> Tous les forums > Forum À côté
 Le droit de grève dans le service public...
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 3 4 5 ... Fin
Page 1 sur 8 [Fin]
shumi
  Posté le 13/11/2007 @ 13:05 
Aller en bas de la page 
Astucien

Pour ou contre le droit de grève dans le service public...?



Modifié par shumi le 13/11/2007 13:08
Publicité
jesaisrien
 Posté le 13/11/2007 à 13:16 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Voté POUR

nous avons tous (sur le papier, malheureusemnt) le droit de grève, ne pas le tolèrer pour ceux qui peuvent l'utiliser est....intolèrable

ginger59
 Posté le 13/11/2007 à 13:28 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Bonjour

Voter pour car tout le monde à droit au droit de grève.

Maintenant on peut considérer les raisons comme non valables

toptitbal
 Posté le 13/11/2007 à 13:31 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

J'ai voté "contre" mais il faut nuancer :

Etre dans le service public offre de nombreux avantages mais impose aussi des devoirs comme celui d'assurer le...service public.

Donc, pas contre la grêve (elle est légalement reconnue) mais contre la manière dont elle est faite.

LN Numérobis
 Posté le 13/11/2007 à 13:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

+ 1
shumi
 Posté le 13/11/2007 à 13:41 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

tout de même, un service minimum serait le bienvenu dans les transports...

quelques heures le matin, quelques heures le soir...

justaboy60
 Posté le 13/11/2007 à 14:01 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
+ 2
Niphredil
 Posté le 13/11/2007 à 14:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

J'ai répondu pour, bien que l'attitude des grèvistes actuels, tant les cheminots, que les autre fonctionnaires et autres étudiant me révulse au plus haut point.

Mais le droit de faire la grève est une liberté fondamentale bénéficiant d'une protection supralégale, et il soit être protégé à ce titre, quoi qu'il en coûte.

Cependant, comme tout droit, il est susceptible d'abus, et ces abus soivent être sanctionnés comme il se doit, et ce d'autant plus que l'abus du droit de grève entre en conflit direct avec d'autres liberté fondamentales telles que laa liberté de circuler librement, la liberté d'entreprendre, ou la liberté de travailler. Et ça c'est inacceptable.

Par ailleurs, l'abus de droit de grève entre aussi en contradistion avec un grand principe de droit administratif français qu'est la continuité du service public. Tout aissi inacceptable. Le service minimum, qui serait parfaitement conforme au droit en vigueur, permettrait de faire l'équilibre entre le droit de faire grève, et ceux auxquels son abus porte atteinte.Encore faudra-t-il que les fonctionnaire jouent le jeu, et que les sanctions en cas d'abus, soient sévères, dissuasives, et réellement appliquées aux contrevenants.

Enfin, l'attitudes des grèvistes, fonctionnaires pour la plupart, me révulse dans la mesure où ces gens là n'ont même pas conscience de la chance q'ils ont d'avoir un boulot qu'ils ne perdront jamais, alors même que le taux de chômage en France est encore de 8.5%. Certes, c'est mieux qu'il y a quelques années, mais c'est encore beaucoup trop, et beaucoup plus que nos voisins. Alors Messieurs les grèvistes, pensez un peu aux autres, notamment à ceux qui galèrent vraiment.



Modifié par Niphredil le 13/11/2007 14:15
Natmoulin
 Posté le 13/11/2007 à 14:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucienne

Pour le droit de grève mais ...

Contre la prise en otage des salariés du secteur privé qui vont encore galérer pour aller bosser .

Publicité
jesaisrien
 Posté le 13/11/2007 à 14:16 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Une idée, comme ça, en passant :

et si les grévistes des transports en commun offraient une de leurs journées de Congés Payés à ceux qui ne peuvent pas aller bosser, ne serait-ce pas un magnifique démonstration de solidarité ?

Bon, je sors, si on n'a plus le droit de rêver alors

Fgh
 Posté le 13/11/2007 à 14:19 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Enfin, l'attitudes des grèvistes, fonctionnaires pour la plupart, me révulse dans la mesure où ces gens là n'ont même pas conscience de la chance q'ils ont d'avoir un boulot qu'ils ne perdront jamais, alors même que le taux de chômage en France est encore de 8.5%. Certes, c'est mieux qu'il y a quelques années, mais c'est encore beaucoup trop, et beaucoup plus que nos voisins. Alors Messieurs les grèvistes, pensez un peu aux autres, notamment à ceux qui galèrent vraiment.

Sans compter tous les avantages annexes, inimaginables dans le privé !

tout de même, un service minimum serait le bienvenu dans les transports...

quelques heures le matin, quelques heures le soir...

Tout à fait d'accord !



Modifié par Fgh le 13/11/2007 14:20
shumi
 Posté le 13/11/2007 à 14:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

c'est amusant car ceux qui ont répondu " pour " , en détaillant leur réponse, disent en réalité :

je suis " pour " ...mais au vu de ce qui se passe réellement dans les grèves, avec les conséquences que ça donne aux autres, je suis plutôt " contre " ...

LN Numérobis
 Posté le 13/11/2007 à 14:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

C'est un peu ça... Pour le "droit" de grève, mais contre les em que ça apporte !
hoppyuniatz
 Posté le 13/11/2007 à 14:24 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

C'est pas la bonne question.
Si tous les salariés pouvaient l'exercer je dirai : POUR - Or si l'on est pas affilié à
un syndicat reconnu, des néfles pour être gréviste.
Les syndicats et leurs affiliés ne représentent qu'à peine 25 % des salariés, et
seule une partie de ceux-ci sur ordre syndical peut faire grève.
Une minorité donc, fait ch....... la majorité qui travaille et qui a besoin de son
salaire pour vivre.


Evidemment tout ceci est politique, les syndicats en majorité d'obédience
à gauche suivent les politiciens de l'opposition pour emm........ la droite en place.
Quant aux syndicats ils sont bien aises de s' embourber les grasses subventions
que leurs versent annuellement l' Etat, avec le fric des contribuables.
Ben voyons.....
Et ils se gardent bien de s'en prendre aux grands formations patronales qui les
arrosent royalement à l'aide de "caisses noires" bien planqués.
Pour ceux qui en douteraient, voir ce qui s'est passé il y a peu chez les "métallos".
(Une instruction judiciaire est en cours)

poussingue
 Posté le 13/11/2007 à 14:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien

bonjour

pour ou contre

le droit de grève c'est fondamental dans une démocratie

il est vrai que c est galère surtout dans les transports

traction
 Posté le 13/11/2007 à 14:36 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

bonsoir

j'hésitais à rentrer dans cette discussion mais bon le droit de grève c'est le droit d'être libre et on ne peut pas être contre . Alors si on préfère une dictature, là il y aura pas besoin du service minimum (qui ne les serrait pas , minimum)

jesaisrien
 Posté le 13/11/2007 à 14:38 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

poussingue a écrit :

bonjour

le droit de grève c'est fondamental dans une démocratie

De même d'ailleurs que la devise de notre pays :"Liberté, Egalité, Fraternité", on ne le voit plus que sur les mairies et les Monuments aux Morts.....

Toutes ces choses qui sont "fondamentales", mais qu'on se force de gommer après la fondation...

Publicité
Niphredil
 Posté le 13/11/2007 à 14:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

Ce qui me dérange, dans la construction syndicale française, c'est le problème de la représentatité.

Sans rentrer dans les détails, un syndicat, pour légtimer ses actions, doit prouver sa représentativité selon des critères bien précis, afin d'avoir le droit de parler au nom de tous. (je schématise, mais en gros, c'est ça).

Seulement, les centrales syndicales (CGT, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC) bénéficient d'une préseomption irrefragables de représentativité. En fait, il n'est pas possible de leur contester la droit de réprésenter tous les salariés de leur branche d'activité, quand bien même la centrale en question serait ultra minoritaire au sein d'une population syndiquée elle même minoritaire au sein de l'entreprise.

Et ça, c'est proprement inacceptable. Je trouve anormal qu'une minorité, sous couvert d'un décret de plus de 50 ans, puisse décider au nom de tous, y compris ceux qui ne sont pas d'accord.

Quant au vote à bras levés, permettez moi de m'esclaffer à pleins poumons devant la légitimité d'un tel mode de scrutin.

Pour le reste, lire le message de hoppyuniatz, et encore, on pourrait en écrire tout un roman,



Modifié par Niphredil le 13/11/2007 14:49
jesaisrien
 Posté le 13/11/2007 à 14:58 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Niphredil a écrit :

...Quant au vote à bras levés, permettez moi de m'esclaffer à pelins poumon devant la légitimité d'un tel mode de scrutin.

je te permets,

bien que je regrette que ce genre de "démocratie" incite plus à rire qu'à pleurer

baudadr
 Posté le 13/11/2007 à 15:32 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Il est inadmissible de prendre en otage les travailleurs du privé ... pour faire aboutir ses revendications ..... eux, ne peuvent être pris en otage !!!

baptiste
 Posté le 13/11/2007 à 15:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

bonjour,

en passant, il serait bon tout de même de ne pas mettre tous les fonctionnaires dans le même panier.

1. Des salariés de la fonction publique seront aussi bloqués par une minorité
2. Dans la fonction publique, il y a plusieurs niveaux (fonction publique territoriale, dont je fais parti, les hôpitaux, les ministères...), et tous non pas les mêmes avantages ou même en ont. Après c'est aussi un choix de carrière (dans certains cas par exemple c'est privilégier la sécurité de l'emploi par rapport au salaire)

et qu'on ne me traite pas de faignant, je peux vous dire que là où je bosse (une communauté de communes), on ne se tourne pas les pouces...

papybug
 Posté le 13/11/2007 à 15:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Salut TLM , L'exercice du droit de grève n'est pas un plaisir mais une nécessité pour défendre ses droits contre les attaques des gens dont n'importe quelle feuille de choux "pipole" vante les richesses personnelle ...et cela est vrai pour les nombreux salariés du privé qui l'exercent

Très gentiment ( oui, oui, ) je souris quand j'entends ou que je lis la reprise du terme "otages !!!

Quelle fatuité de croire qu'on pourrait les "libérer " en payant une rançon à leur juste valeur ...à moins de passer par un site d'enchères ...

Amicalement , malgré tout BW

cantalou42
 Posté le 13/11/2007 à 15:54 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Bonjour

Certains syndicats ont attendu le dernier moment pour lancer cette nouvelle mobilisation – un préavis de grève dans les entreprises publiques doit être déposé cinq jours francs avant le début d’un mouvement – espérant jusqu’au bout que le gouvernement modifie son projet de réforme, à défaut d’y renoncer. D’autres, en particulier les sept organisations de cheminots, ont réclamé en vain des négociations tripartite (État, entreprises, syndicats).

Loin de tirer les conséquences de l’énorme mobilisation du 18 octobre, les pouvoirs publics ont donc fait le choix du conflit. Un conflit plus long auquel le gouvernement prépare par ailleurs les esprits en montrant du doigt les syndicats
. «Le gouvernement a tout mis en œuvre pour que l'allongement de la durée des cotisations soit le plus acceptable», a prétendu dimanche le Premier ministre, François Fillon. Deux jours plus tôt, le chef de l'État avait appelé à la responsabilité avec des accents de pompier-pyromane. «La France doit tourner le dos à la brutalité. Je le dis à chacun "soyez très responsables, soyez très calmes, faites preuve de beaucoup de sang froid", car en plus des problèmes qu'a notre pays, il n'a pas besoin de violence, de manipulation», a dit vendredi Nicolas Sarkozy. «Chacun des usagers doit se préparer à une grève qui peut durer. En octobre, une journée de grève était annoncée, il y a eu trois jours de très graves perturbations. Cette fois, chacun doit être conscient que le mouvement peut durer», a déclaré pour sa part samedi le ministre du Travail Xavier Bertrand. Lequel, après avoir refusé d'organiser une réunion tripartite, a invité les syndicats à discuter au niveau des entreprises dans le cadre des «principes» de la réforme (passage de 37,5 ans de cotisations à 40 ans, instauration d’une décote par trimestre manquant, indexation des pensions sur l’évolution des prix et non plus sur les salaires).

Ce n'est pas en montant les salariés les uns contre les autres que les solutions serons trouvées!

Je conçois que les syndicats on une faible representativité , mais les éléctions aux prud'homme donnent je pense une vue plus juste du poids de la representativité.

Qui suit les non syndiqués lors de licenciement "abusif"? qui defend les travailleurs aux prud'homme ?qui renseigne les salariés dans les assos de consomateurs?

Qui informe des droits des locataires ? Qui est présent dans les organismes de gestion (retraite,secu,caf , ect)?

Au lieu de regarder le bout de ses chaussures levez la tête !

Amicalement

kilucru
 Posté le 13/11/2007 à 16:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petite astucienne

+1 cantalou42

je rajouterais juste que les syndicats sont d'accord (du moins une partie) pour cette l'allongement de la durée des cotisations, mais pas de cette manière

il faut savoir que pour le cheminots, ils cotisent plus que les salariés du privés (enciron 15 % de cotisation en plus ce qui n'est pas rien) et avec la réforme telle qu'elle est présentée actuellement, ils devront travailler 5 ans de plus pour une retraite amputée de 300 € par mois (en moyenne) ; sans compter les primes qui ne rentrent pas en compte dans le calcul de la retraite

c'est sur point bien précis que le gouvernement a obstinément accepté de négocier afin d'éviter cette grève

toptitbal
 Posté le 13/11/2007 à 16:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

baptiste a écrit :

en passant, il serait bon tout de même de ne pas mettre tous les fonctionnaires dans le même panier.

Tout à fait d'accord. Je connais des fonctionnaires (territoriaux et hospitaliers) qui travaillent énormément, font même des heures supplémentaires non payées et ne font jamais grêve.

a_parisfr
 Posté le 13/11/2007 à 16:40 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

/* Hoax et Message diffamatoire supprimé par la modération */
Publicité
Pages : [1] 2 3 4 5 ... Fin
Page 1 sur 8 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
Grève - Jeudi noir dans le service public !
mon.service-public.fr
Vous avez dit "Transparence -- Service public -- ...??
mon.service-public.fr site à connaître
Gare Saint-Lazare et droit de grève !
lien service public
Bientôt un nouveau Service Public
Recherche juriste dans le droit du travail(résolu)
bientot dans nos stations service
Poussières dans les logements Pollution chimique confirmée
Plus de sujets relatifs à Le droit de grève dans le service public...
 > Tous les forums > Forum À côté