> Tous les forums > Forum À côté
 les violences dans l EN
Ajouter un message à la discussion
Page : [1] 
Page 1 sur 1
devant derriere
  Posté le 05/12/2020 @ 14:17 
Aller en bas de la page 
Petit astucien

Bon puisque il m a été demandé d ouvrir un sujet sur l Education Nationale , et sans vouloir régler de conflit personnel , et au motif que cela n 'était que des anecdotes sans importance statistiquement,depuis ce lien :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/1283795#graphique-figure2

on peut lire pas mal d informations sur la noble institution dont ici un extrait:

"Éducation nationale : des métiers exposés aux menaces et aux insultes

Hélène Guedj, division Études sociales, Insee, Benjamin Beaumont, Depp

Si les violences physiques contre les personnels de l'Éducation nationale (professeurs des écoles, enseignants du second degré, conseillers et assistants d'éducation, chefs d'établissement) sont relativement rares, chaque année en moyenne, 12 % d'entre eux déclarent faire l'objet de menaces ou d'insultes dans l'exercice de leur métier. Cette proportion est près de deux fois plus élevée que dans l'ensemble des autres professions.

Les enseignants de collèges et lycées sont le plus souvent menacés ou insultés par des élèves (3 cas sur 4) tandis que ceux de maternelle et primaire le sont majoritairement par des adultes (7 cas sur 10). Les personnels les plus jeunes sont particulièrement exposés ; en revanche, les femmes ne sont pas plus menacées ou insultées que leurs collègues masculins. Dans l'année qui suit l'incident, en moyenne, 46 % des personnels de l'Éducation nationale menacés ou insultés dans l'exercice de leur métier signalent des séquelles telles que des troubles du sommeil ou une perte de confiance en soi. Un tiers des victimes estiment que l'incident a perturbé leur vie quotidienne, notamment leur vie professionnelle."

Si on reprend les chiffres avec 742 450 enseignants de l EN 12% donne 89094 personnes qui ont subit ces problèmes et comme 46% signalent des troubles personnels cela ferait 40 092 qui seraient affectées. C'est exact cela ne fait pas descendre les gens dans la rue et encore moins ériger des barricades mais cela souligne un état général assez déplorable qui ne fait que s agrandir. Alors je veux bien que cela soit négligeable et que cela n empêchera pas l EN de fonctionner, mais les insatisfaits se manifestent de plus en plus souvent et vouloir ne pas en tenir compte cela ne fera qu augmenter le climat de défiance vis à vis de cette institution. On demande au travers d une loi de changer la Police il faudra sans doute un jour le faire ailleurs. L EN n'est pas hors sol elle est en prise directe avec les citoyens et certains d entre eux sont assez en colère.

Publicité
yves.vaissiere
 Posté le 05/12/2020 à 17:01 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

les insatisfaits se manifestent de plus en plus souvent et vouloir ne pas en tenir compte cela ne fera qu augmenter le climat de défiance vis à vis de cette institution

Attends : les insatisfaits, qui ? Et de quoi ? Tu pars sur des agressions subies par des enseignants, OK, pour aboutir une ligne plus bas à une défiance envers eux, du reste de la population ...

(ou alors il manque un paragraphe, au moins une phrase : les agressions que certains subissent les rendent branques, et donc des gens se disent qu'il faut s'en méfier ...)

C'est encore plus net que ton incidente (première intervention commençant par "RE") https://forum.pcastuces.com/sujet.asp?page=-1&f=9&s=57682&REP_ID=6263192 sur le topic de Pabinvusur la Sécurité Globale, où c'étaient donc les garde-chiourmes d'il y a un demi-siècle (et plus) qui avaient été déterminants pour les violences urbaines actuelles ...

devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 17:12 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Pas de commentaire. Tu Va sur le lien de l INSEE puisque tu es M.stat tu verras et tu comprendras .Je n en doute pas.

Fin pour moi de la com avec le spécialiste de l EN .

yves.vaissiere
 Posté le 05/12/2020 à 17:24 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Non, je ne comprends pas.

Même être "Monsieur Stats" ou spécialiste de l'E. N. (les instits n'étant que les O. S., ouvriers spécialisés), ne serait d'ailleurs pas une garantie de comprendre où tu veux en venir : tu devais être plus explicite envers tes lecteurs.

Jean_Aymard
 Posté le 05/12/2020 à 17:32 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Bonjour

Il certain qu'aucun maitre ou pion ne pourrait aujourd’hui donner à un élève les punitions qui étaient données dans les années 50 et même au début des années 60.

Etre à genoux sur le coin de l'estrade du pion qui surveille les gamins en étude, ce n'est même pas pensable, sa tient plus de la torture que la punition pour un enfant.

Mais comme nos parents ne réagissaient pas comme, les parents d'aujourd'hui personne ne "parlait"

devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 17:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
yves.vaissiere a écrit :

Non, je ne comprends pas.

Même être "Monsieur Stats" ou spécialiste de l'E. N. (les instits n'étant que les O. S., ouvriers spécialisés), ne serait d'ailleurs pas une garantie de comprendre où tu veux en venir : tu devais être plus explicite envers tes lecteurs.

NON !

Ikewdu_
 Posté le 05/12/2020 à 17:50 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Salut,

Je ne comprends pas trop la finalité de ce sujet.

Quoi qu'il en soit, je te conseille de ne pas trop te fier aux chiffres et aux données officielles. On appelait l'armée autrefois "la grande muette".Eh bien, sache qu'elle a aujourd'hui une petite sœur qui souffre du même handicap : la plupart des signalements et des rapports qui sont rédigés par les profs se perdent dans les limbes de la "voie hiérarchique". Souvent, ça ne franchit même pas la porte d'un établissement. Donc, les chiffres des incidents sont énormément sous-évalués. Voici quelques exemples que je rends volontairement imprécis, devoir de réserve oblige :

- Il est aujourd'hui impossible, dans un lycée, dans une académie, même en faisant la demande écrite, de savoir combien de cas de Covid sont recensés (tant du côté profs que du côté élèves). Tout s'apprend par "ouï-dire". et même les gens concernés ne l'avouent que du bout des lèvres.

- Officiellement, les gestes barrières sont appliqués à la lettre, mais dans le même temps, on peut recevoir des mails internes expliquant pourquoi l'entretien des locaux et des outils n'est pas fait : je te le donne en mille, c'est le manque de personnel.

- La plupart des affaires sont placées sous la loi de l'omerta. On fait pression sur les gens pour qu'ils ne portent pas plainte, ou s'ils l'ont fait, pour qu'ils la retirent. Et si la rumeur fait que les personnels l'apprennent, on incite "poliment" les gens à ne pas en parler, même entre eux.

- L'affaire S. Paty a également une grande part d'ombre en interne. Sans entrer dans le détail, je suis convaincu que ce ne sont pas les palmes académiques qu'il aurait reçues s'il n'était pas mort dans les conditions qu'on connaît.

Pour conclure sur ce sujet : si les gosses ont de mauvais profs, des profs absents; s'ils subissent des conflits ; s'ils se découragent ; s'ils se plantent dans le supérieur, ou peinent à décrocher un job avec un diplôme bidon, c'est parce que cette institution pratique l'optimisation artificielle, dissimule la réalité des faits, trompe ses "clients" sur leur véritable potentiel et sur les perspectives qui leur sont offertes . Je parle de clients car, de plus en plus, les méthodes de marketting et de management du privé y sont appliquées. On trouve de moins en moins de candidats sérieux aux concours qui dans le même temps se "déspécialisent" : ce n'est pas un hasard.



Modifié par Ikewdu_ le 05/12/2020 18:10
jujube2
 Posté le 05/12/2020 à 18:05 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Maître astucien

Je ne comprends pas trop la finalité de ce sujet.

Rassure toi, vu la référence à l'autre sujet (violences policières), tu n' es pas le seul !

beorcs
 Posté le 05/12/2020 à 18:13 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Astucien

Ikewdu_ a écrit :

- Il est aujourd'hui impossible de savoir dans un lycée, dans une académie, même en faisant la demande écrite, combien de cas de Covid sont recensés (tant du côté profs que du côté élèves). Tout s'apprend par "ouï-dire". et même les gens concernés ne l'avouent que du bout des lèvres.

, Ça, c'est inadmissible car tout le monde est concerné : étonnant que les syndicats d'enseignants, les parents d'élèves ne l'ait pas dénoncé haut et fort (ou alors que les médias ne relaient pas). Merci pour l'info.

.

Pour conclure sur ce sujet : si les gosses ont de mauvais profs, des profs absents; s'ils subissent des conflits ; s'ils se découragent ; s'ils se plantent dans le supérieur, ou peinent à décrocher un job avec un diplôme bidon, c'est parce que cette institution pratique l'optimisation artificielle, dissimule la réalité des faits, trompe ses "clients" sur leur véritable potentiel et sur les perspectives qui leur sont offertes . Je parle de clients car, de plus en plus, les méthodes de marketting de management du privé y sont appliquées. On trouve de moins en moins de candidats sérieux aux concours qui dans le même temps se "déspécialisent" : ce n'est pas un hasard.

Clair, net : puisse ta courte explication éclairer autant de lanternes que possible. Nous, profanes, pour la plupart déconnectés de tout enseignement depuis que nous avons quitté lycée, fac ou grandes écoles, nous oublions trop souvent ces évidences.

Publicité
devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 18:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Ikewdu_ a écrit :

Salut,

Je ne comprends pas trop la finalité de ce sujet.

Quoi qu'il en soit, je te conseille de ne pas trop te fier aux chiffres et aux données officielles. On appelait l'armée autrefois "la grande muette".Eh bien, sache qu'elle a aujourd'hui une petite sœur qui souffre du même handicap : la plupart des signalements et des rapports qui sont rédigés par les profs se perdent dans les limbes de la "voie hiérarchique". Souvent, ça ne franchit même pas la porte d'un établissement. Donc, les chiffres des incidents sont énormément sous-évalués. Voici quelques exemples que je rends volontairement imprécis, devoir de réserve oblige :

- Il est aujourd'hui impossible de savoir dans un lycée, dans une académie, même en faisant la demande écrite, combien de cas de Covid sont recensés (tant du côté profs que du côté élèves). Tout s'apprend par "ouï-dire". et même les gens concernés ne l'avouent que du bout des lèvres.

- Officiellement, les gestes barrières sont appliqués à la lettre, mais dans le même temps, on peut recevoir des mails internes expliquant pourquoi l'entretien des locaux et des outils n'est pas fait : je te le donne en mille, c'est le manque de personnel.

- La plupart des affaires sont placées sous la loi de l'omerta. On fait pression sur les gens pour qu'ils ne portent pas plainte, ou s'ils l'ont fait, pour qu'ils la retirent. Et si la rumeur fait que les personnels l'apprennent, on incite "poliment" les gens à ne pas en parler, même entre eux.

- L'affaire S. Paty a également une grande part d'ombre en interne. Sans entrer dans le détail, je suis convaincu que ce ne sont pas les palmes académiques qu'il aurait reçues s'il n'était pas mort dans les conditions qu'on connaît.

Pour conclure sur ce sujet : si les gosses ont de mauvais profs, des profs absents; s'ils subissent des conflits ; s'ils se découragent ; s'ils se plantent dans le supérieur, ou peinent à décrocher un job avec un diplôme bidon, c'est parce que cette institution pratique l'optimisation artificielle, dissimule la réalité des faits, trompe ses "clients" sur leur véritable potentiel et sur les perspectives qui leur sont offertes . Je parle de clients car, de plus en plus, les méthodes de marketting de management du privé y sont appliquées. On trouve de moins en moins de candidats sérieux aux concours qui dans le même temps se "déspécialisent" : ce n'est pas un hasard.

La finalité est la suivante .Il m a été reproché de torpiller le sujet de Pasbinvu ( loi securite globale) et on m a fait remarquer qu en ouvrant un autre sujet , je pourrais régler mes conflits supposés et antérieurs avec l EN. Les chiffres 12% de violences ou de faits comme tels qu on subit les personnels de l EN n 'est sans doute pas exact pour deux raisons : soit il y a des doubles soit certains membres ne se sont pas déclarés. On peut considérer qu il s agit d une moyenne et si on parle d anecdote je trouve que 89094 personnes concernées cela sort quand même de l'ordinaire. Pour le reste je n ai rien inventé autant pour le nombre d enseignants ( 742450 sur la période 2018 2019) et si ma calculette est bonne se sont les chiffres que j ai trouvé. Cependant il faut relativiser certaines statistiques qui peuvent être faussées , tronquées , mais la je n ' y suis pour rien. Je tenais simplement a souligner que pour un enseignant "malmené" il faut compter au moins le même nombre d auteurs ( parfois plus) et autant sans doute de malmenés.

yves.vaissiere
 Posté le 05/12/2020 à 18:26 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Donc peut-être qu'on agresse les enseignants encore plus qu'on ne le croit/que c'est recensé, OK ;

et comme les manifestants (encore cet après-midi) s'en doutent, ils sont d'autant plus violents puisqu'ils se battent contre les élites que sont les représentants de la hiérarchie de l'E. N. (inspecteurs, recteurs ... jusqu'au ministère) ! Je commence à comprendre.

Ils foutent le feu, mais c'est en fait pour marquer leur solidarité avec les profs !



Modifié par yves.vaissiere le 05/12/2020 18:34
devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 18:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
yves.vaissiere a écrit :

Donc peut-être qu'on agresse les enseignants encore plus qu'on ne le croit/que c'est recensé, OK ;

et comme les manifestants (encore cet après-midi) s'en doutent, ils sont d'autant plus violents puisqu'ils se battent contre les élites que sont les représentants de la hiérarchie de l'E. N. (inspecteurs, recteurs ... jusqu'au ministère) ! Je commence à comprendre.

Ils foutent le feu, mais c'est en fait pour marquer leur solidarité avec les profs !

NO COMMENT.

yves.vaissiere
 Posté le 05/12/2020 à 18:38 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

NO COMMENT.

Content d'être en phase avec l'essence de ton sujet.

jujube2
 Posté le 05/12/2020 à 19:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Maître astucien

Ils foutent le feu,.......en phase avec l'essence > normal

devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 19:28 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
yves.vaissiere a écrit :

NO COMMENT.

Content d'être en phase avec l'essence de ton sujet.

Quand tu arrêteras de te comporter comme le représentant de la charcutreie de Vire on reverra la question.

Sin comentarios

devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 19:44 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
Ikewdu_ a écrit :

Salut,

Je ne comprends pas trop la finalité de ce sujet.

Quoi qu'il en soit, je te conseille de ne pas trop te fier aux chiffres et aux données officielles. On appelait l'armée autrefois "la grande muette".Eh bien, sache qu'elle a aujourd'hui une petite sœur qui souffre du même handicap : la plupart des signalements et des rapports qui sont rédigés par les profs se perdent dans les limbes de la "voie hiérarchique". Souvent, ça ne franchit même pas la porte d'un établissement. Donc, les chiffres des incidents sont énormément sous-évalués. Voici quelques exemples que je rends volontairement imprécis, devoir de réserve oblige :

- Il est aujourd'hui impossible, dans un lycée, dans une académie, même en faisant la demande écrite, de savoir combien de cas de Covid sont recensés (tant du côté profs que du côté élèves). Tout s'apprend par "ouï-dire". et même les gens concernés ne l'avouent que du bout des lèvres.

- Officiellement, les gestes barrières sont appliqués à la lettre, mais dans le même temps, on peut recevoir des mails internes expliquant pourquoi l'entretien des locaux et des outils n'est pas fait : je te le donne en mille, c'est le manque de personnel.

- La plupart des affaires sont placées sous la loi de l'omerta. On fait pression sur les gens pour qu'ils ne portent pas plainte, ou s'ils l'ont fait, pour qu'ils la retirent. Et si la rumeur fait que les personnels l'apprennent, on incite "poliment" les gens à ne pas en parler, même entre eux.

- L'affaire S. Paty a également une grande part d'ombre en interne. Sans entrer dans le détail, je suis convaincu que ce ne sont pas les palmes académiques qu'il aurait reçues s'il n'était pas mort dans les conditions qu'on connaît.

Pour conclure sur ce sujet : si les gosses ont de mauvais profs, des profs absents; s'ils subissent des conflits ; s'ils se découragent ; s'ils se plantent dans le supérieur, ou peinent à décrocher un job avec un diplôme bidon, c'est parce que cette institution pratique l'optimisation artificielle, dissimule la réalité des faits, trompe ses "clients" sur leur véritable potentiel et sur les perspectives qui leur sont offertes . Je parle de clients car, de plus en plus, les méthodes de marketting et de management du privé y sont appliquées. On trouve de moins en moins de candidats sérieux aux concours qui dans le même temps se "déspécialisent" : ce n'est pas un hasard.

Ah bon en relisant ton message j apprends que l omerta existe dans cette noble institution. Comme c'est curieux tu vas te faire tirer les oreilles si tu continues a révéler des pratiques de ce genre. C'est pas bien de dire du mal et surtout de l'écrire. Et fait gaffe le pion de service rode sur le forum que dis je le redresseur de tort .



Modifié par devant derriere le 05/12/2020 19:52
yves.vaissiere
 Posté le 05/12/2020 à 19:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Quand tu arrêteras de te comporter comme le représentant de la charcutreie de Vire on reverra la question.

Je crains bien que tu sois incapable de revoir correctement une telle question ; du moins avec le niveau de cohérence actuel de tes, euh, questionnements ...

(tes idées sont un poil "disjointes", si ça peut t'aider. Notamment [cause --> effet] % [antériorité --> tes obsessions])

l omerta existe dans cette noble institution.

Tu as très bien compris (ou pas) que ce n'est pas avec le même objet.

Toi, tu parlais naguère de supposée protection du lampin enseignant qui brimerait (voire violerait) tous azimuts.

Alors qu'une "omerta" évoquée ici (celle-là réaliste), évoque des dissimulations/minimalisations des dysfonctionnements, de "l'ambiance", et des agressions de la part des parents\élèves contre le lampin ; dissimulations/minimalisations, à fin ne pas moisir l'image que la hiérarchie "doit" remonter.

C'est toujours ce problème de discernement : où veux-tu en venir, Devant-derrière ?



Modifié par yves.vaissiere le 05/12/2020 20:21
Publicité
devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 21:06 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
yves.vaissiere a écrit :

Quand tu arrêteras de te comporter comme le représentant de la charcutreie de Vire on reverra la question.

Je crains bien que tu sois incapable de revoir correctement une telle question ; du moins avec le niveau de cohérence actuel de tes, euh, questionnements ...

(tes idées sont un poil "disjointes", si ça peut t'aider. Notamment [cause --> effet] % [antériorité --> tes obsessions])

l omerta existe dans cette noble institution.

Tu as très bien compris (ou pas) que ce n'est pas avec le même objet.

Toi, tu parlais naguère de supposée protection du lampin enseignant qui brimerait (voire violerait) tous azimuts.

Alors qu'une "omerta" évoquée ici (celle-là réaliste), évoque des dissimulations/minimalisations des dysfonctionnements, de "l'ambiance", et des agressions de la part des parents\élèves contre le lampin ; dissimulations/minimalisations, à fin ne pas moisir l'image que la hiérarchie "doit" remonter.

C'est toujours ce problème de discernement : où veux-tu en venir, Devant-derrière ?

沒有意見 沒有意見

devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 21:08 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien
yves.vaissiere a écrit :

Donc peut-être qu'on agresse les enseignants encore plus qu'on ne le croit/que c'est recensé, OK ;

et comme les manifestants (encore cet après-midi) s'en doutent, ils sont d'autant plus violents puisqu'ils se battent contre les élites que sont les représentants de la hiérarchie de l'E. N. (inspecteurs, recteurs ... jusqu'au ministère) ! Je commence à comprendre.

Ils foutent le feu, mais c'est en fait pour marquer leur solidarité avec les profs !

tu joues petit bras ici c'est mieux .Plus flamboyant

yves.vaissiere
 Posté le 05/12/2020 à 21:52 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
  Grand Maître astucien

Donc tu bottes en touche.

Effectivement, tu n'as pas d'objection.

Et tu continues à répondre, en commentaire, "sans commentaire" ...

Ton sujet est a priori sans objet valide, Devant-derrière ; il ne tient qu'à toi d'en soulever un qui nous permette de progresser.

devant derriere
 Posté le 05/12/2020 à 21:59 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

muy bien

Continuar está en el camino correcto con sus preguntas

Page : [1] 
Page 1 sur 1

Vous devez être connecté pour participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !
Recevoir PC Astuces par e-mail


La Lettre quotidienne +226 000 inscrits
Avec l'actu, des logiciels, des applis, des astuces, des bons plans, ...

Les bonnes affaires
Une fois par semaine, un récap des meilleurs offres.

Les fonds d'écran
De jolies photos pour personnaliser votre bureau. Une fois par semaine.

Les nouveaux Bons Plans
Des notifications pour ne pas rater les bons plans publiés sur le site.

Les bons plans du moment PC Astuces

Tous les Bons Plans
128,81 € livréTP-Link Deco M4 (WiFi Mesh 1200 Mbit/s, jusqu'à 320 m²) x 3 à 128,81 € livré
Valable jusqu'au 08 Mars

Amazon Allemagne fait une promotion sur le kit TP-Link Deco M4 avec 3 satellites qui passe à 120,91 €. Comptez 7,90 € pour la livraison en France soit un total de 128,81 € livré alors qu'on le trouve ailleurs à partir de 160 €. Ces 3 satellites Deco travaillent ensemble pour former un seul et unique réseau WiFi, garantissant une connexion rapide importe où que vous êtes. Ils offrent une connexion Mesh WiFi haut débit de 1200 Mbit/s , la possibilité de connecter + de 60 appareils dans votre foyer jusqu'à 320 m² et sans zone morte (si cela ne suffit pas, ajoutez simplement plus de Deco à tout moment pour augmenter la couverture WiFi), idéal pour toute la maison.

Vous pouvez utiliser votre compte Amazon FR sur Amazon DE et il n'y a pas de douane.


> Voir l'offre
1074,99 €Acer Nitro 5 (17,3'' FHD 144Hz, Core i5 10300, 16/512Go, RTX 3060 6 Go) à 1074,99 € (25EUROS + ODR)
Valable jusqu'au 10 Mars

Cdiscount fait une belle vente flash sur l'ordinateur portable Acer Aspire Nitro AN517-52-505S qui passe à 1174,99 € avec le code 25EUROS. Or Acer rembourse actuellement 100 € pour l'achat de ce portable qui vous reviendra à 1074,99 € après remboursement.

Ce portable dédié aux joueurs dispose d'un écran 17,3 pouces FHD 1920 x 1080 IPS 144 Hz, d'un processeur Intel Core i5 10300H, de 16 Go de mémoire RAM, d'un SSD de 512 Go et surtout d'une carte graphique Nvidia GeForce RTX 3060 avec 6 Go de mémoire qui vous permettra de profiter de vos jeux de manière fluide en haute résolution. Le tout tourne sous Windows 10. Une souris vous est également offerte.


> Voir l'offre
17,99 €Ensemble clavier + souris Logitech MK120 à 17,99 €
Valable jusqu'au 08 Mars

Amazon fait une promotion sur l'ensemble clavier + souris Logitech MK120 qui passe à 17,99 € alors qu'on le trouve habituellement autour de 25 €. Ce duo combine simplicité, confort, et prix attractif. Le clavier, silencieux, présente des touches à l'écriture particulièrement lisible et au design ultra-plat, couplées à une barre espace suffisamment incurvée pour améliorer la position de vos mains pendant que vous l'utiliserez. Résistant aux éclaboussures, il saura se protéger des accidents éventuels. Quant à la souris 3 boutons, nécessitant elle aussi un port USB pour fonctionner, elle se présente sous une forme ambidextre qui satisfera le plus grand nombre.


> Voir l'offre

Sujets relatifs
Incivilités dans les transports en commun
Apple va bloquer la prise de photo en concert, dans les stades ou au cinéma
sacs en plastiques dans les magasins
Dans Captvty convertir les MP4 en TS
Des PC Dell dans les Carrefour en 2008
Pollution de l’air, ZFE, et limitation des véhicules dans les agglos
Dioxyde de titane dans les aliments Principe de précaution pour tous les E
de la fuite dans les idées
Des dealers filmés dans les rues de Grenoble, armes à la main
Les néonicotinoïdes de retour dans les champs de betteraves
Plus de sujets relatifs à les violences dans l EN
 > Tous les forums > Forum À côté