB) offre jusqu'à 35h d'autonomie. L'AINC (Artificial Intelligence Noise Cancelling) s'adapte à votre environnement, ce qui vous permet d'éliminer les bruits indésirables lors de vos voyages ou si vous êtes avec d'autres personnes dans une même pièce. Une très bonne affaire.


> Voir l'offre
14,54 €Clé USB 3.0 Kingston DataTraveler 100 G3 128 Go à 14,54 €
Valable jusqu'au 10 Mars

Amazon propose la clé USB 3.0 Kingston DataTraveler 100 G3 128 Go à 14,54 €. Sa fermeture coulissante vous permettra de protéger le connecteur USB 3.0 (compatible USB 2.0). La livraison est gratuite.


> Voir l'offre

Sujets relatifs
impossible de copier un fichier dans Ubuntu
modifier un fichier
impossible d'executer un fichier executable
impossible d'executer un fichier executable
Modifier noms de fichier
Suppression de fichier impossible
impossible de recevoir un fichier sous GAIM
Impossible d'ouvrir un fichier caché avec Gnome
comment modifier le fichier /smb.config
Modifier fichier Windows sur Linux [résolu! merci]
Plus de sujets relatifs à Impossible modifier fichier de /sys ou /proc ?
 > Tous les forums > Forum Linux