> Tous les forums > Forum À côté
 les Français auraient perdu 260€ par mois de pouvoir d'achat en 20 ans
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
Jean_Aymard
  Posté le 03/05/2019 @ 08:20 
Aller en bas de la page 
Astucien

Bonjour

Etude controversée mais qui correspond bien au sentiment qu'éprouvent une majorité de Français

et qui explique que de nombreux Français se retrouvent aujourd'hui dans les rues.

-----

Le Centre de politique européenne vient de publier une étude concernant le passage à l'euro au sein de l'Union européenne. Parmi les plus grands perdants, les Français et les Italiens. Chaque Français aurait perdu 56 000 sur la période allant de 1999 à 2017.

Un changement qui a coûté cher. Une très sérieuse étude réalisée par le Centre de politique européenne a dressé la liste des perdants et des gagnants du passage à l'euro. Et dans le peloton de tête des perdants... les Français. Chaque Français aurait perdu 56 000 euros sur la période 1999-2017. Et les grands gagnants seraient l'Allemagne et les Pays-Bas.

... / ...

https://www.ladepeche.fr/2019/02/28/passage-a-leuro-les-francais-auraient-perdu-56-000-euros-de-pouvoir-dachat-en-vingt-ans,8042921.php



Modifié par Jean_Aymard le 03/05/2019 08:22
Publicité
Xerta
 Posté le 03/05/2019 à 09:09 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonjour. Je ne crois pas qu’il s’agisse forcément de la perte financière effectivement constatée pour chaque français mais de la croissance du PIB qui a été ralentie, en France, par le passage à l’Euro. Le PIB est un indicateur économique qui permet de mesurer la production économique intérieure réalisée par un pays. On déduit ce ralentissement par comparaison avec un groupe de pays en regardant la période de 20 ans précédent l’Euro et celle de 20 ans suivant l’Euro :

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2019/02/27/20002-20190227ARTFIG00101-selon-une-etude-allemande-l-euro-aurait-particulierement-nui-aux-francais.php

https://www.journaldunet.fr/business/dictionnaire-economique-et-financier/1199005-pib-produit-interieur-brut-definition-

Voyez également, pour confirmation, un article de François Lenglet en date du 11 décembre 2015 signalant que la France n'a pas créé d'emplois « marchand » depuis quatorze ans alors qu’elle en avait créée 2,5 millions dans la période 1987 – 2001 :

https://www.rtl.fr/actu/conso/emploi-ces-facteurs-qui-expliquent-la-panne-francaise-7780815043

Et là:

https://fr.sputniknews.com/points_de_vue/201903011040210435-euro-france-bilan/



Modifié par Xerta le 03/05/2019 12:58
Papyjan07
 Posté le 03/05/2019 à 10:17 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonjour,

Sur la base évoquée par Jean_Aymard, cela conforte la revendication d'un SMIC (salaire minimum de croissance) à 1 500,00 euros mensuels. Où la "croissance" n'est, en fait, que le rattrapage de la dévalorisation liée à la seule inflation!



Modifié par Papyjan07 le 03/05/2019 10:18
jujube2
 Posté le 03/05/2019 à 11:24 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

et

beorcs
 Posté le 03/05/2019 à 13:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Certes, la méthodologie de l'étude en question est discutable, et vraisemblablement, le montant de la perte financière (56 000 €) controversable (mais bien réel, hélas).

.

Par contre :

--> 1) Première chose : il est question du passage à l'euro dans la CEE, ...mais rien n'y indique ce qui se serait passé _sans passage à l'euro_, avec la même évolution de l'économie dans les pays européens, et les différentes monnaies nationales, qui étaient intriquées, ne l'oublions pas.

Il s'agit clairement du repère de la date de passage à l'euro, et non de la conversion mécanique du franc en euro.

C'est donc plus, la mise en oeuvre des nouvelles politiques économiques et des divers accords et traités (abandon de la souveraineté des banques nationales), et d'autre part les crises financières (subprimes par ex., aggravation des "dettes", détérioration du tissu économique, déstabilisation mondiale des balances commerciales au profit de celle de la Chine...etc.) qui ont impacté le porte monnaie du consommateur européen !

--> 2) Ensuite, penchons nous sur la méthode de L'INSEE pour élaborer >>>> l'indice des prix à la consommation :

_La méthode est techniquement très poussée et très travaillée, pour obtenir mensuellement un document de synthèse d'une haute fiabilité.

_Techniquement, ...mais selon des critères pas forcément en adéquation avec le vécu des ménages (surtout les plus modestes) : il suffit de voir depuis le début du XXIième siècle, l'explosion du prix des denrées alimentaire de base, celle des loyers et du prix des terrains, la fonte des couvertures sociales, la dégradation sans précédent depuis 1945 des services publics...etc, etc . En réalité, l'évolution des prix des services et produits de consommation de base, ont d'autant plus d'impact sur les ménages, que leurs revenus sont modestes. >>>>file:///C:/Users/Utilisateur/Downloads/ipc_ecostat_361_mesure_prix_sante.pdf

La véritable perte de pouvoir d'achat pèse principalement sur les déciles à revenus les plus précaires, moins sur les déciles bénéficiant de revenus plus conséquents, et pas du tout sur les déciles à revenus supérieurs, qui eux compensent largement grâce aux revenus de leur patrimoine, des spéculations diverses et variées, et/ou de leurs différents privilèges (hauts salaires, participations, parachutes dorés, niches fiscales, ...etc).

D'où ce qu'on a pu constater dans les revendications premières du mouvement des gilets jaunes.

Cette moyenne de perte financière de 56 000€ (même si ce n'est qu'une moyenne) est donc tout à fait plausible pour les 3 ou 4 déciles de ménages disposant des plus faibles revenus.

____________Nul doute, qu'avec les clashs vers lesquels nous nous dirigeons, la situation n'est pas prête à s'améliorer, dans l'Europe actuelle.

--> Quant aux "conclusions" de la Commission européenne, ...les objectifs de ces conclusions et leur fiabilité, je vous laisse le soin d'en tirer les conclusions...

______________________Excellente après-midi et bon week end à tout le monde



Modifié par beorcs le 03/05/2019 13:23
Xerta
 Posté le 03/05/2019 à 13:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

En 1989, Renault fabriquait 4 millions de voitures en France, contre moins d'un million aujourd'hui (dixit François Lenglet à la fin 2015). A mon avis, l’affaiblissement de la croissance de la France a été sans doute du à une forte désindustrialisation. Lenglet cite le cocktail fatal de l’Euro et des 35 heures lancés pratiquement en même temps, en plus il y a eu la crise financière de 2007 – 2008, suivie par la crise de la zone euro qui n'ont pas arrangé les choses (pour faire court!):

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_financi%C3%A8re_mondiale_de_2007-2008

https://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_de_la_dette_dans_la_zone_euro



Modifié par Xerta le 03/05/2019 13:50
doubleton
 Posté le 03/05/2019 à 14:11 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Amis anti-européens bonjour!

Vi,mais l'Europe nous a donnée 70 ans sans guerre.

Sans l'€,le Franc aurait probablement été dévalué une dizaine de fois..

Le litre d'essence vaudrait sûrement une petite fortune!

Jean_Aymard
 Posté le 03/05/2019 à 14:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour

L'Europe nous a préservé des guerres c'est vrai, et c'est bien pour cela que je ne suis pas anti européens

Mais elle ne nous a pas préservé des guerres économiques et nous aujourd'hui nous n'avons plus d'Industrie (mis à part Airbus, et l'industrie du Luxe)

Elle ne nous a pas préservé des problèmes liés aux salaires et charges existant avec les autres Pays Européens qui détruisent les emplois des Français

Elle ne nous a pas préservé des Paradis fiscaux existants en Europe (Luxembourg, Irlande) et des pays favorisants des défiscalisations (Belgique, Pays Bas)

Elle n'a pas su préserver nos "paysans" qui souffrent de la concurrence des Pays du Sud ( Espagne, Grèce, Portugal) et de lois contraires aux intérêts Européens (Chinois qui devient Européen au Portugal)

etc...

L'Europe est encore à des années lumières de ce qu'elle nous promettait.

--------------

Des dévaluations nous en avons connu de nombreuses entre 1962 et l'arrivée de l'Euro pourtant le carburant n'a jamais été aussi cher qu'aujourd'hui.

Si Trump ne faisait pas la "guerre" à l'Iran, les produits pétroliers seraient moins chers. Rien à voir avec l'euro ou le Franc.



Modifié par Jean_Aymard le 03/05/2019 14:38
yves.vaissiere
 Posté le 03/05/2019 à 14:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien
Publicité
jujube2
 Posté le 03/05/2019 à 16:18 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Jean_Aymard a écrit :

Des dévaluations nous en avons connu de nombreuses entre 1962 et l'arrivée de l'Euro

pourtant le carburant n'a jamais été aussi cher qu'aujourd'hui.

qui dit dévaluation dit automatiquement achat à l' extérieur plus cher donc essence plus chère ! par contre >>>

à suivre

Jean_Aymard
 Posté le 03/05/2019 à 16:53 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour Jujube

Il ne faut pas comparer avec le niveau du smic de 1973, et celui d'aujourd'hui.

Tout à changé dans le monde du travail. L'échelle mobile des salaires n'existe plus depuis Mitterrand.

Smic 1973
4 augmentations dans la même année :
4,64 francs le 1er février, 5,20 le 1er juillet, 5,32 le 1er octobre, 5,43 le 1er décembre.

----

En 1973 le smic était perçu par les salariés très peu qualifiés , les OS, les manœuvres.

De janvier à fin juin 1973, je travaillais comme Fraiseur Aéro pour un sous traitant de AMD-BA (Dassault)

nous fabriquions des pièces pour les 2 prototypes du Concorde (Anglais, et Français) et comme mes

collègues de travail je gagnais 9 francs de l'heure, soit presque 2 fois le smic de cette période (4,64 francs)

Je ne sais pas ce que peut gagner un fraiseur P3 ou même OHQ, aujourd'hui mais je ne pense pas qu'il perçoive 2 fois le smic

----

De plus on ne faisait pas 35h - on travaillait en postes, une fois le matin, la semaine d'après l'après midi.

L'horaire du matin c'était : 4h-14h x 6 jours avec des heures de nuits, des H.S. et un panier

L'horaire de l'après midi c'était : 14h-24h x 5 jours avec heures de nuits des H.S. et panier

Et quand tu étais de matin si le copain de l'après midi n'était pas là (absent ou malade) tu pouvais bosser l'après midi pour arrondir ta paye.

----

Tu vois, rien de comparable avec aujourd'hui pour ce qui était des revenus de la majorité des salariés.

De plus on dépensait bien moins (pas de smartphone, de PC, et de tous ce qui est loisirs aujourd'hui)

Sincèrement je ne pourrais pas faire la moitié de ce que je pouvais me permettre à l'époque, et ça toutes les statistiques

ne pourront jamais me démontrer le contraire.

----

Ce qui a changé, c'est vrai, c'est que de nombreux salariés qui étaient qualifiés OP 1,2 ou 3 aujourd'hui ne gagnent

pas beaucoup plus que des gens sans qualifications qui gagnent le SMIC. On a nivelé le niveau des salaires par le bas.

Et la réduction Fillon qui permet de ne pas payer, ou peu de charges, sur les salaires inférieurs à 1,6 smic n'a pas favorisé les augmentations de salaires.

----

Pour info je n'ai jamais perçu de toute ma vie de labeur un salaire brut inférieur au plafond SS, alors que ne j'ai qu'un BTS Technique, et un DUT GEA

Je doute qu'un jeune aujourd'hui, même avec une bien meilleure instruction, puisse avoir les mêmes salaires. Le niveau de vie des jeunes plonge !



Modifié par Jean_Aymard le 04/05/2019 07:34
pabinvu
 Posté le 03/05/2019 à 20:20 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Je cite : " sincèrement je ne pourrais pas faire la moitié de ce que je pouvais me permettre à l'époque. "

Jean tu as entièrement raison, mon épouse et moi l'avons constaté depuis belle lurette, notre train de vie

était supérieur dans les années 1980.

Quoi que puisse dire le pro européen, le passage à l'euro nous a amputé notre pouvoir d'achat....

pareil pour ma pension qui a très très peu évoluée ( suite à plusieurs gels ) depuis 1997, année de ma retraite...

et je pense que cela n'est pas prêt de s'arrêter. Le " Politique " et tous les cireurs de pompes diront le contraire,

mais nous, on s'en rend compte au porte monnaie, pas besoin de statistiques et blabla !

Bye

Jod83
 Posté le 03/05/2019 à 23:17 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

On s'en fout, partout, ils annoncent qu'on va gagner entre 500 et 850€ de pouvoir d'achat cette année grâce à Macron !

Au passage, si quelqu'un trouve les miens, merci de me les rendre car j'en ai pas encore vu la couleur...

beorcs
 Posté le 04/05/2019 à 12:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

yves.vaissiere a écrit :

.

https://www.insee.fr/fr/metadonnees/source/fichier/ipc_ecostat_361_mesure_prix_sante.pdf)

Mille excuses, je n'arrive pas à placer le document pdf, le lien ne fonctionne pas (mais c'est vrai que je suis neuneu).

Sinon, c'était ce document, très instructif, dans "Documentation sur la méthodologie" :

>>>>https://www.insee.fr/fr/metadonnees/source/indicateur/p1653/documentation-methodologique

16ième lien cliquable (ou 6ième à partir du bas) : "La mesure des prix dans les domaines de la santé et de l’action sociale : quelques problèmes méthodologiques"

yves.vaissiere
 Posté le 04/05/2019 à 13:08 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Ça offre à "Ouvrir" ou télécharger, au lieu de juste afficher le fichier distant. Du moins avec mon Edge.

Mais une fois ouvert, ce qui figure en barre d'adresse n'est pas la bonne adresse distante ; mais celle sur l'ordi.

Mais on peut par contre la copier, depuis son lien en page précédente, au Presse-papiers.



Modifié par yves.vaissiere le 04/05/2019 13:19
Page : [1] 
Page 1 sur 1

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
LE VRAIS CALCUL DU POUVOIR D ACHAT
Pouvoir d'achat retraités
Pas de perte de pouvoir d'achat pour les retraités ?????
Taxes ! Taxes ! Taxes - Pauvre pouvoir d'achat !
forfait mobile à 2 euros par mois de Cdiscount
Les Finlandais pourraient percevoir 800 euros par mois... sans rien faire
Une personne seule a besoin de 1.424 euros par mois pour vivre décemment
La Freebox Révolution pour 10 euros/mois cette semaine sur Vente-privee.com
croire que 100.000 euros/mois c'est normal !
Banque - 1,3 million d'euros pour 9 mois passés !
Plus de sujets relatifs à les Français auraient perdu 260€ par mois de pouvoir d''achat en 20 ans
 > Tous les forums > Forum À côté