> Tous les forums > Forum Windows XP
 Utilisation de TestDisk en détails
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 3 4 5 ... Fin
Page 1 sur 93 [Fin]
romsk
  Posté le 16/07/2006 @ 01:26 
Aller en bas de la page 
Astucien

Testdisk est un logiciel précieux que chacun devrait avoir en bibliothèque au cas où… un grand bravo au passage à son développeur Christophe Grenier à qui vous pouvez adresser vos remerciements (et contributions) si son logiciel (qu'il met gratuitement à la disposition de tous) vous a rendu service... Pour l’avoir personnellement utilisé quelques fois il me semble qu'un pas à pas détaillé manque un peu, certaines manips n'étant pas vraiment intuitives. Aussi, pour compléter mes sujets sur les partitions disparues, le MBR et les secteurs de boot, il m’a semblé intéressant de détailler l’utilisation de ce logiciel qui s’avère parfaitement adapté à ces manips et de vous expliquer les différentes fenêtres et procédures à effectuer.

téléchargement de la dernière version 6.7 pour Windows NT/XP/2000/2003 -->
http://www.cgsecurity.org/testdisk-6.7-WIP.win.zip
Une version "Ms-Dos" (à mettre sur disquette bootable) est également disponible pour les cas où le démarrage de l’ordi est impossible --> http://www.cgsecurity.org/testdisk-6.7-WIP.dos.zip
TestDisk (mais pas forcément la dernière version) est également inclus dans d’autres utilitaires tels Slax-LFI (voir récupération de données sous linux dans ma signature) et Ultimate Boot CD eux aussi très précieux...
Informations complémentaires -->
http://www.cgsecurity.org/

1ère notion à retenir = prudence... Testdisk manipule en effet les partitions, secteurs de boot, MBR, géométrie du disque dur (configuration CHS), et par là même toute erreur peut compliquer voire rendre impossible toute récupération de données ultérieures

2ème notion qui en découle = strictement aucun risque tant qu’on ne fait qu’explorer les partitions et le DD. Le danger potentiel vient de la fonction [ Write ] qu’il ne faut utiliser qu’en connaissance de cause (être sûr de ses manips)

3ème notion = logiciel facile d’utilisation : les seules touches à utiliser sont les flèches haut bas droite et gauche, la touche entrée ainsi que certaines touches du clavier (A, P, T, D,...) en fonction des options qui apparaissent à l’écran

4ème point = pour mieux comprendre les explications et explorer vos propres DD, téléchargez testdisk et ouvrez votre propre fenêtre de testdisk . Tout au long du topic les fenêtres de testdisk seront représentées en rouge.



A) Ouverture de TestDisk : explorer vos DD...

après avoir téléchargé le fichier .zip, il faut le dézipper dans un répertoire (que vous nommerez testdisk) dans lequel vous trouverez testdisk mais également photorec qui est un logiciel de récupération de fichier.
pour lancer testdisk il suffit d'aller dans le sous-répertoire win et de de double-cliquer sur testdisk_win.exe présent dans ce répertoire.

1) au démarrage TestDisk explore en 2 ou 3 secondes les données du BIOS et/ou de l'OS puis une 1ère fenêtre s'affiche vous proposant de créer un "logfile" qui permettra de résumer les données de récupération si vous souhaitez ultèrieurement demander de l'aide à C. Grenier (il suffira de lui envoyer ce logfile) : donc quand vous êtes sur "create" faites entrée (ça crèe automatiquement le logfile dans le répertoire win de testdisk) et vous passez à la fenêtre suivante où va s'afficher une liste des disques durs retrouvés sur votre ordi ainsi que des unités externes et des clés USB éventuellement branchées (il faut brancher DD externe et/ou clé USB avant de démarrer testdisk) :

Select a media (use Arrow keys, then press ENTER):
Disk /dev/hdc - 708 MB / 675 MiB
Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB
Disk /dev/sdb - 120 GB / 111 GiB

[Proceed ] [ Quit ]

Note: Disk capacity must be correctly detected for a successful recovery.
If a disk listed above has incorrect size, check HD jumper settings, BIOS
detection, and install the latest OS patches and disk drivers.


les disques apparaissent sous forme Linux : les disques durs IDE sont /dev/hda (IDE 1 maître), /dev/hdb (IDE 1 esclave), /dev/hdc (IDE 2 maître), ou /dev/hdd (IDE 2 esclave). Les disques durs SATA commencent habituellement à /dev/hde ou /dev/sda. Les périphériques SCSI et USB commencent toujours à /dev/sda
Ici il y a 2 SATA (et/ou SCSI ou périphérique USB) et un DD IDE de 708 MB configuré en maître sur le port IDE secondaire.
le message en bas d’écran explique que la taille donnée par testdisk pour les DD doit parfaitement correspondre à la taille réelle des DD car dans le cas contraire la récupération ne pourra pas marcher.
Si cette taille diffère (par exemple un DD de 120 Go reconnu comme seulement 32 Go) il faut vérifier les paramètres de détection du DD dans le BIOS ainsi que le cavalier présent sur le DD. Si le disque dur est détecté à seulement 130 Go (alors qu’il en fait 160 ou 200), il faut vérifier qu’on ait bien le SP1 installé (ou SP2) et activer le mode LBA 48 bits dans la BdR .

puis on explore le DD de son choix : par les flèches haut bas mettre en surbrillance le DD que l’on veut explorer, par les flèches droite gauche mettre en surbrillance [Proceed] pour scanner le DD en question, puis valider le choix en appuyant sur la touche Entrée.

2) S’ouvre alors une nouvelle fenêtre qui va permettre de choisir le type de table de partition que l’on possède :


Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB

Please select the partition table type, press ENTER when done..
[ Intel ] Intel/PC partition
[ Mac ] Apple partition map
[ None ] Non partioned media
[ Sun ] Sun Solaris partition
[ XBox ] XBox partition

Note: Do NOT select 'None' for media with only a single partition. It's very rare for a drive to be 'Non-partitioned'.


par les flèches haut bas sélectionner [Intel] (sauf exception) et appuyer sur Entrée : ceci vous amène dans la fenêtre de menu principal de Testdisk où figurent les différentes commandes et options :

Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB - CHS 14593 255 63

[ Analyse ] Analyse les différentes partitions du DD et cherche des partitions perdues
[ Advanced ] permet de récupérer et réparer les secteurs de boot des partitions
[ Geometry ] modifier la géometrie du disque
[ Options ] modifier les options
[ MBR Code ] écrire le MBR de TestDisk sur le premier secteur du DD
[ Delete ] effacer la table de partition du MBR
[ Quit ] revenir à la sélection de DD

Note: Correct disk geometry is required for a successful recovery. ‘Analyse’ process may give some warnings if it thinks the logical geometry is mismatched.


À noter en haut de cette fenêtre que Testdisk explore la géométrie du DD (ici 14593 cylindres, 255 têtes et 63 secteurs par piste), et en cas d'anomalie il peut y avoir des messages d’alerte dont il faudra tenir compte pour la récupération de vos partitions disparues. cette géométrie est importante à considérer dans certaines étapes ultèrieures et est à comparer notamment aux coordonnées CHS des partitions que testdisk va retrouver.


B) Les différentes options du menu...

1) Menu Analyse : explore la structure et l’arborescence des partitions du DD puis permet de rechercher d’éventuelles partitions perdues.

Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB - CHS 14593 255 63
Current partition structure:
Partition...........Start.............End...........Size in sectors
1 * FAT32........0..1..1....1010..254..63....16241652 [NO NAME]
2 P Linux.....1011..0..1....1023..254..63.......208845 [/boot]
3 E ext LBA..1024..0..1..14592..254..63..217985985
5 L Linux.....1024..1..1....3573..254..63....40965687 [md0]
X extended..3574..0..1....4210..254..63....10233405
6 L Linux.....3574..1..1....4210..254..63....10233342 [md1]
X extended..4211..0..1..14592..254..63..166786830
7 L Linux.....4211..1..1...14592..254..63..166786767

*=Primary bootable P=Primary L=Logical E=Extended D=Deleted
[Proceed ] [ Backup]


Cette fenêtre affiche les caractéristiques des partitions :
* le nombre de partitions détectées : ici 6 partitions (2 principales et 1 étendue contenant elle-même 3 partitions logiques). A noter qu’il n’y a pas de partition n°4 car dans cet exemple le MBR ne contient que 3 descripteurs de partition (2 principales fat32 et linux et 1 étendue LBA)
* le type de partition : *=partition principale bootable P=partition principale L=partition logique E=partition étendue D=partition supprimée (lorsque testdisk en détecte une)
à noter que ces indications (*, P, L, E) ne sont pas des commandes utilisables, mais seulement un descriptif.
* le type de fichier pour chaque partition (Linux, FAT, étendue…),
* la localisation physique de la partition sur le DD sous forme CHS (début et fin de chaque partition)
* la taille de chaque partition exprimée en nombre de secteurs (1 secteur = 512 octets)

A ce stade TestDisk a vérifié que chaque valeur est dans les limites autorisées, c'est à dire aucune valeur de secteur < 1, ni > au nombre de secteurs par tête. Les entrées de partition sont lues en utilisant le début logique et la taille logique exprimés en secteurs, et TestDisk vérifie que ces valeurs logiques correspondent bien aux informations stockées sous forme CHS. TestDisk vérifie également que la table des partitions ne comporte pas de partition se terminant après la fin du disque, et qu'aucune partition ne se chevauche.
Pour chaque partition, TestDisk lance quelques contrôles de base spécifiques au type de système de fichiers, il contrôle le secteur de boot, la présence du nombre magique (0xAA55) dans le MBR et chacune des partitions étendues. Cette phase est très rapide car les contrôles sont minimaux.

[Backup ] permet de sauvegarder sous la forme d'un fichier texte la table de partition que vous affiche testdisk (au cas où vos manips ultèrieures vous effaceraient ces données). ce fichier texte s'appelle backup.log et est créé lui aussi dans le répertoire win de testdisk. si vous utilisez cette option "backup", proceed est ensuite automatiquement exécuté et vous passez à la fenêtre suivante.

En appuyant sur [Proceed ] TestDisk va rechercher d’éventuelles partitions « perdues » sans se servir des résultats de l'étape précédente. Pour ce, il recherche notamment les adresses de début de partition possible, la présence d'une en-tête de système de fichiers (FAT, secteur d'initialisation NTFS,...). Si une partition est découverte TestDisk l’ajoute à la liste des partitions existantes :


Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB - CHS 14593 255 63

Partition.............Start............End............Size in sectors
* FAT32............0..1..1....1010..254..63...16241652 [NO NAME]
P Linux.........1011..0..1....1023..254..63......208845 [/boot]
D Linux.........1024..1..1....3573..254..63...40965687
D Linux RAID..1024..1..1....3573..254..63...40965687 [md0]
D Linux.........3574..1..1....4210..254..63...10233342
D Linux RAID..3574..1..1....4210..254..63...10233342 [md1]
L Linux..........4211..1..1..14592..254..63..166786767

Structure: Ok. Use Up/Down Arrow keys to select partition.
Use LEFT/RIGHT Arrow keys to CHANGE partition characteristics:
*=Primary bootable P=Primary L=Logical E=Extended D=Deleted
Keys A: add partition, L: load backup, T: change type, P: list files,
ENTER: to continue


Là encore « *=Primary bootable P=Primary L=Logical E=Extended D=Deleted » ne sont pas des commandes mais des descriptifs du statut de chaque partition. On peut cependant les modifier (et on doit le faire lorsqu'on trouve des partitions perdues) en se positionnant sur la partition de son choix et en utilisant les flèches droite gauche (« D » permet d’effacer une partition indésirable ou que l’on pense erronée, mais on pourra toujours la récupérer par la suite en relançant testdisk car en réalité ça n’efface que le descripteur de partition).

Par contre « Keys A: add partition, L: load backup, T: change type, P: list files » sont des commandes très utiles :
- A : permet de créer une nouvelle partition si l’on constate un trou entre les coordonnées CHS de 2 partitions (alternative à la fonction « Search »). On y reviendra plus loin dans les exemples de récupération.
- L : permet de récupérer une éventuelle sauvegarde de la table de partition qu'on aurait pensé à faire précédemment (fonction "backup" vue au dessus). Si testdisk n’en trouve pas (cas le plus fréquent car on est hélas jamais assez prévoyant), rien ne s'affiche sous la ligne "choose the backup you want to restore:" et l'on revient à la fenêtre précédente en appuyant sur la touche entrée.
- T : permet de changer le type de partition (FAT, NTFS, Linux...) si on pense qu’il y a une erreur sur telle ou telle partition (très rare qu'on ait à utiliser cette commande)
- P : permet de lister les répertoires et fichiers présents sur une partition, et ainsi non seulement de confirmer qu’on a récupéré la bonne partition (et de se rassurer quand on voit les données importantes qu’on voulait récupérer) mais également, dès ce stade, de copier les données à récupérer sur n'importe quelle autre partition ou disque dur :


* FAT32 0 1 1 1010 254 63 16241652 [NO NAME]
Use left arrow to go back, right arrow to change directory, c to copy, q to quit
Directory /

dr-xr-xr-x.....0...0..............0 14-Feb-2005 22:41 WINDOWS
dr-xr-xr-x.....0...0..............0 14-Feb-2005 22:41 WINDOWS

-r--r--r--.....0...0...805306368 20-Jul-2005 10:35 PAGEFILE.SYS
dr-xr-xr-x.....0...0..............0 14-Feb-2005 22:41 WINDOWS
-r--r--r--......0...0.........4952 28-Aug-2001 15:00 Bootfont.bin
-r--r--r--......0...0.......251712 3-Aug-2004 22:59 NTLDR
-r--r--r--......0...0.........47564 3-Aug-2004 22:38 NTDETECT.COM
-r--r--r--.....0...0...........212 14-Feb-2005 22:51 BOOT.INI
dr-xr-xr-x.....0...0..............0 14-Feb-2005 22:47 Documents


chaque ligne commencant par -r est un fichier, celles commençant par dr sont des répertoires.
on peut explorer les répertoires en se positionnant dessus et en faisant fleche droite (ou entrée), on revient au répertoire parent en se positionnant sur la 2ème ligne (qui se termine par .. au lieu d'un nom de fichier ou répertoire) et en faisant fleche droite (ou entrée)
si on veut sauvegarder (copier) un répertoire (et tous les fichiers et sous-répertoires qu'il contient) sur une autre partition (ou DD), il faut se positionner dessus puis cliquer sur "c". sur la fenêtre qui s'ouvre il est demandé si on veut copier les données dans le répertoire win de testdisk (par défaut : cliquer sur "Y" pour confirmer), ou si on veut copier les données sur n'importe quel autre support : se mettre sur la 2ème ligne (qui se termine par ..) fleche droite (ou entrée) autant de fois qu'on veut pour remonter dans les répertoires parents jusqu'à sélectionner une autre partition ou disque dur puis cliquer sur "y". lorsque le répertoire ou fichier est copié, "copy done!" s'affiche.
Une fois l'exploration et/ou copie de vos répertoires et fichiers effectuée, il faut cliquer sur "q" et on revient à la fenêtre précédente : il suffit alors de cliquer sur la touche entrée pour passer à l'étape suivante de recherche de partitions perdues :


Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB - CHS 14593 255 63

Partition............Start.............End............Size in sectors
1* FAT32..........0..1..1....1010..254..63....16241652 [NO NAME]
2P Linux.......1011..0..1....1023..254..63.......208845 [/boot]
3E ext LBA...1024..0..1...14592..254..63..217985985
5L Linux.......1024..1..1....3573..254..63....40965687 [md0]
6L Linux.......3574..1..1....4210..254..63....10233342 [md1]
7L Linux.......4211..1..1...14592..254..63..166786767

[ Quit ] [Search! ] [ Write ] Return to main menu


- Quit : Quitter le programme de TestDisk sans faire aucun changement (si on a un doute)

- Search! : Le premier balayage rapide peut avoir manquer quelques partitions. Si celle que l’on recherche n’est pas dans la liste, appuyer sur « Search » : ceci va permettre de lancer une nouvelle recherche en utilisant d’autres critères (secteur backup de l'initialisation FAT32, NTFS backup, initialisation superblock,…) et testdisk va relancer une recherche approfondie cylindre par cylindre. Cette étape est plus longue pouvant prendre 20 à 40 minutes selon la taille du DD à explorer. Il est important de bien vérifier le statut de chaque partition quand la recherche est terminée : en effet, si une partition perdue est retrouvée par « Search », elle va apparaitre « D » (qui signifie Deleted = effacée) et il faut, pour la récupérer, utiliser les flèches droite gauche pour mettre le statut correct : * (principale bootable), P (principale non bootable), L (logique) ou E (étendue). A noter qu’on ne peut pas faire n’importe quoi et en cas d’erreur on va voir s’afficher le message « structure : bad » qui signifie qu’on a mal configuré le statut d’une des partitions (c'est le plus souvent un problème de chevauchement des coordonnées CHS des partitions). Si par contre la configuration est correcte on verra « Structure: Ok » (ce qui signifie que tout est correct, c'est à dire, aucune partition primaire entre deux partitions étendues, une seule (ou aucune) partition amorçable (bootable), aucune partition qui utilise le même espace disque (pas de chevauchement).
Puis on appuie sur la touche entrée et on revient à la fenêtre précédente où il faudra confirmer les modifications par la touche « Write ».

- Write : Valide et écrit les changements qui ont été faits (si on est sûr des modifications apportées) : TestDisk demande alors de confirmer : "Write partition table, confirm ? (Y/N)" : taper Y...

- Extd Part : En cas de partition logique, cette option permet de décider si la partition étendue doit employer tout l'espace disque disponible ou seulement l'espace minimum exigé.

A noter qu’en cas de mauvaise manipulation sur la partition système (modifier le statut bootable de la partition, supprimer la partition, supprimer son secteur de boot…), l’ordinateur pourrait ne pas redémarrer avec divers messages d’erreur du genre « hal.dll manquant ou endommagé,… ». Or dans ce cas précis une réparation via la console de récupération n’est pas garantie : d’où l’intérêt d’avoir testdisk version DOS sur disquette bootable ou un liveCD de Slax-LFI pour « réparer » d’éventuelles erreurs via testdisk.


2) Menu Advanced : permet de récupérer et réparer les secteurs de boot des partitions :


Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB - CHS 14593 255 63

...Partition...........Start.............End............Size in sectors
1* FAT32............0..1..1....1010..254..63....16241652 [NO NAME]
2P Linux.........1011..0..1....1023..254..63.......208845 [/boot]
3E ext LBA......1024..0..1...14592..254..63..217985985
5L Linux RAID..1024..1..1....3573..254..63....40965687 [md0]
X extended.....3574..0..1....4210..254..63....10233405
6L Linux RAID..3574..1..1....4210..254..63....10233342 [md1]
X extended.....4211..0..1...14592..254..63..166786830
7L Linux.........4211..1..1...14592..254..63..166786767

[ Type ] [ Boot ] [ Quit ]

Sélectionnez la partition que vous souhaitez modifier (flèche haut bas) et choisissez la commande à effectuer :

- « Type » permet de modifier le système de fichier (NTFS, FAT 32, Linux,…), exactement comme la commande « T » du menu « analyse » (là aussi, commande peu utilisée)

- « Boot » permet de modifier ou de recréer le secteur de boot de la partition (« boot » n’est accessible que pour les partitions principales et logiques, pas pour les partitions étendues). Lorsqu’on clique dessus, une nouvelle fenêtre s’ouvre :


Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB - CHS 14593 255 63
Partition............Start..............End..........Size in sectors
1 * FAT32........0..1..1....1010..254..63...16241652 [NO NAME]
Boot sector
OK
Backup boot sector
OK
Sectors are identical.

[ Quit ] [ List] [Rebuild BS] [ Dump ] [Repair FAT]

Dans cet exemple le secteur de boot et sa copie de sauvegarde ont tous les deux le statut « OK » et les secteurs sont identiques : il n’y a donc à priori aucun problème de ce côté là et on peut avoir besoin de faire "repair FAT" (ou repair MFT).

Les options de commandes visibles sur la dernière ligne diffèrent selon la structure du secteur de boot :

- « List » permet de vérifier les fichiers et répertoires présents sur la partition, et comme avec la commande "P" du menu analyse, permet de sauvegarder (copier) les données retrouvées sur une autre partition ou DD (par la commande "c")...

- « Org. BS » permet de faire une sauvegarde du secteur de boot lorsque la copie de sauvegarde existante n’est pas bonne (copie du secteur de boot sur le secteur de sauvegarde). Cette commande n’apparaît que si les 2 secteurs sont différents.

- « Backup BS » permet de restaurer le secteur de boot à partir de la copie de sauvegarde lorsque le secteur de boot n’est pas bon (copie de la sauvegarde du secteur de boot sur le secteur de boot). Cette commande n’apparaît que si les 2 secteurs sont différents.

- « Dump » permet d’éditer sous forme hexadécimale le secteur de boot et sa copie de sauvegarde (sauf dans les FAT16 où il n’y a pas de copie de sauvegarde) pour vérifier quels sont les octets qui diffèrent de manière à savoir, en cas d’hésitation, s’il vaut mieux cliquer sur « Org. BS » ou plutôt « Backup BS ». Cette commande apparaît toujours, même lorsqu’il n’y a aucun problème.

- « Rebuild BS » permet de reconstruire le secteur de boot. Cette commande apparaît toujours, même lorsqu’il n’y a aucun problème. La manip diffère selon que la partition soit NTFS ou FAT :

Pour les partitions NTFS, la procédure est automatique (TestDisk essaie de localiser la MFT, évalue sa taille, calcule la taille du cluster, lit la taille de l'Index Allocation Entry dans l'index du répertoire root, et en utilisant toutes ces valeurs, il peut fournir un nouveau secteur de boot) et à la fin de la procédure un secteur de boot "extrapolé" est proposé. Il peut y avoir un message d’alerte du genre « extrapolated boot sector and current boot sector are different » , mais ça ne signifie pas pour autant que le secteur de boot reconstruit ne soit pas valable : on a d’ailleurs la possibilité de vérifier si nos fichiers sont à nouveau accessibles (commande « List ») avant de confirmer et écrire le nouveau secteur de boot (« Write »). Par contre un message du genre « Warning : extrapolated boot sector have incorrect values » n’est pas glop et il vaut mieux reprendre à zéro...

Pour les partition FAT, Testdisk recherche d’abord la Table d’Allocation des Fichiers sur la partition et affiche les fichiers trouvés grâce à cette FAT : si ce sont bien les fichiers qu’on cherchait il faut confirmer par « Y(es) » et testdisk affiche alors le secteur de boot reconstruit à partir de la FAT. Là aussi on peut « lister » les fichiers de la partition avant de confirmer qu’il s’agit du bon secteur de boot avec la commande « write ».
Si on est pas sûr que testdisk ait trouvé la bonne FAT (fichiers retrouvés différents de ce qu’on attendait ou carrément absents), il faut taper « N(o) » et testdisk va alors chercher le « cluster root » puis proposer un « extrapolated boot sector ». Là encore attention à l’éventuel message warning... et « lister » les fichiers avant d’écrire ce nouveau secteur (« write »).

- « Repair FAT » répare, dans une partition FAT, la table d’allocation des fichiers (qui pointe vers tous les fichiers et répertoires de la partition). TestDisk compare les deux copies de la FAT. Si les deux FAT ne sont pas identiques ou s'ils contiennent des erreurs, TestDisk utilise la copie de FAT qui a le moins d'erreurs et supprime les erreurs évidentes. Cette commande apparaît toujours (sauf s’il existe une différence entre le secteur de boot et sa copie de sauvegarde), même lorsqu’il n’y a aucun problème. C’est une commande signalée comme « dangereuse » par testdisk (fichiers irrécupérables sur la partition si la FAT est corrompue), mais si on l’utilise quand même et qu’il n’y a aucun problème décelé, Testdisk le signale par le message « FAT seems OK, nothing to do » (la FAT semble OK, il n’y a rien à faire)

- « Repair MFT » répare la table principale des fichiers (Master File Table) dans une partition NTFS (la MFT au sein d’une partition NTFS correspond à la FAT dans une partition FAT). Cette commande apparaît toujours, même lorsqu’il n’y a aucun problème. Là aussi, prudence avec cette commande. Si tout va bien testdisk signale simplement « MFT is OK ».

3) Menu Geometry : Ce menu permet de modifier les valeurs CHS lues par Testdisk lorsque des erreurs évidentes sont visibles (mais il n’affecte pas le DD lui même). attention toutefois car si après avoir modifié les valeurs de geométrie du disque on valide par « Write » mais qu'on s'est trompé dans les valeurs, on risque de ne plus pouvoir récupérer nos données par la suite : à n’utiliser donc que dans des circonstances très précises et avec beaucoup de précaution car ça peut interdire définitivement l’accès aux données récupérées.


Disk /dev/sda - 120 GB / 111 GiB - CHS 14593 255 63, sector size=512

Because these numbers change the way that TestDisk looks for partitions
and calculates their sizes, it's important to have the correct disk geometry.
PC partitionning programs often make partitions end on cylinder boundaries.

A partition's CHS values are based on disk translations which make them
different than its physical geometry. The most common CHS head values
are: 255, 240 and sometimes 16.

[ Cylinders ] [ Heads ] [ Sectors ] [Sector Size] [ Ok ]

Done with changing geometry


Si la géométrie du DD ne correspond pas à celle qui a été utilisée lors de la création de la table de partition, on voit apparaître lors de l’analyse un message d’erreur du type : Bad sector count, Bad relative sector or Bad ending head. Dans ce cas il faut essayer de changer le “nombre de têtes” dans “geometry” jusqu’à ce que Testdisk retrouve toutes les partitions, en testant d’abord la valeur de 255 (et à défaut 240, voire 16, 32, 64 ou 128). dans d'autres cas il faudra rajouter un cylindre pour retrouver la dernière partition...

4) Menu Options : habituellement pas utilisé
- Expert mode: ajoute qques fonctionnalitées. (par defaut: No)
- Cylinder Boundary: les Partitions sont alignées sur les fins de cylindre (defaut: Yes, mais il peut être utile de mettre No en cas de chevauchement, notamment lorsqu'une partition finit en fin de cylindre alors que la suivante débute au milieu de ce même cylindre : voir le cas de zigues)
- Allows partial last Cylinder: autorise l'utilisation partielle du dernier cylindre (defaut: No, mais il peut être utile sous Vista de mettre Yes, car Vista ne crèe plus les partitions sur les limites de cylindre mais au Mo près, et si on laisse No la dernière partition peut ne pas apparaitre)
- Ask Partition Table order: permet de modifier l’ordre des entrées (defaut: No)
- Halt on errors: (defaut: Yes)
- Dump: Dumps essential sectors (default: No)
- Ok : Save Option changes and return to main Menu.

5) Menu MBRCode : à n’utiliser que lorsque toutes les autres solutions ont échoué et qu’on n’arrive plus du tout à booter. Cette commande réécrit le secteur de boot du MBR et sa signature 0xAA55 (comme le ferait la commande fdisk /mbr) mais en écrivant un MBR « version Testdisk «
ce nouveau MBR (version Testdisk) va rechercher lors du démarrage un quelconque secteur de boot dans la 1ère partition. Si échec un menu va s’afficher du type :


TestDisk
1234F:


Appuyer successivement sur les touches 1, 2, 3 et 4 : ceci indiquera au MBR qu’il doit essayer de booter sur n’importe quel secteur de boot qu’il pourra trouver respectivements dans les 1ère, 2ème, 3ème ou 4ème partition.
Si on a la chance d’arriver enfin à booter il faudra ensuite reconstruire le MBR conformément à sa structure initiale (avant que les problèmes ne surviennent) : attention de ne pas se tromper pour ne pas risquer de perdre à nouveau sa table de partition…

6) Menu Delete : efface les 64 octets de la table de partition du MBR (en écrivant des zéros), mais sans toucher au secteur de boot du MBR ni à sa signature 0xAA55. A éviter... c’est en fait la commande opposée à MBRcode qui, elle, réécrit le MBR sans toucher aux 64 octets de la table de partition.




C) Quelques exemples de récupération par Testdisk :...


Si le secteur de boot est endommagé, les données ne sont plus accessibles. Windows affichera par exemple "The drive is not formatted, do you want to format it now ?" (Le volume n'est pas formaté, souhaitez-vous le formater maintenant ?)

Lancer TestDisk > sélectionner le DD à explorer > entrée > sélectionner « intel » > entrée > sélectionner « Analyse » > entrée > « Proceed » > entrée : souvent à ce stade on ne retrouve pas la partition perdue > entrée > « Search » > entrée : dans la nouvelle fenêtre qui apparaitra (après 10 à 20 minutes de scan) il faut vérifier le statut de chaque partition (*, P, L, E, D) et éventuellement modifier par les flèches droite gauche les erreurs visibles (notamment pour les partitions retrouvées qui ont souvent le statut « D » et qu'il va falloir mettre en "P" ou en "L" en évitant que les partitions ne se chevauchent) > entrée > « Write » > entrée > confirmer par « Y ».
Pour chaque partition retrouvée, un message d’alerte peut s’afficher du genre « Partition sector doesn't have the endmark 0xAA55 » ou « Boot sector bad » :


5L FAT32.....383..1..1......3736..254..63.......53881947
Boot sector
test_FAT :
Partition sector doesn't have the endmark 0xAA55
Backup boot sector
OK
First sectors (Boot code and partition information) are not identical.
Second sectors (cluster information) are not identical.
Third sectors (Second part of boot code) are not identical.


dans ce cas là il faut aller dans le menu advanced > se mettre sur la partition en question > boot : et regarder le statut de boot sector et de backup boot sector.
* si BS bad et backup BS ok, il faut faire "backup BS"
* si BS ok et backup BS bad il faut faire "org BS"
* si les 2 sont bad, il faut faire "rebuild BS"
* si les 2 sont OK mais différents, il faut faire "Dump" pour voir en quoi ils diffèrent et voir ainsi s'il vaut mieux faire "backup BS" ou "org BS" (voire "rebuild BS")
* si les 2 sont OK et identiques mais que les données ne sont toujours pas accessibles, c'est que le problème se situe en aval et il y a de fortes chances que la FAT (ou la MFT) soit corrompue. Dans ce cas la commande "list" échoue en renvoyant un message d'erreur du genre "can't open filesystem. filessystem seems damaged" et il faut tenter un "repair FAT" (ou un repair MFT) : hélas ça ne marchera pas toujours et vous risquez de vous retrouver en face d'un autre message d'erreur du genre "MFT and MFT mirror are bad, failed to repair them". dans ce cas on peut essayer de retrouver la bonne MFT (encore que j'y suis pas encore arrivé...) ou sinon essayer de récupérer les données grâce à un logiciel de récupération. voir les cas de zud et bok2000 ainsi que la solution qu'a trouvé FL04 avec getdataback...

une autre cause fréquente de plantage de partition sont les problèmes de géométrie :
* souvent dans ce cas on est alerté par un message du genre "warning: incorrect number of head/cylinder...". il faut alors vérifier, sur la ligne du haut, le descriptif CHS du DD > aller dans le menu geometry pour modifier head (le plus souvent) > write > retourner dans le menu analyse > proceed (> +/- search si proceed ne retrouve rien) > entrée > write > aller dans le menu advanced vérifier BS et backup BS > puis quitter testdisk et redémarrer le PC pour voir si la partition est revenue... attention de laisser testdisk ouvert entre chaque manips (geometry > analyse > advanced) sinon il faudra tout recommencer.
* dans d'autres cas la dernière partition n'est plus accessible alors qu'on la voit dans search : il faut alors vérifier le cylindre de fin de la partition et celui du DD (normalement supèrieur de 1 ou 2 unités par rapport au cylindre de fin de partition), et si le nombre de cylindre est identique, alors il faut, dans le menu geometry, mettre un nombre de cylindres augmenté d'une unité (puis write > proceed > advanced...). Sous Vista, comme expliqué plus haut, il faut aller dans le menu option mettre yes à "allows partial last cylinder".

un dernier cas de figure est l'impossibilité de retrouver une partition malgré search (avec par exemple un trou entre 2 partitions) : dans ce cas il faut recréer la partition manquante en cliquant sur la touche "A" dans proceed > puis rentrer successivement les valeurs adéquates de début de partition (cylinder head sector) et de fin de partition (cylinder head sector) > type : entrée > fleche de direction pour choisir le bon type de partition (NTFS, FAT,...) > entrée > done > write ou OK > menu advanced > boot : vérifier BS et backup BS...

n'hésitez pas si vous avez des questions (et/ou copies d'écran pour conseils )

(dernière mise à jour le 17 juin 2007)



Modifié par romsk le 17/06/2007 09:48
Publicité
Bricolot
 Posté le 18/07/2006 à 07:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Bonjour et FELICITATIONS à toi Romsk, pour ce topic qui va servir à bien d'astuciens dans l'avenir. Chapeau bas pour ton travail mis au service de tous. Bonne journée.[hello]
Coriolan
 Posté le 18/07/2006 à 08:08 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Bonjour romsk, Beau travail! Bravo ! [chinois]
romsk
 Posté le 18/07/2006 à 09:39 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
[hello] et merci, et comme je crois qu'il a toute sa place dans les récupérations de partition, notamment raw, je vais éditer mon tuto sur les partitions perdues pour y inclure ce précieux testdisk...
triode94
 Posté le 18/07/2006 à 17:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Maître astucien

Bonjour Romsk. Excellent travail très utile. Félicitations.
butch001
 Posté le 19/07/2006 à 13:34 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Salut Romsk, Je reviens vers toi suite à diférents échanges sur le poste 'Partition disparue (passée en RAW) : TUTO'. Rappel: Mon disque comporte 2 partitions. La première (Système) est OK, la seconde est RAW (initialement NTFS). Après moulte tentatives de trucs et astuces lisiblent sur les différents forums, rien à faire, je ne parviens pas à récupérer ma partition. J'ai découvert, hier, ton nouveau post sur Testdisk, et repris mes tentatives de récupération. Voici ce que dit Testdisk après la phase d'Analyse: Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 Current partition structure: Partition Start End Size in sectors 1 * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] Invalid NTFS boot 2 P HPFS - NTFS 2611 0 1 14945 254 63 198161775 2 P HPFS - NTFS 2611 0 1 14945 254 63 198161775 Quand penses-tu? Puis en lançant Proceed, voici ce que dit Testdisk: Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 Partition Start End Size in sectors * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] STRUCTURE: OK La partition endommagée n'apparait plus !! Puis en continuant (Enter), puis Search!, Testdisk ne retrouve jamais ma partoche endommagée. Ceci est étrange qu'il la trouve au début, puis la pert ensuite ! Quand penses-tu? Salutations. BUTCH001
romsk
 Posté le 19/07/2006 à 15:05 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
salut butch001,
butch001 a écrit : Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 Current partition structure: Partition Start End Size in sectors 1 * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] Invalid NTFS boot 2 P HPFS - NTFS 2611 0 1 14945 254 63 198161775 2 P HPFS - NTFS 2611 0 1 14945 254 63 198161775
j'en pense qu'il te manque 63 secteurs dont le 1er correspond probablement à cet "invalid NTFS boot", et je vois 2 solutions que tu peux alternativement tester sous Testdisk : - soit ta partition perdue est une partition logique au sein d'une partition étendue et tu devrais avoir : 1 * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] 2 E extended LBA 2611 0 1 14945 254 63 198161775 5 L HPFS - NTFS 2611 1 1 14945 254 63 198161712 - soit ta 2ème partition est une partition principale et tu devrais avoir : 1 * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] 2 P HPFS - NTFS 2611 1 1 14945 254 63 198161712 Comme Testdisk refuse de te retrouver ta partition on va la créer : Lance TestDisk > sélectionne le DD à explorer : entrée > sélectionne « intel » : entrée > sélectionne « Analyse » : entrée > « Proceed » : entrée , et là tu appuies sur "A" et dans la nouvelle fenêtre qui va s'ouvrir tu vas successivement rentrer 7 données avant de faire "done" : * cylinder : tu mets 2611 * Head : 1 * Sector : 1 * cylinder : 14945 * Head : 254 * Sector : 63 * Type : tu vas sur la 2ème ligne > entrée : et tu tapes "07" (sans les guillemets) * Done > entrée et dans la fenêtre où tu reviens tu te mets sur la nouvelle partition et tu fais flèche droite gauche pour la mettre en "L" > entrée > « Write » : entrée > confirmer par « Y ». puis tu fermes testdisk, tu redémarres l'ordi et tu regardes ce que ça donne... si ça marche pas on va essayer de créer une partition principale plutôt que logique : si tu retrouves la partition logique que tu viens de créer tu la supprimes en utilisant les flèches droite gauche et en la mettant sur "D", puis tu recrées une nouvelle partition par "A" : la procédure et les chiffres à rentrer sont exactement les mêmes mais tout à la fin tu mets "P" et non pas "L" > entrée > « Write » : entrée > confirmer par « Y ». puis tu fermes testdisk, tu redémarres l'ordi et tu regardes ce que ça donne...
butch001
 Posté le 19/07/2006 à 22:30 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Romsk, Désolé pour l'orthographe de (Qu'en) Quand penses-tu?, j'ai un peu honte ! Il doit y avoir beaucoup d'autres fautes, mais celle-ci est énorme. Bref J'ai suivi tes instructions à la lettre, en commençant par créer une partition "principale" et en redemarrant la machine: Rien a changé (identique à mon post d'aujourd'hui, 13h34)! J'ai ensuite créé une partition "logique", et, après redémarrage de la machine, voici ce que voit testdisk (après analyse): Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 Current partition structure: Partition Start End Size in sectors 1 * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] 2 E extended LBA 2611 0 1 14945 254 63 198161775 Invalid NTFS boot 5 L HPFS - NTFS 2611 1 1 14945 254 63 198161712 5 L HPFS - NTFS 2611 1 1 14945 254 63 198161712 Puis après un proceed: Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 Partition Start End Size in sectors * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] Il pert à nouveau la partoche. Qu'est-ce qui te fais dire qu'il manque 63 secteurs? Pourquoi la partition est repérée au début, puis disparait ensuite?
romsk
 Posté le 19/07/2006 à 22:53 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
butch001 a écrit : Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 Current partition structure: Partition Start End Size in sectors 1 * HPFS - NTFS 0 1 1 2610 254 63 41945652 [SYSTEME] Invalid NTFS boot 2 P HPFS - NTFS 2611 0 1 14945 254 63 198161775 2 P HPFS - NTFS 2611 0 1 14945 254 63 198161775
ce qui me fait dire que t'as perdu qqpart 63 secteurs c'est ce que je t'ai mis en bleu : normallement il n'y a que les partitions étendues qui commencent à "Head 0" car y figure leur table de partition propre sur le 1er secteur et les 62 autres secteurs sont cachés, inaccessibles (1 tête = 63 secteurs) par contre partitions principale ou logique commencent toujours à "head 1" : donc dans ton cas avoir "head 0" alors qu'elle est affichée comme une partition principale est une anomalie (et du coup il faut aussi corriger le nombre total de secteur de la partition, c'est pour ça que je t'ai fait passer "size" de ...775 à ...712 (en fait il faut tenir compte de ces 63 secteurs). * as-tu bien fait write et yes avant de fermer testdisk ? * t'es sûr que de la mettre en partition principale ne marchait pas ? toujours avec write et yes ? * et puis j'ai oublié de te dire qu'en cas de secteur de boot corrompu, il faut, après avoir rajouté ta partition dans le menu analyse, aller aussi dans le menu advanced pour traiter tout de suite le secteur de boot corrompu avant de fermer testdisk et redémarrer l'ordi... * ensuite ne t'arrête pas au proceed, refais search pour voir s'il retrouve cette partition qu'on vient de créer : normallement ça devrait marcher... (sauf si c'est une principale qui a disparu et non pas une logique). donc si search ne te retrouve pas ta partition tu recommences à zéro, tu recrées ta partition logique et tu vas traiter tout de suite après le secteur de boot avant de quitter testdisk * concernant donc cette histoire d'invalid ntfs boot, va dans le menu "advanced" pour voir comment il reconnait le secteur de boot et sa copie de sauvegarde : statut bad ou OK de l'un et/ou de l'autre ? que montre "dump" qui permet de comparer ces secteurs de boot ?

Modifié par romsk le 19/07/2006 22:59
Publicité
butch001
 Posté le 20/07/2006 à 21:03 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Bonsoir Romsk, Oui, j'ai bien fait write et yes! Non, en partition principale ça ne marche pas! Même en fait faisant search, il ne retrouve pas la partition! Comment traiter le secteur de boot?? Voici ce que montre "dump": Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 5 L HPFS - NTFS 2611 1 1 14945 254 63 198161712 Boot sector Backup boot sector 0000 ff011300 01020000 ........ eb529000 00000000 .R...... 0008 00000005 20000000 .... ... 00000000 02080000 ........ 0010 23020000 00101400 #....... 00000000 00f80000 ........ 0018 a9001200 01010000 ........ 3f00ff00 730a8002 ?...s... 0020 00000001 00000000 ........ 00000000 80008000 ........ 0028 01050000 00000005 ........ 6eb5cf0b 00000000 n....... 0030 15000000 be043e32 ......>2 00000c00 00000000 ........ 0038 625cbc06 43170a32 b\..C..2 56fbbc00 00000000 V....... 0040 eb030000 01050000 ........ f6000000 01000000 ........ 0048 00000005 15000000 ........ e2ef4ea4 2c4fa474 ..N.,O.t 0050 be043e32 625cbc06 ..>2b\.. 00000000 fa33c08e .....3.. 0058 43170a32 01020000 C..2.... d0bc007c fbb8c007 ...|.... 0060 7615debc 7a010000 v...z... 8ed8e816 00b8000d ........ 0068 605e0000 00000000 `^...... 8ec033db c6060e00 ..3..... Et voici ce qu'il dit avant (Boot): Disk /dev/sda - 122 GB / 114 GiB - CHS 14946 255 63 Partition Start End Size in sectors 5 L HPFS - NTFS 2611 1 1 14945 254 63 198161712 Boot sector Bad Backup boot sector Bad Sectors are not identical. A valid NTFS Boot sector must be present in order to access any data; even if the partition is not bootable. Voila pour ce soir. Merci pour ton aide.
romsk
 Posté le 20/07/2006 à 22:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
boot sector bad, backup boot sector bad, la seule solution dans advanced est de cliquer sur rebuild BS > OK > write ou yes ou valid (je sais plus) > puis tu quittes testdisk et tu redémarres PS : pour le dump il vaut mieux une capture d'écran qu'une retranscription (et fais 2 ou 3 captures après avoir bougé dans le dump avec les fleches haut bas pour ne pas en rater) PPS : je part en vacance pour 3 semaines tout à l'heure à 2 heures du matin : donc soit à tout de suite, soit à dans 3 semaines [triste] (sauf si je trouve un ordi là où je serai [bigsmile])
butch001
 Posté le 20/07/2006 à 22:59 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Ouais, j'ai déja tenté le rebuild BS, mais sans résultat positif. Le traitement du secteur boot (dont tu me parlais hier), c'est juste le rebuild BS ? Au passage, avec Easy Recovery, je trouve 3 partittions: premiere Secteur demarage: 63 Secteur fin: 41945714 seconde Secteur demarage: 41945715 Secteur fin: 41945778 troisieme Secteur demarage: 41945778 Secteur fin: 240107489 Est-ce normal que le secteur de fin de la seconde soit le même que le secteur de début de la troisième? Si tu ne réponds pas, alors passes de bonnes vacances !
romsk
 Posté le 21/07/2006 à 01:49 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
Ouais, j'ai déja tenté le rebuild BS, mais sans résultat positif : bon ben va falloir trouver autre chose Le traitement du secteur boot (dont tu me parlais hier), c'est juste le rebuild BS ? oui pour l'instant (faut voir ce que montre EditHexa, voir plus bas...) Au passage, avec Easy Recovery, je trouve 3 partitions : Est-ce normal que le secteur de fin de la seconde soit le même que le secteur de début de la troisième ? en réalité ta 2ème "partition" n'en est pas une, elle ne fait que 63 secteurs et correspond donc au secteur de boot (de la partition étendue) qu'on cherche à réparer suivi de ses 62 secteurs cachés A mon avis à ce stade il faut aller voir comment apparaissent ces 63 secteurs avec EditHexa et notamment le secteur 41945715 qui comporte la table de partition de la partition étendue, mais aussi le secteur 41945778 qui correspond au secteur de boot de ta partition disparue (il y a une option "recherche" dans EditHexa qui permet d'aller directement sur le secteur de ton choix dans ton DD...) A dans 3 semaines [bierre] [fete]

Modifié par romsk le 21/07/2006 01:51
butch001
 Posté le 21/07/2006 à 08:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Alors ces vacances, bien passées ? Pour mon souci, j'ai réussi à récupérer certaines données grace à Easy Recovery ! Du bonheur. Par contre, je n'ai toujours pas formaté la partition defectueuse. Je sens que l'on est à 2 doigts de résoudre le pr oblème. Je la conserve bien au chaud, en attendant ton retour de vacances. Je pense que le cas est intéressant et formateur ! A tout de suite. BUTCH001
Le Filou
 Posté le 21/07/2006 à 08:59 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

[hello]Bonjour à toutes et tous, [help]Au risque de passer pour un ignorant (ce que je suis assurément par rapport à d'autres Astuciens), je n'ai pas compris comment s'installe TestDisk.[confus] Merci de pardonner ma nullité, et surtout merci de répondre à ma question.[merci] [bigsmile]Bonne journée à toutes et à tous, [smile]Filou[smile]
_chupa_
 Posté le 21/07/2006 à 20:13 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
salut test disk ne s'installe pas. tu dezipe le dossier sous c par exemple ou sur ton buereau. ensuite tu entre dedans, tu ouvres le dossier win et dble clique testdisk_win j'espere pas avoir dis de connerie :)
Le Filou
 Posté le 21/07/2006 à 20:19 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

[hello]Bonsoir ....Chupa...., [bigsmile]OK, j'ai préféré attendre une réponse avant de faire quoi que ce soit, je m'en occuperai donc demain matin, car ce soir, je suis écrasé par la chaleur..... [merci]Merci pour ta réponse, ....Chupa...., et bonne soirée, [smile]Filou[smile]
Publicité
romsk
 Posté le 17/08/2006 à 00:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
salut butch001, alors t'en es où ? peut être 3 idées supplémentaires : - quand, après modifs, tu arrives dans le menu analyse et que tu vois ta partition étendue créée et ta partition logique correctement redimensionnée, clique sur "save" au lieu de "proceed" pour voir si ça ne fixerait pas les modifs... - fais un CHKDSK /F /R pour t'assurer que tu n'as pas de secteur défectueux (peut être que ton secteur de boot est situé sur des clusters défectueux ?), et passe également ton DD au logiciel constructeur qui va bien - une fois que tu as fais la manip de recréer la partition étendue et modifier la partition logique, fais write, quitte testdisk et va voir ce que montre PTEDIT (maintenant qu'on a recréé le descripteur de partition et indiqué sur quel secteur se trouvait le secteur de boot de ta partition logique)
Jean-Pierre 33
 Posté le 17/08/2006 à 14:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Bonjour, Suite à une restauration système sur C: ma partition D: a disparu. J'ai essayé différents softs de récupération de données montés sur un disque externe pour ne pas trop modifier la structures des clusters de C: mais sans grands résultats. Un ami m'a conseillé TestDisk et il m'a dit qu'il fallait créer au préalable une partition D: plus grande que la précédente avec "Partition Magic" là pas de problème la partion D: est de 10 Go plus grande que la précedente.J'ai ensuite installé Testdisk et après une galère pas possible pour que les boots sectors soient identiques j'ai maintenant un bad root cluster qui apparaît et de ce fait je n'ai plus d'accès à D: J'espère que je vais pouvoir récupérer toutes mes données car j'avais sur D: une centaine de photos de mon petit fils et un montage vidéo sous Ulead presque terminé. Pour une meilleure vision du prôblème je tiens à ta disposition le fichier tesdisk.log qui sera plus précis que mon discours. Merci d'avance pour tes précieux conseils Cordialement Jean-Pierre 33
romsk
 Posté le 17/08/2006 à 16:08 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
salut jean-pierre33, à mon sens t'as été un peu trop vite : testdisk t'aurait récupéré ta partition disparue sur l'espace libre existant (comme PTEDIT), mais en récréant une partition D: tu as du écraser certains secteurs de l'ancien D: notamment le secteur de boot ce qui risque de compliquer le problème... peux-tu m'envoyer ton log (en MP pour ne pas trop rallonger ce post) ainsi qu'une copie d'écran de ta gestion des disques et de ce que montre PTEDIT32 qui permettra d'y voir plus clair pour les coordonnées CHS et les nombres de secteurs (pour PTEDIT regarde dans ma signature "les partitions disparues") PS : as-tu aggrandi ton D: aux dépends de C: où d'autres partitions ?
Romano91
 Posté le 22/08/2006 à 00:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Bonjour ! A la suite d'un message poster ici : [url]https://forum.pcastuces.com/sujet.asp?SUJET_ID=294156[/url] J'ai telechargé le logiciel testdisk, et voici ce qu'il m'affiche après l'accès à ce disque dur. [img width=650 height=487]http://rox91.free.fr/diskdurdefect.JPG[/img] J'avoue que je suis un peu perdu avec ce logiciel, et que j'aimerais avoir votre aide... Dans l'attente de vos réponses, merci d'avance ! [smile]
XXe Ciel
 Posté le 22/08/2006 à 08:33 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Je voulais juste au passage m'associer à tous ceux et celles qui ont déjà pris le temps de féliciter Romsk pour son travail de précision et sa disponibilité à nous venir en aide dans ce domaine qui dépasse largement mes connaissances... [bierre][hello]
sjerome74
 Posté le 22/08/2006 à 09:03 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Ha oui je viens de voir ce post et franchement j'espère ne pas avoir de partition perdu hi hi hi, même si romsk et une bête de ce sujet[clindoeil] Chapeau bas romsk.[bierre]
romsk
 Posté le 22/08/2006 à 11:44 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
salut Romano91, je suis étonné par le nombre de têtes qui apparait (16) alors que d'habitude c'est plutot 255 ou 240, mais bon comme t'as pas de message d'erreur du genre "bas sector count" ou autre (et que "16" fait partie des options qu'on peut voir), on va en rester pour l'instant au message qui apparait, à savoir le secteur de boot de la partition qui semble corrompu... va dans le menu "advanced" > entrée > flêche droite pour te mettre sur "boot" > entrée et fais nous une copie d'écran (et merci à enki et à sjerome74 pour leur soutien [hello])
Romano91
 Posté le 22/08/2006 à 17:06 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Bonjour Romsk! Voici comme tu me l'as demandé la capture d'écran. [img width=650 height=487]http://rox91.free.fr/diskdurdefect2.JPG[/img] Qu'en pense tu ?
romsk
 Posté le 22/08/2006 à 18:04 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien
intéressant car cette fois testdisk a vu que le nombre de têtes cloche... on pourrait remplacer le boot sector qui est "bad" par le backup boot sector qui est "ok", mais ça ça va écrire sur le DD alors que simplement modifier la geométrie dans un premier temps, ça n'écrira rien d'irréversible... donc va sur le menu geométrie > entrée > flêches gauche tu te positionnes sur "cylinders" > entrée > tape 19929 > entrée > tu te retrouves sur "heads" > entrée > tape 255 > entrée > flêche droite pour aller sur "ok" > entrée > "write" > entrée > redémarre et reviens nous dire ce que ça donne...
Publicité
Pages : [1] 2 3 4 5 ... Fin
Page 1 sur 93 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
Utilisation D'Eraser,
twcu.exe et utilisation CPU
testdisk et disque dur RAW
Utilisation de disque dur XP sp3 en externe
Pb suite à l'utilisation de la Freebox V6 (Révolution) en serveur d'impress
utilisation Duplicate & Same Files Searcher
utilisation aide en ligne orange impossible.
Utilisation d'un CD de récupération sur plusieurs PC
problème lié à l'utilisation d'un moniteur additionnel
utilisation de "cobian backup"
Plus de sujets relatifs à Utilisation de TestDisk en détails
 > Tous les forums > Forum Windows XP