> Tous les forums > Forum Linux
 Présentation de Debian etch
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
Taras_Boulba
  Posté le 30/11/2007 @ 18:35 
Aller en bas de la page 
Astucien

salut,

pour contrebalancer les nombreuses annonces et analyses sur les distro dites "grand public" (ubuntu, mandriva, pclinuxos etc ), je mets ici le texte de framasoft qui présente de façon détaillée et intéressante la dernière debian stable (nom de code etch ).

n'hésite pas à la tester jeune apprenti, debian n'est plus l'ogre mangeur de novices qu'elle fut...

debian possède aussi une communauté hyper active et des forums dédiés avec des linuxiens particulièrement compétents qui pourront vous aider en cas de difficultés.

le forum francophone est d'un très haut niveau: http://forum.debian-fr.org/

les interfaces disponibles sont gnome, kde et xfce. surtout ne téléchargez pas les 21 cd... prenez juste soit le premier cd, soit l'image minimale (netinst ) qui ne fait que 168mo. le cd 1 vous permettra d'avoir un zoli bureau gnome ou kde et vous installerez le reste une fois votre connexion établie. avec la net install, vous téléchargerez les paquets nécessaires à une install complète durant l'installation.

remarque: si ce que vous recherchez c'est d'avoir les versions récentes des logiciels, vous pouvez sans problème installer la version testing de debian qui est en fait très stable et convient parfaitement aux desktop. une image de cette version est générée une fois par semaine.

-------------

Debian Etch

Introduction

La sortie d’un nouvelle version de la distribution Debian est toujours un événement très attendu dans la communauté du logiciel libre. En effet, sa réputation de fiabilité et d’efficacité la précédant bien souvent, rares sont ceux qui n’en ont jamais entendu parler. De plus, elle est à la base de nombreuses autres distributions très connues elles aussi : Ubuntu, Knoppix, etc...

Ainsi la sortie de la version 4 de Debian, nom de code Etch, marque la fin d’une période de 21 mois d’attente après la sortie de Sarge. Nombreux sont les utilisateurs qui tremblaient d’impatience à la simple évocation du nom Etch. Voici donc le moment que beaucoup attendaient : le test de cette nouvelle mouture.

Le monde Debian

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est nécessaire de poser quelques repères sur le monde Debian pour les novices. Debian ne désigne pas une mais trois distributions :

  • unstable, en perpétuel développement et destinée aux têtes brulées
  • testing, version un peu plus stable que Sid
  • stable, la distribution stable et finale
  • unstable porte bien son nom : intégrant les dernières versions des logiciels qui la composent (une vingtaine de mises-à-jour quotidiennes), sa stabilité n’est absolument pas garantie. Ces logiciels comprennent des bugs que les utilisateurs chevronnés et les développeurs Debian débusquent, analysent et rapportent aux responsables des paquets. Ces personnes, triées sur le volet par une procédure d’inscription très rigoureuse durant plus d’un an, sont chargées du suivi d’un logiciel particulier et s’occupent de corriger ces failles.

    testing est la distribution officielle en devenir. Elle est composée de paquets issus de unstable qui ont été choisis par un algorithme en fonction de plusieurs critères : absence de bugs critiques, présence dans unstable depuis un nombre minimum de temps (assez long pour que des bugs critiques soient découverts), etc. Cette distribution est suffisamment stable pour être conseillée à ceux qui veulent le meilleur des nouveautés, sans devoir attendre.

    La dernière distribution, qui est l’objet de notre test, s’appelle stable. Chacune des versions de stable est baptisée du nom d’un des personnages du film Toy Story : ainsi, la version 4 récemment sortie s’appelle « Etch ». stable correspond à la distribution testing qui aurait été gelée à un moment donné, attendu que les bugs résiduels qu’elle comprenait avaient été corrigés. Elle ne peut par conséquent comporter les dernières versions des logiciels qui la composent, mais sa stabilité est reconnue, ce qui en fait un choix privilégié pour les serveurs.

    Certains reprochent la relative ancienneté des logiciels qui composent la distribution stable, mais ceci est un choix parfaitement assumé par les développeurs, pour qui stabilité et sécurité sont les critères les plus importants.

    Après cette courte mais néanmoins utile présentation, plongeons dans les entrailles de Etch la bien nommée.

    Quoi de neuf ?

    Pour faire simple, la question que se pose de nombreux utilisateurs est : vais-je enfin pouvoir l’installer ? En effet, l’opinion communément admise veut que Debian soit une distribution bizarre qui propose une installation en mode console, avec une litanie de questions bizarres pour aboutir à un shell BASH tout simple. Ceux qui parviennent à faire fonctionner le serveur X ont en général la mauvaise surprise de découvrir des logiciels dont les versions semblent antédiluviennes.

    Cette caricature montre que la Debian Woody n’était pas la distribution préférée des débutants. Et cela, les développeurs l’ont entendu. Debian Sarge proposait un programme d’installation flambant neuf ainsi que 9000 nouveaux paquets, dont de nombreux logiciels permettant une utilisation de bureau. Encore une fois les développeurs ont simplifié avec l’arrivée d’un installateur graphique d’une simplicité déconcertante, tout en gardant le mode texte. Ceci dit, passons maintenant à une présentation plus fournie des nouvelles fonctionnalités.

    Le nouveau programme d’installation

    Point crucial d’une distribution, l’installeur doit à l’issue d’une procédure de configuration, mettre en place un système Linux utilisable sur votre ordinateur. Souffrant de nombreuses critiques de la part des utilisateurs débutants, l’installateur de Debian à été repensé pour cette nouvelle version. Quel est le résultat ?

    Tout d’abord, l’installeur en mode console qui ne veux pas dire qu’il est en lettres blanches sur fond noir mais seulement que les dialogues sont affichés en mode terminal n’est malheureusement pas ce qui est le plus séduisant pour les débutants mais cela à l’avantage d’être plus léger pour l’installation par exemple sur des veilles machines. Malgré cela il est traduit dans 40 langues, procède à une détection du matériel largement améliorée depuis la précédente mouture et utilise aptitude pour la sélection des paquets (un système bien plus simple que le précédent). De plus le partitionnement du disque dur peut se faire en mode assisté et la configuration de l’environnement graphique est aisée. Ensuite, un nouveau mode est apparu, très attendu, c’est le mode graphique, trés simple, traduit lui aussi dans plusieurs langues, il nous accompagne tout au longs de l’installation avec utilisation de la souris et du clavier, comme pour le mode texte, il demande si l’utilisateur veut se connecter au serveur pour chercher des paquets plus à jour et continuer l’installation. Enfin, pour ceux qui sont connecté en haut débit, pas besoin de télécharger les 21 cds ou les 3 dvds qui comportent tout les paquets (pas moins de 18000 paquets), préférez le cd "netinst", vous téléchargez seulement les paquets que vous avez sélectionnés comme devant être installés sur votre machine ce qui économise aussi bien du temps que de la bande passante. D’un autre coté, les cédéroms complets sont mieux adaptés lorsque vous installez sur plus d’une machine ou sur des machines sans connexion Internet.

    Donc , vu qu’elle répond à la plupart des critiques qui lui avaient été formulées, cette nouvelle version du programme d’installation de Debian effectue un grand pas vers la simplicité. Je ne vais pas non plus vous mentir en disant qu’il suffit de cliquer sur trois boutons et hop vous avez une debian toute neuve installée. Non, il faudra lire les questions posées (même si le choix par défaut est bien souvent correct) avant de cliquer (ou sur entrée, mode console oblige) à tout va.

    En conclusion, on peut dire que l’installeur a réellement été amélioré et je félicite les développeurs pour le travail remarquable qu’ils ont fournis sur cet aspect. En effet si la procédure d’installation de Debian "Woody" rebutait, mettons 50% des utilisateurs qui l’ont essayée, celle de "Sarge" n’en rebute que 20% et celle ci même les novices ne seront pas inquiétés.

    Les architectures supportées :

    Rapidement voici la liste, toujours aussi impressionnante des architectures sur lesquelles vous pouvez installer Debian Sarge :

  • Motorola 68k (m68k)
  • Sun SPARC (sparc)
  • HP Alpha (alpha)
  • Motorola/IBM PowerPC (powerpc)
  • Intel IA-32 (486 et plus) and IA-64 (ia64)
  • HP PA-RISC (hppa)
  • MIPS (mips, mipsel)
  • ARM (arm)
  • IBM S/390 (s390)
  • Amd64
  • Les nouveaux paquets :

    Tout d’abord, le noyau Linux choisi pour Etch est un 2.6.18.

    Au nombre de 18000, les paquets amorcent une orientation un peu plus « utilisation de bureau » de Debian. En effet une suite de bureautique (le très célèbre OpenOffice, dans sa version 2.04) à été inclue, les environnements KDE et GNOME sont bien sûr au rendez vous (respectivement en version 3.5 et 2.14).

    Remplacement de XFree86 par X.Org en version 7.1 (le système permettant d’avoir un environnement graphique dans Linux) est utilisée. Cette version assure une compatibilité avec de nombreux matériels et était tres attendu par la communauté.

    On remarque aussi la présence d’une collection de logiciels qui ravira ceux qui veulent installer cette distribution sur leur ordinateur de bureau. En vrac : GIMP, Mozilla, iceweasel version entièrement libre et plus connu sous le nom de Firefox , IceDove plus connu sous le nom de Thunderbird, ...

    Ainsi vous trouverez sûrement le logiciel dont vous avez besoin.

    Le service debian-volatile

    Pour éviter les paquets rendus inutiles par la longueur du cycle de vie de la distribution (par exemple une base de données de virus, les modèles d’un détecteur de Spam), Debian à mis en place un service permettant de mettre à jour ces données à courte durée de vie.

    De plus on peut noter l’abandon de la section spécifique aux pays autres que les USA (plus connue sous le nom de non_US).

    Conclusion

    Ils étaient attendus au tournant et ils ont encore une fois démontré à tout le monde qu’ils étaient bien là. Les développeurs Debian ont encore réussi à sortir la distribution la plus stable du monde Linux avec un nombre de paquets à peine croyable, on arrive trés vite a 23000 paquets disponibles, entièrement libre, dotée d’un contrat social on ne peut plus clair et d’un support excellent et accessible gratuitement à tous (channels IRC, mailing lists on ne peut plus animées). Etch est donc la digne descendante de la lignée très réputée des distributions Debian.

    Pour ceux qui vont encore dire que les logiciels vont vieillir, que la prochaine version sera pour dans longtemps, je leurs dis : passez donc sur une unstable, messieurs dames, vous aurez le plus récent et la chance d’améliorer la qualité de Debian si vous découvrez des bugs qui seront corrigés au plus vite.

    Je suis passé de Ubuntu à Debian sans aucune difficulté, en gagnant en vitesse, en stabilité, malgré une configuration un peu moins aisée. Aux développeurs, eux, pour tant de travail d’une qualité aussi grande, je leur dis : chapeau bas et merci encore !

    Merci à Seb95 pour la rédaction de la notice sur le wiki de Framasoft !

  • Site officiel
  • Copie d'écran


  • Modifié par Taras_Boulba le 30/11/2007 19:20
    Publicité
    Page : [1] 
    Page 1 sur 1

    Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

    Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


    Sujets relatifs
    Réparation MBR Debian Etch - OpenSuse
    Activation pavé numérique (Debian Etch et Lenny)
    Debian Etch: connexion à reconfigurer au démarrage
    Problème install Amarok sous Debian Etch
    Partitions fat32 et ntfs sous Debian Etch
    Sortie de Debian 4.0 "Etch"
    a-t-il un tuto d'install pour debian etch = Resolu
    Problème navigateur sur Debian 7
    Debian 8.0 Jessie - Comment exécuter un programme demandant une élévation
    Uploader Debian 8.0 vers 8.1 : possible ou pas ?
    Plus de sujets relatifs à Présentation de Debian etch
     > Tous les forums > Forum Linux