> Tous les forums > Forum Linux
 [non maintenu] KNOPPIX - mode d'emploi
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 3 4 5 ... Fin
Page 1 sur 5 [Fin]
Mimile
  Posté le 31/10/2004 @ 08:20 
Aller en bas de la page 
Astucien

EDIT : toutes les captures d'écran qui agrémentaient ce tuto étaient stockées sur imageshack qui les a manifestement supprimées. J'en suis désolé car je m'étais donné du mal à faire toutes ces captures et à les uploader.

Bonjour,

Préambule :

Les live-CD sont un excellent moyen de découvrir Linux sans risque et c'est pourquoi je me suis décidé à faire ce modeste "how_to" à l'usage de ceux qui hésitent encore à aborder cet OS (Operating System) gratuit et en perpétuelle évolution.

Il répond aux questions basiques que je me suis moi-même posées et contient les explications "pas-à-pas" permettant aux débutants de surmonter les difficultés qui peuvent se présenter à eux.

NB : 04.11.2011 : ce tuto a été écrit à l'origine sous WinXP : il reste valable pour Seven.

On y va :

Si vous êtes intéressé(e) par Linux mais que vous hésitez à vous lancer, vous pouvez vous en faire une idée, sans aucun danger pour vos données en essayant Knoppix qui est l'une des innombrables distributions Linux.

Il s'agit d'un OS (Operating System) basé sur Debian (la référence !) qui s'utilise sous forme d'un live-CD entièrement autonome (autrement dit un CD auto-exécutable) qui vous permettra de créer sur votre PC un environnement Linux sans installer quoi que ce soit sur le disque dur de votre ordinateur. Vos données "disque" seront accessibles en lecture mais ne pourront pas être modifiées ni endommagées, donc

De nombreuses distributions Linux proposent leurs propres live-CD's (Mandriva, Ubuntu, Opensuse, Fedora, etc..) mais ma préférence va, vous l'aurez compris, à Knoppix qui est vraiment supérieure selon moi car elle offre des fonctionnalités qu'on ne retrouve pas sur les autres et une quantité incroyable de logiciels divers et variés, mais n'anticipons pas.

Les aficionados d'Ubuntu soutiendront que leur distribution préférée est supérieure et je ne le contesterai pas ; le problème est qu'en fonctionnement "live-CD", tout sera en anglais ce qui est de nature à décourager ceux qui ne maîtrisent pas cette langue un minimum.

Ceci explique en partie pourquoi je maintiens ce sujet de loin en loin.

Comme toutes les autres distributions, Knoppix évolue au fil du temps. Lorsque j'ai fait sa connaissance, elle en était à la version 3.7 et actuellement (02.10.2010) elle en est à la version 6.2 appelée ADRIANE.

Jusqu'à la version 5.1.1, Knoppix était un modèle du genre.

Pour une raison que je ne m'explique pas, les concepteurs de la version suivante (6.0) ont décidé de l'élaguer en la privant de quasiment tout ce qui faisait son intérêt (de nombreux logiciels ont été supprimés) en l'affublant d'une interface graphique pitoyable, tout ce qu'il faut pour faire fuir les curieux.

C'est donc la magnifique version 5.1.1 que je traiterai par la suite.

Marche à suivre pour se procurer (gratuitement) Knoppix 5.1.1 par le net :

1°) Téléchargez les fichiers suivants :

  • KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso
  • KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso.md5

A l'heure où je reviens pour la enième fois sur ce sujet, il n'est plus possible de télécharger directement ces fichiers sur le site officiel de Knoppix.

Fort heureusement, ces fichiers sont toujours téléchargeables en utilisant le système torrent

Pour ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit, voici comment faire :

Tout d'abord, assurez-vous que vous disposez d'un logiciel de téléchargement torrent : il y en a de nombreux : BitTorrent, Azureus, µTorrent, etc... (si ce n'est pas le cas, installez-en un (une petite recherche avec Google ou dans la logithèque de PCastuces vous aidera).

Cliquez sur ce lien et cliquez sur "download torrent"

Vous devriez voir apparaître ceci :

Vous pouvez opter pour "ouvrir avec" (ici Bittorrent) ou pour "Enregistrer le fichier".

Personnellement, je préfère l'enregistrer au cas où.

Votre navigateur va alors télécharger le torrent (en fait, un petit fichier de quelques Ko) et lorsque ce sera terminé, vous double-cliquerez dessus :

Ce double-clic va appeler votre logiciel de téléchargement (chez moi, BitTorrent) qui va tout d'abord afficher ceci :

Veillez bien à mémoriser le dossier de réception dans lequel ces deux fichiers se trouveront à l'issue du téléchargement !

Au départ, toutes les cases sont cochées ; ne conservez que celles ci-dessus puis cliquez sur OK.

Le téléchargement de l'image *.iso et de sa somme MD5 (voir plus bas au point n° 2) commence :

Le téléchargement des 696 Mo prend évidemment un certain temps selon la vitesse de votre connexion.

Patience donc

2°) Vérifiez que le fichier KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso a été téléchargé correctement.

A noter que cette opération est facultative : j'ai téléchargé de nombreuses images *.iso de plusieurs centaines de Mo, voire de plusieurs Go, sans rencontrer le moindre problème. Vous pouvez donc vous rendre directement au point 3°) si vous estimez cette vérification superflue.

Toutefois, pour ceux qui souhaiteraient exclure toute possibilité d'erreur, voici en gros la méthode à utiliser :

Il s'agit d'utiliser un programme qui va examiner le fichier *.iso que vous avez téléchargé et, par le biais d'un algorythme bien précis, va calculer ce qu'on appelle la valeur MD5 du fichier en question. Cette valeur MD5 se présente sous la forme d'une assez longue suite de chiffres et de lettres.

Si cette valeur est identique à la valeur officielle correcte qui se trouve sur le site de téléchargement, vous avez ainsi la certitude que votre image *.iso est saine.

Vous avez évidemment compris que la valeur MD5 de référence se trouve dans le second fichier que je vous ai fait télécharger (KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso.md5)

En pratique :

  • téléchargez et installez le programme md5summer [on le trouve sur le site http://md5summer.org/ - le fichier d'installation (version française) se trouve ici. Il s'agit d'un fichier *.zip qu'il suffit de décompresser (où vous voulez) et qui fournira un programme nommé french md5summer.exe qui ne nécessite aucune installation. Lors du démarrage de ce programme, vous verrez (peut-être) apparaître ceci :

cliquez sur "yes"

  • Avec l'explorateur intégré, localisez le dossier dans lequel se trouve le fichier KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso, mettez le en surbrillance en cliquant une fois dessus et enfin, cliquez sur "créer la somme"

  • Après avoir cliqué sur "créer la somme", l'écran suivant apparaît avec, dans sa partie gauche les différents fichiers contenus dans le dossier de téléchargement. Un clic sur le fichier KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso le met en surbrillance, un clic sur "ajouter" le copie dans la partie droite et un dernier clic sur "OK" lance la procédure de calcul de la somme MD5.

  • La procédure de calcul de la somme MD5 démarre :

  • Après une quarantaine de secondes, la valeur MD5 de votre image *.iso apparaît :

Il s'agit maintenant de comparer la valeur obtenue à la valeur officielle, de référence. Pour cela, ouvrez avec le bloc-notes le fichier KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso.md5. (clic droit > ouvrir avec > notepad).

Les valeurs sont identiques ? Tout va bien ! Votre image *.iso est saine et peut donc être gravée en toute quiétude.

Si les valeurs ne sont pas identiques, cela signifie que votre fichier *.iso a subi une altération pendant le transfert. Dans ce cas, il est nécessaire de recommencer le téléchargement car si vous gravez cette image corrompue, il y a fort à parier que vous rencontrerez des problèmes par la suite

3°) Gravez votre image sur un CD

Je présume que si votre PC est équipé d'un graveur CD/DVD, vous disposez d'un programme de gravure tel que Nero, par exemple.

Pour ceux qui ne disposeraient d'aucun logiciel de gravure, je vous recommande CdBurnerXP Pro, complètement gratuit, très performant et téléchargeable dans la logithèque de PCAstuces.

Avant d'utiliser ce programme (sous WinXP), il est recommandé de désactiver le service COM de gravage de CD IMAPI. Pour cela, cliquez sur "démarrer" > exécuter > dans la zone "Ouvrir", tapez "services.msc" (sans les guillemets) ; la fenêtre des services s'affiche et il vous faut localiser le service COM de gravage de CD IMAPI (surligné en jaune sur la capture d'écran ci-dessous).

En double-cliquant sur ce service, vous voyez apparaître cette fenêtre et vous opérez les réglages comme indiqué :

Après installation de CDBurnerXP Pro, il vous suffit de localiser votre fichier KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso, de cliquer sur son icône avec le bouton droit de la souris et, dans le menu déroulant qui apparaît, de passer de "ouvrir avec" à "CBBurnerXP". La gravure démarrera automatiquement avec les bons pré-réglages.

Il suffit alors de cliquer sur "graver le disque" pour lancer la gravure .

Attendez que la gravure soit complètement achevée et fermez CDBurnerXP Pro.

Vous disposez maintenant d'un CD bootable et vous êtes enfin en mesure de tester Linux ! Passons donc à l'étape suivante.

4°) Redémarrer votre PC en laissant le CD nouvellement gravé dans le lecteur/graveur, après avoir vérifié, le cas échéant, que votre BIOS est configuré pour booter sur ce périphérique avant le disque dur (c'est généralement le cas):

Si ce n'était pas le cas, il y aurait lieu de configurer votre BIOS en conséquence ; il ne m'est pas possible ici de donner une marche à suivre car d'un BIOS à l'autre, celle-ci est différente (faites une recherche avec Google pour voir celle qui convient à votre PC si vous ne savez pas comment faire).

Bon, le PC redémarre et, au lieu de voir apparaître votre écran Windows habituel, c'est l'écran d'accueil de Knoppix qui apparaît.

Comme nous avons choisi d'utiliser la version anglaise (KNOPPIX_V5.1.1CD-2007-01-04-EN.iso), cet écran d'accueil est en anglais mais, pas de panique ! au bas de l'écran, apparaît : boot:_ avec le curseur clignotant.

Il vous suffit de taper "knoppix lang=fr" (sans les guillemets) pour que Knoppix fonctionne en français avec le clavier AZERTY français ; comme je suis en Belgique, j'ajoute ensuite "keyboard=be" (sans les guillemets) pour que mon clavier soit configuré en clavier AZERTY belge (il existe en effet de menues différences au niveau des signes typographiques entre claviers français et claviers belges) :

ce qui donne :

Seul petit problème à ce stade, votre clavier n'est pas en AZERTY mais bien en QWERTY (clavier anglophone), ce qui implique évidemment des différences de positionnement des touches par rapport aux lettres.

Voici les équivalences :

  • le "a" est obtenu avec la lettre "q" de sorte que "lang" s'écrira donc "lqng" et "keyboard" s'écrira "keyboqrd"
  • - le signe "=" est produit chez moi en utilisant le tiret "-" ou le signe artihmétique "-" (moins) mais je ne suis pas sûr que cela soit valable pour les claviers AZERTY français ; il vous faudra donc peut-être tâtonner pour trouver le signe "=".
  • Pour ceux qui auraient choisi la version allemande, le "y" se trouve à la place du "w" donc keyboard devient kewboqrd

Bon, une fois que vous avez tapé ce qui vous convient, vous validez avec la touche "entrée" et le boot démarre :

Une succession de lignes colorées apparaît à l'écran, renseignant sur l'état d'avancement de la procédure de boot, ensuite l'interface graphique (KDE) démarre, affichant les derniers éléments de configuration :

Enfin, le bureau KDE apparaît et Konqueror (à la fois navigateur web et explorateur de fichiers) affiche un premier écran d'accueil où vous pouvez choisir votre langue de prédilection pour les informations générales à suivre :

L'équivalent du bouton « démarrer » de Windows est l'icône en bas à gauche de votre écran ; c'est par là que vous avez accès aux innombrables fonctionnalités de Knoppix. Il n'y a pas de craintes à avoir concernant une fausse manoeuvre puisque tout se passe au niveau du CD et de la mémoire vive du PC : pas de danger pour vos données «disque».

Vous aurez ainsi la possibilité de découvrir une impressionnante quantité de programmes comme :

  • Konqueror (à la fois navigateur Web et explorateur de fichiers façon Windows),
  • Iceweasel (version libre de Firefox qui ne se distingue de celui-ci que par son icône différente)
  • Icedove (version libre de Thunderbird qui ne se distingue de celui-ci que par son icône différente)
  • Amsn (équivalent de MSN Messenger) ou Gaim
  • Xmms et Xine pour écouter les MP3 et visionner les DivX qui se trouvent sur vos partitions Windows
  • OpenOffice (clône quasi parfait de MS Word - traitement de texte),
  • k3b (un graveur CD qui n'a rien à envier à Nero)
  • The Gimp (excellent programme de traitement d'images)
  • une quantité de programmes (et de petits jeux) que vous aurez plaisir à découvrir(la liste est interminable !)
  • et évidemment la possibilité de modifier la configuration de votre affichage, fonds d'écran, etc ...

Outre le fait que vous allez pouvoir vous familiariser avec Linux sans danger, le live-CD que vous venez de vous créer possède des fonctionnalités particulièrement intéressantes :

  • Grâce à sa capacité à accéder (en lecture) aux partitions de vos disques durs, il vous sera loisible - au cas où Windows viendrait à planter - de sauver vos données personnelles sur un support externe comme, par exemple, une clef USB (il en existe de très grande capacité de nos jours), un disque externe USB ou sur un CD/DVD en utilisant le programme de gravure K3B.
  • En outre, une fois que vous aurez bien configuré Knoppix, par exemple après avoir importé vos signets Firefox et vos contacts Thunderbird depuis Windows, modifié votre fonds d'écran, configuré vos décorations de fenêtre, créé des liste de lecture MP3 et *.avi, etc, vous aurez la faculté de sauvegarder le tout sur une clef USB. Avec un live CD "normal", tous vos réglages disparaîtraient lors de l'arrêt de Linux et il faudrait tout recommencer au lancement suivant ; avec cette option de Knoppix, il suffit de brancher la clef avant de lancer le boot et à l'invite boot: _ taper knoppix26 myconfig=scan (au lieu de knoppix lang=fr keyboard=be) pour retrouver tous vos réglages.

Cela dit, il existe malgré tout un programme qui peut porter atteinte à vos disques durs car il s'agit d'un programme de partitionnement nommé gparted.

Il faut donc ne l'utiliser qu'en connaissance de cause sinon, abstenez-vous. Cela dit, restons calme, pour en arriver à modifier ou dégrader des partitions, il faut vraiment le vouloir car la procédure comporte des avertissements qu'il faut volontairement outrepasser pour concrétiser les modifications qu'on a pu envisager.

Enfin, et pour le fun, voici deux captures d'écran de mon bureau Linux (les deux premières sous Debian Lenny - KDE 3.5.10 - la 3ème sous Archlinux)

(cliquez sur les images pour les agrandir)

Avouez que ce n'est pas très différent d'un bureau Windows à cette différence près que sous Windows, je n'aurais jamais été capable de créer les widgets qui se trouve dans la partie droite de l'écran.

Je les ai conçus au départ de thèmes Superkaramba et ils associe des scripts python et des scripts bash que, même sans formation informatique de base, j'ai pu organiser moi-même pour parvenir à ce résultat.

Ceci étant dit, ce qui précède donnerait assez envie d'installer Knoppix en dur.

Personnellement, je ne le conseillerai pas aux débutants, car la procédure d'installation est plutôt inhabituelle et même rébarbative pour un résultat final assezdécevant.

Après avoir écrit ce qui précède, je n'ai pas pu m'empêcher de l'installer en dur mais j'ai été plutôt décu après l'avoir plantée sans même que je me souvienne comment (complètement HS) et je me suis empressé d'installer à sa place Debian Lenny qui est d'une stabilité à toute épreuvel mais dont la mise au point finale requiert malheureusement une certaine expérience de base de Linux.

Aux débutants, je conseillerai plutôt Linux Mint - à ce jour : la version 8 - nom de code : Helena (*) - qui est directement extrapolée de la dernière version d'Ubuntu (à ce jour la 9.10) mais qui lui apporte de nombreux "plus" tout en bénéficiant des innombrables tutos et forum dédiés à Ubuntu et qui lui sont parfaitement adaptés.

EDIT : 04.11.2011 : Linux Mint évolue sans arrêt en suivant les évolutions semestrielles d'Ubuntu ce qui amène bon nombre d'utilisateurs de cette dernière à faire des mises à niveau qui ne sont pas toujours des réussites.

Si vous voulez une version qui évolue en permanence sans devoir recourir à des mises à niveau, installez LMDE, c'est-)-dire Linux Mint basée sur Debian.

Bon amusement !

(*) cliquez ici pour accéder au site de téléchargement.



Modifié par Mimile le 31/12/2015 11:34
Publicité
libertylaurent
 Posté le 31/10/2004 à 08:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Bravo Mimile...Ceux qui partent à la découverte de Linux vont apprécier ce post
Mimile
 Posté le 31/10/2004 à 09:49 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Merci
yves.vaissiere
 Posté le 31/10/2004 à 10:20 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Bonjour, je voudrais bien savoir à quoi sert l'identification avec le md5 ? Ça me semble une perte de temps si le lien est bon ...
Mimile
 Posté le 31/10/2004 à 15:01 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut Yves, Ca ma paraît évident : la vérification des sommes MD5 permet d'être certain que l'image téléchargée est parfaite. Que le lien soit bon ou non, il s'agit quand même de gros fichiers dont le temps de téléchargement est assez long et au cours duquel peuvent survenir des micro-coupures de transmission ou autres incidents passant inaperçus, donnant en finale une image ISO corrompue. Or, une image corrompue peut générer des problèmes au moment du boot voire carrément empêcher le boot ou empêcher l'exécution de programmes par la suite. Mieux vaut donc consacrer quelques minutes à cette vérification avant de graver un CD qui finira ensuite à la poubelle. @+
yves.vaissiere
 Posté le 31/10/2004 à 16:04 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Hmmm ... micro-coupure ... on parle de ça en matière d'électricité ... Je ne suis pas convaincu ; les logs de téléchargements font la chose au bit près (quitte à en charger un peu plus), tout est redondant et vérifié et il n'y a guère qu'en cas d'extraction audio ou autre qu'on tolère des erreurs. Il m'est arrivé de charger des fichiers corrompus ; en recommençant sur le même lien, j'ai toujours reçu le même fichier corrompu, identique, jusqu'à ce qu'ils se décident à le changer après que j'aie gueulé. Ça ne venait pas de la transmission. Par contre il était vraiment naze (poids quatre fois moindre que le valide par exemple). Une altération qui laisserait au fichier le même poids, à l'octet près, et qui donc nécessiterait ce contrôle, en as-tu constaté ? Pour moi c'est une survivance des transmissions par minitel, BBS ... et une prévention contre les "fakes", mais puisqu'on trouve le md5 et l'iso côte à côte dans le même dossier FTP ...
Mimile
 Posté le 31/10/2004 à 16:30 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Très belle plaidoirie, mon cher Maître, Moi, je ne t'obliges pas si tu ne veux pas n'est-ce pas ... Comparaison : je conduis une voiture depuis 1971 ; en 33 ans de circulation routière à raison de 37.000 km par an, ma ceinture de sécurité ne m'a jamais servi une seule fois. J'ai donc perdu mon temps à la boucler (presque) chaque fois que je me suis mis au volant. Donc, inutile de continuer à la porter puisqu'elle n'a jamais servi en 33 ans... Il va de soi que les conséquences d'un accident de roulage ou d'une mauvaise gravure de CD sont notablement différentes, mais sur le fonds, ça revient au même. Cela dit, toute plaisanterie mise à part, en ce qui me concerne, je suis relativement nouveau sous Linux et c'est au contact de Linuxiens avertis que j'ai appris l'existence de ce MD5. Certains d'entre eux m'ont conseillé d'opérer cette vérification avant gravure et je n'ai fait que reproduire leurs recommandations dans mon poste, partant du principe que vu leur niveau de compétence (lis les réponses de gars comme Logicien, Sogemat ou Koala10 et tu verras), ils savaient de quoi ils causaient. Ceci étant dit, j'admets que les quelques ISO que j'ai téléchargées (4 ou 5 jusqu'à présent) me sont toutes parvenues sans problème. Ce n'est toutefois pas suffisant pour conclure définitivement que le risque de corruption lors d'autres transferts est fatalement inexistant. Amicalement,
yves.vaissiere
 Posté le 31/10/2004 à 16:54 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Tu as raison, ce sont les téléchargements sous Linux qui sont aléatoires ... [bigsmile] je plaisante, je ne sais même pas si c'est le monde du libre qui a inventé les iso ou bien "l'autre" ... Un test consisterait à télécharger une deuxième fois, et comparer les fichiers (meilleur que le md5) mais effectivement les fichiers sont un peu lourds pour ça. Je continue de penser que le risque est insignifiant par rapport à celui de la gravure. Du moins sous Windows ... on dit à Redmont que les pingouins, quand ils meurent, vont en enfer, en plus ...[clown]
Mimile
 Posté le 31/10/2004 à 22:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Oui mais une fois là-bas, ils sont enfin au chaud, les pauvres ! [img]http://yelims.free.fr/Demons/Demon38.gif[/img] A+
Publicité
Mimile
 Posté le 01/11/2004 à 12:01 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut Yves, Juste pour ton information : (message posté ce 1.11.2004 par hdhd)
hdhd a écrit :
bjr tous les niouxbis comme mi j'ai dl les versions multiples de knoppix mais les sommes md5 sont incorrectes à chaque fois (environ 8 différents) donc j'ai gravé des iso non conformes et là je reconstitue les dl que je controlerai à nouveau ( je l'aurai un jour, je l'aurai......)
sans commentaire Cordialement,
yves.vaissiere
 Posté le 01/11/2004 à 14:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Puisqu'il en a téléchargé huit, ne peut-il pas les comparer ? (leur taille, facile, puis totalement avec un éditeur hexa ou FC.exe de Windows) S'il a huit md5 différents, il doit avoir 8 fichiers différents. Sinon c'est qu'il s'est planté lors de la vérification. Si deux fichiers seulement sont identiques, alors c'est qu'ils sont bons tous les deux et les six autres mauvais, etc.. ZipGenius, zippeur gratuit, permet d'ouvrir les iso et d'en extraire tous les fichiers ; Winiso permet en plus d'extraire le secteur de boot. Bon, je sais pas où ça mène ... [bigsmile] A part ça, Mimile, si tu mettait le lien vers le sujet, tant qu'à copier-coller quelque chose ... Si tu es dans le sujet, c'est juste à copier le contenu de ta barre d'adresse, puis le coller tel quel dans ton texte.

Modifié par yves.vaissiere le 01/11/2004 14:26
yves.vaissiere
 Posté le 01/11/2004 à 16:50 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Tu as raison Polo. Mais comment tu fais pour savoir si c'est pas un problème de gravure par exemple ? C'est délicat ces machins, c'est pas croyable : pour une trace de doigt (à peine, hein) ça peut ne pas démarrer, mettre une demi-heure pour démarrer (si !), démarrer en indiquant des erreurs, marcher avec des petits ralentissements, des gros, ou marcher normalement ! Le même CD ! Le plus beau : j'en ai un qui marche alors qu'on ne peut pas ouvrir l'iso ! (et il met cinq minutes à se copier de disque à disque)
Mimile
 Posté le 01/11/2004 à 16:55 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut, -> Yves, Voici mes sources (4ème message avant la fin de la page) https://forum.pcastuces.com/sujet.asp?SUJET_ID=113132&Page=3 -> Polo : ce n'est pas un doublon. Certes, ce message ressemble à celui que j'avais posté auparavant mais celui-là faisait référence à un message d'Yves lui-même qui affirmait qu'on ne pouvait pas écrire sur du NTFS. Je trouvais amusant de relever la contradiction de ses propos puisque il soutenait le contraire dans un débat (amical) qui nous opposait dans un autre poste. Cordialement,
yves.vaissiere
 Posté le 01/11/2004 à 19:48 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
J'ai eu cru que Linux pouvait écrire le NTFS, du temps de MIB ; puis j'ai été démenti (par Pierre Griffet) ; puis Torrent indique à Polo le boot sur le kernel expérimental pour pouvoir faire une image sur une partition NTFS ; puis j'ai maintenant un méchant doute : et si j'avais confondu mes expériences avec Knoppix avec celles avec les Bouldows et BartPEBuilts ? (WinPE, CD de préinstallation XP mais avec interface) [rougir] Pis maintenant je me dis que j'ai sous la main changepw, un truc de Winternals (ou Sysinternals ?) qui tourne sous Linux et qui peut effacer et changer un fichier sur NTFS ... Je crois que j'ai un peu de ménage à faire chez moi, et je m'excuse si j'ai pu faire croire que quelque chose était courant alors que c'était impossible. Mais faut voir (ya trop de doute, on dit que c'est "aléatoire" ou un truc comme ça ...). Je me propose donc de supprimer un fichier, créer un fichier et en modifier un troisième sur une partoche NTFS avec Linux, voilà. Comme en plus je suis tout en FAT, c'est pour ce soir ... ou pour demain [smile] !
yves.vaissiere
 Posté le 02/11/2004 à 00:55 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
D'abord j'ai voulu convertir une partoche en NTFS ; ni QT_PARTED ni Partition Magic sous DOS ne le font (pas voulu installer l'usine à gaz) et j'avais pas la syntaxe de convert sous les yeux ... donc je redimensionne une partition avec QT_PARTED, pas moyen d'en créer une nouvelle dans l'espace libre. Au redémarrage cata : table des partitions foutue. Restauration (quand je pense que j'ai failli opérer sur le disque où j'ai les images !) puis avec PM création de cette partition en NTFS. Pour l'écriture, il faut utiliser des pilotes Microsoft (try using the Captive-ntfs driver) à télécharger ou à chercher (NTFS.sys et NTOSKRNL.exe il manque, apparemment is ne sont pas dans la partition XP) => téléchargement le truc arrive je sais pas où, en mémoire ? Bref ça plante sur Kaella, et sur la 3.7 les menus pour les autorisations sont restés en allemand je n'y comprend rien. J'essaierais avec la 3.6 EN, mais demain ! (au fait la 3.7 retarde l'heure système d'une heure à chaque fois, depuis l'heure d'hiver ...)
hdhd
 Posté le 02/11/2004 à 08:19 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Bonjour tous les knoppixiens... je m'instruit en silence.... cependant qui pourrait me donner la "source" de ce chiffre? donné ici par Mimille ( au passage merci de tes posts ) [code]057bb916206fcc3359a3cb0f674b0448 knoppix_3.7_PC-Welt.iso[/code] tous les iso miens téléchargés sont différents pourtant certains fonctionnent tels hiren boot.... y aurait il d'autres sommes à comparer? je suis curieux...donc merci
Mimile
 Posté le 02/11/2004 à 08:58 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut hdhd, La valeur que je donne est celle qui est fournie sur le site de téléchargement ftp/antesis.org. Si tu cliques sur le lien ftp://ftp.antesis.org/livelinux/knoppix/ , en dessous de l'iso proprement dite de Knoppix 3.7 (knoppix_3.7_PC-Welt.iso), tu trouveras une fichier knoppix_3.7_PC-Welt.iso.md5. Si tu cliques dessus, tu verras apparaître la valeur MD5 calculée par le concepteur du projet : 057bb916206fcc3359a3cb0f674b0448 knoppix_3.7_PC-Welt.iso C'est cette valeur que j'ai indiquée dans mon topic (dans un souci de faciliter la vie des débutants). Cette valeur sert de référence : il faut la comparer à la valeur MD5 du fichier que tu as téléchargé calculée avec md5sum ; si les deux valeurs sont parfaitement identiques, c'est que ton téléchargement s'est parfaitement déroulé et que ton iso n'est pas corrompue. Il va de soi que cette valeur ne vaut que pour knoppix_3.7_PC-Welt.iso téléchargé sur le site ftp/antesis.org ; chaque iso a sa propre valeur MD5 évidemment. Voilà. Amicalement,
Publicité
koala01
 Posté le 02/11/2004 à 13:38 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
Salut, Une petite précision sur la somme md5 et la manière de l'obtenir (vu que certaines personnes semblent s'y intéresser)... Il s'agit d'un algoritme qui renvoie une valeur codée sur 128 bits, en fonction de la place et de la valeur de chacun des octets qu'on lui injecte. En définitive, après de multiples opérations, la somme md5 (en réalité, on devrait plutot parler de "quotient md5"[bigsmile])est en réalité le modulo (le reste de la division) de la valeur obtenue grace aux opérations effectuées par l'algorithme et de 2^128, ce qui, nous donne une valeur oscillant (en hexadécimal) entre 00000000000000000000000000000000 et FFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF [langue] et qui présentera d'énormes variations si ne serait-ce qu'un bit de ce qu'on lui a envoyé a été modifié. Du simple fait de l'apparente "complexité" de l'algorithme et du nombre de possibilités envisageables, il y a excessivement peut de chances que deux "objets" (aka E-mail,image iso, fichier quelconque) puissent avoir une somme md5 identique, et ce, quelle que soit la taille ou le contenu du fichier envisagé. Pour aider à la compréhension, je vais vous proposer un petit algoritme qui m'a beaucoup servi jadis, et qui n'est pourtant pas aussi complexe que le md5. Le but est de grouper les octets par 8, et de travailler ainsi: pour chacun des octets, on l'additionne au résultat précédent et on multiplie par 2 une fois le dernier octet vérifié, on récupère le reste de la division de la valeur que l'on a obtenu par 256 Nous obtenons donc une neuvieme valeur comprise entre 0 et 255 qui permettra de s'assurer que les 8 octets considérés sont justes... le groupe de 8 caractères envisagés: A (valeur hexa 41) Z (valeur hexa 5A) E (valeur hexa 45) R (valeur hexa 52) T (valeur hexa 54) Y (valeur hexa 59) U (valeur hexa 55) I (valeur hexa 49) AZERTYUI:mod(((((((((((((((41*2)+5A)*2)+45)*2)+52)*2)+54)*2)+59)*2)+55)*2)+49),100)==>B7 Remplacons simplement A par B (valeur hexa 42): BZERTYUI:mod(((((((((((((((42*2)+5A)*2)+45)*2)+52)*2)+54)*2)+59)*2)+55)*2)+49),100)==>37 (256 vaut, en hexadécimal 100[clindoeil]) Alors, essayez de comprendre et d'appliquer [url="http://www.securite.teamlog.com/publication/9/20/27/34/"]l'algorithme du md5[/url] à ce simple exemple, et vous comrendrez la sécurité que ca offre [clindoeil]

Modifié par koala01 le 02/11/2004 14:04
bad.jack
 Posté le 02/11/2004 à 13:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Bonjour, Je voudrai tester Knoppix 3.7 Contrôle, gravure, tout semble réussi, mais lorsque je démare sur le CD, tout semble s'arrêter après la ligne : "Scanning for harddisk partitions and creating /etc/fstab... Done." J'ai essayé sur un vieux Pentium III cadencé à 450MHz, mémoire 64 Ko. Est-ce suffisant ? Merci de m'éclairer,
yves.vaissiere
 Posté le 02/11/2004 à 14:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Jack, sur un CD (traces de doigt après saucisse, bon) j'ai poireauté une demi-heure avec 2 Ghz et 512 Mo, avant que le sytème me donne la main. Koala la sécurité ne passe-t-elle pas simplement par la vérification exhaustive du chargement en cours ? Si ça ne se fait pas actuellement, quels sont les risques d'altération ?
yves.vaissiere
 Posté le 02/11/2004 à 14:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Ceci dit j'arrête les essais d'écriture sur NTFS ; pour les deux fichiers indispensables demandés pour le pilote NTFS-Captive, il faut les versions anglaises, le téléchargement fait planter la 3.6 aussi, il y a deux lignes à taper ça doit être automatisable mais bon ...
Mimile
 Posté le 02/11/2004 à 14:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut Koala, Merci pour ce cours magistral ... auquel je dois avouer n'avoir pas compris grand chose ... LOL Faut dire que déjà pendant mes humanités, les maths et moi ... BOF ! Au passage, ne voudrais-tu pas jeter un oeil à mon poste "HELP! Linux ne démarre plus ..." (https://forum.pcastuces.com/sujet.asp?SUJET_ID=116077) Torrent me parle assez évasivement d'un utilitaire (DiskDruid) qui pourrait résoudre mon problème. Sais-tu de quoi il s'agit ? (merci de répondre sur mon poste plutôt qu'ici si tu veux bien). Merci d'avance et cordialement,
koala01
 Posté le 02/11/2004 à 14:36 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
A vrai dire, il faut savoir quel est exactement le principe d'une image iso... En effet, un fichier iso n'est pas à proprement parler une archive compressée, tel que pourrait l'être un fichier zip, rar, tar.gz ou autre, mais c'est surtout un fichier qui reprend les différents octets à l'emplacement précis auquel ils doivent se trouver sur le cd-rom... Malgré le principe de redondance et de vérification des données mis en oeuvre sur un cd-rom, il faut bien etre conscient que le principe meme de fonctionnement d'un ordinateur (le langage machine, codé sur un ou plusieurs octets) fait que, si au lieu d'avoir une valeur hexa de 14, on a une valeur hexa de 15 (ce qui ne représente jamais qu'une différence d'un bit), on peut avoir des résultat tout à fait différent (s'il s'agit de données utilisées pour l'adressage, le processeur se trouvera une case mémoire trop loin, et essayera alors de prendre des valeurs sensées servir de données comme des instructions, s'il s'agit d'un octet 'instruction', cela risque de lui faire faire des choses aberrantes, voir contraire à ce que l'instruction aurait du donner) Le seul moyen de s'assurer qu'un bit ne sera pas passé "par malchance" de 0 à 1 sur un fichier de 650Mb est donc l'application d'un algoritme permettant de limiter au maximum la casse, et l'algoritme le plus usité dans ce cas reste la somme md5...
yves.vaissiere
 Posté le 02/11/2004 à 14:42 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Malgré le principe de redondance et de vérification des données mis en oeuvre sur un cd-rom
Ça c'est la gravure, c'est épouvable ne m'en parle pas (mon Nero vérifie les copies de fichiers - chépa comment mais pourquoi pas - mais pas celles d'images) Mais le téchargement ?
bad.jack
 Posté le 02/11/2004 à 14:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Bonjour, Merci, mais j'ai abandonné sur ce vieux zinzin, j'ai booté sur un portable avec win XP, 512MoRAM, et là, plus de problème. Ou plutôt un autre problème, ma liaison wifi ne se met pas en route, exit le 802.11g, donc pas d'essai sur internet. Mais est-ce normal ou non ? Qui aurait eu ce problème ? merci d'avance,
koala01
 Posté le 02/11/2004 à 14:49 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
Ben, théoriquement (ou du moins, peut on estimer qu'il le fasse de cette manière) il vérifie si les bit qu'il a déposé sur le cd-rom correspondent à ceux qu'il avait comme instruction d'y placer... Mais si, à la base, les bits qu'il doit placer sur le cd-rom ne correspondent pas (à cause d'un problème à déterminer lors du téléchargement) à ceux qu'il aurait du mettre, le problème reste entier [clindoeil] C'est un peu le raisonnement qu'il fallait suivre quand j'étais ambulancier, et que le patient ne recevait pas l'oxygène qu'on souhaitait lui donner: Il fallait commencer par vérifier que le masque à oxygène était connecté à la bonbone (la vérification de nero entre les données qu'il a écrite et celle qu'il devait écrire) Puis il fallait vérifier que la bonbone était ouverte, et qu'elle était encore gonflée (est-ce que les données qu'on a récupéré sont bien celles qui apparaissaient sur le FTP [question])
Publicité
Pages : [1] 2 3 4 5 ... Fin
Page 1 sur 5 [Fin]

Vous devez être connecté pour participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !
Recevoir PC Astuces par e-mail


La Lettre quotidienne +226 000 inscrits
Avec l'actu, des logiciels, des applis, des astuces, des bons plans, ...

Les bonnes affaires
Une fois par semaine, un récap des meilleurs offres.

Les fonds d'écran
De jolies photos pour personnaliser votre bureau. Une fois par semaine.

Les nouveaux Bons Plans
Des notifications pour ne pas rater les bons plans publiés sur le site.

Les bons plans du moment PC Astuces

Tous les Bons Plans
112,49 €Disque dur externe portable Seagate 5 To USB 3.0 + 2 ans Service Rescue à 112,49 €
Valable jusqu'au 15 Juin

Amazon propose actuellement le disque dur externe portable 2.5 pouces Seagate 5 To USB 3.0 à 112,49 €. On le trouve habituellement autour de 139 €. Il vous permet également de bénéficier pendant 2 ans du service Seagate Rescue Data Recovery qui comprend la récupération des données en cas de panne de disque dur, de virus, de défaillances logicielles et de tout autre problème entrainant la perte de données. Ce disque dur est compatible PC, Mac, XBox et PS4.


> Voir l'offre
99,99 €Disque dur Toshiba N300 4 To à 99,99 €
Valable jusqu'au 15 Juin

Cdiscount propose actuellement le disque dur Toshiba N300 4 To à 99,99 € livré gratuitement. On le trouve ailleurs à partir de 119 €. Ce disque dur interne CMR est optimisé pour les NAS, il possède 128Mo de cache et offre d'une vitesse de rotation de 7200 tpm.


> Voir l'offre
124,45 €Imprimante 3D Creality Ender 3 à 124,45 € (stock Europe) avec le code BG84f37a
Valable jusqu'au 15 Juin

Banggood fait une belle promotion sur l'imprimante 3D Creality Ender 3 à 124,45 € livrée en France (avec l'assurance) avec le code promo BG84f37a. On la trouve ailleurs autour de 180 €. L'imprimante est expédiée depuis un stock Europe (en République Tchèque). Elle sera donc rapide et vous êtes sûr de ne pas avoir de douane. 

La Creality Ender 3 est l'une des machines les plus populaires actuellement sur le marché. Et pour cause. Elle dispose d'un volume d’impression de 220 x 220 x 250 mm, est équipée d'un plateau chauffant inspiré du BuildTak, d'un écran LCD et offre des fonctionnalités pratiques comme la reprise de l'impression après une coupure de courant ou le conduit pour le filament étroit. L'imprimante 3D est facile à assembler et le calibrage est aisé grâce aux gros boutons. 


> Voir l'offre

Sujets relatifs
mode d`emploi de wine svp
Mode d'emploi LINUX
un mode d'emploi pour lilo!
[Mode d'emploi] Installer et utiliser bitDefender
Linux en mode performance
Windows XP Mode + Linux Mint + VBox
comment accéder au mode texte du grub dans opensuse ?
Sur la réinitialisation du firmware en mode (U)EFI
knoppix 7 problème DD
démarer Debian en mode texte
Plus de sujets relatifs à [non maintenu] KNOPPIX - mode d''emploi
 > Tous les forums > Forum Linux