> Tous les forums > Forum Linux
 Suse signe un pacte avec le diable...
Ajouter un message à la discussion
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]
Taras_Boulba
  Posté le 03/11/2006 @ 10:45 
Aller en bas de la page 
Astucien

salut,

perso ça me laisse comme un arrière goût de pourri dans la bouche... et vous, vous en pensez quoi de cette accord? bientôt le rachat de novell par l'empire du mal? c'est une alliance contre nature en tout cas...

http://www.clubic.com/actualite-55344-microsoft-noue-partenariat-novell.html

a+



Modifié par Taras_Boulba le 03/11/2006 22:07
Publicité
neosite
 Posté le 03/11/2006 à 13:47 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

slt!

moué c'est triste...

K-RK-S
 Posté le 03/11/2006 à 13:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Je serais curieux de savoir combien de dollars microsoft leur a proposé....
abourgeo
 Posté le 03/11/2006 à 23:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Il n'y a pas que du mauvais dans cet accord : il faudra juger avec le temps ! Cela montre en tout cas que M$ prend désormais les entreprises proposant des solutions Linux trés au sérieux. C'est quand même une évolution majeure après : l'ignorance, le mépris, le dénigrement, les insultes, les rapports truqués, etc........

Notons quand même que le choix de M$ repose sur le fait que Suse soit à la fois dans une ligne "proprio" et "libre" ! L'évolution des mentalités n'est donc pas encore totale. A suivre !

titi6852
 Posté le 03/11/2006 à 23:29 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

bonsoir,

Microsoft utilise une méthode qui a fait ses preuves: quand tu ne peux réduire une résistance, tu l'achètes, dans un premier temps tu joues le partenaire puis tu dilues l'ancienne entité et enfin elle n'existe plus, c'est sans appel, un pas vers la fin du "libre"?

à vous lire

Yves


Taras_Boulba
 Posté le 04/11/2006 à 12:26 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

titi6852 a écrit :

bonsoir,

Microsoft utilise une méthode qui a fait ses preuves: quand tu ne peux réduire une résistance, tu l'achètes, dans un premier temps tu joues le partenaire puis tu dilues l'ancienne entité et enfin elle n'existe plus, c'est sans appel, un pas vers la fin du "libre"?

à vous lire

Yves



+1

il y a encore quelques mois bill nous expliquait, en faisant la tournée des popotes, que l'open source c'était le mal absolu... tout à coup c'est bien? ça laisse présager rien de bon ce revirement symbolisé par ce pacte contre nature.

stratégie de croissance externe de microsoft: alliance, rachat et pour finir dissolution... et hop, bill devient un acteur du libre, bill contrôle le libre.. merci qui? merci novell.



Modifié par Taras_Boulba le 04/11/2006 12:26
Anonyme
 Posté le 04/11/2006 à 13:26 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
http://www.microsoft.com/interop/msnovellcollab/default.mspx
http://light.pcinpact.com/actu/news/32494-microsoft-novell-suse.htm

C'est Hans Reiser qui doit rigoler du fond de sa prison, penser à ce qu'ils vont sortir pour remplacer le NTFS et l'ext3fs.
Et puis attendons la réaction de Linus Thorvaldt, dont on sait que la SuSE était sa distri preférée
Rappellons que Bill Gates a quitté Microsoft le 15 Juin dernier.
Ray Ozzie (celui qui a succédé à Bill Gates au poste de "Chief Software Architect", autrement dit l'un des majors actuels de Microsoft) a viré le 21 juin dernier Martin Taylor, le père de la "propagande" anti logiciels libres Get the facts... Comme l'a très bien analysé Louis Naugès :
CITATION (linuxfr)
En éliminant immédiatement Martin Taylor, Ray Ozzie transmet trois messages forts :
- Je suis maintenant le Boss de toute l'offre "Moderne" de Microsoft.
- Je ne souhaite pas avoir autour de moi des personnes trop marquées par leur attachement à Steve Ballmer, image de l'"ancienne" culture.
- Je lance un message d'apaisement, de paix, à toute la communauté Open Source ; Microsoft va cesser immédiatement cette guerre sans merci contre les solutions Open Source et entamer une collaboration avec vous.

La guerre des chefs a commencé !
Martin Taylor n'en sera pas la dernière victime.
Le passage par l'Open Source est un passage obligé, même pour Microsoft (ils ne peuvent pas l'acheter puisque c'est gratuit, et les développeurs y sont bien plus motivés)
Pour SuSE, c'est une manne, ma distro preférée va se voir boostée. J'espère qu'elle se fera pas bouffer non plus.
Pour Microsoft, c'est surtout coté "gros clients serveurs" que l'opération sera bénéfique, avec une inter-opérabilité assurée (c'était là qu'ils perdaient des parts de marché)
Mais, on sait que IBM restera pas sans répondre.....


Quant à moi, ca me fait bizarre de penser que c'est les windowsiens, en payant leur licence, qui financent maintenant mon système d'exploitation gratuit....

En attendant, déjà une réaction de REDHAT qui s'attendait pas à se trouver collé au poteau


Modifié par Anonyme le 04/11/2006 13:27
Taras_Boulba
 Posté le 04/11/2006 à 14:15 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

j'aurais préféré, et de loin, une alliance naturelle entre les grands acteurs du libre plutôt que ce truc qui ne sert que les intérêts de novell (à court terme?) et ceux de microsoft... ce genre de pseudo "traité de paix" est du pain béni pour microsoft, ils renforcent leur position monopolistique. pour contrer un monopole, soit on le démantèle par la loi (mais encore faut-il qu'il y ait une volonté politique), soit on lui fait concurrence mais on ne signe sûrement pas des accords de coopération avec lui...

Anonyme
 Posté le 04/11/2006 à 16:30 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Nouvel astucien
Et on l'achète encore moins Ceci dit, c'est une page d'histoire qui se tourne, Microsoft arrête la guerre et rejoints le monde libre

Modifié par Anonyme le 04/11/2006 16:36
Publicité
ti_ouf
 Posté le 04/11/2006 à 23:51 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

je ne sais pas siil arrête la guerre ou change de stratégie, mais disons les choses comme elles sont :ms n'a rien a gagner avec la popularité du libre, c'est clair c'est son gagne pain.

novell a succombé au gout de l'argent, on verra ce que à donne, à mon avis rien de bon.


Taras_Boulba
 Posté le 05/11/2006 à 09:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Torrent a écrit :

Et on l'achète encore moins
Ceci dit, c'est une page d'histoire qui se tourne, Microsoft arrête la guerre et rejoints le monde libre

microsoft ne rejoint pas le monde libre, ils sont par définition antinomiques, il va chercher à l'utiliser. grosse nuance... mais comme dirait l'autre: "les électeurs préféreront toujours l'originale à la copie"... enfin, j'espère, sinon, bye bye le monde libre comme tu dis.

edit: j'ai pas compris "on l'achète encore moins", c'est à dire?



Modifié par Taras_Boulba le 05/11/2006 09:33
ti_ouf
 Posté le 11/11/2006 à 00:16 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

edit: j'ai pas compris "on l'achète encore moins", c'est à dire?

moi non plus ...


koala01
 Posté le 11/11/2006 à 02:34 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Salut,

Si je peux comprendre la réaction de ceux qui craignent pour le monde du libre, elle dénote cependant une méconnaissance totale de l'histoire de l'informatique...

Ce qui s'est passé avec les fondeurs de processeurs il n'y a guere plus qu'une vingtaine d'années est tout simplement occupé à se passer avec les créateurs de systèmes d'exploitation... Et microsoft en a pris conscience...

Pour rappel: avant l'avénement du PC, il existait une quantité phénoménale de "micro ordinateur" (dont certains dont vous avez sans doute entendu parler: CPC464, Sinclair et autres) dont le jeu d'instructions du processeur, la connectique, et, somme toute, l'intégralité du système, étaient "propriétaires" et incompatibles avec les autres...

La sortie du PC par IBM, résolument ouvert en ce qui concerne le jeu d'instrucitons, a sonné le glas des processeurs "propriétaires", ne laissant le choix que de l'évolution ou de la faillite aux différents concurrents...

Il faut bien se rendre compte que l'évolution de linux suit une courbe presque exponentielle... et que l'interopérabilité devient une demande de plus en plus souvent émise par tous...

Cela signifie que les systèmes "fermés" "propriétaires" sont destinés à la casse, à plus ou moins breve échéance.

Microsoft l'a bien compris et, entre continuer "différemment" ou mourrir, a choisi de continuer différemment...

Une simple preuve: il *semblerait* (car je ne l'ai pas testé moi-même) que IE7 aie décidé de respecter les normes du W3C... Ce qui n'a été le cas avec aucune des versions antérieures...

Il y a aussi fort à parier que windows vista soit la dernière version de windows sous la forme qu'on lui connait...D'ici cinq ans, les mentalités du "libre" ayant sans doute tellement fait de chemin que la version suivante devra les prendre en considération...

Je ne veux pas céder à l'optimisme irraisonné: je ne suis pas sur du tout que Novell reste vivant bien longtemps, et je ne crois absolument pas qu'il sera prochainement possible de se procurer windows gratuitement et légalement... N'allons pas jusque là quand meme

Par contre, AHMA, loin de sonner le glas du logiciel libre, cette alliance a de fortes chances de le faire pénéter un peu plus dans les mentalités...

Mieux, il n'est pas utopique de penser que, meme s'il reste payant, les acheteurs des prochaines versions de windows aient l'occasion de disposer des sources, car microsoft aura compris qu'il se prive d'une formidable manne d'aide précieuse...

Tout comme il n'est pas utopique de penser que, dans un certain nombre d'années, il soit possible de trouver la plupart des jeux qui auraient été prévus, de nos jours, pour tourner sous windows dans une version linux, simplement parce que micorosft aura ouvert la voie à une plus grande interopérabilité...



Modifié par koala01 le 11/11/2006 02:35
ti_ouf
 Posté le 11/11/2006 à 09:26 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Tout comme il n'est pas utopique de penser que, dans un certain nombre d'années, il soit possible de trouver la plupart des jeux qui auraient été prévus, de nos jours, pour tourner sous windows dans une version linux, simplement parce que micorosft aura ouvert la voie à une plus grande interopérabilité...

salut koala, je suis tout a fait d'accord avec çà, c'est un des points forts qui j'espere deviendra réalité très très vite



Modifié par ti_ouf le 11/11/2006 11:50
Taras_Boulba
 Posté le 11/11/2006 à 10:55 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

koala01 a écrit :

Si je peux comprendre la réaction de ceux qui craignent pour le monde du libre, elle dénote cependant une méconnaissance totale de l'histoire de l'informatique...

Tout comme il n'est pas utopique de penser que, dans un certain nombre d'années, il soit possible de trouver la plupart des jeux qui auraient été prévus, de nos jours, pour tourner sous windows dans une version linux, simplement parce que micorosft aura ouvert la voie à une plus grande interopérabilité...


salut,

perso, je trouve que tu compares ce qui est incomparable et que tu fais une erreur d'analyse assez grave... je ne vois pas comment on peut mettre en parallèle ce qui s'est passé avec la norme pc et ce qui se passe avec les logiciels libres. dans un cas on était au tout début de l'informatique (d'ailleurs si c'était à refaire, il y a fort a parier qu'ibm aurait breveté le norme pc comme mac la sienne), la compétition était ouverte, les barrières à l'entrée étaient quasi inexistantes (sauf du point de vu technologique mais vite comblé). dans le cas qui nous préoccupe on est dans une aire de diffusion massive de l'informatique avec une entreprise en position monopolistique qui par son existence et sa nature même crée des barrières à l'entrée quasi insurmontables. de plus dans un cas seuls des acteurs commerciaux étaient en compétition, notre cas est bien particulier et concerne le libre vs le payant, ça n'a rien à voir économiquement parlant et encore moins philosophiquement (accès à tous au savoir par une diffusion libre de celui ci) avec la préhistoire de l'informatique...

de plus, tu confonds une alliance bilatérale entre deux acteurs bien ciblés, novell d'un côté et microsoft de l'autre, et un accord qui se ferait dans l'idéal entre le monde du libre (ce qui est improbable, vu a quel point le libre est hétéroclite) et microsoft. il s'agit d'un accord d'interopérabilité entre les produits novell et les produits microsoft, c'est tout, rien de plus. penser que cela peut être bénéfique pour le libre est une chimère selon moi, ne serait ce que parce que si c'était le cas, microsoft en tirerait le même conclusion et ne signerait pas un tel accord. microsoft signe cet accord non pas par reconnaissance du libre mais par volonté de manipulation et sans doute avec a terme dans l'idée d'absorber, voir couler novell (ça a toujours été la stratégie de microsoft, je ne vois pas pourquoi il en changerait puisque ça lui est bénéfique).

je t'invites à lire ces liens qui mènent vers des analyses plutôt pessimistes voir alarmistes:

cbronline.com

lemonde.fr

Microsoft et surtout ces opportunistes de novell (je parle des actionnaires bien sûr, ce sont eux qui signent des alliances pour faire monter en flèche le prix de leurs actions a court terme) sont entrain de diviser le libre et le risque est de voir se développer un libre (un linux) à deux vitesses, celui qui sera dans la légalité selon la volonté de crosoft (et de novell) et celui qui sera toujours sous la menace permanente de procès microsftiens. je ne vois pas non plus ce qui peut vous conduire à penser qu'une adaptation des éditeurs de jeux à linux passe par un accord bilatéral entre deux boites qui ne cherchent que leur propre intérêt, aucun rapport... seul le nombre, la masse, peut faire fléchir les éditeurs de jeux, c'est lorsque le nombre d'utilisateurs de linux aura atteint une taille critique que ces fénéants d'éditeurs sortiront enfin des jeux systématiquement compatibles linux, y a pas de quoi remercier novell et encore moins bill.

y a pas de quoi remercier novell non plus de permettre à des gens sous sa licence d'utiliser des produits microsoft plutôt que libres. je pense que si des entreprises ou des particuliers se mettent à passer sous suse (et pas une autre distro) pour pouvoir utiliser des produits de crosoft, c'est une défaite du libre à plus ou moins long terme et non une victoire. ils seront sous un linux mais utiliseront des produits issu du monopole de microsoft, super... il ne restera plus qu'à microsoft de sortir son propre linux et la boucle sera bouclée... la bonne nouvelle eut été une décision unilatérale et historique de microsoft de rendre interopérables ses produits avec les systèmes linux quels qu'ils soient.

en conclusion, je serais beaucoup moins optimiste que toi. je reste vigilant, les deux pieds bien enfoncés dans notre mère la terre et je n'oublie pas que l'économie est une guerre, pas un rendez-vous de gentlemen dans un salon feutré. microsoft et novell ont tout deux des arrières pensées qui peuvent se résumer ainsi: tuer la concurrence pour conforter leur position respective mais sûrement pas aider à la diffusion du libre et au décloisonnement des systèmes dont rêvent les idéalistes dangereux que nous sommes... les systèmes propriétaires ont, avec l'appuie des pouvoirs publics , encore un bel avenir devant eux, en témoigne l'offensive généralisée des drm et autres joyeusetés dont nous gratifient les acteurs majeurs du secteurs. au contraire, la voie qu'est entrain de prendre l'informatique est très inquiétante, on va vers le tout payant, le tout propriétaire, la généralisation des systèmes fermés, parce que c'est ce qu'il y a de plus rentable... c'est pas gagné pour le libre, loin de là...

A+



Modifié par Taras_Boulba le 11/11/2006 12:12
koala01
 Posté le 11/11/2006 à 12:43 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
Taras_Boulba a écrit :

salut,

perso, je trouve que tu compares ce qui est incomparable et que tu fais une erreur d'analyse assez grave... je ne vois pas comment on peut mettre en parallèle ce qui c'est passé avec la norme pc et ce qui se passe avec les logiciels libres. dans un cas on était au tout début de l'informatique (d'ailleurs si c'était à refaire, il y a fort a parier qu'ibm aurait breveté le norme pc comme mac la sienne), la compétition était ouverte, les barrières à l'entrée étaient quasi inexistantes (sauf du point de vu technologique mais vite comblé). dans le cas qui nous préoccupe on est dans une aire de diffusion massive de l'informatique avec une entreprise en position monopolistique qui par son existence et sa nature même crée des barrières à l'entrée quasi insurmontables. de plus dans un cas seuls des acteurs commerciaux étaient en compétition, notre cas est bien particulier et concerne le libre vs le payant, ça n'a rien à voir économiquement parlant et encore moins philosophiquement (accès à tous au savoir par une diffusion libre de celui ci) avec la préhistoire de l'informatique...

de plus, tu confonds une alliance bilatérale entre deux acteurs bien ciblés, novell d'un côté et microsoft de l'autre, et un accord qui se ferait dans l'idéal entre le monde du libre (ce qui est improbable, vu a quel point le libre est hétéroclite) et microsoft. il s'agit d'un accord d'interopérabilité entre les produits novell et les produits microsoft, c'est tout, rien de plus. penser que cela peut être bénéfique pour le libre est une chimère selon moi, ne serait ce que parce que si c'était le cas, microsoft en tirerait le même conclusion et ne signerait pas un tel accord. microsoft signe cet accord non pas par reconnaissance du libre mais par volonté de manipulation et sans doute avec a terme dans l'idée d'absorber, voir couler novell (ça a toujours été la stratégie de microsoft, je ne vois pas pourquoi il en changerait puisque ça lui est bénéfique).

je t'invites à lire ces liens qui mènent vers des analyses plutôt pessimistes voir alarmistes:

cbronline.com

lemonde.fr

Microsoft et surtout ces opportunistes de novell (je parle des actionnaires bien sûr, ce sont eux qui signent des pactes contre nature pour faire monter en flèche le prix de leurs actions a court terme) sont entrain de diviser le libre et le risque est de voir se développer un libre (un linux) à deux vitesses, celui qui sera dans la légalité selon la volonté de crosoft (et de novell) et celui qui sera toujours sous la menace permanente de procès microsftiens. je ne vois pas non plus ce qui peut vous conduire à penser qu'une adaptation des éditeurs de jeux à linux passe par un accord bilatéral entre deux boites qui ne cherchent que leur propre intérêt, aucun rapport... seul le nombre, la masse, peut faire fléchir les éditeurs de jeux, c'est lorsque le nombre d'utilisateurs de linux aura atteint une taille critique que ces fénéants d'éditeurs sortiront enfin des jeux systématiquement compatibles linux, y a pas de quoi remercier novell et encore moins bill. y a pas de quoi remercier novell non plus de permettre à des gens sous sa licence d'utiliser des produits microsoft et non libres. je pense que si des entreprises ou des particuliers se mettent à passer sous novell (et pas une autre distro) pour pouvoir utiliser des produits de crosoft, c'est une défaite du libre à plus ou moins long terme et non une victoire. ils seront sous un linux mais utiliseront des produits issu du monopole de microsoft, super... il ne restera plus qu'à microsoft de sortir son propre linux et la boucle sera bouclée...

en conclusion, je serais beaucoup moins optimiste que toi. je reste vigilant, les deux pieds bien enfoncé dans la terre et je n'oublie pas que l'économie est une guerre, pas un rendez-vous de gentlemen dans un salon feutré. microsoft et novell ont tout deux des arrières pensées qui peuvent se résumer ainsi: tuer la concurrence pour conforter leur position respective mais sûrement pas aider à la diffusion du libre... les systèmes propriétaires ont, avec l'appuie des pouvoirs publics , encore un bel avenir devant eux, en témoigne l'offensive généralisée des drm et autres joyeusetés dont nous gratifient les acteurs majeurs du secteurs. au contraire, la voie qu'est entrain de prendre l'informatique est très inquiétante, on va vers le tout payant, le tout propriétaire. c'est pas gagné pour le libre, loin de là...

A+


Je crois au contraire que je compare exactement ce qui est comparable: ce qui a fini par couler les boites de micro ordinateurs, c'était l'interopérabilité qui était absente, et l'interopérabilité, à notre époque où "on peut voir en temps réel un chat peter en chine" devient de plus en plus primordiale.

De plus, il est bien mis dans l'article que

Deuxièmement Microsoft ne fera pas valoir ses brevets contre tout développeur individuel de solution Open Source non commerciale

Et toute l'astuce est là...

Finalement, qu'est-ce qui peut etre considéré comme "solution open source non commerciale"?

Est-ce le fait que la solution soit fournie sous license GNU/GPL?

Est-ce le fait que la distribution soit disponible gratuitement?

Finalement, le support des systèmes de fichiers est pris en charge par le noyau, qui est libre, et, les distributions "commerciales" de linux font payer:

  • 1 ou 2 € pour pour le support, et la boite (autorisé par la GPL)
  • Quelques € pour le bouquin qui l'accompagne (mais la ventillation du prix ne doit sans doute pas excéder 30€ pour celui-ci)
  • Le reste, pour un service (club, support...)

Mais, la plupart fournissent une version librement téléchargeable...

Donc, si microsoft respecte cette simple ligne: les distributions Debian, Knoppix, Ubuntu, Gentoo, LFS et bien d'autres pourront utiliser sans problème le support du NTFS ou la norme utilisée pour les fichiers doc, par exemples: ce sont des distributions clairement non commerciales.

Le problème se posera pour des mandriva, Fedora, Red Hat et autres, et prendra la forme d'une situation ubuesque: les version librement téléchargeables disposeront de capacités que ne devraient pas avoir les versions payantes...

Sans compter que ces sociétés suivront le meme raisonnement que celui qui leur permet de "contourner" la GPL...: Ce n'est pas linux qu'on fait payer, c'est le service de support, donc, la solution en elle-même est libre... Et il n'y a donc aucune raison qu'on soit "discirminé" en étant emmé avec un problème de brevet dont il a concédé l'usage à linux...

Je l'ai dit, je ne me fait malheureusement pas d'illusion concernant le sort de Novell... Microsoft n'est pas un enfant de coeur, et son optique a de fortes chances de ne pas etre aussi "bonne poire".

Il n'en reste que, dans l'ensemble, le fait que microsoft ouvre la voie d'une certaine "reconnaissance" du monde libre ne pourra etre que bénéfique au monde libre...

Plus l'interopérabilité sera atteinte, plus le libre aura de chances de perser... donc, plus il deviendra une alternative attrayante... il représentera donc un poids de plus en plus important dans la tete des concepteurs, qui, eux meme, ne voudront pas rester "à la traine" et s'investiront un peu plus dans la représentation que l'on se fait du libre: linux

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas écrit: il est fort invraissemblable que les éditeurs de jeux, par exemple, fournissent le code source de leur moteur de jeu, ni meme qu'ils les fournissent gratuitement...

Mais, que ce soit parce que, au travers de l'interopérabilité avec windows gagnée grace à microsoft, ou parce que les éditeurs de jeux auront pris conscience de la manne d'utilisateurs toujours plus importante que représente linux, il arrivera fatalement que les jeux prévus à l'origine pour tourner sous windows soient au minimum utilisables sous linux... Quitte à ce que les performances ne soient pas tout à fait au rendez-vous dans les premiers temps...

J'ai bien conscience que l'idée de microsoft est d'essayer de "couler le libre de l'intérieur", vu que c'est son propre intéret... Mais il a ouvert une boite de pandore dont elle a mésetimé le coté polymorphe...

Micorsoft a mis le doigt dans un engrenage en espérant gripper la machine, mais la machine risque fort de l'attirer tout entière et de la passer "à la moulinette"...

Taras_Boulba
 Posté le 11/11/2006 à 12:57 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

koala01 a écrit :

J'ai bien conscience que l'idée de microsoft est d'essayer de "couler le libre de l'intérieur", vu que c'est son propre intéret... Mais il a ouvert une boite de pandore dont elle a mésetimé le coté polymorphe...

Micorsoft a mis le doigt dans un engrenage en espérant gripper la machine, mais la machine risque fort de l'attirer tout entière et de la passer "à la moulinette"...


que les dieux du libre t'entendent koala01... j'espère vraiment que c'est toi qui fait la bonne analyse. c'est peut être mon indécrotable tendance au réalisme ( ou au pessimisme, c'est selon) mais je doute fort que mocrosoft ne sache pas ce qu'il fait...

Publicité
koala01
 Posté le 11/11/2006 à 13:26 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien
Taras_Boulba a écrit :

que les dieux du libre t'entendent koala01... j'espère vraiment que c'est toi qui fait la bonne analyse. c'est peut être mon indécrotable tendance au réalisme ( ou au pessimisme, c'est selon) mais je doute fort que mocrosoft ne sache pas ce qu'il fait...


Je comprends ton pessimisme, crois le bien...

Il suffit d'ouvrir un peu les yeux sur le monde qui nous entoure pour se rendre que l'homme est un loup pour l'homme, et que de nombreuses personnes pensent d'abord à leur propre intéret, quitte à marcher sur la tete d'autres gens, et en ne s'inquiétant que très peu des conséquences de leurs actes sur ce qui se passera dans 30 ou 50 ans...

Mais il faut bien prendre conscience du fait que le monde du logiciel libre (AKA: qui respecte la license GNU/GPL) est tel l'hydre des grecs: un monstre à plusieurs têtes, protéiforme, et dont chaque tete coupée repousse plus forte et plus dangeureuse (pour microsoft) que la précédente...

Finalement, qui sont les acteurs du libre? C'est un ensemble d'individus et/ou de sociétés/de groupes qui marche dans une meme direction tout en suivant des chemins séparés...

Si Novell veut introduire un meilleur support des normes microsoftiennes dans n'importe quel "produit" soumis à la license GPL/LGPL, il devra, selon les propres termes de ces deux licenses, fournir les modifications sous license GPL/LGPL... Et microsoft ne pourra pas aller contre...

Et, à partir du moment où ce support sera intégré dans un produit soumis à license GPL/LGPL, microsoft perdra purement et simplement le controle sur ce type de support...

Il suffira que toi, moi, ou n'importe quel autre utilisation des logiciels/bibliotheques libres décidions de baser un nouveau produit non commercial sur ces logiciels/bibliotheques pour que, comme par magie, le travail fournis par l'alliance de microsoft et Novell dans le domaine de l'interopérabilité se perde dans le labirynthe des produits sous license GPL/LGPL...

Le pire, c'est que selon son engagement, microsoft ne pourra rien faire contre l'utilisation que nous auront faite de ces logiciels/bibliotheques

Bien que l'on puisse estimer, je le répete, que microsoft va essayer de couler le libre de l'intérieur, en mettant le doigt dans cet engrenage, il est en fait en train de fourbir la canne qui servira à le frapper...

Taras_Boulba
 Posté le 11/11/2006 à 16:21 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

en tout cas ton point de vu est argumenté et intéressant. merci de ta participation koala01.

la contradiction, y que ça de vrai pour mieux cerner les enjeux d'un problème.

a+

koala01
 Posté le 11/11/2006 à 17:35 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

Je tiens quand meme à préciser que je suis loin d'être un expert en macro finance ni en législation commerciale et logicielle...

Par contre, j'estime avoir une approche suffisante de la license GNU/GPL et de sa petite soeur LPGL pour savoir que tout ce qui est basé sur ces licenses doit rester sous cette license...

Mon argumentation, bien qu'elle puisse etre fausse, se base essentiellement là dessus et sur les déclarations meme de microsoft (et dont j'espères quand meme qu'il les respecteront)...

Toujours est il que tout ce qui sera intégré à la suite OpenOffice et au noyau grace à l'alliance entre micorsoft et Novell ne pourra l'être que sous license GPL/LGPL, vu que le noyau comme la suite bureautique sous fournies sous ces licenses...

Je ne dis absolument pas que mandriva, RH, ou autres n'ont pas de raisons de se faire des cheveux blancs, je dis que, en toute état de cause, Debian, Knoppix, Gentoo, LFS et toutes les distributions non commerciales ne pourront que profiter de cette décision...

D'un autre coté, il faut bien etre conscient du fait que l'un des principal frein à l'expension de linux, toutes distributions confondues, c'est un certain manque de "compatibilité" avec ce qui existe sous windows...

Or, voila justement que microsoft décide, dans le cadre des licenses GPL/LGPL, de fournir, justement, les outils permettant une plus grande compatiblité...

Quelque part, il désserre lui meme le seul frein existant à l'expension du système linux en faisant cela...

De ce simple fait, on risque de voir de plus en plus de gens estimer que linux est un OS qui vaut la peine d'être utilisé...

La grosse inconnue reste seulement du niveau de compatiblité que microsoft désire atteindre... Mais...

S'il ne se limite pas simplement à fournir les algoritmes propres à la gestion du NTFS et à la gestion des fichiers natifs d'office, qu'il décide, par exemple, de rendre sa ligne de commande compatible avec la norme ANSI, ou de fournir les algoritmes de DLL's utilisées, par exemple, dans la gestion de l'audio, du video ou du "directx", la machine va tres rapidement s'emballer...

En renoncant implicitement au brevets qui protegent ces algoritmes du fait qu'il interviendra dans leur portage sous linux, il fournira de facto la possiblité à la communauté linux de gérer ces algoritmes... Et, en définitive, on peut espérer que les éditeurs de jeux, par exemple, se rendent compte qu'il n'y a plus grand chose à faire pour permettre à leurs jeux de tourner sous linux... mais que cela leur permettra de récupérer les joueurs "occasionnels" qui sont passés sous linux...

Quand on sait qu'il n'y a que quelques années, il était impossible de trouver des pilotes propriétaires sous linux pour les cartes graphiques, les imprimantes et d'autres périphérique...

Quand on sait qu'aujourd'hui, tant ATI que Nvidia ou HP fournissent leurs propres pilotes pour les périphériques qu'ils créent, dont certains sous license GPL...

Quand on sait que certaines grosses boites d'éditeurs de logiciels incitent déjà leurs programmeurs à participer à des projets open source...

On se dit que, si microsoft intervient d'une manière ou d'une autre dans le développement de certains projets open source, c'est que c'est le début de la fin du microsoft tel qu'on le connait aujourd'hui...

Simplement, parce qu'il ouvre une breche dans le mur monopolistique, et que, tels les moutons de panurge, les sociétés qui ont fait fortune grace aux OS de billou le suivront sans hésiter plus que cela... simplement pour ne pas rester sur le coté... au risque de courrir à la faillite...

Quand on sait, enfin, que la communauté des développeurs de logiciels libre, c'est des millions de gens répartis aux quatre coins du globe, et donc avec des mentalités différentes mais un but commun, on se dit que ce n'est pas la "petite armée des (milliers de) concepteurs de chez microsoft" qui arrivera à imposer son point de vue...

matiuzalem
 Posté le 12/11/2006 à 13:20 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Bonjour tout le monde!

J'ai été agréablement surpris par ce sujet, tellement il est intéressant! Je voulais donc vous remercier, car j'avais lu la nouvelle, mais je n'arrivais pas à me faire d'idée la dessus, ça m'a l'air très complexe!

J'aimerai bien par contre que vous me donniez quelques détails, si vous les connaissez, sur ce que windows à dit qu'il donnerait accès à linux (koala01 a parler des .doc, du formatage ntfs etc.. est-ce bien vrai? il y en a-t-il d'autres?)

merci!

zalem

ti_ouf
 Posté le 12/11/2006 à 19:09 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

cette fusion ou plutôt coopération entre ces deux acteurs (novell + microsoft), concerne un projet d'interoperabilité

entre les 2 systèmes d'exploitation, ainsi les logiciels de chacun, pourront fonctionner sur les 2 terrains.

Ainsi, novell pourra accroitre sa notoriété et windows fera la pub de novell (SUSE) pour des clients qui rechercheront un dual boot ...


Taras_Boulba
 Posté le 20/11/2006 à 19:28 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

salut tous,

je vous joins le lien donné par Ganymède: http://akosh.pcinpact.com/actu/news/32859-ballmer-suse-linux.htm

il y en a encore qui pensent que l'accord novell / linux n'est pas une erreur colossale qu'on risque de payer tous très cher (sans mauvais jeu de mot)? à l'évidence microdaube et son pdg n'ont pas changé de vision, n'ont pas décidé de travailler à côté du libre mais bien contre lui. on ne se refait pas...

Ganymède
 Posté le 22/11/2006 à 14:25 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Ganymède
 Posté le 22/11/2006 à 17:26 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Petit astucien

Accord Novell/Microsoft : l'OIN rejette l'argument de la protection juridique


L'accord conclu entre Microsoft et Novell continue de faire couler de l'encre. L'Open Invention Network (OIN), fondé en 2005 par IBM, NEC, Novell, Philips, Red Hat et Sony, a décidé de dénoncer à son tour cet accord. Dans un communiqué, l'OIN relève que le récent soutien de Microsoft à Linux est associé à des affirmations « sans fondement » selon lesquelles « les utilisateurs [de Linux] auraient besoin d'être protégés contre d'éventuelles poursuites pour violation de propriété intellectuelle. » Et de souligner que « en fait, Linux n'a jamais fait l'objet d'une telle poursuite » et que, « en accumulant les brevets qui pourraient être utilisés pour protéger l'écosystème Linux, [...] l'OIN a rendu inutile toute offre de protection de tiers. »
L'OIN assure avoir racheté, depuis sa création, une centaine de brevets « stratégiques » dans le but de protéger les utilisateurs de Linux contre d'éventuelles procédures judiciaires pour violation de propriété intellectuelle.

(L.M.I)

ti_ouf
 Posté le 22/11/2006 à 20:23 
Aller en bas de la page Revenir au message précédent Revenir en haut de la page
Astucien

de toutes façons il faudra attendre encore un peu avant de tirer trop vites des conclusions.

Mais rien de bon, n'est présagé

Publicité
Pages : [1] 2 ... Fin
Page 1 sur 2 [Fin]

Vous devez être connecté pour poster des messages. Cliquez ici pour vous identifier.

Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un gratuitement !


Sujets relatifs
syncroniser mon pocket pc avec suse 10.3
Linspire signe avec Microsoft
Configurer la connexion avec suse 10
Problemes de resolution avec Suse 10.1
lecteur dvd avec suse 10.0
(resolu)changer la police avec suse 9.2
Protection de son PC avec Suse 9.3
HP ( all in one ) avec SuSe 9.2
saisie d'écran avec suse 9.2
sudo avec suse 9.1
Plus de sujets relatifs à Suse signe un pacte avec le diable...
 > Tous les forums > Forum Linux