> Tous les forums > Forum À côté
 Plus de 260 M€ de fraude à l’Assurance maladie détectée en 2018
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
Jean_Aymard
  Posté le 11/10/2019 @ 11:32 
Aller en bas de la page 
Astucien

Publicité
poussebois
 Posté le 11/10/2019 à 11:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

,

Oui, embaucher les fraudeurs : cela diminuerait à la fois le nombre de chômeurs et le nombre de fraudeurs.

Faire d'une pierre, deux coups .

Jean_Aymard
 Posté le 11/10/2019 à 11:57 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour Poussebois

Ce ne serait pas une mauvaise idée

Elle avait même été une grande réussite à l'époque de Napoléon, avec Vidocq

http://www.leparisien.fr/faits-divers/histoire-la-metamorphose-de-vidocq-16-12-2018-7967103.php



Modifié par Jean_Aymard le 11/10/2019 13:13
tecnic
 Posté le 11/10/2019 à 12:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Message original par Jean_Aymard

Pourtant avec le chômage existant, si nos élus le voulaient bien il serait possible d'embaucher

Bonjour . N' y-a-t il que les élus qui soient responsables ? .......

https://www.lexpress.fr/emploi/le-nombre-d-offres-d-emploi-en-forte-hausse_2102723.html

Jean_Aymard
 Posté le 11/10/2019 à 13:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour Technic

Qui c'est qui donne des milliards au travers du CICE aux entreprises sans contre partie ?

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/01/09/pme-ou-entreprises-du-cac-40-qui-beneficie-des-20-milliards-du-cice_5406893_4355770.html

Tu ne crois pas que cela serait plus utile si on formait les personnes au chômage à des emplois en manque de M.O.

On a perdu le savoir faire dans de nombreux métiers manuels, et on se retrouve avec d'énormes problèmes comme à Flamanville où de nombreuses soudures sont à reprendre

S'il y avait de bons soudeurs comme c'était encore le cas dans les années 70, les soudures ne seraient pas à reprendre.

Je bossais sur un chantier à Fos où on construisait des plateformes de forage, il y avait de nombreux soudeurs toutes positions.

Toutes les soudures étaient contrôlées (Radio) et il y avait très peu de réparations à effectuer.

----

Pour ce qui est du chômage on nous raconte ce que l'on veut.

- les chiffres donnés sont ceux d'une seule catégorie, la catégorie A

- si un mec a travaillé 1 jour dans le mois il n'est pas dans cette catégorie

- on met des gens en formation bidon pour les sortir des chiffres

- et il y a de nombreux sans emplois donc sortis des statistiques qui bossent au noir

Comment veux-tu que le nombre de sans emploi baissent alors que de nombreuses entreprises licencient

- 3M France confirmation : l’usine de Beauchamp fermera bien début 2019,

- Banque de France environ 10.000 postes seront supprimés sur 2018 et 2019.

- Carrefour France le groupe va se séparer de 5.000 salariés,

- Coca Cola France info qui remonte de Marseille: en ce moment un plan social est en négociation, il faut virer 25% des l’effectifs, cadre employé, commercial etc…

- Hôpitaux de Marseille 800 suppressions de postes AP-HM demandées par la région

- Sté Générale annoncés plusieurs milliers d'emploi

- Michelin annoncé fermeture Usine

et de nombreuses PME

beorcs
 Posté le 11/10/2019 à 15:25 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Message original par Jean_Aymard

Bonjour

Manque de contrôle => manque de contrôleurs

Pourtant avec le chômage existant, si nos élus le voulaient bien il serait possible d'embaucher

http://leparticulier.lefigaro.fr/article/plus-de-260-meur-de-fraude-a-l-assurance-maladie-detectee-en-2018/?utm_source=leparticulier&utm_medium=newsletter&utm_campaign=newsletter_la_recap_de_la_semaine_20191011&mediego_euid=%5B7908867%5D&een=f0c471e8b7b58bbcf67fb459416c80d5&seen=6&m_i=gOxLRZ9rhxWLjJroWINWKL1io1cQVxhIqs6a69hjCpk7zwCK%2BM%2B%2B9RyfN9hKHNdFxbAms3QCEM2z7LIGZIGHxJjWr8Y5s3w7C%2B

Ce qui m'interpelle dans ce petit article, c'est qu'un fraudeur sur 2 soit un professionnel : mais là bizarrement, l'article ne fournit aucun détail.

Papyjan07
 Posté le 11/10/2019 à 15:38 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Bonjour,

Il faut distinguer entre les pourcentages de fraudeurs et les pourcentages attribués des sommes constitutives de la fraude. Voir extrait ci-dessous:

Dans son dernier bilan, la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (Cnam) rappelle que les assurés représentent plus de la moitié des cas de fraude. Pourtant, ils ne sont responsables que de 22% du montant total des préjudices recensés... Sur les 261,2 millions d'euros de fraudes "détectés" et "stoppés" en 2018 par l'Assurance Maladie, les trois quarts (soit 130 millions d'euros) sont en fait dus aux "tricheries" des professionnels et établissements de santé. Ainsi, 47% de ce montant est imputable aux professionnels eux-mêmes, et 30% aux établissements de soin.

tecnic
 Posté le 11/10/2019 à 15:41 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
beorcs a écrit :
: mais là bizarrement, l'article ne fournit aucun détail.

Bonjour . L'article donne l'exemple de la CMU touchée indûment par un particulier et de l'autre côté la fraude d'un infirmier ! 50/50 .

beorcs
 Posté le 11/10/2019 à 15:50 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

tecnic a écrit :
beorcs a écrit :
: mais là bizarrement, l'article ne fournit aucun détail.

Bonjour . L'article donne l'exemple de la CMU touchée indûment par un particulier et de l'autre côté la fraude d'un infirmier ! 50/50 .

Oui, c'est vrai : sur le nombre de cas.

J'aurais dû préciser mieux ma pensée : sur les 261,2 millions d'euros de fraude à l'Assurance Maladie, quelle somme est imputable à des professionnels, et quelle somme est imputable à des assurés ? Et ensuite, concernant assurés et professionnels, quel pourcentage peut-on attribuer à des oublis, ou des règles mal comprises, et quels pourcentages exacts de fraudes délibérées ?

tecnic
 Posté le 11/10/2019 à 16:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
beorcs a écrit :

J'aurais dû préciser mieux ma pensée : sur les 261,2 millions d'euros de fraude à l'Assurance Maladie, quelle somme est imputable à des professionnels, et quelle somme est imputable à des assurés ? Et ensuite, concernant assurés et professionnels, quel pourcentage peut-on attribuer à des oublis, ou des règles mal comprises, et quels pourcentages exacts de fraudes délibérées ?

Que de questions pour lesquelles je n'ai pas les réponses ! Copie blanche pour l'instant monsieur l'examinateur .....

Jean_Aymard
 Posté le 11/10/2019 à 17:13 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

beorcs a écrit :

J'aurais dû préciser mieux ma pensée : sur les 261,2 millions d'euros de fraude à l'Assurance Maladie, quelle somme est imputable à des professionnels, et quelle somme est imputable à des assurés ? Et ensuite, concernant assurés et professionnels, quel pourcentage peut-on attribuer à des oublis, ou des règles mal comprises, et quels pourcentages exacts de fraudes délibérée ?

Bonjour

Pourtant tu as eu une réponse de "Papyjan" claire, nette et précise

la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (Cnam) rappelle que les assurés représentent plus de la moitié des cas de fraude. Pourtant, ils ne sont responsables que de 22% du montant total des préjudices recensés... Sur les 261,2 millions d'euros de fraudes "détectés" et "stoppés" en 2018 par l'Assurance Maladie, les trois quarts (soit 130 millions d'euros) sont en fait dus aux "tricheries" des professionnels et établissements de santé. Ainsi, 47% de ce montant est imputable aux professionnels eux-mêmes, et 30% aux établissements de soin.

Scapo
 Posté le 11/10/2019 à 18:42 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Slt,

Ainsi, sur les 261,2 millions d’euros de fraude, 47 % concernaient des professionnels et 30 % des établissements de soins.
Les assurés représentent quant à eux plus de la moitié (51 %) des cas répertoriés, mais seulement 22 % des sommes en jeu.

Chaque année, les préjudices les plus importants portent sur les remboursements de soins de ville (hors hôpital), à hauteur de 128,8 millions d’euros en 2018.
96 % de cette somme est imputable aux médecins, infirmiers, pharmacies, laboratoires et ambulanciers.

L’Assurance maladie donne l’exemple d’un infirmier, condamné à rembourser les 175.000 euros de soins fictifs ou frauduleux qu’il avait facturés à l’organisme.

https://www.20minutes.fr/societe/2618419-20191002-assurance-maladie-plus-260-millions-euros-fraudes-detectees-2018

beorcs
 Posté le 11/10/2019 à 19:24 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Jean_Aymard a écrit :
beorcs a écrit :

J'aurais dû préciser mieux ma pensée : sur les 261,2 millions d'euros de fraude à l'Assurance Maladie, quelle somme est imputable à des professionnels, et quelle somme est imputable à des assurés ? Et ensuite, concernant assurés et professionnels, quel pourcentage peut-on attribuer à des oublis, ou des règles mal comprises, et quels pourcentages exacts de fraudes délibérée ?

Bonjour

Pourtant tu as eu une réponse de "Papyjan" claire, nette et précise

la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (Cnam) rappelle que les assurés représentent plus de la moitié des cas de fraude. Pourtant, ils ne sont responsables que de 22% du montant total des préjudices recensés... Sur les 261,2 millions d'euros de fraudes "détectés" et "stoppés" en 2018 par l'Assurance Maladie, les trois quarts (soit 130 millions d'euros) sont en fait dus aux "tricheries" des professionnels et établissements de santé. Ainsi, 47% de ce montant est imputable aux professionnels eux-mêmes, et 30% aux établissements de soin.

Oui, merci : mea culpa . D'ailleurs l'article de 20mn cité par Scapo est plus précis. La seconde partie de ma question (concernant assurés et professionnels, quel pourcentage peut-on attribuer à des oublis, ou des règles mal comprises, et quels pourcentages exacts de fraudes délibérées ?) est articulée avec la première (quel pourcentage...?).

Je m'explique : je pense que pour une grande majorité de cas, les fraudes des professionnels sont mûrement réfléchies (préméditées, si tu veux). Á part les cas flagrants de fraude lourde comme celui cité dans ton article, il doit y avoir selon moi, chez les salariés précaires et autres ayant-droit pauvres beaucoup plus de gens n'ayant pas été scolarisés, et donc plus d'analphabètes et d'illettrés : donc beaucoup de quiproquos et d'oublis. (peut-être que je me trompe ?)

Ce qui serait intéressant à savoir, c'est si ces "oublis" et/ou quiproquos sont comptés comme fraude, et selon quels critères.(542.000 euros portaient sur l’aide médicale d’Etat pour les étrangers : là, qui a fraudé ? On peut légitimement se poser la question, non ?)

Si par ex., 50% des fraudeurs de la Sécu sont des fraudeurs avérés (qui fraudent sciemment) et 50% parce qu'ils n'ont pas correctement interprété, ou si 95% sont en fait des escrocs à la Sécu, qui se font gauler, ...ce n'est pas la même chose.

En revanche, l'infirmier, condamné à rembourser les 175.000 euros de soins fictifs ou frauduleux qu’il avait facturés, savait parfaitement ce qu'il faisait. .

Page : [1] 
Page 1 sur 1

Vous devez être connecté pour participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !
Recevoir PC Astuces par e-mail


La Lettre quotidienne +226 000 inscrits
Avec l'actu, des logiciels, des applis, des astuces, des bons plans, ...

Les bonnes affaires
Une fois par semaine, un récap des meilleurs offres.

Les fonds d'écran
De jolies photos pour personnaliser votre bureau. Une fois par semaine.

Les nouveaux Bons Plans
Des notifications pour ne pas rater les bons plans publiés sur le site.

Les bons plans du moment PC Astuces

Tous les Bons Plans
184,99 €Casque sans fil à réduction de bruit Sony WH-1000XM3 (Hi-Res Audio, Bluetooth/NFC) à 184,99 €
Valable jusqu'au 28 Novembre

Boulanger propose actuellement l'excellent casque sans fil à réduction de bruit et Hi-Res Audio Sony WH-1000XM3 à 184,99 € (remise effectuée dans le panier). On le trouve ailleurs à partir de 250 €. Jusqu'à 30h d'autonomie avec la fonction de réduction de bruit activée et fonction Quick Attention pour réduire instantanément le volume de votre musique et pouvoir suivre une conversation. 


> Voir l'offre
59,90 €Kit de 16 Go (2 x 8 Go) de mémoire DDR4 Corsair Vengeance LPX 3200 MHz à 59,90 €
Valable jusqu'au 29 Novembre

Amazon fait une promotion sur le kit de 16 Go (2x8 Go) de mémoire DDR4 Corsair Vengeance LPX 3200 MHz CL16 qui passe à 59,90 € livré gratuitement. On le trouve ailleurs autour de 80 €.


> Voir l'offre
-20%-20% sur une sélection d'articles reconditionnés Amazon
Valable jusqu'au 29 Novembre

Amazon offre actuellement 20% de remise immédiate sur une large sélection (+10 000 produits) d'articles reconditionnés par ses soins. Tous les articles reconditionnés par Amazon bénéficient des mêmes garanties et services que les produits neufs : livraison gratuite dès 25 €, retours possibles dans les 30 jours. Cette remise sera automatiquement déduite lors de l’étape de finalisation de votre commande.


> Voir l'offre

Sujets relatifs
les Français auraient perdu 260€ par mois de pouvoir d'achat en 20 ans
Assurance vie Le palmarès des taux de rendement 2018
Marché de l’assurance Premiers pas d’Amazon en France
Le profil du Tour de France 2018 en 3D.
temoignage de "maladie sclerose en plaque"
la réforme de l'assurance maladie
La redevance TV devrait baisser de 1 € en 2020
Les récoltes de miel en très forte baisse en Europe
Robert De Niro dézingue Trump en direct à la télévision 🚽
solde 2019 de l'impôt sur le revenu 2018
Plus de sujets relatifs à Plus de 260 M€ de fraude à l’Assurance maladie détectée en 2018
 > Tous les forums > Forum À côté