× Aidez la recherche contre le COVID-19 avec votre ordi ! Rejoignez l'équipe PC Astuces Folding@home
 > Tous les forums > Forum Linux
 Le duo Debian Arch plus en détails
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]
Logicien
  Posté le 19/06/2020 @ 18:44 
Aller en bas de la page 
Astucien

Bonjour et bonne lecture. J'espère être lisible.

La toute première chose qui me vient à l'esprit c'est que la Arch utilise des versions récentes des logiciels libres et non libres alors que la Debian stable utilise des versions plus anciennes des logiciels libres et non libres.

La Arch est par défaut une rolling-release alors que la Debian n'en est pas une par défaut. Après l'installation de la Arch les dépôts de paquets sont déjà configurés pour se mettre à jour continuellement sans réinstallation.

La Debian stable utilise un nom de code de version par défaut après l'installation pour ses dépôts de paquets. Par exemple l'actuelle version stable de Debian a pour nom de code buster. Ce mot est dans le chemin de ses dépôts

dans /etc/apt/sources.list et /etc/apt/sources.list.d/. Quand la version testing au nom de code bullseye passera en stable il faudra changer le mot buster pour bullseye dans le chemin des dépôts pour avoir de nouvelles mise-à-jours

stable. Une façon de ne pas avoir à à modifier le nom de code dans le chemin des dépôts c'est de changer le nom de code de la version stable de Debian, actuellement buster pour le mot stable. De cette manière Debian devient

une rolling-release puisque le dépôt stable est renouvelé continuellement. Une différence importante entre la Debian et la Arch est que la Arch utilise exclusivement Systemd pour gérer le système Linux alors que Debian, bien

qu'utilisant elle aussi Systemd, utilise encore dans une moindre mesure son ancien système de gestion de Linux, SysvInit. Cela complique quelque peu la gestion du système mais sans trop de conséquences négatives.

La Debian et la Arch peuvent être installées en lignes de commandes mais la Debian a une bonne interface graphique pour s'installer alors qu'avec la Arch tout se passe en lignes de commandes.

La Debian a plus de paquets pré-compilés que la Arch mais les deux distributions offrent une généreuse logithèque. La Debian est plus intuitive que la Arch. Par exemple, quand la Debian met à jour Grub, une boîte de dialogue

s'ouvre pour nous demander où installer Grub. La Arch elle met à jour Grub sans rien demander. Elle n'installe pas Grub d'elle même dans le Mbr ou dans la partition Efi du disque dur. C'est à l'administrateur de le faire. Si on

ne remarque pas qu'une nouvelle version de Grub a été installée par la Arch on reste avec la version qu'on a installée précédemment. Il faut être plus attentif. La Arch démarre et s'arrête beaucoup plus vite que Debian. Si on

veut vraiment comprendre les avantages de Systemd la Arch est un bon choix. Ce que j'aime de la Arch c'est qu'elle ne fait rien que je ne lui ai pas demandé. Quand j'installe un service, par exemple Samba, la Arch ne l'active

pas automatiquement. Je dois l'activer moi même. La Debian a comme philosophie d'activer par défaut tout service installé. Si je le désactive, elle le réactive automatiquement suite à une mise-à-jour du service. Cela complique

l'administration du système. Debian a engendré pleins de distributions parentes et pour cause, sa version stable est très solide. La Arch a quelques enfants mais beaucoup moins que la Debian. Les distributions parentes aident

à mieux comprendre la Debian et la Arch en les rendant plus accessibles. La Debian peut s'adresser à un débutant vu son interface d'installation conviviale mais pas la Arch. Il faut connaître la ligne de commande pour installer

la Arch. La Arch a un beau complément à ses dépôts binaires officiels soit AUR. On peut compiler ce qui manque dans les dépôts voir choisir une version différente d'un binaire pré-compilé. Quant à la Debian je n'ai généralement

que très peu de choses à compiler vu la grandeur de ses dépôts binaires. Par défaut la Arch inclue des paquets non libres alors que la Debian nécessite qu'on les active pour pouvoir les installer. En conclusion, la Debian stable et

la Arch forment un beau duo. Debian stable a des paquets plus anciens que la Arch et la Arch des paquets plus récents que Debian. Ça fait un beau mélange, une distribution stable et une distribution plus à risque vu la nouveauté

de ses versions logicielles. Les deux distributions ont un gestionnaire de paquets intéressant, différents mais qui ont souvent les mêmes fonctions. Je ne couvre pas tout dans ce message loin de là.

Je pense ne pas avoir été trop technique. J'espère avoir bien nourri le forum Linuxde PCAstuces avec ce message et avoir suscité votre intérêt. Comme Linux demande des connaissances techniques pour être bien administré,

la plupart des éléments techniques demandent d'utiliser le clavier. Je me limite donc à lui dans la plupart de mes messages.



Modifié par Logicien le 19/06/2020 19:11
Publicité
m_n
 Posté le 19/06/2020 à 19:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Logicien
 Posté le 19/06/2020 à 19:32 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut m_n merci de ton approbation.

Une drôle de différence entre la Arch et Debian c'est que je peux désinstaller le seul noyau Linux installé sous Debian et Apt l'accepte. Mais la Arch ne permet pas de désinstaller le noyau linux de la version core. Il est jugé comme un composant essentiel du système. Effectivement sans noyau Linux impossible de faire démarrer le système mais, si c'est pour installer une autre version du noyau Linux cela peut se justifier de désinstaller celui ou ceux qui sont déjà installés et n'avoir qu'un seul noyau Linux.

Je n'ai qu'un seul noyau Linux d'installé sous Debian comme sous la Arch, le plus récent donné par la branche stable ou testing.



Modifié par Logicien le 19/06/2020 19:34
m_n
 Posté le 19/06/2020 à 19:42 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Ma mémoire me joue des tours rendu à mon âge ..

Debian Buster est-il LTS ?

Si je change mes sources.list pour ( Bullseye ) maintenant, ce seras en Testing, je pense ?



Modifié par m_n le 19/06/2020 20:38
enigma7
 Posté le 19/06/2020 à 21:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Merci Logicien pour ce beau résumé.

Concernant Debian Buster, il est en version stable kernel 4.19, je l'ai installé en VM il y a quelques semaines et j'ai remarqué qu'il mettait à jour le kernel en le "patchant", CAD toujours sous la même version. C'est pratique, pas de recompilation de modules customs.

Oui Bullseye en version Testing.

m_n
 Posté le 19/06/2020 à 22:17 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

les updates de Bullseye :

N: Les mises à jour depuis un tel dépôt ne peuvent s'effectuer de manière sécurisée, et sont donc désactivées par défaut.

Donc, Je suis revenu à ( stable ) ..



Modifié par m_n le 19/06/2020 22:28
Logicien
 Posté le 20/06/2020 à 00:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

J'ai deux tours et un portable Ibm Pc 64 bits plus d'un Raspberry Pi. Je ne veux pas prendre trop temps à faire des mise-à-jours. Avec la stable de Debian je n'ai que des mise-à-jours réduites à chaque semaine. C'est pratique. Avec la Arch stable ce sont des mise-à-jours majeures à chaque semaine. La plus grosse de mémoire était de plus de 2 go de téléchargement de paquets il y a moins d'un mois.

La Debian testing est assez volumineuse en mise-à-jours. Je suis en stable et non pas en buster. Même chose quand j'utilise la testing. Je suis en testing et non pas en bullseye. Je n'utilise jamais le nom de code de la branche de Debian, même pour la sid dont le nom de code est toujours le même. J'utilise unstable comme dépôt mais c'est très rare que j'utilise la branche unstable de Debian. Il ne faut pas oublier que la branche unstable ou sid n'offre aucune mie-à-jour de sécurité en plus d'être buggée. De bonnes raisons pour l'éviter.

Dans mon sources.list de Debian j'ai les dépôts stable et testing mais ma Debian est en stable par défaut. Elle me propose uniquement des mise-à-jours stable à moins que j'aie installé un paquet en testing ce qui est assez rare. Avec un sources.list qui contient les dépôts stable et testing en plus des mise-à-jours de sécurité des deux branches je dois dire à Debian explicitement que je veux être en stable par défaut. J'ai donc créé le fichier /etc/apt/apt.conf qui contient

APT {
Default-release "stable";
};

De cette manière la Debian me propose seulement les mise-jours de la branche stable. Il y a aussi les pins du fichier /etc/apt/preferences que j'utilise à l'occasion si je veux une version testing d'un logiciel. Voici mon /etc/apt/sources.list actuel qui contient aussi l'accès aux logiciels non libres surtout pour les firmwares des cartes réseaux sans fil et filiaires en plus des cartes graphiques:

deb http://mirror.csclub.uwaterloo.ca/debian/ stable main contrib non-free

deb http://mirror.csclub.uwaterloo.ca/debian/ testing main contrib non-free

deb http://mirror.csclub.uwaterloo.ca/debian-security/ stable/updates main contrib non-free

deb http://mirror.csclub.uwaterloo.ca/debian-security/ testing-security/updates main contrib non-free

L'ordre des dépôts dans le sources.list a son importance je crois, je n'en sais pas plus. C'est pourquoi le dépôt stable vient avant le dépôt testing vu que je veux être en stable. Je pourrais passer en testing en inversant les dépôts du sources.list et en changeant stable pour testing dans /etc/apt/apt.conf. Cela engendrerais une grosse mise-à-jour et les risques de saboter ma Debian seraient élevés.

C'est parce-que j'avais de petits problèmes avec Samba en version testing que j'ai installé la version stable avec debbootstrap à partir de zéro. Je ne vais donc pas retourner en testing. Je suis déjà passé de la version stable à testing sans réinstallation complète sans problème, mais j'ai aussi foiré ma Debian de cette manière. Je n'ai jamais essayé de passer de la version testing à la stable sans réinstallation complète. Je pense que ce n'est pas possible.



Modifié par Logicien le 20/06/2020 02:02
rodak
 Posté le 29/07/2020 à 16:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Justement, j'ai une question théorique à propos de ces questions de mise à jour.

Archlinux est une rolling-release : des mises à jour majeures toutes les semaines, mais rarement critiques (en deux ans, jamais eu un problème), avec toujours des paquets "dernier cri".

Pour Debian stable, ce sont des mises à jour de sécurité uniquement (ou quasi) tant qu'on reste sur la même version, avec des paquets testés, retestés et reretestés, garantis sans le moindre bug (contrairement à Arch). En revanche, dès qu'on doit changer de version, c'est le grand saut : mise à jour en plusieurs temps, avec moult vérifications préalables, qu peut prendre plusieurs heures et où des problèmes peuvent apparaître (ça m'est arrivé au passage de Stretch à Buster : Gstreamer posait problème, je n'ai jamais compris pourquoi, j'ai dû l'enlever avec tous les paquets qui en dépendaient pour pouvoir aller au bout, en notant au passage quels paquets avaient disparu pour les réinstaller ensuite, sans que ça pose de problème d'ailleurs).

Ce que je me demande, c'est pourquoi il n'existe pas de système intermédiaire : avec des paquets suffisamment anciens pour qu'il n'y ait pas trop de bugs, des correctifs de sécurité réguliers et des sauts de version de paquets pas trop lourds de temps en temps. Quelque chose qui aurait les avantages des deux distributions, en somme. D'où provient l'impossibilité de réaliser un tel système ?

Logicien
 Posté le 29/07/2020 à 18:38 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut,

les noms de code des distributions me causent des problèmes de mémoire, qu'elle est le nom de code de la version stable de Debian, de la testing aussi? J'aime mieux parler de Debian en termes de stable, testing et unstable, ce sont les noms de code invariables d'une rolling-release.

Je ne recommande à personne d'utiliser la branche unstable en rolling-release s'il ne veut pas se faire rouler dans la farine. La testing fonctionne bien en rolling-release. Le volume des mise-à-jours est plus grand pas mal qu'avec la stable. Ça s'approche du volume de la Arch.

La stable est la plus sûre. Entre stable et testing il peut y avoir beaucoup de différences. Il ne peut y avoir qu'une branche stable qui contient tous les paquets stables, les autres branches ne doivent pas se mêler avec la stable. Mieux vaut la stabilité que la nouveauté. Tout ce qui est nouveau n'est pas nécessairement bon.

Publicité
rodak
 Posté le 29/07/2020 à 22:24 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Euh oui, pardon.

Debian Stretch, c'est Debian 9, donc oldstable.

Buster, c'est Debian 10, stable.

La testing s'appelle Bullseye, je crois.

Mais du coup ça ne répond pas à ma question : pourquoi n'existe-t-il pas de distribution avec une évolution régulière et sans saut de version lourd (comme les rolling-release donc) mais avec des paquets plus anciens et plus stables que ceux des rolling-release ?

R136a1
 Posté le 30/07/2020 à 13:55 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

pourquoi n'existe-t-il pas de distribution avec une évolution régulière et sans saut de version lourd (comme les rolling-release donc) mais avec des paquets plus anciens et plus stables que ceux des rolling-release ?

Salut

Je pense que c'est tout simplement parce que ça n'a pas beaucoup d'intérêt...

L'utilité d'une rolling release c'est d'avoir des paquets récents et à jour des bogues. Alors du coup, y a pas 36000 solutions pour y arriver. Soit on a la philosophie Arch qui considère que ses utilisateurs sont capables de se sortir des rares petits ennuis qu'il peut y avoir lors d'une maj, et qui donc après une courte phase de test met à disposition les paquets, soit on a les distributions basées sur les rolling release "mères" comme Manjaro, qui ont des phases de tests plus poussées qui sont sensées leurs assurer une plus grande stabilité (mais selon moi c'est plus de la com qu'autre chose, je n'ai jamais eu de problème majeur sous Arch).

Sinon, tu as aussi CentOS Stream (basée sur la version 8 de CentOS) qui est une rolling. C'est une sorte de version intermédiaire entre Fedora et RedHat (ou Fedora est CentOS puisque cette dernière est un clone de RH). Peut être que tu pourras y trouver ce que tu cherches. https://www.centos.org/centos-stream/ et https://linuxhint.com/what_is_centos8_stream/

Regarde aussi du côté de Solus.



Modifié par R136a1 le 30/07/2020 14:05
enigma7
 Posté le 30/07/2020 à 14:48 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

rodak a écrit :

Mais du coup ça ne répond pas à ma question : pourquoi n'existe-t-il pas de distribution avec une évolution régulière et sans saut de version lourd (comme les rolling-release donc) mais avec des paquets plus anciens et plus stables que ceux des rolling-release ?

C'est ce que font les Ubuntu version LTS basées sur Debian. On peut garder le noyau sur la branche LTS pendant 5 ans, il y a des updates y compris du Kernel mais dans ce cas le source du kernel ne bouge pas, c'est intéressant pour les modules recompilés base DKMS. C'est ce que j'utilise actuellement sous Mint basée Ubuntu LTS

CentOS 8 ok mais pas la stream, sinon ce sera une souscription à un ou des repos payants. Je suis en train de finaliser l'installation de la version standard d'ailleurs, je reposterai dans le fil CentOS 8



Modifié par enigma7 le 30/07/2020 14:52
R136a1
 Posté le 30/07/2020 à 15:26 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

CentOS n'est pas une rolling, seule CentOS steam l'est.

Pourquoi tu parles de dépôts payants ? Je n'ai rien lu à ce sujet.

enigma7
 Posté le 30/07/2020 à 18:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Heu je ne parlais pas de rolling pour CentOS.

Payant car tout ce qui est manquant (en ayant mis tous les repos qui vont bien) passent par getspeedpage, voir : https://forum.pcastuces.com/centos_8x_fedora_3x____pour_testeurs-f8s16093.htm?page=2#6123086

Je sais de quoi je parle, je suis en plein dedans , je galère pour l'accélération matérielle graphique ... Je suis en AMD ...

R136a1
 Posté le 30/07/2020 à 19:07 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Mais tu as essayé la version Stream ? Si ça se trouve elle est plus "grand public" que la version classique... Même si j'en doute vu la finalité du bousin.

enigma7
 Posté le 30/07/2020 à 19:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Non pas essayé car à cause de mes cartes DVB j'évite les rolling releases. J'essaierai à l'occaz

Logicien
 Posté le 31/07/2020 à 00:09 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Pour ceux qui pensent qu'il y a un saut de version grand entre un paquet stable, testing et unstable sous Debian bien, j'en ai pris un au hazard xserver-xorg et il n'y a qu'un numéro mineur 19 de différence avec la version testing et même unstable 20.

Debian -- Résultats de la recherche de paquets -- xserver-xorg

Publicité
rodak
 Posté le 31/07/2020 à 23:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Logicien, ce n'est pas tant la hauteur du saut de version que le nombre de sauts à effectuer (c'est-à-dire le nombre de paquets à mettre à jour), à mon avis !

R136a1, à mon sens, l'intérêt résiderait dans le fait de ne pas avoir une énorme mise à jour potentiellement casse-gueule à faire tous les deux ans, même si on n'a pas envie ou besoin des versions dernier cri des logiciels. Bon, c'est juste une question que je me pose comme ça hein.

Du coup je suis allé regarder ces deux distributions, et (on s'éloigne de la question initiale mais) il y a des choses qui ne me plaisent pas, dans les deux.

Je n'ai réussi à installer CentOS Steam ni sous VirtualBox (l'écran réel est plus grand que l'écran visible et je ne peux pas cliquer sur l'icône d'installation, c'est un gag), ni sur mon PC (il considère que la partition /boot/efi est trop petite - 62 Mo - et il refuse d'aller plus loin). Mais de toute façon, le problème soulevé par enigma7 pose question.

Et Solus, même problème pour l'installation sur mon PC (pourquoi, pourquoi ne proposent-ils pas des installateurs un peu souples ??), je l'ai installé sur VirtualBox, je vais le tester un peu pour voir. (Mais depuis que je suis passé sous Arch, j'ai beaucoup de mal avec les distributions fournies avec 2000 logiciels préinstallés, dont tu ne te sers pas du quart. Cela dit, aucune comparaison avec Windows. J'ai réinstallé Windows 10 cette semaine pour l'ultime étape avant de me débarrasser de mon compte Gmail, et... Houlaaaa, Windows 10, en matière de logiciels préinstallés dont tu ne veux pas, ça pique, sans parler des problèmes de protection de la vie privée.)

Je lis ici :

Another point he misses is that Solus is curated rolling release so it's not as bleeding edge as Arch, he mentions that some packages appear on Arch immediately whereas he's waiting two weeks on Solus. You would usually expect to take 1-2 weeks on Solus, Solus tend to roll out updates once a week, when a new package is released that will be put in unstable and tested, if there is no issue you will get it with the following sync, whereas if there is an issue it could take another week or more to resolve. Therefore you expect to wait a little but expect packages to be stable when you get them. In Arch you expect packages immediately but deal with possible conflicts yourself.

et effectivement je pensais à un truc un peu comme ça, avec peut-être des paquets un peu plus anciens.

Bon c'est toujours cool de tester des nouvelles distributions, des fois tu tombes sur quelque chose qui te plaît.

Sinon :

enigma7 a écrit :
rodak a écrit :

Mais du coup ça ne répond pas à ma question : pourquoi n'existe-t-il pas de distribution avec une évolution régulière et sans saut de version lourd (comme les rolling-release donc) mais avec des paquets plus anciens et plus stables que ceux des rolling-release ?

C'est ce que font les Ubuntu version LTS basées sur Debian. On peut garder le noyau sur la branche LTS pendant 5 ans, il y a des updates y compris du Kernel mais dans ce cas le source du kernel ne bouge pas, c'est intéressant pour les modules recompilés base DKMS. C'est ce que j'utilise actuellement sous Mint basée Ubuntu LTS

Je ne suis pas sûr de comprendre. Il n'y a pas une flopée de paquets mis à jour quand on passe d'une version d'Ubuntu (ou d'une de ses dérivées) à la suivante ?

Désolé si j'ai un peu digressé

Logicien
 Posté le 31/07/2020 à 23:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Avec une Debian on peut utiliser l'iso standard. Elle n'installe que les binaires de bases et autres paquets reliés. On peut donc continuer l'installation et avoir moins de paquets pré-installés. Il y a aussi la commande debootstrap qui permet d'installer seulements les binaires de bases de Debian.

La Arch a aussi son paquet à décompresser qui n'installe que les binaires de bases. Ces méthodes exigent la connaissance de la ligne de commande de la distribution. On ne peut utiliser qu'un terminal pour ce type d'installation et c'est en chroot que l'installation se poursuit depuis une autre distribution Linux fonctionnelle ou un live cd/dvd/sd/usb.



Modifié par Logicien le 31/07/2020 23:35
enigma7
 Posté le 01/08/2020 à 00:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

rodak a écrit :

Je ne suis pas sûr de comprendre. Il n'y a pas une flopée de paquets mis à jour quand on passe d'une version d'Ubuntu (ou d'une de ses dérivées) à la suivante ?

Désolé si j'ai un peu digressé

Justement il ne faut pas tomber dans le piège, et ne choisir que des distributions LTS, ou des distributions basées Ubuntu LTS, avec ça tu tiens 5 ans sans rien réinstaller (les mises à jour se faisant automatiquement ou d'une manière plus contrôlée comme avec Mint). Les autres Ubuntus à fuir, support uniquement 9 mois.

En d'autre termes , tu peux te payer le luxe de sauter une LTS sur 2, un nouvelle édition LTS sortant tous les 2 ans. C'est vrai que c'est en dessous de CentOS qui a un support de 10 ans soit la quasi durée de vie de la machine. Je me suis fixé cet nouvel objectif et suis près d'y arriver pour mon serveur DVB malgré les sirènes du payant.



Modifié par enigma7 le 01/08/2020 00:50
R136a1
 Posté le 01/08/2020 à 13:50 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

rodak a écrit :

Et Solus, même problème pour l'installation sur mon PC (pourquoi, pourquoi ne proposent-ils pas des installateurs un peu souples ??), je l'ai installé sur VirtualBox, je vais le tester un peu pour voir. (Mais depuis que je suis passé sous Arch, j'ai beaucoup de mal avec les distributions fournies avec 2000 logiciels préinstallés, dont tu ne te sers pas du quart. Cela dit, aucune comparaison avec Windows. J'ai réinstallé Windows 10 cette semaine pour l'ultime étape avant de me débarrasser de mon compte Gmail, et... Houlaaaa, Windows 10, en matière de logiciels préinstallés dont tu ne veux pas, ça pique, sans parler des problèmes de protection de la vie privée.)

Salut rodak

Oui c'est un vrai problème ces distributions qui installent des flopées de logiciels sans possibilité de choisir au moment de l'installation. Voilà pourquoi je reviens toujours, encore et encore à Debian et Arch, sauf quand je veux une distribution particulière, optimisée (Fedora Astro, Ubuntu Mate GPD Pocket etc).

Sinon, tu as regardé du côté de Manjaro? Les mises à jour ne se font pas selon le même principe que sous Arch, elles sont regroupées et ont lieu par vagues. On peut aussi choisir une installation minimale, en tout cas c'était le cas en 2015... A mon avis, ça devrait te convenir, c'est une bonne distribution, fiable.

enigma7
 Posté le 01/08/2020 à 15:39 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

R136a1 a écrit : On peut aussi choisir une installation minimale, en tout cas c'était le cas en 2015... A mon avis, ça devrait te convenir, c'est une bonne distribution, fiable.

L'installation custom Manjaro s'appelle Manjaro Architect



Modifié par enigma7 le 01/08/2020 15:39
rodak
 Posté le 03/08/2020 à 00:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

@enigma7 : Aaaaah ! Je comprends mieux. Tu ne pars pas du principe que ton PC a une durée de vie illimitée

@R136a1 et enigma7 : Merci ! J'ai téléchargé l'iso, je regarderai quand j'aurai un peu de temps.

Mais je ne cherche pas nécessairement à changer de distribution ! Ça fait deux ans que mon système principal est une Arch, j'en suis très content et je n'ai jamais eu de problème avec. Et j'ai déjà entendu dire du mal de Manjaro (i.e. que parfois, leurs mises à jour merdaient et que c'était de la faute de ses développeurs ; je ne sais plus où j'ai lu ça).

En fait, je me rends compte que j'ai toujours peur que mon système se mette à merder du jour au lendemain et que c'est surtout pour conjurer ça que je me pose cette question (c'est d'ailleurs pour ça que j'ai toujours eu deux systèmes installés sur mon ordi - actuellement, une Debian et une Arch).

enigma7
 Posté le 03/08/2020 à 08:44 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

rodak a écrit :

@enigma7 : Aaaaah ! Je comprends mieux. Tu ne pars pas du principe que ton PC a une durée de vie illimitée

Pas toi ?

Ikewdu_
 Posté le 03/08/2020 à 13:38 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Salut,

Une petite parenthèse. Puisque vous aimez les tests de distributions et les comparaisons entre telle ou telle, un moyen de le faire sans risque si on a une bonne connexion: https://distrotest.net/

Ça permet de se faire une idée sans installer....

rodak
 Posté le 04/08/2020 à 14:53 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

enigma7 a écrit :
rodak a écrit :

@enigma7 : Aaaaah ! Je comprends mieux. Tu ne pars pas du principe que ton PC a une durée de vie illimitée

Pas toi ?

En fait je crois qu'inconsciemment je suis persuadé que mon PC ne me lâchera jamais...

Publicité
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Les bons plans du moment PC Astuces

Tous les Bons Plans
104,43 €SSD Crucial MX500 1 To à 104,43 € livré
Valable jusqu'au 14 Août

Amazon Allemagne propose actuellement le SSD Crucial MX500 1 To à 99,84 € (avec la TVA ajustée). Comptez 4,60 € pour la livraison en France soit un total de 104,43 € livré. On le trouve ailleurs à partir de 130 €. Ce SSD salué par la critique par son rapport qualité prix imbattable offre des débits de 560 Mo/s en lecture et 510 Mo/s en écriture. Il est garanti 5 ans. 

Vous pouvez utiliser votre compte Amazon France sur Amazon Allemagne et il n'y a pas de douanes. Si vous êtes perdu en allemand, vous pouvez traduire le site en anglais.


> Voir l'offre
112,90 €Disque dur Toshiba X300 5 To à 112,90 €
Valable jusqu'au 12 Août

Cdisount propose actuellement le disque dur Toshiba X300 5 To à 112,90 € alors qu'on le trouve ailleurs à partir de 150 €. Ce disque dur interne de 5 To est SATA 6 Gbps, possède 128 Mo de cache et dispose d'une vitesse de rotation de 7200 tpm. Une très bonne affaire. 


> Voir l'offre
149,99 €Ecran 24 pouces ViewSonic VX2458-C-MHD (incurvé, FullHD, 144Hz, 1ms) à 149,99 €
Valable jusqu'au 12 Août

Darty fait une promotion sur l'écran 24 pouces ViewSonic VX2458-C-MHD qui passe à 149,99 €. On le trouve ailleurs à partir de 170 €. Cet écran dédié aux joueurs dispose d'une dalle incurvée FullHD 1 ms à 144 Hz, un filtre lumière bleue et de la technologie anti scintillement Flicker Free. Il est compatible FreeSync, GSync et a des entrées HDMI, DP et DVI. Il intègre des haut-parleurs. 


> Voir l'offre

Sujets relatifs
Arch Debian et Nvidia Hdmi
Qui peut installer une distribution en ligne de commandes et qui le fait?
Gestion de la carte graphique (Arch, Debian)
Debian -- Le système d'exploitation universel
Problème de Grub ( debian/Arch )
Debian 9.04 : ne démarre qu'en tty2 (abandonné)
Debian 9.04 stable : le démarrage plante parfois (résolu:défaillance disque
Installation Debian Stretch : grub donne accès à tous mes OS sauf Arch
proto : qu'est-ce que c'est ? faut-il en accepter le remplacement ?
ArchLinux, ne peux redémarrer avec le noyau 4.14.15-1-ARCH
Plus de sujets relatifs à Le duo Debian Arch plus en détails
 > Tous les forums > Forum Linux