> Tous les forums > Forum Linux
 Installation de Linux (Juste quelque infos SVP)
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
CoDeC
  Posté le 06/11/2005 @ 23:33 
Aller en bas de la page 
Nouvel astucien
Bonjours à tous!!! Etant attiré par linux je voulait avoir quelques informations aux sujet de son installation. J'ai recuperé sur le net les dvd d'installations de debian 3.1 (sur le site officiel) donc je voulait savoir une fois installer ce que j'obtiendrait; permet t'il dinstaller une interface graphique ou est ce que je resterait en mode texte???? Et dans l'eventualité ou je reste en mode texte une question qui me turlupine: pour installer une interface graphique j'ai donc le choix entre xfree, kde et gnome? puije installer gnome uniquement? ou alors suije obligé d'installer xfree avant gnome? quel est le rôle de xfree? Voila je pose c'est question par ce que les distrib pret a l'emploi sont trop flou sur ces point la et je ne comprend vraiment pas le rôle que joue xfree, je penssait qu'il suffisait dinstaller debian via les dvd (et donc atterire en mode texte) et ensuite d'installer gnome uniquement (via ligne de commande) Merci de vos reponse et bonne soirée ;)

Modifié par CoDeC le 06/11/2005 23:34
Publicité
ssssseb
 Posté le 07/11/2005 à 00:08 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
Salut CoDeC ! [dent]
Etant attiré par linux je voulait avoir quelques informations aux sujet de son installation.
C'est comparable à celle de Windows (si tu as eu jusqu'ici à reformater pour la voir [bigsmile]) excepté que tu peux configurer au besoin dès le départ (tu peux choisir les logiciels que tu utiliseras, la langue du système, la résolution d'écran ainsi que les dizaines d'autres paramètres matériels). Dépendant de la [url="http://fr.wikipedia.org/wiki/Distribution_Linux"]distribution[/url] que tu choisiras (là, tu dis avoir pris Debian), l'installateur variera notablement. Les distributions les plus faciles à installer sont Mandriva, Mepis, SuSE et, bien sûr, Ubuntu.
permet t'il dinstaller une interface graphique ou est ce que je resterait en mode texte????
Ça, c'est toi qui vois, mais par défaut, tu as une interface graphique. Toutefois, je te conseille vivement [url="http://www.ubuntu-fr.org/"]Ubuntu[/url] qui est en quelques sortes la petite soeur de Debian (elle fonctionne sur le même principe et est beaucoup plus facile à installer) [clindoeil].
Et dans l'eventualité ou je reste en mode texte une question qui me turlupine: pour installer une interface graphique j'ai donc le choix entre xfree, kde et gnome?
En choisissant Ubuntu, tu seras automatiquement dans les bras de GNOME, mais tu peux aussi opter pour [url="http://kubuntu.org/"]Kubuntu[/url] si tu préfères KDE (c'est surtout une affaire de goût, les deux conviennent pour n'importe qui). Ces deux distributions sont identiques à la différence près où avec Ubuntu, c'es GNOME, et Kubuntu, KDE [smile]. Aussi, note que tu as pas mal plus de choix que simplement les trois environnements que tu as cités. Parmi les plus connus, tu as KDE, GNOME, Fluxbox, XFCE, Enlightenment, Blackbox, FvWM, ... et la liste s'étend pendant un moment [langue].
puije installer gnome uniquement?
Avec Ubuntu, tu n'as rien à faire et tu auras uniquement GNOME au départ (mais tu pourras en installer d'autres aussi quand tu veux).
ou alors suije obligé d'installer xfree avant gnome?
Du moment où tu veux une interface graphique, tu as besoin de xfree. Néanmoins, les distributions récentes l'installent déjà pour toi. Retiens simplement qu'xfree, c'est vieux et que son remplaçant se nomme Xorg (question de n'induire personne en erreur s'il n'a pas installé d'interface graphique [bigsmile]). D'autre part, en choisissant d'installer GNOME par exemple, on t'installera automatiquement les dépendances après ta validation et donc tu n'auras pas à te casser la tête pour savoir ce qui te manque. Je te conseille quand même de prendre une distribution comme Ubuntu (un seul cédérom) ou Mandriva qui elle, utilise KDE. Debian est excellente, mais très loin d'être recommandée pour les débutants (et parfois même les moins débutants en cas de problème). Avec Ubuntu ou les autres mentionnées plus haut, la détection du matériel et autres trucs du genre te seront grandement facilités (parole de Linuxien [chinois]). Tu pourras utiliser les lignes de commandes quand tu le voudras par un simple raccourci du genre Ctrl+Alt+F1, mais des outils pour ça existent déjà dans les environnements graphiques (gnome-terminal pour GNOME ou encore Konsole pour KDE, pour exemples). À moins d'avoir vraiment un minimum d'espace ou vouloir créer un serveur Web (ou d'un autre type), l'interface graphique te simplifiera constamment la vie [clindoeil].
quel est le rôle de xfree?
En gros, c'est de te permettre d'utiliser GNOME et ses amis, mais maintenant c'est Xorg qui est utilisé (sauf sous Debian jusqu'à récemment et d'autres moins connues).
Voila je pose c'est question par ce que les distrib pret a l'emploi sont trop flou sur ces point la
Moi, pas comprendre [confus]...
je penssait qu'il suffisait dinstaller debian via les dvd (et donc atterire en mode texte) et ensuite d'installer gnome uniquement (via ligne de commande)
Bien, c'est une façon de procéder, mais dans le jargon linuxien, on t'appelera vite le «Geek» si tu commences ainsi [birthday] => http://fr.wikipedia.org/wiki/Geek Si tu veux savoir des trucs plus spécifiques sur l'installation ou plus tard encore, n'hésite pas à demander surtout ! [smile] Soit le bienvenu sur GNU/Linux, CoDeC ! [hello]

Modifié par ssssseb le 07/11/2005 00:28
k.rouge
 Posté le 07/11/2005 à 01:30 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Salut Il faut arrêter de diaboliser debian , debian est très facile à installer , je n'ai pas vu beaucoups de différences d'avec ubuntu , et surtout tu as pleins de documentations donc si tu es motivé et que tu ne recherches pas la facilité , tu as fait le bon choix et tu ne seras pas déçu d'avoir installer ta debian , bon , les 2 premiers cd sont suffisant pour installer debian en français et pendant l'installe tu auras le choix d'installer un environement graphique donc il suffit de ne pas cocher et tu pourras l'installer ensuite . Si tu veux installer un noyau version 2.6 tu taperas linux26 pour lancer l'installe , avant de lancer l'installe regarde les options! ! debian utilise tjrs XFree86 pour la version stable(sarge) en cd mais tu pourras passer assez vite en testing pour avoir des logiciels plus récents. Si tu zappes l'environnement graphique il faudra installer le système X avant ton bureau donc en root(admin):
#apt-get install x-window-system-core
si tu veux reconfigurer to serveur X (paramètre de ton écran , ta souris ,etc...):
#dpkg-reconfigure xserver-xfree86
idem quand tu vas installer xorg Vérifie tjrs le fichier de conf du serveur X c-a-d pour XFree86 le fichier est :
/etc/X11/XF86Config-4
pour xorg :
/etc/X11/xorg.conf
je te conseille vivement de savoir utiliser "nano" qui pourra te sauver si tu n'as plus de mode graphique tu pourras éditer tes fichiers et réparer les conneries!!!: http://www.gentoo.org/doc/fr/nano-basics-guide.xml ensuite tu peux installer un bureau
#apt-get install kde kde-i18n-fr
tu auras kde en fr
#apt-get install gnome-desktop-environment
pour la localisation en fr :
#dpkg-reconfigure locales
On demandes d'abord de choisir tous les locales , tu choisis les "fr" , ensuite 2eme question sur les paramètres régionnaux tu choisis fr_FR@euro . un lien pour configurer ta carte son avec alsa : http://www.gentoo.org/doc/fr/alsa-guide.xml Bienvenue ds le monde du logiciel libre et du choix ! @bientôt. ps: on oublit pas la famille BSD .
sorin_
 Posté le 07/11/2005 à 11:53 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Lire cette présentation Toujours dans un souci d'objectivité #8722; inaccessible étoile#8239;! — nous avons opté pour une présentation en un formulaire. Cela garantit en effet un traitement égal à chacune des distributions tout en explicitant avec clarté les caractéristiques de celles-ci. Voici une notice qui vous indiquera ce que vous trouverez dans chacun des points abordés par le formulaire. Par : % mentione l'auteur de la présentation avec éventuellement une adresse électronique où vous pourrez le joindre. Site officiel : <url_du_site> % ici est indiquée l'adresse du site officiel de la distribution. Vous y trouverez des informations complémentaires et pourrez y télécharger celle-ci. Type de distribution : binaire | source % cela vous indiquera à quel type de distribution vous avez affaire. * source : les applications des distributions sources doivent êtres compilées (parfois très longuement) en préalable à leur utilisation. En contre-partie celles-ci sont optimisées pour votre configuration. * binaire : les programmes installés sont immédiatement utilisables mais génériques. Les avantages en sont avant tout que ces distributions sont rapides à mettre en place et ne nécessitent pas d'installer d'outils de compilation. Autonomie : 0 | 1 | 2 % cela vous renseignera sur ce que vous pouvez attendre de la distribution — dans le meilleur des cas — quant à la gestion du matériel par le système. * 0 : vous devrez tout gérer manuellement, déclaration du matériel et configuration. * 1 : la distibution détecte automatiquement le matériel mais vous laisse le configurer. * 2 : la distribution détecte et configure automatiquement votre matériel. Option(s) de configuration : LC | IG | LC/IG+ | LC+/IG % cela vous informera sur la méthode de configuration pour laquelle la distribution a été pensée. * LC : "Ligne de Commande", la distribution est conçue pour être gérée via le shell et l'édition de ses fichiers. * IG : "Interface Graphique", la distribution est prévue pour être configurée via des outils graphiques. * LG/IG+ | LG+/IG : lorsque les deux modes de configuration sont possibles un « + » indique celui qui est prépondérant par rapport à la conception de la distribution. Petite configuration : -1 | 0 | 1 % pour les machines qui ont peu de ressources, indique à quel degré la distribution convient ou non à ce profil. * -1 : impossible sinon infernal. * 0 : possible mais pas pensé pour ça. * 1 : cadre avec la conception de la distribution. Notez que ces indications sont largement basées sur la philosophie de la distribution en question, l'obtention d'une solution légère passant avant toute chose par un choix judicieux d'interface graphique (préférez les gestionnaires de fenêtres tels que Fluxbox, FVWM, ou Window Maker aux environnements de bureau comme KDE et GNOME. Gestionnaire de paquets : % nom du gestionnaire de paquets et description succinte de son utilisation. Philosophie d'utilisation : % description rapide de la philosophie de la distribution selon ce qu'il ressort du site officiel. Concernant une utilisation de type serveur, traditionnellement vous serez orienté sur une Debian ou une Slackware. Sachez que dans les faits la plupart des distributions peuvent se prêter à cet usage, le tout étant pour vous de savoir épurer votre système afin de pouvoir le sécuriser efficacement (ce qui est évidemment plus facile à faire sur des distributions se configurant en ligne de commande). Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : % les éventuels articles de Léa consacrés à la distribution et susceptibles de vous épauler dans sa mise en place. Trouver la grenouille : % les distributions étant très souvent anglophones, quelques adresses pour joindre les communautés françaises de la distribution. [modifier] Les Sept Samouraïs de Léa [modifier] Debian Par Morgan. Site officiel : http://www.debian.org Type de distribution : binaire. Autonomie : 1. Option(s) de configuration : LC. Petite configuration : 1. Gestionnaire de paquets : Apt (Advanced Packaging Tool), il s'agit en fait d'une surcouche de l'utilitaire de base dpkg qui permet entre autres de gérer les dépendances. Parmi les nombreuses possibilités d'apt, les plus utilisées sont celles offertes par les commandes suivantes: apt-cache search pour faire une recherche dans la liste de paquetages disponibles, apt-get install pour installer un ou des paquetages, apt-get update pour mettre à jour la liste des paquetages et apt-get upgrade et apt-get dist-upgrade pour mettre à jour les paquetages installés. Philosophie d'utilisation : Les priorités de debian sont la stabilité et l'efficacité, et non pas la facilité d'utilisation. Afin de laisser la plus grande marge de manœuvre possible à l'utilisateur, n'est installé par défaut que ce qui est indispensable. La gestion des paquetages est aisée, le reste se fait à la main. Trois versions sont disponibles selon les goûts et le type d'utilisation: * stable : particulièrement stable et sécurisée, les paquetages ont été testés et retestés pendant au moins 6 mois avant d'être figés, il s'agit donc de versions parfois très anciennes de ces paquetages. * testing : bon compromis pour une utilisation de bureau, des paquetages assez récents mais parfois quelques ennuis. * unstable : des paquetages très récents et non-testés, se destine plutôt a des utilisateurs avertis. Même si sa réputation de difficulté est quelque peu exagérée, c'est plutôt une distribution à conseiller soit à des gens qui ont déjà quelques connaissances en GNU/Linux, soit à des débutants curieux de comprendre le fonctionnement du système et qui auront pris la peine de s'armer d'une bonne documentation. Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : Apt, dpkg et paquets Debian. Trouver la grenouille : Consultez le Petit Annuaire Francophone Debian. [modifier] Fedora Par Remi. Sites officiels : http://www.fedora.redhat.com, http://www.fedoraforum.org. Type de distribution : binaire. Autonomie : 2. Option(s) de configuration : LC/IG+. Petite configuration : 0. Gestionnaire de paquets : Fedora utilise les packages RPM, packages qui sont très simples à installer. Pour encore plus de facilité, des gestionnaires de packages tels Up2date (par défaut), Yum (en standard), Apt-rpm ou Smart furent créés afin de résoudre les problèmes de dépendances manquantes. Ces outils (qui disposent aussi d'interfaces graphiques) récupèrent les bibliothèques nécessaires à d’autres paquets sur le réseau, à partir de dépôts et se chargent d'installer ou supprimer des logiciels, mettre à jour le système automatiquement et ce, très facilement. Philosophie d'utilisation : Fedora offre un confort et une facilité d'installation, d'utilisation, d'administration très poussés et est accessible à tous, qu'ils soient confirmés sous GNU/Linux ou débutants. RedHat utilise Fedora comme plan de travail pour ses propres solutions professionnelles, en y incorporant les dernières technologies du monde GNU/Linux. Elle est idéale pour ceux qui veulent disposer des dernières versions et les derniers correctifs de sécurité. Le projet sort deux à trois nouvelles versions par an. Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : RPM, URPM et apt-get Trouver la grenouille : http://www.fedora-france.org. [modifier] Gentoo Par tuxfanch. Site officiel : http://www.gentoo.org Type de distribution : source / binaire (si on utilise la version Gentoo Reference Platform). A noter toutefois que Gentoo est pensée pour être essentiellement utilisée en mode source. Autonomie : 1 / 1. Option(s) de configuration : LC / LC. Petite configuration : -1 / 1. Gestionnaire de paquets : Portage, par le biais de la commande emerge ; il est assez similaire au système du port de BSD. De plus, Gentoo étant une distribution source, il faut y ajouter (entre autres) un fichier make.conf qui définit les directives de compilation communes, la langue à utiliser (français, anglais, chinois ... ) les éléments facultatifs à supporter (par exemple, si l'on a uniquement kde, on peut vouloir se passer des capacités d'un soft à s'intégrer dans gnome). Portage gère les dépendances lors de l'installation et lors de la désinstallation de paquets : par exemple, on installe un nouveau paquet par emerge <nom_du_paquet> . La commande revdep-rebuild permet de re-construire les dépendances inverses. On désinstalle un paquet d'un coup de emerge unmerge <nom_du_paquet> et on nettoye les dépendances par emerge --depclean. Par ailleurs, seuls les paquets validés pour une architecture sont disponibles directement, sinon ils sont masqués (on peut toujours leur enlever le masquage et les installer quand même, mais faudra pas venir se plaindre après ! ) : il n'y a pas de branche stable, test et devel chez Gentoo, tout est utilisable ou masqué. Philosophie d'utilisation : Gentoo (qui, au passage, se prononce djen-tou et désigne un manchot papou) fût principalement créée par Daniel Robbins. «L'historique» de la distribution est disponible ici ; mais pour faire court, disons que c'est le résultat de la visite d'un linuxien chez FreeBSD. C'est par ce côté polymorphe couplé à son aspect source que Gentoo ne se désigne plus comme une distribution mais comme une méta-distribution (on peut en effet installer un noyau BSD au lieu du noyau Linux). Gentoo a pour but d'être rapide (à l'exécution, pas à l'installation ;-) ), portée sur de très nombreuses architectures et facilement maintenable (les fichiers de configuration sont très documentés). Cependant, même si la documentation en ligne est traduite en français à 99%, il est préférable d'avoir quelques notions d'anglais (les aides dans les fichiers de configuration sont en anglais). Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : Certainement un injuste vide à combler :) Trouver la grenouille : http://fr.gentoo-wiki.com/Accueil. [modifier] Mandriva Par ceric35. Site officiel : http://www.mandrivalinux.com Type de distribution : binaire. Autonomie : 2. Option(s) de configuration : LC/IG+. Petite configuration : 0. Gestionnaire de paquets : rpmdrake est l'interface graphique des outils urpm* (User RPM) servant à la gestion des packages Mandriva. Il permet d'installer facilement n'importe quel package et gère automatiquement les dépendances associées. En plus des sources locales (CDs), il est aussi possible d'ajouter des sources distantes pour un choix de logiciels plus vaste. Philosophie d'utilisation : Mandriva Linux (anciennement Mandrake) a été créée dans le but de permettre au plus grand nombre d'utiliser facilement un système GNU/Linux. Elle intègre de nombreux outils graphiques visant à simplifier au maximum l'administration de ce système. Mandriva est donc une distribution facile d'installation et d'utilisation, mais s'oriente plus vers les stations de travail que les serveurs (sauf à se procurer la très onéreuse version dédiée à cet usage). Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : Installation de Mandrakelinux RPM, URPM et apt-get. [modifier] Slackware Par Le Groupe Slackware. Site officiel : http://slackware.org(ou.com) Type de distribution : binaire. Autonomie : 1. Option(s) de configuration : LC. Petite configuration : 1. Gestionnaire de paquets : pkgtool, cet outil est le regroupement de trois autres commandes : installpkg, removepkg, et updgradepkg qui servent respectivement à installer, supprimer et mettre à jour les paquets. Pour s'en servir, il suffit de taper *pkg <nom_du_paquet.tgz> ou tout simplement pkgtool dans le répertoire courant. Cet outil ne propose pas de gestion automatique des dépendances, mais on peut utiliser à cette fin un autre gestionnaire de paquets, swaret, toutefois non-supporté officiellement par Patrick Volkerding, le mainteneur de la distribution. Philosophie d'utilisation : La Slackware se veut avant tout simple dans ses principes et robuste à l'usage. Dans cette optique, elle s'attache à compenser son absence d'automatisation par une facilitation de la gestion manuelle grâce notamment à des fichiers de configuration bien commentés et à des ressources d'aide embarquées assez conséquentes. Une maîtrise moyenne de l'anglais est cependant bienvenue si l'on veut pouvoir la prendre en main rapidement sans trop de difficultés. Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : Installer la Slackware, Linux From Slack, Les paquetages Slackware. Trouver la grenouille : http://slackfr.org, http://slack-fr.org. [modifier] SourceMage Par Vlaaad. Site officiel : http://www.sourcemage.org. Type de distribution : source. Autonomie : 1. Option(s) de configuration : LC. Petite configuration : -1. Gestionnaire de paquets : Sorcery est le nom donné à l'ensemble des commandes de gestion de paquetages. La métaphore de sorcery amuse beaucoup ses utilisateurs :-) : cast <spell> permet par exemple de lancer un sort (télécharger les sources, compiler et installer le paquetage), dispel <spell> de le dissiper (désinstaller), gaze d'obtenir des informations. La gestion des grimoires (répertoires de sorts) se réalise à l'aide de la commande scribe. Enfin, Sorcery peut se mettre jour grâce à la commande du même nom. Philosophie d'utilisation : SourceMage est destinée aux utilisateurs qui aiment avoir le choix. Elle convient donc avant tout aux utilisateurs confirmés, soucieux d'obtenir un système optimisé pour leur architecture et qui correspond uniquement à leurs besoins. La stabilité de la distribution est atteinte en utilisant les dernières versions de logiciels libres, plutôt que sur des versions plus anciennes et patchées. Il s'agit d'une distribution communautaire anglophone, la maîtrise de l'anglais y est donc bienvenue. Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : Certainement un injuste vide à combler :) Trouver la grenouille : Les utilisateurs de SourceMage peuvent se documenter sur le wiki (traduction française en cours, les volontaires sont les bienvenus). Le forum n'est pas très actif, en revanche, le canal IRC #sourcemage, et son petit frère français #sourcemagefr (sur irc.freenode.net) accueillent très volontiers les nouveaux arrivants et leurs questions. [modifier] SuSE Par Phil. Site officiel : http://www.suse.fr/fr/ Type de distribution : binaire. Autonomie : 2. Option(s) de configuration : LC/IG+. Petite configuration : 0. Gestionnaire de paquets : Yast. Cet outil graphique est un centre de contrôle prévu pour gérer l'ensemble de la machine. Parmi ses modules, celui des logiciels propose l'installation et la désinstallation des paquets, mais gère en même temps de manière automatique les dépendances. S'il en manque lors d'une installation, Yast précise quelles sont les dépendances requises (avec leurs numéros de version). Il est également possible de gérer les paquets en installant un autre gestionnaire, par exemple apt4rpm. Philosophie d'utilisation : La SuSE est une distribution très populaire en Allemagne (mais pas seulement). Son utilisation s'adresse aux débutants comme aux personnes aguerries. Elle est donc tous publics. Yast contribue pour beaucoup à faciliter la gestion de la SuSE, grâce à une configuration entièrement graphique (il reste néanmoins possible de modifier les fichiers de configuration manuellement). La langue française est bien intégrée à l'ensemble de la distribution, même si certains modules de Yast demandent à être améliorés à ce niveau. Quelques articles relatifs disponibles sur Léa : Certainement un injuste vide à combler :) Trouver la grenouille : http://frenchsuse.free.fr, http://www.alionet.org. [modifier] C'est vraiment trop inzust'... :( Le choix des distributions mises en avant peut paraître éminemment discutable. Ne sachant sur quel critère intangible nous baser, nous avons en effet décidé de reprendre peu ou prou celles mentionnées dans les intitulés des forums de Léa. Pour les samouraïs des causes oubliées, sachez que vous êtes totalement libres de poursuivre cette présentation sur la [Signalez ce lien dans le forum Léa-Site s'il est mort page wiki] associée à cet article, la seule chose que nous vous demandons c'est de reprendre le formulaire et de vous efforcer de rester neutres dans la mesure du possible (évitez les « c’est génial#8239;! » et autres expressions décrivant plus votre enthousiasme que la distribution en tant que tel). Voici une liste commentée mais non exhaustive de quelques autres distributions, les sites sont les sites originaux : * Kaella ou KLA : Knoppix en français * Knoppix : Debian live (en français) * MandrakeMove : Mandrake live * Mepis : Debian live, axée sur la reconnaissance automatique du matériel (en français) * PCLinuxOS : « L’autre » Mandrake live (non officielle) * Red Hat : version payante de Fedora (en français) * Ubuntu/Kubuntu : Debian simplifiée, la première utilise GNOME, la seconde KDE (en français) * Vector : Une distribution optimisée pour ordinateurs assez anciens (AMD K6 et K6-2, Pentium I et II…) basée sur Slackware Voir aussi la rubrique distribution de la Logithèque de Léa, le Linux Distribution Chooser et pour une liste bien plus complète, voir Distrowatch. [modifier] Conclusion Nous voici parvenus au terme de cette présentation, nous espérons qu'elle vous aura aidé à trouver votre bonheur dans la luxuriante jungle des distributions GNU/Linux. De toute manière gardez à l'esprit que le choix d'une distribution ne vous enferme nullement à vie, car la structure du système reste globalement la même de l'une à l'autre si bien qu'un changement ne prend pas automatiquement des tournures de révolution. Au pire si vous hésitez, prenez celle dont la mascotte vous est le plus sympathique, l'important étant moins de tomber de suite sur la bonne distribution que de devenir un manchot — un vrai — qui explore la banquise à son gré sans rien demander à personne et pour cela aucune d'entre elles n'est contre-indiquée. :) Cette page est issue de la documentation 'pré-wiki' de Léa a été convertie avec HTML::WikiConverter. Elle fut créée par Seb le 02/05/2005.
CoDeC
 Posté le 07/11/2005 à 17:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Merci à ssssseb et k.rouge pour ces reponces (l'une etant complementaire de l'autre) Bien je croit que j'ai tout ce qu je voulait savoir avec ça j'ai plu qu'a remonter mon viel athlon d'1,3ghz et c'est partit en plus si le systemme me satisfait je me lancerai bien dans un tuning a l'efigie de tux, enfin ceci est une autre histoire.... Et tient voila qui me passe une autre question par la tete: Sur mon barebone (MSI Mega 865) les ventirad sont thermo regulé d'une fasson software aparement puissque quand j'ai lancer le live cd Ubuntu avec gnome 2.12 les ventillo sont resté a leur vitesse maximum alors que sous win dès qu'il charge l'OS, les ventillo reprenne une vitesse "normal"! Donc si j'install linux (Debian ou Ubuntu) ce problemme persisterat-il? Sinon ya t-il une solution a ceci? Merci encore de votre aide ;)
koala01
 Posté le 08/11/2005 à 05:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
Salut, Excuses moi sorin_, mais pourrais tu te renseigner quant à la date de la dernière mise à jour de l'appréciation de debain [question] Car, si elle date de plus de six mois (et elle risque de dater de bien plus que cela) elle risque réellement d'être tout à fait obsolète… Pour remettre les choses un tout petit peu à leur place, il est vrai que Debian est généralement considérée comme "plus pointue" (ce qui ne veut pas forcément dire plus compliquée, mais bien qu'il n'est pas exclu qu'il faille simplement savoir un peu mieux ce qu'on fait) à installer que d'autres distributions… Cette réputation lui vient du fait que c'est l'une des distributions qui apporte la plus grande importance à la stabilité et à la sécurité du système, au détriment c'est vrai d'un certain coté "user-freindly" et, pour être tout à fait honnête, les anciennes versions (celles de bien avant "sarge") étaient particulièrement difficiles à installer pour quelqu'un qui n'y connaissait rien… Par contre, depuis, la version 3.1 (surnommée "sarge") est sortie… L'installation de ubuntu (vu que d'aucuns prétendent que ubuntu serait plus facile à installer que Debian) est strictement identique à celle de sarge. La seule "différence" que l'on peut appercevoir entre debian et ubuntu (pour continuer la comparaison) est que ubuntu se base sur la liste de paquetage de "unstable" (communément appelée SID qui, bien que tout le monde semble le croire, ne signifie pas Still In Devlopment, mais est simplement le nom d'un personnage de cartoon "particulièrement enquiquineur"...) et que, par voie de conséquence, ubuntu peut présenter des paquetage "un peu plus à jour" que ne le ferait la version "testing" (autrement nommée, dans l'état actuel des choses "etch", du nom d'un autre personnage du même cartoon) Sachez (ca, je viens de l'apprendre) qu'entre l'entrée d'une version dans la branche "Sid" et son acceptation au sein de la branche "Etch" (selon les noms actuellement en vigueur) il ne semble y avoir un décallage que de quelques semaines (apparemment deux, pour etre précis) Le vrai décallage apparait entre la branche "sarge" (la version stable actuelle) et la branche "etch" (la version en test actuelle)… Une branche peut rester plusieurs années en test (tout en évoluant) avant de passer en stable. Comme le disent les gestionnaires de la distribution:"une branche donnée passe en stable…quand elle est prête"… En espérant que ces quelques lignes tordent le cou à cette idée tout à fait fausse que, à l'heure actuelle, ubuntu pourrait être plus facile à installer que Debian. Pour continuer ma question à sorin_, je sais qu'effectivement les versions d'avant "sarge" se configuraient exclusivement en mode console, mais, sur ce coup là, les mainteneurs de Debian on fait de très sérieux progrès: Bien sur, on peut toujours ergotter sur ce que l'on appelle "interface graphique", mais l'interface utilisée actuellement, même si elle est "médiocrement" basée sur ncurses, au lieu d'être un pur cliquodrome haut en couleur comme nous en présentent redhat ou mandriva, permet déjà parfaitement de configurer son système sans forcément devoir passer par la modification manuelle de fichiers de configuration (à quelques exceptions près, il faut l'avouer, comme le fichier /etc/fstab) Bien sûr, il est souvent plus facile (et plus rapide) de lancer la commande #aptitude ou la commande #synaptic que de commencer à parcourrir un menu de programme qui ne demande qu'à s'allonger, mais c'est également le cas de rpmdrake sous mandrake [clindoeil] Doit on pour la cause estimer que l'installation ne se fasse qu'en ligne de commande [question] ca dépend du point de vue… mais dans mon cas, pas vraiment… De la même manière, apt est effectivement une "surcouche" de dpkg, mais ton article ne mentionne nulle part la possiblité d'utiliser aptitude (en dehors d'un serveur x) ni synaptic (une fois dans un environnement fenetré), deux méthodes de gestion de paquetages "deb" pourtant existants et d'une facilité finalement fort proche que les fameux rpmdrake et autres… Même l'étape du partitionnement, sans être de la qualité d'un outil de partitionnement à la mandriva, est suffisemment clair (pour qui accepte de réfléchir trente secondes à ce qu'il fait) pour éviter les mauvaises manipulations… encore faut-il que la personne qui s'y attèle ne pense pas à ce qu'elle va préparer pour souper en le faisant (mais c'est un problème qui se pose de toutes manières systématiquement à ce moment là de n'importe quelle installation de n'importe quel système d'exploitation)
k.rouge
 Posté le 08/11/2005 à 12:11 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
salut Koala BRAVO , clair et net [bierre][chinois] heureusement que les choses changent et debian aussi...Il faut se mettre à jours au niveau des préjugés [bigsmile]...ce qui n'est pas bien les préjugés... @bientôt.
ssssseb
 Posté le 09/11/2005 à 05:41 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
Bonjour à vous, Je tenais tout de même à préciser que j'ai testé d'abord Debian (donc la notion de préjugés, j'espère ne m'est guère destinée [bigsmile]). Après comparaison entre les deux installations, j'ai tout bonnement remarqué par la force des choses qu'Ubuntu a été pour moi plus simple d'accès (pas plus facile à installer nécessairement, simplement plus accessible je crois pour le novice). Par exemple, j'ai eu à modifier le fichier XFree dans /etc/X11 pour obtenir un agencement correct du clavier ainsi qu'une bonne détection de la carte graphique. Ce n'est, il est vrai, rien de bien sorcier à régler, mais ça ne constitue pas forcément le réflexe premier d'un utilisateur profane. Je préfère d'ailleurs sur le fond Debian à Ubuntu, je ne m'en cache pas [clindoeil]. J'ai toutefois cru intelligent de suggérer en premier lieu Ubuntu qui s'installe de manière automatique (pas de sélection des paquetages ce qui pourrait rebuter pas mal de gens). Je suis pour la personnalisation de l'installation, mais dans mon propre cas, quand j'ai débuté avec Mandrake 9.2, je n'approfondissais pas vraiment mes recherches sur les possibilités de l'installateur et donc j'ai procédé d'une manière très classique (laissé Mandrake partitionner de lui-même, configurer mes périphériques, etc.). Je serais, bien sûr, heureux d'apprendre que les nouveaux venus prennent le temps de se documenter, c'est une excellente chose pour une entrée en matière, mais je n'aurais pas apprécié repousser un futur Linuxien en lui proposant un produit de grande qualité, j'en conviens, mais pas encore à la portée de tous. Bref, je dois me réfugier sous les couvertures en cette heure avancée au Québec, mais sachez que j'ai tenté de m'immiscer en connaissance de cause tout en étalant l'étendue de ma culture personnelle. Passez une bonne nuit/journée et à bientôt ! [dormir]

Modifié par ssssseb le 09/11/2005 05:44
k.rouge
 Posté le 09/11/2005 à 13:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Salut ssssseb Désolé pour les préjugés [clindoeil] , je suis d'accord avec toi mais c'est important que les nouveaux Gnu/Linuxiens fassent un petit effort de documentations et de tests positifs ou négatifs pour apprécier le système , je ne suis pas pour le tout graphique même si cela facilite l'approche et l'accroche à un système libre... et en même temps je comprends ton argument , que la plupart des gens veulent retrouver des habitudes en ayant une installe graphique , avec un beau bureau clicquable à merci et en plus gratuis , c'est vrai que le nouveau venu n'est pas forcément intéressé et peut-être n'a pas le temps de connaître en se documentant le mode de fonctionnement du système Gnu/Linux (connaître l'arborescence , éditer ses fichiers , les runlevels , créer des users , tirer partie du shell multicolore bien sûr , etc...) et M$ à bien compris cela !!!! En conclusion , le OS libre ont besoin du soutient financier du public donc le libre doit ce mettre à la portée d'un maximum de gens et pour cela il faut des OS trés faciles d'accès , et d'autres un peu moins pour les accros [langue], pas trop quand même [bigsmile] . @bientôt.
Page : [1] 
Page 1 sur 1

Vous devez être connecté pour participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !
Recevoir PC Astuces par e-mail


La Lettre quotidienne +226 000 inscrits
Avec l'actu, des logiciels, des applis, des astuces, des bons plans, ...

Les bonnes affaires
Une fois par semaine, un récap des meilleurs offres.

Les fonds d'écran
De jolies photos pour personnaliser votre bureau. Une fois par semaine.

Les nouveaux Bons Plans
Des notifications pour ne pas rater les bons plans publiés sur le site.

Les bons plans du moment PC Astuces

Tous les Bons Plans
29,99 €Caméra de surveillance TP-Link Tapo C200 à 29,99 €
Valable jusqu'au 20 Juin

Amazon fait une promotion sur la caméra de surveillance TP-Link Tapo C200 qui passe à 29,99 € livré gratuitement au lieu d'une quarantaine d'euros ailleurs. Cette caméra se connecte à votre réseau en WiFi et peut ensuite être contrôlée à distance. Elle offre une définition FullHD 1080p, la vision nocturne, la détection de mouvements (recevez une notification si quelque chose est détecté), une alarme sonore et visuelle. Le stockage se fait en local sur une carte MicroSD.


> Voir l'offre
9,99 €Windows 10 Pro 32/64 bits OEM à 9,99 €
Valable jusqu'au 20 Juin

Le vendeur sérieux Digital FR propose sur Amazon la clé d'activation pour Windows 10 professionnel en français 32 bits / 64 bits à 9,99 €. Cette clé livrée par email fonctionne avec l'outil d'installation et de création de support de Microsoft que vous pouvez télécharger ici ou directement avec l'ISO de Windows 10 Pro. De quoi installer légalement Windows 10 Pro sur un PC. Pour en savoir plus sur l'achat et l'installation d'une clé OEM de Windows 10, suivez les indications de notre dossier pratique.


> Voir l'offre
23,93 €Enceinte Portable Bluetooth JBL Go 2 à 23,93 € livrée
Valable jusqu'au 20 Juin

Amazon Espagne fait une promotion sur l'enceinte portable JBL Go 2 qui passe à 19,03 € (avec la TVA ajustée). Comptez 4,90 € pour la livraison en France soit un total de 23,93 € livrée alors qu'on la trouve ailleurs autour de 35 €. Vous pourrez écouter la musique d'un smartphone, d'une tablette ou d'un baladeur grâce à sa connexion sans fil bluetooth ou avec sa connexion filaire jack 3.5 mm. Cette enceinte ultra légère et robuste peut être emportée partout avec vous. Elle est étanche IPX7 pour piscine, plage et salle de bain. Plusieurs couleurs sont disponibles.


> Voir l'offre

Sujets relatifs
Rien à voir avec Linux, juste envie de partager avec vous les Linuxiens
Pas de connexion Wifi après installation Linux Mint 17.1
Installation DualBoot => Windows 7 // Linux
installation linux mint
Problème installation linux
installation linux via usb en dual boot avec seven
installation linux sur nouveau disque dur
aide au téléchargement et installation de linux
Arch Linux, image d'installation 2012.07.15
Problème Installation d'un système Linux
Plus de sujets relatifs à Installation de Linux (Juste quelque infos SVP)
 > Tous les forums > Forum Linux