> Tous les forums > Forum À côté
 [TV] «Je ne suis pas votre nègre»
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
jpdelx
  Posté le 21/04/2017 @ 16:28 
Aller en bas de la page 
Astucien

Publicité
Tilde
 Posté le 21/04/2017 à 18:18 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Maître astucien

Salut tlm,

maxsou1948
 Posté le 22/04/2017 à 02:37 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Patoche
 Posté le 22/04/2017 à 04:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Multi-récompensé (Prix du meilleur film documentaire, Philadelphia 2016 – Prix de la meilleure écriture documentaire, IDA Creative Recognition Awards – Prix du meilleur documentaire, Los Angeles Film Critics Awards 2016 – Prix du public, Toronto 2016, Chicago 2016 et Hamptons Film Festival 2016 – Prix du public du meilleur documentaire dans la section "Panorama" et Mention spéciale du Prix du jury œcuménique, Berlinale 2017 – Prix Gilda Vieira de Mello, FIFDH 2017), nominé aux Oscars en février dernier, «Je ne suis pas votre nègre» livre un témoignage effrayant, et pourtant bien réel, de la violence raciale qui sévit aux Etats-Unis, et plus généralement en Occident, avec son lot de cruautés et d’hypocrisie.

jpdelx
 Posté le 26/04/2017 à 07:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut

~> http://www.arte.tv/guide/fr/051638-000-A/je-ne-suis-pas-votre-negre

À partir des textes de l'écrivain noir américain James Baldwin (1924-1987), le cinéaste Raoul Peck revisite les années sanglantes de lutte pour les droits civiques, à travers notamment les assassinats de Martin Luther King Jr., Medgar Evers et Malcolm X. Un éblouissant réquisitoire sur la question raciale.

En juin 1979, l’auteur noir américain James Baldwin écrit à son agent littéraire pour lui raconter le livre qu'il prépare : le récit des vies et des assassinats de ses amis Martin Luther King Jr., Medgar Evers, membre de la National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) et Malcolm X. En l'espace de cinq années, leur mort a traumatisé une génération. En 1987, l'écrivain disparaît avant d'avoir achevé son projet. Il laisse un manuscrit de trente pages, Notes for Remember this House, que son exécuteur testamentaire confiera plus tard à Raoul Peck (L'école du pouvoir, Lumumba).

Colère froide

Avec pour seule voix off la prose fiévreuse et combative de Baldwin, le cinéaste revisite les années sanglantes de lutte pour les droits civiques, les trois assassinats précités, et se penche sur la recrudescence actuelle de la violence envers les Noirs américains, ce qui confère une troublante actualité aux propos de l'écrivain. James Baldwin ne se contente pas de dénoncer les violences et les discriminations à l'égard des Noirs, la terreur dans laquelle lui et ses semblables vivent. Il s'attaque à ce qui, dans la culture américaine, et le cinéma hollywoodien en particulier, s'obstine à fausser la réalité : l'innocence factice, l'héroïsme côté blanc, la souffrance, la faiblesse côté noir, sans oublier les hypocrites scènes de réconciliations raciales. "Les Blancs doivent chercher à comprendre pourquoi la figure du nègre leur était nécessaire", assène-t-il lors d'une allocution télévisée. À ce commentaire, à mi-chemin entre colère froide et implacable réquisitoire, dit par JoeyStarr (Samuel L. Jackson assurant, lui, la version anglaise) répond, dans une alchimie impeccable, un fascinant flot d'images (reportages, archives, extraits de films, photos) qui nous propulse au cœur de l'identité américaine, voire occidentale, de ses cruautés et de ses faux-semblants. En plus de rendre hommage à un écrivain majeur, ce documentaire, primé à maintes reprises, offre un voyage saisissant au cœur d'une société américaine au bord de l'implosion. L'un des plus beaux films de Raoul Peck qui, à l'instar de Baldwin, porte sur son sujet un regard sensible et engagé.

@lpf

J.Phil.



Modifié par jpdelx le 26/04/2017 07:16
ionar
 Posté le 26/04/2017 à 08:45 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucienne

jpdelx
 Posté le 26/04/2017 à 16:37 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Salut

Je trouve que le choix de JoeyStarr

comme narrateur n'est vraiment pas

judicieux !

@lpf

J.Phil.



Modifié par jpdelx le 26/04/2017 16:42
Page : [1] 
Page 1 sur 1

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !

Sujets relatifs
Ordissimo:votre avis
" Vérifiez vite votre frigo et vos placards !"
des compteurs électriques faussent votre consommation
Comptes bancaires oubliés_ retrouver facilement votre argent
Mettre à jour votre signature sur PC Astuces
Je suis - toujours - Charlie... 2 ans après !
Votre voiture va t'elle choisir de vous tuer ?
Votre avenir 2017 en 3 mots....
Un sapin de Noël dans votre assiette !
Elle repart et c'est de votre faute
Plus de sujets relatifs à [TV] «Je ne suis pas votre nègre»
 > Tous les forums > Forum À côté