> Tous les forums > Forum Linux
 Multiboot et partage réseau
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
Logicien
  Posté le 13/01/2017 @ 21:11 
Aller en bas de la page 
Astucien

C'est bien d'avoir au moins 2 systèmes d'exploitations GNU/Linux qui s'entraident au sein du même ordinateur. Le côté obscur de la chose c'est qu'un seul système peut être actif comme hôte dans une machine. Comment les autres ordinateurs du réseau peuvent-ils savoir quel système d'exploitation est actif dans un ordinateur multiboot? Il y a la commande

nmap -sP 192.168.8.0/24

qui me donne les noms d'hôtes actifs et leurs adresses IP sur mon réseau local. Ça pourrait être le point de départ d'un script.

Une solution est de donner la même adresse IP aux systèmes d'exploitations multiboot sur le réseau local. Comme ceci on est certain de contacter le système d'exploitation actif sur le réseau avec cette adresse IP. Comme j'aime bien distinguer chaque système d'exploitation par, non seulement un nom d'hôte, mais aussi une adresse IP différente et unique sur le réseau, cette solution ne me convient pas.

J'ai après un temps fou trouvé une solution élégante. Il s'agit d'ajouter le même nom d'alias aux noms d'hôtes des systèmes d'exploitations en multiboot. Par exemple, ma tour a la Arch et Gentoo en multiboot. La Arch a le nom d'hôte archx.lal avec l'adresse IP 192.168.8.6 alors que Gentoo a toogen.lal et 192.168.8.8. En modifiant le fichier /etc/hosts comme ceci

192.168.8.6 archx.lal archx compaq

192.168.8.8 toogen.lal compaq toogen

les deux systèmes d'exploitations en multiboot ont un alias de nom d'hôte commun. Quand un ordinateur de mon réseau local contacte ma tour HP Compaq avec l'alias compaq, le système d'exploitation actif est atteint à coup sur peut importe son adresse IP. Le résolveur de noms d'hôtes essai la première adresse IP avec l'alias compaq dans /etc/hosts et s'il ne l'atteint pas, il essai la suivante, ainsi de suite, le tout rapidement.

C'est d'autant plus pratique que ça permet d'éviter de contacter un système d'exploitation inactif pendant longtemps par exemple pour monter un partage Samba inaccessible. Ça évite de ralentir bien des applications qui utilisent le réseau dont Thunar qui tente d'accéder aux partages réseaux automatiquement quand on le lance. Cela peut même arriver en lignes de commandes.

La solution de l'alias commun aux noms d'hôtes en multiboot est bien plus efficace que de faire une configuration et un accès séparés vers chaque système en multiboot par les autres ordinateurs du réseau, surtout s'ils offrent les mêmes services sur le réseau. Le nom d'hôte unique et l'adresse IP unique de chaque système d'exploitation en multiboot peuvent être aussi maintenus simultanément ce qui permet de les distinguer les uns des autres.



Modifié par Logicien le 19/01/2017 15:22
Publicité
Page : [1] 
Page 1 sur 1

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
partage reseau W7 linux mint
partage reseau
configurer reseau et partage de connexion adsl
partage ADSL sur reseau local
impossible de trouver le reseau wifi >> connexion desactivée
X11vnc serveur d'affichage en réseau
réseau local: box et routeur, conflit ?
Interdire l’accès réseau lors de la mise en veille
Ekiga: impossible de trouver la cfg autilatique réseau
activer le reseau - Linuxmint et win 8.1
Plus de sujets relatifs à Multiboot et partage réseau
 > Tous les forums > Forum Linux